La France dernière de l'OCDE pour l'encadrement des élèves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La France dernière de l'OCDE pour l'encadrement des élèves

Message par Jane le Mar 15 Fév 2011 - 17:25

http://www.lemonde.fr/education/article/2011/02/14/la-france-derniere-de-l-ocde-pour-l-encadrement-des-eleves_1480128_1473685.html

On nous rebat sans cesse les oreilles comme quoi nous sommes trop nombreux, qu'il faut faire des coupes sombres et patati et patata...
Je ne sais pas si ça a déjà été posté, mais... Voilà ce que j'ai trouvé ! En tous cas, ce n'est pas demain que ça va s'arranger humhum

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France dernière de l'OCDE pour l'encadrement des élèves

Message par Invité le Mar 15 Fév 2011 - 18:00


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France dernière de l'OCDE pour l'encadrement des élèves

Message par Chocolat le Mar 15 Fév 2011 - 18:34

Pourvu que la prise de conscience puisse continuer!

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France dernière de l'OCDE pour l'encadrement des élèves

Message par frankenstein le Mar 15 Fév 2011 - 21:49

En même temps, ces chiffres sont connus depuis longtemps...Curieux que les partis politiques habituels et les médias ne les rappellent jamais...

Coût et financement[modifier]
Le coût annuel moyen d’un collégien français atteint 7 401 euros et a augmenté de 33 % entre 1990 et 2004 ; le coût annuel moyen d’un lycéen est d’environ 10 000 euros, et les dépenses ont augmenté de 50 % sur la même période15. Aujourd'hui, très peu de personnes pensent que pour améliorer les performances des élèves, il faut augmenter les dépenses dans le primaire et le secondaire.
Néanmoins, dans le primaire, un élève coûte 4217 équivalant euros par an (4128 euros pour la maternelle) alors que la moyenne de L'UE à 19 est de 4943, 4356 pour la maternelle. Entre 1995 et 2003, ce coût a augmenté de 34,06 % contre 64,56 % pour L'UE à 19. 16 Le taux d'encadrement est un des ressorts de ce coût moindre: 19.4 élèves par enseignant du primaire en France, contre 16.3 en moyenne en Europe, en 2003. Pour avoir un encadrement équivalent à la moyenne il faudrait embaucher plus de 60 000 professeurs des écoles. Autre ressort du coût: les salaires: après 15 ans de carrière un enseignant français gagne 27 415 Unités de pouvoir d'achat. En moyenne pour l'UE à 19 il est de 33 155. Pour avoir un salaire similaire à la moyenne il faudrait augmenter ces derniers de 20 %. Le nombre d'heures d'enseignement est de 918 heures (1955 à 2004) La moyenne européenne est de 804 heures. La "rentabilité" du système éducatif primaire français est donc bien meilleure que pour la plupart des autres pays de UE. 17 18 Le débat porte sur autre chose. Le problème est d 'inciter les établissements scolaires à délivrer le meilleur service aux enfants pour le meilleur coût pour le contribuable ce qui est déjà le cas. La formation initiale des enseignants est une des conditions de réussite des élèves désormais établie. L'amélioration des conditions de travail est un autre levier, en effet, le taux de suicide des enseignants français est de 39 pour 100 000, soit la première place, devant les militaires à 35/100 0000. la moyenne étant de 16 pour 100 000 en France.

Les universités françaises souffrent d'un problème de sous-financement. En France, les droits d'inscription des étudiants aux universités ne correspondent qu'à 3 % du budget total des universités, les reste étant essentiellement alloué par l'État20. Le problème est aujourd'hui de trouver de nouveaux financements tout en préservant l'accès aux études supérieures au plus grand nombre21. En effet, un étudiant en classe préparatoire coûte 5 fois plus cher qu'un étudiant de premier cycle dans une université22 alors que les grandes écoles sont presque exclusivement — et de plus en plus — fréquentées par les enfants des classes supérieures ou des enseignants23 : c'est ici l'un des enjeux non résolu de la démocratisation de l'enseignement supérieur.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_%C3%A9ducatif_fran%C3%A7ais

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France dernière de l'OCDE pour l'encadrement des élèves

Message par MHG le Mar 15 Fév 2011 - 21:54

Et c'est parce que les prépas coûtent cher que le gouvernement fait tout pour les supprimer... alors qu'il s'agit d'une des seules formations du supérieure qui est vraiment performante.

MHG
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France dernière de l'OCDE pour l'encadrement des élèves

Message par ysabel le Mar 15 Fév 2011 - 23:14

un reportage ce soir dans le JT de F2 à ce sujet.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France dernière de l'OCDE pour l'encadrement des élèves

Message par Carabas le Mar 15 Fév 2011 - 23:43

Ils s'en rendent enfin compte? Non parce que je me souviens qu'il n'y a pas si longtemps, on était soit-disant à 11 élèves par prof. Après, on nous a expliqué que non, que c'était parce qu'il y avait les options rares avec 3 élèves et que ça faussait la moyenne, tout ça... Mais que globalement, ça faisait quand même trop de profs.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France dernière de l'OCDE pour l'encadrement des élèves

Message par Pierre_au_carré le Mer 16 Fév 2011 - 0:10

@Carabas a écrit:Ils s'en rendent enfin compte? Non parce que je me souviens qu'il n'y a pas si longtemps, on était soit-disant à 11 élèves par prof. Après, on nous a expliqué que non, que c'était parce qu'il y avait les options rares avec 3 élèves et que ça faussait la moyenne, tout ça... Mais que globalement, ça faisait quand même trop de profs.

J'ai justement essayé de comprendre le lien avec ce 1er nombre.
En fait le "11" c'est pour le secondaire et c'est le primaire et l'université qui font baisser ce nombre.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France dernière de l'OCDE pour l'encadrement des élèves

Message par Carabas le Mer 16 Fév 2011 - 0:11

Ah, peut-être...
Sauf que ça ne reflète concrètement aucune réalité. Quand un prof est confronté à des classes de 35, ça le faire rire jaune, ce chiffre...


_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum