Louis Bayard : Un oeil bleu pâle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Louis Bayard : Un oeil bleu pâle

Message par Robin le Lun 28 Fév 2011 - 18:07

Je recommande aux amateurs de romans policiers historiques ce thriller de Louis Bayard, un Américain, comme son nom de l’indique pas, journaliste au Washington Post et au New York Times.

Le récit se déroule aux États-Unis, à l’académie militaire de West Point, dans les années 1830. L’enquêteur, Gus Landor, un policier new-yorkais à la retraite, réputé pour son efficacité, sa discrétion et sa liberté d'esprit, enquête en toute confidentialité sur le suicide d’un élève qui a eu le cœur arraché. Toute publicité intempestive sur cette affaire ne pourrait que nuire gravement à l’image de l’institution naissante. Pour résoudre cette énigme teintée de satanisme, Le détective s’adjoint un élève de première année : Edgar Allan Poe.

Ce polar de grand style, plein de rebondissements et de suspens restitue l’atmosphère de la vieille Amérique et des romans de Poe et nous conduit vers un coup de théâtre absolument ahurissant. Je n’en dis pas plus.

Louis Bayard, Un œil bleu pâle, Le Cherche Midi (Pocket), traduit de l'anglais (américain) par Jean-Luc Piningre.


Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis Bayard : Un oeil bleu pâle

Message par Provence le Lun 28 Fév 2011 - 19:29

Merci du conseil, c'est noté! Je verrai bien si ce roman est sans peur et sans reproche!

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis Bayard : Un oeil bleu pâle

Message par Robin le Mar 1 Mar 2011 - 13:20

Merci du conseil, c'est noté! Je verrai bien si ce roman est sans peur et sans reproche!

Je ne sais pas s'il est sans reproche, mais il n'est pas sans peur !

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis Bayard : Un oeil bleu pâle

Message par Robin le Mar 1 Mar 2011 - 13:22

... On peut reprocher au "chevalier Bayard" d'en faire un peu trop dans le "gore" et d'abuser du suspens de mélodrame (moi, ça ne me dérange pas),mais la fin est absolument inattendue et époustouflante (mais, encore une fois, je ne peux pas en dire plus)

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum