« Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par CarmenLR le Sam 26 Fév - 23:43

Moi pas, six niveaux, Trois classes à examens, trois changements de programmes, et après 10 ans de boutique, je bosse plus qu'à mes débuts... Très peu de temps libre avant le 15 juillet.

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par User5899 le Dim 27 Fév - 0:14

Fin août, quand ma voisine me disait, fielleuse : "Ah ! Alors Cripure, ça y est, on va reprendre le boulot ?", je souriais un peu jaune les premières années. Et puis j'ai adopté la formule choc : "Oh, ça ira, j'ai des vacances dans 8 semaines".
Mais attention à l'idée que les vacances sont dans le statut. C'est plus vicieux. Nous sommes "dispensés de cours" lorsque les élèves sont en vacances... Et les fameux stages pendant les vacances sont pour l'instant payés en plus et proposés au volontariat. On parie que ça va changer ? Bientôt ?

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par yseult le Dim 27 Fév - 0:41

On m'a dit que Châtel lors d'une conférence, à la question : "quand mettrez-vous les profs aux 35h?" il a répondu "ça, c'est pour le prochain mandat".
Je ne fais que rapporter ce qu'on m'a dit. Une rumeur?

yseult
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Flof le Dim 27 Fév - 0:47

En même temps, oui on a les vacances, mais on a quoi a part ca ?

Flof
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par roxanne le Dim 27 Fév - 9:18

Ce que je voulais dire c'est que commencer à se justifier, à expliquer qu'on a du boulot, ou d'être agressif, c'est rentrer dans leur jeu; tandis que de dire" c'est vrai, on a les vacances , c'est chouette !" ça cloue le bec , ça évite les débats stériles.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par olivier-np30 le Dim 27 Fév - 9:23

a situation pécuniaire des professeurs, et notamment des jeunes professeurs, est lamentable
C'est dommage de toujours lire les mêmes choses : il faut être sérieux : chaque année des masterisés passent le capes car ils ne trouvent rien sur le marché.

Certifié à 1584 puis 1666, agrégé à1890 puis 2032 au bout de 2 ans + 100 euros d'indemnités de suivi ce n'est pas rien et on ne peut pas dire que c'est mal payé.

Dans le privé pas mal démarrent à 1400 nets....

Dans mon entourage j'apprécie les gens qui font preuve d'honnêteté intellectuelle et quand je parle à des enseignants, c'est surtout les conditions de travail qui posent pb.

Comme d'habitude un article à clichés qui fait du mal à la profession plus qu'autre chose.



De toute façon, on n’a jamais fait ce métier pour gagner des mille et des cents !
La plupart sont lucides, il faut aussi travailler pour gagner sa croûte, et quand on n'a rien, le capes c'est déjà pas si mal : moi j'en étais satisfait.

Cette vision des enseignants nécessairement pauvres me déplait vraiment et nuit à la profession.

Mon père était enseignant et il a une bonne retraite. Et la plupart des enseignants retraités sont fiers de leur carrière et vivent confortablement.

A+


Dernière édition par olivier-np30 le Dim 27 Fév - 9:28, édité 1 fois

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Iphigénie le Dim 27 Fév - 9:26

Cripure a écrit:Fin août, quand ma voisine me disait, fielleuse : "Ah ! Alors Cripure, ça y est, on va reprendre le boulot ?", je souriais un peu jaune les premières années. Et puis j'ai adopté la formule choc : "Oh, ça ira, j'ai des vacances dans 8 semaines".
Mais attention à l'idée que les vacances sont dans le statut. C'est plus vicieux. Nous sommes "dispensés de cours" lorsque les élèves sont en vacances... Et les fameux stages pendant les vacances sont pour l'instant payés en plus et proposés au volontariat. On parie que ça va changer ? Bientôt ?
[u]

c'est en tout cas ce que notre inspection de lettres a fortement demandé à notre CDE:"les volontaires,ça se crée":devinez comment.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par olivier-np30 le Dim 27 Fév - 9:35

Dans ces conditions, on reconnaîtra aisément qu’enseigner relève aujourd’hui du sacerdoce.

Quand on ne trouve rien avec son master sur le marché, on est bien content d'enseigner et avec l'âge vivre en couple à la campagne, travailler dans un petit collège de province et profiter de ses enfants pendant les vacances, c'est génial.

Il y a beaucoup d'enseignants épanouis, heureux de leur métier et satisfaits de leur rémunération.

Cela étant par contre ce qu'il faut dire c'est que comme en entreprise les disparités entre les établissements, zones géographiques sont grandes et deux personnes peuvent être profs mais ne pas exercer le même métier.

Et là le débat devient déjà plus intéressant.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Marlou.Bassboost le Dim 27 Fév - 9:52

on a les vacances mais pas les week ends et les soirées en temps scolaires, et les tarifs des vacances sont si prohibitifs que je peux même pas me payer une semaine...

Marlou.Bassboost
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par olivier-np30 le Dim 27 Fév - 10:03

Ce genre d'articles est stérile car la notion de "cadre", "prof" ne vaut rien sans entrer dans les détails.

Un cadre peut avoir une vie minable bien moins confortable et épanouissante qu'un prof agrégé en prépa ou un prof des écoles en bord de mer.

Quant aux profs, même pas la peine de faire un dessin, prof, enseigner sont des mots qui ne recouvrent pas la même chose selon les environnements.

D'où les dangers de ces articles qui essaient de faire des généralités à partir de situations bien disparates.

A+

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Karine B. le Dim 27 Fév - 10:07

@olivier-np30 a écrit:

Cette vision des enseignants nécessairement pauvres me déplait vraiment et nuit à la profession.

Mon père était enseignant et il a une bonne retraite. Et la plupart des enseignants retraités sont fiers de leur carrière et vivent confortablement.

A+

ma mère également, mais à une époque où l'immobilier était moins cher (ou le reste) proportionnellement, où le salaire suivait au moins l'inflation. J'avoue me faire entretenir par mes retraités de parents pour les "extras" alors que je suis au 9ème échelon (ni PP, ni HS, je suis endettée jusqu'à l'âge de 62 ans pour ma maison en lotissement).
Des collègues enfants d'enseignants ne sont pas capables de reproduire pour leurs enfants le même mode de vie qu'ils ont connu (on a quand même perdu 25 % de pouvoir d'achat depuis 25 ans et ça continue)

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Daphné le Dim 27 Fév - 10:12

@iphigénie a écrit:
Cripure a écrit:Fin août, quand ma voisine me disait, fielleuse : "Ah ! Alors Cripure, ça y est, on va reprendre le boulot ?", je souriais un peu jaune les premières années. Et puis j'ai adopté la formule choc : "Oh, ça ira, j'ai des vacances dans 8 semaines".
Mais attention à l'idée que les vacances sont dans le statut. C'est plus vicieux. Nous sommes "dispensés de cours" lorsque les élèves sont en vacances... Et les fameux stages pendant les vacances sont pour l'instant payés en plus et proposés au volontariat. On parie que ça va changer ? Bientôt ?
[u]

c'est en tout cas ce que notre inspection de lettres a fortement demandé à notre CDE:"les volontaires,ça se crée":devinez comment.

Eh oui on sait comment........ humhum

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par olivier-np30 le Dim 27 Fév - 10:14

@Karine B. a écrit:on a quand même perdu 25 % de pouvoir d'achat depuis 25 ans et ça continue

Pour l'immobilier il y a un pb c'est certain, mais c'est l'immobilier qui est déconnant.

Pour le pouvoir d'achat, il faut tout voir:

A mes débuts de carrière j'ai pris un crédit à la conso pour m'acheter un ordi : 1500 euros.

Aujourd'hui je paie comptant : 400€

J'ajoute que nos parents n'avaient pas d'abonnement internet ni de téléphonie mobile. On se contentait de moins et on on vivait heureux.


Dernière édition par olivier-np30 le Dim 27 Fév - 10:18, édité 1 fois

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Karine B. le Dim 27 Fév - 10:18

@olivier-np30 a écrit:Pour l'immobilier peut-être mais pas pour un ordinateur, à mes débuts de carrière j'ai pris un crédit à la conso pour m'acheter un ordi : 1500 euros.

Aujourd'hui je paie comptant : 400€

Mon studio, à Paris, vaut 150 000 euros, le prix d'une maison avec jardin à la campagne.

Pour l'immobilier il y a un pb c'est certain, mais c'est l'immobilier qui est déconnant.

et ça quand même une grosse part de budget

Un collègue de 50 ans et quelques racontait qu'avec son salaire de pion il avait pris son indépendance à Paris et pouvait payer un loyer. Maintenant, un prof aura des difficultés.

150 000 euros, une maison à la campagne avec jardin, je veux bien dans le Berry, mais ici, c'est plus cher qu'une maison en ville et ça tourne plutôt au dessus de 200 000 pour avoir quelque chose sans travaux

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Marie Laetitia le Dim 27 Fév - 10:20

@olivier-np30 a écrit:Pour l'immobilier peut-être mais pas pour un ordinateur, à mes débuts de carrière j'ai pris un crédit à la conso pour m'acheter un ordi : 1500 euros.

Aujourd'hui je paie comptant : 400€

Mon studio, à Paris, vaut 150 000 euros, le prix d'une maison avec jardin à la campagne.

Pour l'immobilier il y a un pb c'est certain, mais c'est l'immobilier qui est déconnant.

J'ajoute que nos parents n'avaient pas d'abonnement internet ni de téléphonie mobile. On se contentait de moins et on on vivait heureux.
Olivier, je suis d'accord avec toi pour le reste de tes propos (et cela fait plaisir de lire cela de la part d'un enseignant) mais tu te trompes pour les produits de conso courante, comme les ordinateurs. Leur durée de vie étant aujourd'hui bcp plus courte qu'il y a quinze ans (c'est ce que l'on appelle l'obsolescence programmée, voir le reportage d'ARTE là-dessus; confirmé par mon mari, informaticien), la baisse du pouvoir d'achat (réelle) des enseignants pose problème aussi pour ce type d'achat.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par pg73 le Dim 27 Fév - 10:20

Je suis d'accord avec ton point de vue olivier. 1 000 000 de profs, c'est aussi 1 000 000 de situations différentes, c'est pas pareil de faire cours à des classes prépas triées sur le volet une dizaine d'heures ou à des ptits sauvageons de ZEP ! Comme certifié, depuis que je suis en lycée pépère je ne fais plus du tout le même métier qu'avant.

Je travaille beaucoup pendant l'année scolaire, c'est vrai, mais ça me plait, et entre le 10 juillet après le bac et le 1er septembre j'ai une paix royale, et je comprend tout à fait qu'on puisse me l'envier.

Mon salaire de simple certifié : 1900 eur + mes 3,5 heures sup, soit 2500 eur ça me place quand même parmi les 20 % de français les plus privilégiés... Il faut quand même relativiser ! Tous les profs certifiés ne sont pas dans la même situation que moi. Ceux qui sont en collège, et touchent le même salaire que moi pour un travail 10 fois plus dur ont sûrement plus de raisons de se plaindre.

Les vacances, je n'ai ni à m'en plaindre ni à m'en excuser. On se fait d'ailleurs assez rarement taquiner sur les avantages prétendus du métier quand on les assume complètement sans complexe !

_________________
In tartiflette i trust...

pg73
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Marie Laetitia le Dim 27 Fév - 10:25

@Karine B. a écrit:
@olivier-np30 a écrit:Pour l'immobilier peut-être mais pas pour un ordinateur, à mes débuts de carrière j'ai pris un crédit à la conso pour m'acheter un ordi : 1500 euros.

Aujourd'hui je paie comptant : 400€

Mon studio, à Paris, vaut 150 000 euros, le prix d'une maison avec jardin à la campagne.

Pour l'immobilier il y a un pb c'est certain, mais c'est l'immobilier qui est déconnant.

et ça quand même une grosse part de budget

Un collègue de 50 ans et quelques racontait qu'avec son salaire de pion il avait pris son indépendance à Paris et pouvait payer un loyer. Maintenant, un prof aura des difficultés.

150 000 euros, une maison à la campagne avec jardin, je veux bien dans le Berry, mais ici, c'est plus cher qu'une maison en ville et ça tourne plutôt au dessus de 200 000 pour avoir quelque chose sans travaux

Oui, Karine, mais dis-toi que nous, quand on dit "fonctionnaires! Enseignants" à une banque, à des propriétaires, ça passe tout seul. Si ton conjoint est comme le mien, même pas salarié (parce que là, déjà, en CDD ça coince sérieusement) mais gérant de PME, tu n'as même pas le temps de finir ta phrase, on te claque la porte au nez. Un truc révélateur: l'autre jour je voulais faire un simple prêt à la conso de 2000 euros pour boucler le budget en attendant le versement de la rémunération de mon mari (contraint en ce moment à faire des prestations en dehors de sa boîte). Même pas eu le temps de sortir mes feuilles de salaire de prof. "Mais madame, les revenus de la société de votre mari sont en baisse depuis trois ans...(ou comme il y a deux ans) ah oui mais votre mari est profession libérale... ah oui... vous n'avez aucune garantie de revenu, il n'a pas de fiche de salaire, donc... non on ne pourra rien pour vous, au revoir Madame".

Alors on ne gagne pas forcément très gros, mais on est dans la moyenne à peu de chose près des revenus français. On a surtout une stabilité qui change la vie. On ne gagnera jamais 50 000 euros par mois. Mais on ne se retrouvera pas au chômage en un claquement de doigts non plus.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Daphné le Dim 27 Fév - 10:26

@Karine B. a écrit:
@olivier-np30 a écrit:

Cette vision des enseignants nécessairement pauvres me déplait vraiment et nuit à la profession.

Mon père était enseignant et il a une bonne retraite. Et la plupart des enseignants retraités sont fiers de leur carrière et vivent confortablement.

Pas forcément.
Ma mère a une retraite correcte qui n'a pas évolué depuis pas mal de temps et au train où vont les choses je me demande ce qui va rester en terme de pouvoir d'achat d'ici quelques années. Elle est partie au 11ème échelon, la hors-classe n'existait pas à ce moment là.
Alors mes parents vivent confortablement parce qu'ils ont deux retraites mais ils ont des amis qui avec une seule retraite de professeur sont très très juste financièrement.
Mon mari est également retraité et sa retraite n'a pas bougé non plus, par contre le prix du fuel a quasiment triplé depuis qu'il l'a prise !! Alors oui on se demande jusqu'où ça va aller, les salaires et les retraites sont bloqués pour trois ans et je ne pense pas que ça bouge beaucoup après.
On a la chance d'être propriétaire de notre maison et d'habiter près d'une ville universitaire donc pour l'instant les enfants font leurs études logés à la maison mais quand mon fils va partir l'an prochain ça va être abordable certes mais très cher, on le sait. Il n'y aurait qu'une retraite on ne le pourrait pas.


A+

ma mère également, mais à une époque où l'immobilier était moins cher (ou le reste) proportionnellement, où le salaire suivait au moins l'inflation. J'avoue me faire entretenir par mes retraités de parents pour les "extras" alors que je suis au 9ème échelon (ni PP, ni HS, je suis endettée jusqu'à l'âge de 62 ans pour ma maison en lotissement).
Des collègues enfants d'enseignants ne sont pas capables de reproduire pour leurs enfants le même mode de vie qu'ils ont connu (on a quand même perdu 25 % de pouvoir d'achat depuis 25 ans et ça continue)

Oui, au point que même la hors-classe aujourd'hui est inférieure en terme de pouvoir d'achat que le 11ème échelon d'alors.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Daphné le Dim 27 Fév - 10:29

@olivier-np30 a écrit:
@Karine B. a écrit:on a quand même perdu 25 % de pouvoir d'achat depuis 25 ans et ça continue

Pour l'immobilier il y a un pb c'est certain, mais c'est l'immobilier qui est déconnant.

Pour le pouvoir d'achat, il faut tout voir:

A mes débuts de carrière j'ai pris un crédit à la conso pour m'acheter un ordi : 1500 euros.

Aujourd'hui je paie comptant : 400€

J'ajoute que nos parents n'avaient pas d'abonnement internet ni de téléphonie mobile. On se contentait de moins et on on vivait heureux.

Possible mais je ne me vois pas vivre sans internet aujourd'hui, on n'a pas le choix, ne serait-ce que professionnellement parlant.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Karine B. le Dim 27 Fév - 10:34

@Marie Laetitia a écrit:

Alors on ne gagne pas forcément très gros, mais on est dans la moyenne à peu de chose près des revenus français. On a surtout une stabilité qui change la vie. On ne gagnera jamais 50 000 euros par mois. Mais on ne se retrouvera pas au chômage en un claquement de doigts non plus.

je n'ai pas de conjoint, donc j'ai des difficultés à pouvoir emprunter avec un seul salaire (ma soeur et mon beau frère gardiens de la paix, fonctionnaires, n'ont pas pu obtenir de prêt immobilier).

Je persiste : au début des années 80, on débutait avec 2.1 SMIC, maintenant on finit avec 2.1 SMIC ou à peu près. Que notre situation soit enviable par d'autres, d'accord, mais que l'on vive mal maintenant par rapport à ce que ça a été est quelque chose à ne pas oublier, sinon on arrête de poser des revendications salariales nécessaires et légitimes

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Karine B. le Dim 27 Fév - 10:35

@pg73 a écrit:Je suis d'accord avec ton point de vue olivier. 1 000 000 de profs, c'est aussi 1 000 000 de situations différentes, c'est pas pareil de faire cours à des classes prépas triées sur le volet une dizaine d'heures ou à des ptits sauvageons de ZEP ! Comme certifié, depuis que je suis en lycée pépère je ne fais plus du tout le même métier qu'avant.

Je travaille beaucoup pendant l'année scolaire, c'est vrai, mais ça me plait, et entre le 10 juillet après le bac et le 1er septembre j'ai une paix royale, et je comprend tout à fait qu'on puisse me l'envier.

Mon salaire de simple certifié : 1900 eur + mes 3,5 heures sup, soit 2500 eur ça me place quand même parmi les 20 % de français les plus privilégiés... Il faut quand même relativiser ! Tous les profs certifiés ne sont pas dans la même situation que moi. Ceux qui sont en collège, et touchent le même salaire que moi pour un travail 10 fois plus dur ont sûrement plus de raisons de se plaindre.

Les vacances, je n'ai ni à m'en plaindre ni à m'en excuser. On se fait d'ailleurs assez rarement taquiner sur les avantages prétendus du métier quand on les assume complètement sans complexe !

3.5 HS, c'est quand même pas la règle (et heureusement)

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Karine B. le Dim 27 Fév - 10:36

@olivier-np30 a écrit:

J'ajoute que nos parents n'avaient pas d'abonnement internet ni de téléphonie mobile. On se contentait de moins et on on vivait heureux.

je paie moins avec mon abonnement internet - portable que ce que je payais à 22 ans avec mon abonnement téléphone fixe et les appels

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Marie Laetitia le Dim 27 Fév - 10:39

@Karine B. a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:

Alors on ne gagne pas forcément très gros, mais on est dans la moyenne à peu de chose près des revenus français. On a surtout une stabilité qui change la vie. On ne gagnera jamais 50 000 euros par mois. Mais on ne se retrouvera pas au chômage en un claquement de doigts non plus.

je n'ai pas de conjoint, donc j'ai des difficultés à pouvoir emprunter avec un seul salaire (ma soeur et mon beau frère gardiens de la paix, fonctionnaires, n'ont pas pu obtenir de prêt immobilier).

Je persiste : au début des années 80, on débutait avec 2.1 SMIC, maintenant on finit avec 2.1 SMIC ou à peu près. Que notre situation soit enviable par d'autres, d'accord, mais que l'on vive mal maintenant par rapport à ce que ça a été est quelque chose à ne pas oublier, sinon on arrête de poser des revendications salariales nécessaires et légitimes

des difficultés en étant en deça des 30% d'endettement ???
Parce que les difficultés dont je te parle, c'est en étant en deça des 30%, donc des difficultés qui ne sont pas liées au taux d'endettement mais à l'absence de garantie de salaire.
Et je le répète, nos salaires sont dans la moyenne de la population qui n'a pas la garantie de salaire.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Karine B. le Dim 27 Fév - 10:40

@olivier-np30 a écrit:

J'ajoute que nos parents n'avaient pas d'abonnement internet ni de téléphonie mobile. On se contentait de moins et on on vivait heureux.

mes parents ne payaient pas 500 F un plein d'essence

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par floxy le Dim 27 Fév - 10:41

Je ne me plains ni de mon salaire, ni de mon temps de travail (bienque j'ai de plus en plus de mal à le faire, mais c'est une autre question)
Mais je signale que, à part les vacances, on a peu d'avantage dans l'EN ; on doit payer jusqu'au stylo rouge pour corriger nos milliers de copies.
Il m'arrive parfois de faire une soirée "entre fille" au resto et à la fin du repas, au moment de payer, moi je sors la carte bleue et toutes les autres leurs ticket resto !

floxy
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par pg73 le Dim 27 Fév - 10:51

@Karine B. a écrit:

3.5 HS, c'est quand même pas la règle (et heureusement)

Certes, d'ailleurs je vais me calmer l'an prochain ! On est monté au créneau avec les collègues pour modérer notre CDE qui avait une tendance certaine à nous coller plus d'heures sup que de raison dans l'équipe de maths. Ma qualité de vie a pris une claque cette année et je passe à 18h30-19h l'an prochain...

Cela dit avec 2000 eur par mois, je vivrai quand même tout à fait décemment et je ne m'estime pas à plaindre.

De plus, parmi mes amis non prof et cyclotouristes, je suis bien le seul à pouvoir atteindre 6000 km de vélo par an. Les vacances, petites et grandes ça aide bien pour assumer jusqu'au bout ce loisir chronophage, je ne pourrais pas le faire si je bossais dans le privé avec 5 sem/an de congés!

_________________
In tartiflette i trust...

pg73
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum