Un permis à points gentillesse dans un collège de Seine-et-Marne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un permis à points gentillesse dans un collège de Seine-et-Marne

Message par John le Ven 18 Fév 2011 - 22:55

Hors-série : la Gentillesse à l'école (2/4) : "Nous mettrons en place un permis gentillesse"

Suite à la Fête de la gen­tillesse, de nom­breux établis­se­ments sco­laires ont ins­crit la gen­tillesse dans leur pro­jet annuel. Parmi eux, le col­lège Armand Lanoux, à Champs-sur-Marne (77). Béatrice Rathouin en est la Conseillère prin­ci­pale d'éducation.

Qu'est-ce qui vous a donné envie de par­ti­ci­per à la jour­née de la gentillesse ?

Nous avions constaté qu'il y avait de plus en plus d'agressivité et de manque de res­pect entre les élèves. Quand nous avons reçu l'invitation à par­ti­ci­per à la jour­née, nous nous sommes dit que cela pou­vait être une bonne idée. J'ai donc réuni les délé­gués de classe. Les pro­fes­seurs étaient égale­ment par­tants, au point que le prin­cipe a ensuite été élargi, pour se trans­for­mer en pro­jet pour l'année.

Comment la pro­po­si­tion a-t-elle été accueillie par les collégiens ?

Très bien, contrai­re­ment à ce que l'on aurait pu redou­ter. C'est vrai que, quand on parle de la gen­tillesse, tout le monde sou­rit un petit peu... Les élèves nous ont aussi tout de suite demandé si les profs allaient être plus gen­tils et moins les sanc­tion­ner... Mais, pas­sée cette pre­mière réac­tion, et en leur expli­quant, ils se sont rendu compte qu'ils étaient de plus en plus fré­quem­ment vic­times et/ou auteurs de vio­lence, notam­ment ver­bale, et que cela créait des conflits. En plus, les délé­gués ont bien fait leur tra­vail. Ils ont su pré­sen­ter l'opération comme il le fal­lait auprès de leurs camarades.

Concrètement, com­ment la jour­née s'est-elle passée ?

Nous étions tous habillés en blanc et nous avions créé dif­fé­rents badges, por­tant des noms se rap­por­tant tous à la gen­tillesse. A l'entrée du col­lège, avec les parents d'élèves, nous les avons dis­tri­bués. Tous les élèves et ensei­gnants dont le badge por­tait le même nom devaient ensuite se ren­con­trer, faire connais­sance... En paral­lèle, les classes avaient créé des affiches avec des slo­gans sur la gen­tillesse qui étaient pla­car­dés dans l'établissement. Nous avons égale­ment pro­fité de la jour­née pour récu­pé­rer des livres en faveur du Secours popu­laire et des lunettes pour l'Afrique. Ces col­lectes se sont pro­lon­gées pen­dant un mois. D'ici la fin du tri­mestre, tou­jours avec les délé­gués, nous allons mettre en place une jour­née contre les discriminations.

Cette jour­née a-t-elle eu des effets durables, l'ambiance a-t-elle changé dans le collège ?

Tout ce que l'on peut faire dans un établis­se­ment sco­laire contri­bue à amé­lio­rer l'ambiance. A l'occasion de la jour­née de la gen­tillesse, nous avons égale­ment lancé une opé­ra­tion de par­rai­nage, qui a plus ou moins pris. Au moment des conseils de classe, nous avons pro­posé aux élèves en dif­fi­culté, en par­ti­cu­lier à ceux de 6e, des par­rains de 3e. Mais nous n'en sommes qu'au démar­rage. J'ai quelques élèves de 6e qui me posent encore pro­blème, et j'ai com­mencé à regar­der ma liste de par­rains pour essayer de les mettre en contact. Pour reve­nir à l'ambiance, il y a moins de ten­sion. Mais je pense que cela ne tient pas uni­que­ment à la jour­née de la gen­tillesse. C'est la consé­quence de ce que nous pro­po­sons toute l'année.

Renouvellerez-vous l'expérience cette année ?

Cela ne fait aucun doute ! Le pro­jet est enga­geant, les élèves s'y sentent bien, et nous allons réflé­chir pour pro­po­ser des idées nou­velles. Nous en avons déjà, qui n'ont pas pu être com­plè­te­ment exploi­tées. Nous met­trons par exemple en place dès la ren­trée un "per­mis à points gen­tillesse". Tous les élèves par­ti­ront avec 20 points. Chaque inci­vi­lité leur en fera perdre et il sera pos­sible d'en récu­pé­rer en effec­tuant des tâches d'intérêt géné­ral. L'objectif, sans doute un peu uto­pique, étant que cha­cun ter­mine l'année avec tous ses points !

Patrick Lallemant



_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un permis à points gentillesse dans un collège de Seine-et-Marne

Message par Hermione0908 le Ven 18 Fév 2011 - 23:02

Et pendant que je me demande de plus en plus sérieusement si je ne vais pas demander une dispo, je constate avec plaisir que certains vivent au pays des Bisounours... (j'ai deux ou trois exemples d'élèves en tête que je serais curieuse de voir dans ce dispositif... Juste pour rigoler un peu).

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un permis à points gentillesse dans un collège de Seine-et-Marne

Message par John le Ven 18 Fév 2011 - 23:07

Moi je n'ai pas compris ce qu'ils ont fait des lunettes qu'ils ont envoyées en Afrique heu

Quand on sait que toute paire de lunettes ne peut être que personnelle, qu'est-ce que les Africains ont pu faire des vieilles lunettes qui leur étaient ainsi envoyées ? scratch

Elle veut peut-être parler des montures, mais les montures ça ne coûte rien : c'est la fabrication des verres adaptés qui coûte cher. Là, vraiment, je ne comprends pas.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un permis à points gentillesse dans un collège de Seine-et-Marne

Message par JPhMM le Ven 18 Fév 2011 - 23:10

Le mois dernier, dans une classe de Cinquième, très agréable et bon enfant (c'est le cas de le dire Razz )
Moi, bonne humeur — Bravo, un bon point pour toi !
Lui, amusé — Ah... plus que neuf et j'aurai une image ?
Moi — Oui, une photo dédicacée de Pythagore !

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un permis à points gentillesse dans un collège de Seine-et-Marne

Message par Eloah le Ven 18 Fév 2011 - 23:19

Ce qui me chipote aussi, c'est ce permis à points gentillesse : il me semble que retirer des points revient du coup à en faire exactement la même chose que le classique permis à points ... Mieux vaudrait en donner pour récompenser des attitudes positives. Sauf que là, se pose le problème de récompenser ce qui est censé être normal !! scratch

Eloah
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un permis à points gentillesse dans un collège de Seine-et-Marne

Message par ysabel le Sam 19 Fév 2011 - 9:12

@Eloah a écrit:Ce qui me chipote aussi, c'est ce permis à points gentillesse : il me semble que retirer des points revient du coup à en faire exactement la même chose que le classique permis à points ... Mieux vaudrait en donner pour récompenser des attitudes positives. Sauf que là, se pose le problème de récompenser ce qui est censé être normal !! scratch

oui

comme si on se mettait à féliciter les élèves qui font leurs devoirs...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un permis à points gentillesse dans un collège de Seine-et-Marne

Message par Provence le Sam 19 Fév 2011 - 12:00

Ça me fait penser à une principale-adjointe qui proposait, avec le plus grand sérieux, d'organiser le concours de la classe la mieux rangée à la sonnerie. Twisted Evil

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum