Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

Re: Discussions sur le socle commun

par Invité le Mar 15 Mar 2011 - 21:31
@Nielsen Rika Bell a écrit:Je tombe un peu comme un cheveu sur la soupe, mais je souhaite vous faire part des réactions hallucinantes de mes formateurs (je m'attendais à tout sauf ça) :

- "Le socle on en fait ce qu'on en veut, tant que les équipes pédagogiques sont cohérentes avec leurs objectifs et leurs critères. Chez nous par exemple, on boycotte, c'est donc le proviseur qui va devoir tout valider - on lui donnera quand même les noms des absents notoires pour qu'il ne les valide pas."

- "De toute façon le socle c'est fait pour les élèves un peu studieux mais sans capacité : au moins ils ont quelque chose de validé qui traduit leur bonne volonté. Mais ça ne leur servira à rien..."

- "Si vous ne validez pas, alors c'est le proviseur qui le fera. Dans le pire des cas un jury le fait ensuite sauf pour les grands absents et les übercancres... bref, pas la peine de trop en faire : ce travail ne servira pas à grand-chose."



L'inspecteur à une collègue :

"- Vous en pensez quoi du socle ?
- Oh je sais pas bien, encore, j'ai pas creusé la question à fond.
- Ouais... ben moi je dois le vendre, ce truc, alors voyez..."

en même temps, c'est lucide. Et le fait que formateurs et inspecteurs n'y croient pas... affraid on est vraiment des lopettes.
C'est déprimant.
Igniatius
Igniatius
Guide spirituel

Re: Discussions sur le socle commun

par Igniatius le Mar 15 Mar 2011 - 21:34
@Nielsen Rika Bell a écrit:Je tombe un peu comme un cheveu sur la soupe, mais je souhaite vous faire part des réactions hallucinantes de mes formateurs (je m'attendais à tout sauf ça) :

- "Le socle on en fait ce qu'on en veut, tant que les équipes pédagogiques sont cohérentes avec leurs objectifs et leurs critères. Chez nous par exemple, on boycotte, c'est donc le proviseur qui va devoir tout valider - on lui donnera quand même les noms des absents notoires pour qu'il ne les valide pas."

- "De toute façon le socle c'est fait pour les élèves un peu studieux mais sans capacité : au moins ils ont quelque chose de validé qui traduit leur bonne volonté. Mais ça ne leur servira à rien..."

- "Si vous ne validez pas, alors c'est le proviseur qui le fera. Dans le pire des cas un jury le fait ensuite sauf pour les grands absents et les übercancres... bref, pas la peine de trop en faire : ce travail ne servira pas à grand-chose."



L'inspecteur à une collègue :

"- Vous en pensez quoi du socle ?
- Oh je sais pas bien, encore, j'ai pas creusé la question à fond.
- Ouais... ben moi je dois le vendre, ce truc, alors voyez..."


c'est tellement bon que j'ai du mal à y croire !

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
Nielsen Rika Bell
Nielsen Rika Bell
Niveau 7

Re: Discussions sur le socle commun

par Nielsen Rika Bell le Mar 15 Mar 2011 - 22:03
Je me demande s'ils ont dit ça pour éviter d'avoir trop à débattre.

Mais ça n'en avait pas l'air.

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...
Zelda
Zelda
Habitué du forum

Re: Discussions sur le socle commun

par Zelda le Mar 15 Mar 2011 - 23:06
Waw, je réagis comme Ignatius: ça bien du bien de lire ça yesyes
avatar
frankenstein
Vénérable

Re: Discussions sur le socle commun

par frankenstein le Mer 16 Mar 2011 - 2:25
L'inspecteur à une collègue :

"- Vous en pensez quoi du socle ?
- Oh je sais pas bien, encore, j'ai pas creusé la question à fond.
- Ouais... ben moi je dois le vendre, ce truc, alors voyez..."

Je continue le dialogue (presqu'imaginaire)

La prof: Ouais, mais pour cette année c'est cuit, de toute façon personne n'en veut dec e truc.
l'IPR: ouais, je sais, mais faut que j'aille quand même baratiner les équipes. Pour l'année prochaine je m'en fous, je pars à la retraite ! Et vous ?
_Ouh là, pas encore! au moins 15 ou 20 ans!
_Je vous plains.

(rideau)

_________________
Mettez des pouces verts sur : https://www.youtube.com/user/Choristenimes/ videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.
avatar
lou gaia
Niveau 4

jaune + vert + vert foncé = ??

par lou gaia le Ven 15 Juin 2018 - 18:09
je viens de vallider le bilan de fin de cycle de mes 6e dont je suis PP. C'est de la blague. Comment faire quand les barres se partagent en deux ou 3 couleurs à part quasi égale ? Cela me déprime. On coche des cases, on met des couleurs...On applique des procédures qui laissent de moins en moins de place à l'humain et à la réflexion.
D'ailleurs, si on est muté dans un collège sans note qui est tout en compétence, on est bien obligé de s'y plier non ? Je me demande comment je ferai.
Gallia
Gallia
Niveau 9

Re: Discussions sur le socle commun

par Gallia le Lun 2 Juil 2018 - 19:15
Bonjour,

Je sors d'une réunion où il a été question de la validation du socle en 6ème et 3ème. Pour cela, une collègue formatrice propose un fichier Excel où, pour chaque domaine, il y aurait une ou des matières coordonnatrices (= dominantes) et d'autres contributrices (moins importantes). Plusieurs remarques ont été formulées dont la principale était que ce principe de mettre une matière (ex: lettres en D1-1) en coordonnatrice est contraire au principe du LSU sans parler de la mise en compétition entre disciplines...
En outre, notre chef nous a dit que si on mettait "absent" ou "non-noté" à un élève, cela bloquait la remontée du LSU et donc, il fallait mettre "en cours d'acquisition".
Y a-t-il des établissements où ce genre de discours a également été tenu svp ?
Merci.

_________________
On nous apprend à désapprendre.
Manu7
Manu7
Niveau 8

Re: Discussions sur le socle commun

par Manu7 le Lun 2 Juil 2018 - 19:49
Quelque soit l'idée retenue, en général avec Excel ou un logiciel connu, il y a toujours une histoire de moyenne plus ou moins pondérée. Et comme le principe de la moyenne est une hérésie pour faire un bilan de compétences, on arrive en général à des paradoxes absurdes. Avec notre logiciel, les bons élèves pouvaient voire leur niveau baisser avec des absences, ou des compétences non évaluées...

D'un point de vue informatique, c'est faisable d'essayer de coller un peu plus à l'esprit des compétences du socle commun, mais il faut de la volonté et un budget à mon avis 2 ou 3 informaticiens pourraient pondre quelque chose de correct en 3 ou 4 mois, mais il faudrait aussi dans l'équipe un prof qui expliquent bien le principe.

Par exemple dans un item avec 4 échelons sur 3 années si on doit faire le bilan de 1-1-1-1-1-1-2-2-2-2-3-2-3-3-4-4-4 alors l'élève aura un niveau 4, mais si on fait des moyennes alors on sera loin du 4. Pourtant s'il a eu 3 fois un niveau dépassé en 3ème, il est clair qu'on doit lui donné une très bonne maîtrise. Ensuite, il faut aussi prendre en compte les évaluations des autres matières qui interviennent dans cet item, sans faire n'importe quoi. Tout doit pouvoir se paramétrer par chaque établissement de manière rationnelle, mais si on commence à évoquer des histoires de principe on va droit dans le mur, il faut être pragmatique et cohérent. Si le système retenu peut donner un très bon niveau de maîtrise en D1.1 à un élève qui est fragile en français, cela n'a pas de sens. Avec un fichier Excell, j'ai peur que cela donne des résultats très étranges, ou alors celui qui a construit ce fichier est très bon et y aura passé au moins 2 mois, ou alors son fichier ne prend pas en compte les trois années, et on ne rentre que les bilans par matière mais là encore il faut vraiment un algorithme bien réfléchi.
Isis39
Isis39
Bon génie

Re: Discussions sur le socle commun

par Isis39 le Lun 2 Juil 2018 - 20:00
@Gallia a écrit:Bonjour,

Je sors d'une réunion où il a été question de la validation du socle en 6ème et 3ème. Pour cela, une collègue formatrice propose un fichier Excel où, pour chaque domaine, il y aurait une ou des matières coordonnatrices (= dominantes) et d'autres contributrices (moins importantes). Plusieurs remarques ont été formulées dont la principale était que ce principe de mettre une matière (ex: lettres en D1-1) en coordonnatrice est contraire au principe du LSU sans parler de la mise en compétition entre disciplines...
En outre, notre chef nous a dit que si on mettait "absent" ou "non-noté" à un élève, cela bloquait la remontée du LSU et donc, il fallait mettre "en cours d'acquisition".
Y a-t-il des établissements où ce genre de discours a également été tenu svp ?
Merci.

ON a aussi mis des matières dominantes pour certaines compétences : le français pour la maîtrise du français, l'histoire-geographie pour le domaine 5... Cela semble assez logique. Sans le domaine 5 j'évalue un élève toute l'année (dans le cas du cycle 3) donc je semble assez bien placée pour juger de la maîtrise de la compétence. Le collègue de sciences qui a fait une fois dans l'année de l'histoire des sciences me semble moins bien au fait... C'est pourquoi ces histoire de moyenne c'est un peu n'importe quoi.
Manu7
Manu7
Niveau 8

Re: Discussions sur le socle commun

par Manu7 le Mar 3 Juil 2018 - 0:56
@Isis39 a écrit:C'est pourquoi ces histoire de moyenne c'est un peu n'importe quoi.

Euh, en général quand on parle de matière dominante c'est que justement il y a une moyenne pondérée. Mais là encore tout le monde ne comprend pas de la même manière "matières dominantes", si dans votre établissement il y a des matières dominantes, il est très intéressant de savoir comment cela se traduit, en général, il y a 2 solutions :
1/ des coefficients plus importants pour les matières dominantes
2/ on ne prend pas en compte les autres matières mais alors on ne peut plus parler de matières contributrices, car leur évaluation aura un coefficient de zéro donc en vrai elles ne contribuent à rien...

Plein de profs pensent que le logiciel utilisé dans leur établissement ne fait pas de moyenne, mais en général ils se trompent. D'une manière ou d'une autre ce sera toujours des moyennes. Actuellement, il n'y aucun aucun logiciel sur le marché qui procède sans moyenne, voilà ce qu'on m'a répondu en formation "pronote" il y a 15 jours.
Si on utilise un fichier excel maison, c'est facile de demander à son créateur comment c'est programmé.

J'ai fait des recherches et tous les fichiers excel que j'ai consulté sur internet (les 20 premiers liens de google) font bien des moyennes, c'est très simple à vérifier dès qu'on parle de coefficient alors il y a des moyennes derrière. Et quand on regarde les effets des calculs alors on est vraiment très loin du principe de l'évaluation par compétences mais bon certains pensent le contraire car ils ne regardent que la carrosserie et ne veulent pas regarder le moteur...
Il y a très souvent un effet pervers des moyennes qui est hyper amplifié car on a des moyennes de moyennes de moyennes croisées avec des paliers...
Contenu sponsorisé

Re: Discussions sur le socle commun

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum