« Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par pg73 le Dim 27 Fév 2011 - 10:51

@Karine B. a écrit:

3.5 HS, c'est quand même pas la règle (et heureusement)

Certes, d'ailleurs je vais me calmer l'an prochain ! On est monté au créneau avec les collègues pour modérer notre CDE qui avait une tendance certaine à nous coller plus d'heures sup que de raison dans l'équipe de maths. Ma qualité de vie a pris une claque cette année et je passe à 18h30-19h l'an prochain...

Cela dit avec 2000 eur par mois, je vivrai quand même tout à fait décemment et je ne m'estime pas à plaindre.

De plus, parmi mes amis non prof et cyclotouristes, je suis bien le seul à pouvoir atteindre 6000 km de vélo par an. Les vacances, petites et grandes ça aide bien pour assumer jusqu'au bout ce loisir chronophage, je ne pourrais pas le faire si je bossais dans le privé avec 5 sem/an de congés!

pg73
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Edgar le Dim 27 Fév 2011 - 11:18

(Mes réponses sont en gras)


[quote="pg73"]
@Karine B. a écrit:


Cela dit avec 2000 eur par mois, je vivrai quand même tout à fait décemment et je ne m'estime pas à plaindre.

Oui, c'est vrai par rapport à une personne sans diplômes ou de petits diplômes, qui vivote et s'en sort à coup de petits boulots. Je gagne, sans HS, 500 euros de plus par mois qu'un jeune de mes proches qui répond au téléphone sur un central d'appel recruté à Bac. Si vous me dites que c'est quand même 500 euros de plus, alors nous n'avons pas du tout la même conception de notre métier, et je suis peut-être totalement ringard. Pourquoi pas.

Maintenant pour des personnels cadre catégorie A recrutés par un vrai concours et qui ont souvent bien plus que la licence théorique (souvent des 3ème cycles, parfois des doctorats, on peut estimer que ce n'est pas grandiose. Et je ne vous dis même pas si vous avez des enfants à charge. J'ai entendu récemment que le métier d'enseignant était devenu un boulot complémentaire pour femme de bourgeois qui veut avoir son indépendance. Pour être moi-même du sexe masculin, je vous assure que je suis bien heureux d'être dans la situation de la femme de bourgeois.



De plus, parmi mes amis non prof et cyclotouristes, je suis bien le seul à pouvoir atteindre 6000 km de vélo par an. Les vacances, petites et grandes ça aide bien pour assumer jusqu'au bout ce loisir chronophage, je ne pourrais pas le faire si je bossais dans le privé avec 5 sem/an de congés!

Ah, le mythe des 5 semaines de congés par an dans le privé ! Pratique pour maintenir la paix sociale. Il y bien longtemps que les salariés on dépassé les 5 semaines avec les 35 heures, RTT cumulables etc et sont plus à 8 semaines voire 9 par an.

J'aime le métier que je fais, et j'apprécie la liberté d'organisation qu'il me donne, mais il faut quand même être conscient du fait que notre situation salariale actuelle est une forme de déclassement économique, donc social. J'ai de jeunes collègues qui ne sont pas d'accord avec moi arguant que nous avons le droit de faire des HS. Je reste souvent bouche bée devant cet argument mais il a l'avantage de montrer que nos hiérarchies n'ont pas trop de soucis à se faire dans les futures négociations salariales sur notre métier : tout devrait passer assez facilement, et sûrement avec le sourire en plus.



Dernière édition par Aliks le Mer 25 Mai 2011 - 9:59, édité 4 fois

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par olivier-np30 le Dim 27 Fév 2011 - 11:24

Aliks a écrit:
Oui, c'est vrai par rapport à une personne sans diplômes qui vivote et s'en sort à coup de petits boulots.
Maintenant pour des personnels cadre catégorie A recrutés par un vrai concours et qui ont souvent bien plus que la licence théorique (souvent des 3ème cycles, parfois des doctorats, on peut estimer que ce n'est pas grandiose.

-certains s'en tirent très bien avec un cap plomberie.
-ensuite un diplôme 3ème cycle c'est bien mais il faut voir combien il se vend sur la marché du travail.

Après pour revenir plus haut, l'obsolescence programmée existait déjà au moment où j'ai acheté un ordi à 1500 euros, donc un portable à 400 qui tient 5 ans sans faire appel à un crédit à la conso, tu y gagnes largement.

Je trouve que ce genre d'articles ne véhicule que des lieux communs, il faut être précis et parler sur des données exactes.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par User5899 le Dim 27 Fév 2011 - 11:30

@floxy a écrit:à part les vacances, on a peu d'avantage dans l'EN ; on doit payer jusqu'au stylo rouge pour corriger nos milliers de copies.
Ce n'est pas tout à fait exact. Lorsque le fisc calcule votre impôt, il vous déduit de lui-même 10% de la somme déclarée pour tenir compte de vos frais professionnels. Si vous estimez que ces frais sont supérieurs, vous pouvez déclarer vos frais réels, à condition de pouvoir les justifier. Par exemple, j'habite à 35 km de mon lycée, chaque jour de travail entraîne 70 km. Rien qu'avec ces trajets, je dépasse largement le montant des 10% forfaitaires. J'y ajoute, comme je suis professeur de lettres, tout ce qui m'est nécessaire, au sens des impôts, pour tenir mon emploi : documentation de travail (livres, revues), papeterie, même, puisque mon lycée ne m'attribue pas de bureau, une partie de mon logement (avec fraction correspondante du chauffage, du loyer, des charges). Ce n'est pas un privilège pour les enseignants, c'est la prise en compte de ce que nous devons payer pour travailler. Renseignez-vous, pour les stylos Smile

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par pg73 le Dim 27 Fév 2011 - 11:33

La valeur d'un individu sur le marché du travail n'a aucune raison d'être proportionnelle à celles de ses diplômes. Et heureusement !

Il y a toujours un moment où la capacité d'initiative, l'audace et les qualités humaine d'un individu priment sur les diplômes, il ne suffit pas d'être bardé de diplômes pour avoir l'obligation de réussir sa vie professionnelle. Je trouve ça assez sain et normal...

_________________
In tartiflette i trust...

pg73
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Edgar le Dim 27 Fév 2011 - 11:34

@olivier-np30 a écrit:
[b]

-certains s'en tirent très bien avec un cap plomberie.
-ensuite un diplôme 3ème cycle c'est bien mais il faut voir combien il se vend sur la marché du travail.


Je me doutais que l'on répondrait ceci, ce qui est tout à fait exact, mais ne permet pas d'avancer à mon sens sur le sujet dont nous parlons. Le second argument prouve donc que le concours de recrutement de professeurs ouvre sur un métier qui ne vaut pas non plus grand chose sur le marché du travail. CQFD


Dernière édition par Aliks le Dim 27 Fév 2011 - 11:58, édité 3 fois

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par CarmenLR le Dim 27 Fév 2011 - 11:36



Alors on ne gagne pas forcément très gros, mais on est dans la moyenne à peu de chose près des revenus français. On a surtout une stabilité qui change la vie. On ne gagnera jamais 50 000 euros par mois. Mais on ne se retrouvera pas au chômage en un claquement de doigts non plus.


Et je le répète, nos salaires sont dans la moyenne de la population qui n'a pas la garantie de salaire.

Heureusement que des "cadres A" recrutés à bac + 5 sont au-dessus du salaire moyen et du salaire médian. Je ne vois pas pourquoi il faudrait se considérer comme privilégiés : il faut plutôt s'indigner des salaires des autres bac + 4/5, en particuliers des diplômés en sciences humaines.
(En maths, physique, informatique et biologie, j'ai beaucoup d'exemples de bac + 5 qui ont des conditions de travail très favorables dans le privé, à la fois sur le plan de l'intérêt du métier, des conditions de travail et des congés (si, si), mais je n'en ai pas en sciences humaines où les bac + 5 cachetonnent, sauf s'ils ont aussi un diplôme dans le commerce.) Mon temps de travail est objectivement bien supérieur à celui de mes potes qui se sont fait une place dans l'informatique il y a dix ans et mes conditions de travail et mon salaire sont moins bons. A mon avis, ce que la France fait de ses diplômés en sciences humaines est une honte...)

Je bosse énormément, bien plus qu'à mes débuts et ça m'inquiète. Je suis payée pour ça (c'est normal : j'aime ce que je fais, pour l'instant, et je ne le ferais pas gratuitement), mais les conditions de travail se dégradent à vitesse grand V. Je sais ce que j'ai, et je sais aussi ce que ça me coûte en termes de pression, de stress et d'insatisfaction du résultat par rapport au temps et à l'énergie consacrés...

Quant à la sécurité de l'emploi, vu les exemples de licenciements pour insuffisance professionnelle et le pouvoir des CDE, on peut craindre le pire. Et le temps libre, pour ceux qui en ont, et la liberté d'organiser son temps sont plus que menacés : stages (sans et avec élèves) pendant les vacances et présence continue dans les établissements au programme...

Une autre chose aussi m'inquiète sur l'absurdité du système : être dans le domaine de l'éducation et ne pas avoir un vrai accès à une formation continue digne de ce nom et à des formations passerelles... Je trouve ça lamentable.

Je sais ce que j'ai, et j'aime ça, pour l'instant, mais j'avoue que j'en ai marre qu'on cherche à me faire culpabiliser pour mon métier : c'est déjà assez difficile et exigeant comme ça. Teacher pride, vous dis-je, ;-).

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Daphné le Dim 27 Fév 2011 - 11:37

Aliks a écrit:
@olivier-np30 a écrit:
Aliks a écrit:
.

-certains s'en tirent très bien avec un cap plomberie.
-ensuite un diplôme 3ème cycle c'est bien mais il faut voir combien il se vend sur la marché du travail.

Je me doutais que l'on répondrait ceci, ce qui est tout à fait exact, mais ne permet pas d'avancer à mon sens sur le sujet dont nous parlons. Le second argument prouve donc que le concours de recrutement de professeurs ouvre sur un métier qui ne vaut pas non plus grand chose sur le marché du travail. CQFD


C'était valable jusqu'à maintenant mais ça va changer vu le peu de candidats dans certaines disciplines et le manque d'attractivité du métier Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Edgar le Dim 27 Fév 2011 - 11:40

@pg73 a écrit:La valeur d'un individu sur le marché du travail n'a aucune raison d'être proportionnelle à celles de ses diplômes. Et heureusement !

Il y a toujours un moment où la capacité d'initiative, l'audace et les qualités humaine d'un individu priment sur les diplômes, il ne suffit pas d'être bardé de diplômes pour avoir l'obligation de réussir sa vie professionnelle. Je trouve ça assez sain et normal...

Je savais que je ne devais pas utiliser ce ressort argumentaire compte-tenu des réponses qui allaient arriver. Mais j'utilise alors le vôtre pour aller dans votre sens et considérer que "la capacité d'initiative, l'audace et les qualités humaine d'un individu priment sur les diplômes, il ne suffit pas d'être bardé de diplômes pour avoir l'obligation de réussir sa vie professionnelle", et que donc les professeurs devraient s'estimer encore heureux de gagner ce qu'ils gagnent avec si peu de tout cela.

Je ne parlais absolument pas de réussite professionnelle, je parlais de rapport au salaire. C'est tout autre chose. Je considère qu'il y a une rémunération pour certains cadres du privé ou du public qui doit être fonction d'une position dans un système, et que la valorisation sociale de ces métiers passe par leur rémunération.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Serge le Dim 27 Fév 2011 - 11:42



Pas mal les critiques adressées aux profs, on est pile dedans Laughing

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Edgar le Dim 27 Fév 2011 - 11:45

@CarmenLR a écrit:


Alors on ne gagne pas forcément très gros, mais on est dans la moyenne à peu de chose près des revenus français. On a surtout une stabilité qui change la vie. On ne gagnera jamais 50 000 euros par mois. Mais on ne se retrouvera pas au chômage en un claquement de doigts non plus.


Et je le répète, nos salaires sont dans la moyenne de la population qui n'a pas la garantie de salaire.

Heureusement que des "cadres A" recrutés à bac + 5 sont au-dessus du salaire moyen et du salaire médian. Je ne vois pas pourquoi il faudrait se considérer comme privilégiés : il faut plutôt s'indigner des salaires des autres bac + 4/5, en particuliers des diplômés en sciences humaines.
(En maths, physique, informatique et biologie, j'ai beaucoup d'exemples de bac + 5 qui ont des conditions de travail très favorables dans le privé, à la fois sur le plan de l'intérêt du métier, des conditions de travail et des congés (si, si), mais je n'en ai pas en sciences humaines où les bac + 5 cachetonnent, sauf s'ils ont aussi un diplôme dans le commerce.) Mon temps de travail est objectivement bien supérieur à celui de mes potes qui se sont fait une place dans l'informatique il y a dix ans et mes conditions de travail et mon salaire sont moins bons. A mon avis, ce que la France fait de ses diplômés en sciences humaines est une honte...)

Je bosse énormément, bien plus qu'à mes débuts et ça m'inquiète. Je suis payée pour ça (c'est normal : j'aime ce que je fais, pour l'instant, et je ne le ferais pas gratuitement), mais les conditions de travail se dégradent à vitesse grand V. Je sais ce que j'ai, et je sais aussi ce que ça me coûte en termes de pression, de stress et d'insatisfaction du résultat par rapport au temps et à l'énergie consacrés...

Quant à la sécurité de l'emploi, vu les exemples de licenciements pour insuffisance professionnelle et le pouvoir des CDE, on peut craindre le pire. Et le temps libre, pour ceux qui en ont, et la liberté d'organiser son temps sont plus que menacés : stages (sans et avec élèves) pendant les vacances et présence continue dans les établissements au programme...

Une autre chose aussi m'inquiète sur l'absurdité du système : être dans le domaine de l'éducation et ne pas avoir un vrai accès à une formation continue digne de ce nom et à des formations passerelles... Je trouve ça lamentable.

Je sais ce que j'ai, et j'aime ça, pour l'instant, mais j'avoue que j'en ai marre qu'on cherche à me faire culpabiliser pour mon métier : c'est déjà assez difficile et exigeant comme ça. Teacher pride, vous dis-je, ;-).

C'est aussi mon avis

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par pg73 le Dim 27 Fév 2011 - 11:50

Daphné, mais ça c'est une excellente nouvelle pour nous autres qui exerçont déjà cette profession. Quand trop d'élèves n'auront plus de profs devant eux par impossibilité de recrutement, c'est là qu'on se rendra réellement compte de notre utilité sociale dans la société... Et que notre image sociale sera enfin revalorisée !

Je vois rien d'étonnant à ce que la perspective d'années de galères en ZEP seul face à la misère du monde, aurait quoique ce soit de motivant pour se précipiter en masse sur les concours de recrutement...

L'argent ne fais pas tout. Même pour 20000 euros par mois je ne quitterai pour rien au monde mon poste actuel peinard pour retourner dans les collèges pourris où j'ai démarré ma carrière comme TZR !

_________________
In tartiflette i trust...

pg73
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par olivier-np30 le Dim 27 Fév 2011 - 11:51

Je connais un docteur en socio qui a dû faire comme les copains : passer le concours de PE car il ne trouvait rien.

Ensuite on entend souvent dire : j'en connais un dans le privé qui gagne 3500 euros nets.

Mais des cadres qui gagnent bien leur vie dans UNE entreprise et auxquels on pête de rire à leur nez en dehors, il y en a pléthore.

Sans parler des aléas à 50 ans.

D'où l'importance d'être vraiment concret.

Plus je vieillis et plus je suis circonspect sur les propos entendus de ci de là : je juge toujours sur pièce et sur la durée.

Quand je compare autour de moi, je vois bien qu'être prof sur la durée ça peut être un très bon choix sans parler aussi des satisfactions qu'on a dans le métier.

J'en connais qui sont très heureux et épanouis, ce qui n'est pas toujours le cas dans certaines entreprises où les disparités sont aussi très importantes et où le climat peut être très variable.

Sans parler de tout cela, on reste forcément superficiel et dans la fausseté.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par pg73 le Dim 27 Fév 2011 - 11:54

Aliks a écrit:

Je ne parlais absolument pas de réussite professionnelle, je parlais de rapport au salaire. C'est tout autre chose. Je considère qu'il y a une rémunération pour certains cadres du privé ou du public qui doit être fonction d'une position dans un système, et que la valorisation sociale de ces métiers passe par leur rémunération.

No problem... Je suis d'accord avec ça Aliks !

_________________
In tartiflette i trust...

pg73
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Carabas le Dim 27 Fév 2011 - 11:56

@pg73 a écrit:La valeur d'un individu sur le marché du travail n'a aucune raison d'être proportionnelle à celles de ses diplômes. Et heureusement !

Il y a toujours un moment où la capacité d'initiative, l'audace et les qualités humaine d'un individu priment sur les diplômes, il ne suffit pas d'être bardé de diplômes pour avoir l'obligation de réussir sa vie professionnelle. Je trouve ça assez sain et normal...
Mouais. Parfois, ça ne suffit pas non plus.
C'est quand même assez frustrant de faire 6 ans d'études et de se retrouver le bec dans l'eau. Surtout quand je vois des imbéciles faire le métier que je visais.

Si j'avais su, j'aurais fait autre chose de plus abordable et de plus "rentable".


Ou alors, il faut comprendre que je n'ai ni initiative, ni audace, et que je suis dépourvue de qualités humaines.


Dernière édition par Carabas le Dim 27 Fév 2011 - 12:01, édité 1 fois

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Daphné le Dim 27 Fév 2011 - 11:58

@olivier-np30 a écrit:

Ensuite on entend souvent dire : j'en connais un dans le privé qui gagne 3500 euros nets.

Sans parler des aléas à 50 ans.
Ca c'est sûr, nos annuités il va falloir les faire ! Aucun danger d'être mis en pré-retraite à 55 ans avec-parfois-la prime qui va avec.

D'où l'importance d'être vraiment concret.

Plus je vieillis et plus je suis circonspect sur les propos entendus de ci de là : je juge toujours sur pièce et sur la durée.

Quand je compare autour de moi, je vois bien qu'être prof sur la durée ça peut être un très bon choix sans parler aussi des satisfactions qu'on a dans le métier.


Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par olivier-np30 le Dim 27 Fév 2011 - 12:03

J'en parlais avec une copine titulaire d'un DESS en maths et reconvertie dans l'enseignement.

Je pense que la génération issue des parents du baby boom a été incitée à faire des études, mais on n'a pas forcément cherché à vraiment voir les débouchés.

Dans l'inconscient collectif : diplômes = bel avenir.

Or actuellement les diplômes se sont vulgarisés et les débouchés sont largement aléatoires d'un diplôme à un autre.

J'adhère complètement à tes propos Carabas, car aujourd'hui je serai beaucoup plus critique. Les études sont importantes pour soi, elles restent un capital, mais il est important aussi de faire des études qui permettent réellement d'assurer un avenir professionnel et non uniquement permettre de passer un concours.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par User5899 le Dim 27 Fév 2011 - 12:11

Il existe un élément objectif pour dire que les néo recrutés sont encore moins bien payés que les autres. Pendant longtemps, il y a eu deux échelles de rémunération, l'une à bac +3 (capes), l'autre à bac +4 (agreg). Aujourd'hui, si j'ai bien tout suivi, tous les néorecrutés sont à bac +5. Donc il ne devrait plus y avoir de différence entre certifiés et agrégés d'une part, d'autre part l'échelle commune devrait être supérieure à celle des agrégés bac +4. La situation créée par cette réforme est incohérente, non ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Carabas le Dim 27 Fév 2011 - 12:12

@olivier-np30 a écrit:J'adhère complètement à tes propos Carabas, car aujourd'hui je serai beaucoup plus critique. Les études sont importantes pour soi, elles restent un capital, mais il est important aussi de faire des études qui permettent réellement d'assurer un avenir professionnel et non uniquement permettre de passer un concours.
Oui.
Mais j'ai aussi fait les études qui me plaisaient et j'étais sûre de vouloir être prof, je pensais être faite pour ça. Je croyais que le plus dur, pour moi, serait d'avoir le concours. Eh non!

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par pg73 le Dim 27 Fév 2011 - 12:12

@Carabas a écrit:



Ou alors, il faut comprendre que je n'ai ni initiative, ni audace, et que je suis dépourvue de qualités humaines.

Alors là NON, surtout pas !!! Ne pas me faire dire non plus qu'il faut être nécessairement dépourvu d'humanité lorsqu'on a le CV bien plein...

_________________
In tartiflette i trust...

pg73
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par olivier-np30 le Dim 27 Fév 2011 - 12:12

Cette différence est d'autant plus choquante si les deux enseignent au collège Very Happy

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Invité le Dim 27 Fév 2011 - 12:13

@olivier-np30 a écrit:
Dans l'inconscient collectif : diplômes = bel avenir.


J'ai suivi ce principe pendant toutes mes études dans le supérieur... aujourd'hui je me prends la réalité en pleine face, et je peux vous dire que ça fait mal Crying or Very sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par olivier-np30 le Dim 27 Fév 2011 - 12:16

@Carabas a écrit: Je croyais que le plus dur, pour moi, serait d'avoir le concours. Eh non!

Oui moi aussi, c'est d'autant plus choquant que le système laisse croire aux gens qu'ils sont faits pour ça : quand on passe devant des pairs, et un jury de 3 personnes, qu'on valide une épreuve pratique à caractère pédagogique, il est difficile de croire qu'on ne puisse pas être apte à l'enseignement.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Carabas le Dim 27 Fév 2011 - 12:18

@olivier-np30 a écrit:
@Carabas a écrit: Je croyais que le plus dur, pour moi, serait d'avoir le concours. Eh non!

Oui moi aussi, c'est d'autant plus choquant que le système laisse croire aux gens qu'ils sont faits pour ça : quand on passe devant des pairs, et un jury de 3 personnes, qu'on valide une épreuve pratique à caractère pédagogique, il est difficile de croire qu'on ne puisse pas être apte à l'enseignement.

Spoiler:
J'ai eu 19 à l'épreuve sur dossier. Selon leurs critères, j'aurais dû être une excellente enseignante. Heureusement, je savais que c'était bidon. Laughing

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par olivier-np30 le Dim 27 Fév 2011 - 12:18

Laughing

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Oui mais bon... Vous avez vos vacances »

Message par Edgar le Dim 27 Fév 2011 - 12:21

@olivier-np30 a écrit:Je connais un docteur en socio qui a dû faire comme les copains : passer le concours de PE car il ne trouvait rien.

Ensuite on entend souvent dire : j'en connais un dans le privé qui gagne 3500 euros nets.

(...)

Sans parler de tout cela, on reste forcément superficiel et dans la fausseté.

1 / Je ne parlais pas du tout de docteurs en sociologie, qui ne sont pas l'archétype de la profession rémunératrice et recherchée dans les positions correctement rémunérées, malheureusement aussi.


[/justify]


Dernière édition par Aliks le Mer 25 Mai 2011 - 10:01, édité 2 fois

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum