Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par Fantômette le Ven 18 Fév 2011 - 21:20

La menace se précise:
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2011/02/18022011Accueil.aspx

Frédéric Reiss et Jacques Grosperrin proposent dans une proposition de loi d’expérimenter des « établissements publics du socle commun ». Ces structures sont-elles susceptibles de porter les idées du socle commun de connaissances et compétences ?



La proposition de loi des députés UMP Reiss, Le Méner, Grosperrin, Geoffroy et Greff ne comprend que deux articles. « À titre expérimental et pour une période maximale de cinq ans, peuvent être créés des établissements publics du socle commun, par arrêté du représentant de l’État sur proposition du département, de la ou des communes et, le cas échéant, de l’établissement public de coopération intercommunale qui en constituent les collectivités de rattachement ».



Elle définit sommairement ce qu’est l’école du socle commun. « Les établissements publics d’enseignement du socle commun sont constitués de classes du premier degré et de classes du premier cycle du second degré, le cas échéant en intégrant les classes d’un collège et d’une ou plusieurs écoles élémentaires situées dans le secteur de recrutement de ce collège. Les dispositions des articles L. 421-3, L. 421-7 à L. 421-15 du code de l’éducation leur sont applicables, ainsi que les dispositions réglementaires prises pour leur application. Dans chaque établissement public du socle commun est institué un conseil d’administration défini par l’article L. 421-2 qui exerce les missions prévues à l’article L. 421-4. Un décret précisera la participation des communes et des personnels du 1er degré à ce conseil d’administration. Dans chaque établissement public du socle commun est institué un conseil pédagogique qui exerce les missions prévues à l’article L. 421-5 du code de l’éducation. Sa composition sera définie par décret ».



L’aboutissement de trois rapports. Cette proposition de loi avait été annoncée le 12 janvier 2011 par Jacques Grosperrin, à l’occasion du colloque du Se-Unsa sur le collège. Il en attendait la relance du débat à l’Assemblée sur les questions d’éducation, particulièrement sur les idées des rapports que lui-même et F Reiss ont réalisé sur le collège. Car l’établissement du socle commun permettrait aussi d’avoir une véritable direction à la tête des écoles primaires et sans doute de revoir le temps de travail des enseignants à l’intérieur de la structure (en clair 24 heures pour les profs du secondaire de ces établissements).



Appliquer vraiment le socle commun ? Un autre organisme a porté l’idée de cet établissement du socle commun : le Haut Conseil de l’Education. Dans son récent rapport sur le collège il expliquait que « l’institution (éducation nationale) s’est intéressée jusqu’à présent à la validation du socle commun plus qu’à son acquisition ». « La création d’établissements publics du socle commun permettrait de mettre fin à ce hiatus (entre école et collège) et de favoriser la continuité pédagogique et la mutualisation des moyens », explique la proposition de loi qui voit dans le socle commun « une avancée considérable dans la lutte contre l’échec scolaire ». La nouvelle structure permettrait pour ses auteurs de relancer la dynamique du socle commun qui s’est surtout traduit pour le moment dans les établissements par des tâches administratives largement séparées des pratiques pédagogiques.



Une question qui divise. La proposition de loi pourrait s’appuyer sur un courant syndical qui a soutenu le socle commun, où l’on retrouve le se-Unsa et le Sgen Cfdt. Mais elle se heurterait probablement au Snes, qui avait été très critique envers le rapport du HCE. La division existe aussi au sein de l’UMP. Le président de la République avait accueilli avec beaucoup de réserve le rapport du HCE. La majorité des députés UMP a voté récemment la suppression du HCE. Enfin la proposition de loi n’est portée que par 5 députés. Récemment l’UMP a adopté une plateforme électorale hostile au collège unique. C’est dire que la proposition de loi marque la combativité de ces députés et qu’on peut en attendre au moins une clarification au sein de la droite.

Fantômette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par Jean le Ven 18 Fév 2011 - 21:45

@Fantômette a écrit:La menace se précise:
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2011/02/18022011Accueil.aspx

Frédéric Reiss et Jacques Grosperrin proposent dans une proposition de loi d’expérimenter des « établissements publics du socle commun ». Ces structures sont-elles susceptibles de porter les idées du socle commun de connaissances et compétences ?



La proposition de loi des députés UMP Reiss, Le Méner, Grosperrin, Geoffroy et Greff ne comprend que deux articles. « À titre expérimental et pour une période maximale de cinq ans, peuvent être créés des établissements publics du socle commun, par arrêté du représentant de l’État sur proposition du département, de la ou des communes et, le cas échéant, de l’établissement public de coopération intercommunale qui en constituent les collectivités de rattachement ».



Elle définit sommairement ce qu’est l’école du socle commun. « Les établissements publics d’enseignement du socle commun sont constitués de classes du premier degré et de classes du premier cycle du second degré, le cas échéant en intégrant les classes d’un collège et d’une ou plusieurs écoles élémentaires situées dans le secteur de recrutement de ce collège. Les dispositions des articles L. 421-3, L. 421-7 à L. 421-15 du code de l’éducation leur sont applicables, ainsi que les dispositions réglementaires prises pour leur application. Dans chaque établissement public du socle commun est institué un conseil d’administration défini par l’article L. 421-2 qui exerce les missions prévues à l’article L. 421-4. Un décret précisera la participation des communes et des personnels du 1er degré à ce conseil d’administration. Dans chaque établissement public du socle commun est institué un conseil pédagogique qui exerce les missions prévues à l’article L. 421-5 du code de l’éducation. Sa composition sera définie par décret ».



L’aboutissement de trois rapports. Cette proposition de loi avait été annoncée le 12 janvier 2011 par Jacques Grosperrin, à l’occasion du colloque du Se-Unsa sur le collège. Il en attendait la relance du débat à l’Assemblée sur les questions d’éducation, particulièrement sur les idées des rapports que lui-même et F Reiss ont réalisé sur le collège. Car l’établissement du socle commun permettrait aussi d’avoir une véritable direction à la tête des écoles primaires et sans doute de revoir le temps de travail des enseignants à l’intérieur de la structure (en clair 24 heures pour les profs du secondaire de ces établissements).



Appliquer vraiment le socle commun ? Un autre organisme a porté l’idée de cet établissement du socle commun : le Haut Conseil de l’Education. Dans son récent rapport sur le collège il expliquait que « l’institution (éducation nationale) s’est intéressée jusqu’à présent à la validation du socle commun plus qu’à son acquisition ». « La création d’établissements publics du socle commun permettrait de mettre fin à ce hiatus (entre école et collège) et de favoriser la continuité pédagogique et la mutualisation des moyens », explique la proposition de loi qui voit dans le socle commun « une avancée considérable dans la lutte contre l’échec scolaire ». La nouvelle structure permettrait pour ses auteurs de relancer la dynamique du socle commun qui s’est surtout traduit pour le moment dans les établissements par des tâches administratives largement séparées des pratiques pédagogiques.



Une question qui divise. La proposition de loi pourrait s’appuyer sur un courant syndical qui a soutenu le socle commun, où l’on retrouve le se-Unsa et le Sgen Cfdt. Mais elle se heurterait probablement au Snes, qui avait été très critique envers le rapport du HCE. La division existe aussi au sein de l’UMP. Le président de la République avait accueilli avec beaucoup de réserve le rapport du HCE. La majorité des députés UMP a voté récemment la suppression du HCE. Enfin la proposition de loi n’est portée que par 5 députés. Récemment l’UMP a adopté une plateforme électorale hostile au collège unique. C’est dire que la proposition de loi marque la combativité de ces députés et qu’on peut en attendre au moins une clarification au sein de la droite.

Ah! Monsieur Grosperrin... Il faut savoir que c'est un prof de gym qui a eu un jour la révélation de la Vérité Pédagogolâtrique et qui dès lors s'est mis à Penser ! De travers, mais à Penser quand même... Visiblement, nouveau prophète autoproclamé, il s'éclate dans cet exercice et sert assidument les intérêts de tous ceux qui ont intérêt à la casse du système.
Son acolyte Reiss est un agrégé de mathématiques qui a attrapé lui aussi le virus de l'Elève Au Centre : chargé du rapport parlementaire préparatoire à la loi Fillon, il est normal que ce soit un enragé.

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par Serge le Ven 18 Fév 2011 - 21:51

Les Ecole du Socle ...

On dirait le nom d'une secte Laughing

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par frankenstein le Ven 18 Fév 2011 - 22:11

@Serge a écrit:Les Ecole du Socle ...

On dirait le nom d'une secte Laughing

Tiens, je serais d'avis de créer ces établissements sur la base du volontariat...On verra combien d'adhérents de l'UNSA et du SGEN vont se présenter diable et surtout, combien de temps durera la secte l'expérience... malmaisbien

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par John le Ven 18 Fév 2011 - 22:26

La proposition de loi des députés UMP Reiss, Le Méner, Grosperrin, Geoffroy et Greff ne comprend que deux articles.
Oh, rien que la liste des auteurs me fait peur ! affraid

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par Finrod le Ven 18 Fév 2011 - 22:30

SI c'est comme cela que les choses doivent évoluer ....

Avec une école du socle commun pour ceux du SGEN et de l'UNSA et une école "normale" pour nous...

Après tout, on ne veut pas que ce modèle nous soit imposé, mais si des parents et enseignants veulent tenter l'expérience dans leur coin, l'idéal serait qu'ils le fasse entre eux, en nous laissant, nous, enseigner pour de vrai.


Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par John le Ven 18 Fév 2011 - 22:31

C'est pas faux.

Mais il va de soi que si ces écoles sont créées, elles seront généralisées dans moins de dix ans.


Dernière édition par John le Ven 18 Fév 2011 - 22:35, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par Finrod le Ven 18 Fév 2011 - 22:34

@John a écrit:C'est pas faux.

Mais il va de soi que si ces écoles sont créées, elles seront généralisées dans moins de dix ans.

Sauf si c'est un échec lamentable... A moins que ce ne soit la raison qui justifie leur généralisation.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par John le Ven 18 Fév 2011 - 22:34

Tiens, je serais d'avis de créer ces établissements sur la base du volontariat...On verra combien d'adhérents de l'UNSA et du SGEN vont se présenter diable et surtout, combien de temps durera la secte l'expérience...
Les collèges expérimentaux durent toujours, et ce depuis longtemps.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par kensington le Ven 18 Fév 2011 - 22:46

@John a écrit:C'est pas faux.

Mais il va de soi que si ces écoles sont créées, elles seront généralisées dans moins de dix ans.

C'est le projet des grands partis pour 2012, on le sait, ils ne le cachent pas. Rapprocher le collège du primaire et recentrer leurs missions sur l'acquisition du socle. On a d'abord introduit le socle, on le fait plus ou moins co-exister avec les programmes pour l'instant et après on ne gardera que le socle. On attendra sans doute pas 10 ans. Et là... affraid
Maintenant, on est peut-être plus informés et conscients des enjeux qu'au moment de la loi Fillon et on sait mieux à quoi s'attendre. Est-ce que ça suffira pour arrêter la machine?

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par Jean le Sam 19 Fév 2011 - 7:14

@kensington a écrit:Maintenant, on est peut-être plus informés et conscients des enjeux qu'au moment de la loi Fillon et on sait mieux à quoi s'attendre. Est-ce que ça suffira pour arrêter la machine?

Les syndicats savaient parfaitement ce qui se tramait au moment de la loi Fillon et même bien avant (ou alors ce sont des incompétents ou des traîtres), et ils se sont bien gardés de faire de boucan nécessaire pour nous alerter...

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par John le Sam 19 Fév 2011 - 7:21

Jean, si vous n'avez pas d'autre réponse à apporter à la question de kensington, ce n'est pas la peine de critiquer les syndicats.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par Pseudo le Sam 19 Fév 2011 - 8:37

@Fantômette a écrit: Dans son récent rapport sur le collège il expliquait que « l’institution (éducation nationale) s’est intéressée jusqu’à présent à la validation du socle commun plus qu’à son acquisition ». ..

« La création d’établissements publics du socle commun permettrait de mettre fin à ce hiatus (entre école et collège) et de favoriser la continuité pédagogique et la mutualisation des moyens », explique la proposition de loi qui voit dans le socle commun « une avancée considérable dans la lutte contre l’échec scolaire ». La nouvelle structure permettrait pour ses auteurs de relancer la dynamique du socle commun qui s’est surtout traduit pour le moment dans les établissements par des tâches administratives largement séparées des pratiques pédagogiques.


Comment passe-t-on du constat (réel) que seul la validation intéresse pour l'instant l'institution à la croyance folle que ce nouveau dispositif (ou tout autre d'ailleurs) résoudra l'échec scolaire ?

Il existerait donc UNE solution à l'échec scolaire et on ne s'en saisirait pas ? tss tss tss... Sommes-nous stupides donc...

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par roxanne le Sam 19 Fév 2011 - 9:55

Mais attention , il faut aussi bien conscience que certains de nos collègues sont à fond pour le socle .L'année dernière la collègue de lettres qui l'a présenté aux collègues de la matière était tellement enthousiaste qu'on aurait dit que c'était elle qui l'avait pondu.Et un copain m'a dit que lors d'une réunion de bassin , il était tombé sur des "cinglés" qui trouvent ça tellement merveilleux , même une qui anticipe au lycée et ricanait de ce que ses élèves , ces pauvres innocents, osaient lui demander "de les préparer pour l'épreuve du bac " (anglais !)..alors que bon, c'était tellement plus fun, de faire des compétences croisées, sans programme , au feeling...
Spoiler:
sinon , pourquoi on ne peut plus critiquer les syndicats ?

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par Mélu le Sam 19 Fév 2011 - 10:01

Ce n'est pas qu'on ne peut pas les critiquer, c'est que chez Jean, ça tourne en boucle façon disque rayé, "c'est trop tard, ils n'ont rien fait quand il le fallait, gna gna gna" alors qu'on cherche à savoir ce qu'on peut encore faire maintenant au lieu de ruminer sans cesse le passé, que Jean ait raison ou non.

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par V.Marchais le Sam 19 Fév 2011 - 10:03

@John a écrit:C'est pas faux.

Mais il va de soi que si ces écoles sont créées, elles seront généralisées dans moins de dix ans.

Oui, et avec, le service des enseignants porté à 24 heures... Rolling Eyes

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par Celeborn le Sam 19 Fév 2011 - 10:04

Jean, tu devrais mettre une phrase sur le fait que les syndicats ne nous ont pas alertés quand il en était temps comme signature : ça t'évitera d'avoir à le répéter Razz

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par Héliandre le Sam 19 Fév 2011 - 10:08

Oui, c'est plutôt le caractère répétitif du propos, sur divers posts, qui est gênant, plutôt que le fait de critiquer les syndicats...
Bien sûr il est possible qu'un forumeur n'est pas lu l'info, mais en général les mêmes néos lisent plusieurs fils.

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par kensington le Sam 19 Fév 2011 - 10:10

@roxanne a écrit:Mais attention , il faut aussi bien conscience que certains de nos collègues sont à fond pour le socle .L'année dernière la collègue de lettres qui l'a présenté aux collègues de la matière était tellement enthousiaste qu'on aurait dit que c'était elle qui l'avait pondu.Et un copain m'a dit que lors d'une réunion de bassin , il était tombé sur des "cinglés" qui trouvent ça tellement merveilleux , même une qui anticipe au lycée et ricanait de ce que ses élèves , ces pauvres innocents, osaient lui demander "de les préparer pour l'épreuve du bac " (anglais !)..alors que bon, c'était tellement plus fun, de faire des compétences croisées, sans programme , au feeling...

Mais il y a un programme, il y a des connaissances dans le socle! Et ce n'est pas au feeling que tout ça devrait se faire.
Elle est à côté de la plaque cette collègue.

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par JPhMM le Sam 19 Fév 2011 - 10:18

@V.Marchais a écrit:
@John a écrit:C'est pas faux.

Mais il va de soi que si ces écoles sont créées, elles seront généralisées dans moins de dix ans.

Oui, et avec, le service des enseignants porté à 24 heures... Rolling Eyes

Puis :
Sélection par évaluation en CM2 (revival du Certificat de fin d'études primaires... ?)
* "acquis" : direction collège, puis lycée général.
* "en cours d'acquisition" : direction école du socle, puis en lycée professionnel.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par musa le Sam 19 Fév 2011 - 10:52

Non je ne crois pas que ce soit l'idée. Selon moi, ce sera nivellement par le bas pour tout le monde dans le public et ceux qui voudront échapper au Club Med obligatoire n'auront plus qu'à se rabattre sur le privé (et peut-être même hors contrat) pale

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par kensington le Sam 19 Fév 2011 - 11:00

@JPhMM a écrit:
@V.Marchais a écrit:
@John a écrit:C'est pas faux.

Mais il va de soi que si ces écoles sont créées, elles seront généralisées dans moins de dix ans.

Oui, et avec, le service des enseignants porté à 24 heures... Rolling Eyes

Puis :
Sélection par évaluation en CM2 (revival du Certificat de fin d'études primaires... ?)
* "acquis" : direction collège, puis lycée général.
* "en cours d'acquisition" : direction école du socle, puis en lycée professionnel.

Non, école du socle pour tous (avec ce nom ou un autre) puisque le socle commun (celui-là ou un autre Wink ) est ce que tout élève doit avoir acquis à la fin de sa scolarité.

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par Finrod le Sam 19 Fév 2011 - 11:02

@musa a écrit:Non je ne crois pas que ce soit l'idée. Selon moi, ce sera nivellement par le bas pour tout le monde dans le public et ceux qui voudront échapper au Club Med obligatoire n'auront plus qu'à se rabattre sur le privé (et peut-être même hors contrat) pale

Pourquoi "peut être hors contrat" ? Le privé sous contrat n'est il pas soumis aux mêmes astreintes que le public en matière de programme ?

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

café du commerce ?

Message par Invité le Sam 19 Fév 2011 - 11:08

@musa a écrit:Selon moi, ce sera nivellement par le bas pour tout le monde dans le public

"Selon moi"... ce n'est pas très éclairant comme avis. Sur quoi te fondes-tu pour en arriver à cette conclusion ? Un peu de rigueur intellectuelle que diantre !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi pour créer des écoles du Socle

Message par V.Marchais le Sam 19 Fév 2011 - 11:15

Sur l'AGCS signé par Pascal Lamy en 2003, accord qui promet l'ouverture à la concurrence du marché français de l'éducation. On l'oublie un peu trop, celui-là. Pourtant ce n'est pas un fantasme de parano tenant de quelque théorie du complot, c'est un traité SIGNE. Et franchement, quand vous ouvrez les yeux et considérez la politique de la FP dans son ensemble, de la LOLF à la réforme des politiques publiques (la machin PP, je ne retrouve plus le sigle), vous ne trouvez pas cela formidablement cohérent ?

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum