Vieux profs ?

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par Gryphe le Ven 04 Mar 2011, 12:19

milasaintanne a écrit:enseeignerenprison
Est-ce quelque chose que tu as expérimenté ? Je trouve que c'est vraiment beau.

En fait, je me bats plutôt au quotidien pour que les élèves aient une formation, une bonne estime d'eux-mêmes, des valeurs positives... et qu'ils puissent devenir adultes et vivre libres sans mal tourner.
Mais tout ce qui est "éducation alternative" m'intéresse aussi beaucoup.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par sabeth le Ven 04 Mar 2011, 12:25

Je trouve la question intéressante, car je ne parviens pas à imaginer faire ce métier en étant plus âgée, avec les conditions que j'ai actuellement: trop de choses à gérer, trop de fatigue, la difficulté de se transformer en avatar d'Argus à chaque heure de classe, temps de trajet, bref, je trouve cela physiquement et psychiquement épuisant. J'ai l'impression de semer aux quatre vents! Et je trouve que l'énergie dépensée n'est absolument pas proportionnelle aux retours possibles.
Il est d'ailleurs dommage que les reconversions ne soient pas possibles plus facilement: c'est aussi car je sais que plus j'attends, plus j'aurais du mal à partir que je veux partir très vite (car effectivement, je ne parviens absolument pas à me projeter...)
C'est un peu dommage: si je savais que je pouvais avoir des ouvertures plus tard, je vivrai sans doute les choses différemment.
En tout cas je suis contente de voir que certains aiment leur métier malgré les années.

sabeth
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par Invité le Ven 04 Mar 2011, 12:36

@Gryphe a écrit:
milasaintanne a écrit:enseeignerenprison
Est-ce quelque chose que tu as expérimenté ? Je trouve que c'est vraiment beau.

En fait, je me bats plutôt au quotidien pour que les élèves aient une formation, une bonne estime d'eux-mêmes, des valeurs positives... et qu'ils puissent devenir adultes et vivre libres sans mal tourner.
Mais tout ce qui est "éducation alternative" m'intéresse aussi beaucoup.

Non, moi je ne l'ai pas fait, mais j'ai bossé en classe relais et dans un centre d'éducation fermée. Extrêmement enrichissant comme expérience.
Il y a également l'école à l'hôpital, dans les centres pour certains handicaps (une copine bosse avec des aveugles).
Je me suis contenté d'accueillir des élèves dans des centres d'archives et des bibliothèques. Des projets toujours enthousiasmants.

Si ça t'intéresse, tu peux te renseigner auprès de ton rectorat ou des collectivités territoriales.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par pavot le Ven 04 Mar 2011, 13:07

Milasaintanne,je suis d'accord avec toi, les ressources abondent mais qu'en retiennent réellement les élèves.
Ils "butinent" mais que "savent"-ils?

pavot
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par Felicie le Ven 04 Mar 2011, 17:18

Je suis une vieille prof, mais avec peu d'ancienneté Very Happy . (vieille par l'age, mais prof depuis 2 ans).

Moi c'est le contraire, avant j'ai fait autre chose, et contrairement à milasaintanne j'en avais marre d'être multi_tâches. Dans les entreprises où j'ai travaillé auparavant on avait jamais le temps pour rien, faire en 2 h un travail qui en aurait mérité 5, rendre des comptes en permanence, (même en étant responsable de service), être interrompu en permanence, etc ...
Aujourd'hui j'apprécie mon autonomie, ma liberté d'enseigner à "ma manière", ne pas avoir un chef qui demande 15 fois par jour où en est tel ou tel travail, choisir de voir ou non mes collègues, ....

En fait j'aime ma liberté de choix. Bref vieille mais pas encore blasée.
Mais si j'avais commencé par l'enseignement j'aurai sans doute cherché à faire autre chose, parce que la même chose pendant 42 ans 1/2 je n'aurai surement pas supporté.

Felicie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par CarmenLR le Ven 04 Mar 2011, 17:44

Merci pour ce beau témoignage.
Profite de ton autonomie, elle est grandement menacée...

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par val09 le Ven 04 Mar 2011, 18:26

Alors je ne suis pas une "vieille prof" (j'enseigne depuis 10 ans et je suis loin de la retraite) mais le message de Pavot me rappelle une discussion que j'avais avec ma prof de français de 6ème


@pavot a écrit:Je plains les jeunes et déconseillerais ce métier!

Cette prof de français, à l'origine de ma vocation, m'avait (déjà!!) déconseillé le métier et je parle pourtt de cela il y a ... 22 ans et mon collège était un bon collège. Jamais on aurait répondu à un professeur, les mauvais élèves étaient des exceptions (aujourd'hui, ce st les élèves au niveau qui st les exceptions, comme le dit Robin). A l'époque, on avait effectivement encore les CPPN, CPA, 4ème techno ... C'est à partir du moment où on a supprimé tout cela que la situation s'est dégradée.

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par CarmenLR le Ven 04 Mar 2011, 18:35

J'ai toujours en moi cette phrase d'un de mes collègues de philo qui me disait que seuls les bons profs doutent, les mauvais, jamais. (Ce qui ne veut pas dire que c'est parce qu'on doute qu'on est un bon prof, ;-)). Je trouve ce doute épuisant et avec l'âge, je ne suis pas plus sereine.

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par Felicie le Ven 04 Mar 2011, 20:01

@CarmenLR a écrit:Profite de ton autonomie, elle est grandement menacée...
Je trouve cela très pessimiste, et j'ai encore quelques illusions sans doute, mais à côté de ce que j'ai vécu, c'est toujours ça de pris, et puis de toutes façons l'avantage d'être vieux c'est qu'on se rapproche de la retraite, et là ce ne sera pas de l'autonomie mais de la liberté. Very Happy

@CarmenLR a écrit:J'ai toujours en moi cette phrase d'un de mes collègues de philo qui me disait que seuls les bons profs doutent, les mauvais, jamais. (Ce qui ne veut pas dire que c'est parce qu'on doute qu'on est un bon prof, ;-)). Je trouve ce doute épuisant et avec l'âge, je ne suis pas plus sereine.
Oui le doute est épuisant, mais c'est ce qui permet de se remettre en cause et de mettre un peu de piment dans le travail, sinon on tombe dans la routine, et là ....

Felicie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par pavot le Sam 05 Mar 2011, 07:46

Félicie, il est pour moi impossible de sombrer dans la routine avec toutes ces "innovations"!
Avec l âge, je travaille de plus en plus car le public est si varié que chaque année, on s'adapte aux classes qu'on a.
Ou alors c'est mon cerveau qui ramollit? affraid

pavot
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par Fourseasons le Sam 05 Mar 2011, 08:56

@Robin a écrit:
Je suis né fin janvier 1950 ; j'ai donc été un "vieux prof" jusqu'à l'année dernière ; c'est curieux cette histoire de jeunesse et de vieillesse, parce que dans ma tête, je me sens de plus en plus jeune - j'espère que je ne vais pas retomber en enfance ! - "Le drame de la vieillesse, ce n'est pas qu'on vieillit, c'est qu'on reste jeune" (J. Cocteau) ; il est vrai que mon plus jeune fils, va avoir dix-huit ans et ça bouscule les neurones.

Sinon, j'ai assisté avec désolation à la destruction systématique de l'École de la République, année après année, avec une accélération dans les dernières années.

On a levé tous les garde-fous qui rendaient vivable le "collège unique" et la Réforme Haby (1975) : les dédoublements, les orientations après la 5ème, les CPPN, les 4ème et 3ème technos, on a mis "l'élève au centre" en 89 et les savoirs, maintenant remplacés par les "compétences du socle commun"... Tout cela au nom de la "démocratie" et de "l'égalité des chances", alors que l'École n'a jamais été aussi inégalitaire.

Tout a été allégé : les programmes, les heures de cours (notamment en français et en maths) ; on a eu droit aux maths modernes et à la méthode globale, l'introduction de l'ORL à la place de la grammaire et la quasi suppression de cours d'orthographe.

Résultat : 20% d'élèves nous arrivent en 6ème sans savoir lire et écrire correctement et 50% traînent d'année en année des difficultés qu'ils ne surmontent jamais.

Ce que je vais dire n'est pas politiquement correct, mais c'est la vérité : j'avais en moyenne 5-6 élèves sur une classe de 25 qui étaient à peu près au niveau (j'ai enseigné dans des collèges dans la région parisienne et en province, ZEP et non ZEP)

J'ai assisté aussi à la montée de la violence et des incivilités (comme on dit pudiquement), le bavardage considéré comme "normal", à l'irrespect envers les professeurs et entre les élèves de moins en moins sanctionné.

Bref, j'arrête là mon antienne, j'en aurais pour des heures ! Je suis à présent à la retraite ; je donne des cours particuliers et je fais de l'aide aux devoirs dans un organisme sérieux.

Je vous avoue que je plains les jeunes collègues. Quel abominable gâchis !

Merci pour ton témoignage Robin... Est-ce un doux rêve d'espérer qu'on arrivera à inverser cette tendance ? Qu'on reviendra à la transmission des fondamentaux (l'EN s'en est tellement éloignée) et au respect (de la part de la hiérarchie, des élèves, de la population) ?

"Jeune" prof, j'aime mon métier et je ne me vois pas faire autre chose sans pour autant idéaliser ce métier. Mais je ne le conseille pas, j'aurais plutôt tendance à le déconseiller. J'ai vu/ je vois tellement de collègues "déprimer" à cause de ce boulot qui peut être un véritable rouleau compresseur tout en donnant l'illusion à l'extérieur d'un Alice au pays des merveilles. Si je me vois vieille prof ? Pourquoi pas... Pour le moment mes années de TéZédaRiat et les situations dans lesquelles je me suis retrouvée (remplacements : parfois loin, hors spécialité, hors discipline, sur 2 lycées éloignés... menaces du rectorat, devoir s'adapter à chaque fois, être celui qu'on teste, celui à qui on ne parle pas...bon peu de lycées vraiment difficiles) n'auront pas eu raison de mon plaisir à exercer ce métier. Je savoure les avantages de ce métier et je m'accommode assez bien des inconvénients. Ce qui me désespère c'est de voir que l'EN ne se donne plus les moyens de ses ambitions.

Quand à la routine, je ne la ressens pas. Être TZR ca aide. Au moins 90% de mes remplacements ont été différent des autres. C'est bien aussi l'avantage de ma discipline, l'économie gestion. Tellement de matières qu'il est possible de changer très souvent.

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par lalilala le Sam 05 Mar 2011, 10:36

@val09 a écrit:Alors je ne suis pas une "vieille prof" (j'enseigne depuis 10 ans et je suis loin de la retraite) mais le message de Pavot me rappelle une discussion que j'avais avec ma prof de français de 6ème


@pavot a écrit:Je plains les jeunes et déconseillerais ce métier!

Cette prof de français, à l'origine de ma vocation, m'avait (déjà!!) déconseillé le métier et je parle pourtt de cela il y a ... 22 ans et mon collège était un bon collège. Jamais on aurait répondu à un professeur, les mauvais élèves étaient des exceptions (aujourd'hui, ce st les élèves au niveau qui st les exceptions, comme le dit Robin). A l'époque, on avait effectivement encore les CPPN, CPA, 4ème techno ... C'est à partir du moment où on a supprimé tout cela que la situation s'est dégradée.

je pense qu'on idéalise un peu notre propre passage à l'école en tant qu'élève. Je ne suis pas d'accord avec ce qui est en gras. Certes, la situation s'est dégradée ces dernières années (moi je ne m'en rends pas compte mais mon père, si) mais quand j étais élève j'étais une tête à claques, et j'étais loin d'être la seule...et les élèves au niveau aujourd hui ne sont pas forcément des exceptions, ça me semble exagéré...Par contre j ai l'impression qu'il y a moins d'élèves moyens.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par Daphné le Sam 05 Mar 2011, 11:48

@lalilala a écrit:
@val09 a écrit:Alors je ne suis pas une "vieille prof" (j'enseigne depuis 10 ans et je suis loin de la retraite) mais le message de Pavot me rappelle une discussion que j'avais avec ma prof de français de 6ème


@pavot a écrit:Je plains les jeunes et déconseillerais ce métier!

Cette prof de français, à l'origine de ma vocation, m'avait (déjà!!) déconseillé le métier et je parle pourtt de cela il y a ... 22 ans et mon collège était un bon collège. Jamais on aurait répondu à un professeur, les mauvais élèves étaient des exceptions (aujourd'hui, ce st les élèves au niveau qui st les exceptions, comme le dit Robin). A l'époque, on avait effectivement encore les CPPN, CPA, 4ème techno ... C'est à partir du moment où on a supprimé tout cela que la situation s'est dégradée.

je pense qu'on idéalise un peu notre propre passage à l'école en tant qu'élève. Je ne suis pas d'accord avec ce qui est en gras. Certes, la situation s'est dégradée ces dernières années (moi je ne m'en rends pas compte mais mon père, si) mais quand j étais élève j'étais une tête à claques, et j'étais loin d'être la seule...et les élèves au niveau aujourd hui ne sont pas forcément des exceptions, ça me semble exagéré...Par contre j ai l'impression qu'il y a moins d'élèves moyens.

Je plussoie !
37 ans de maison et je peux vous dire que les élèves pénibles j'en ai toujours eu et un paquet !
Ainsi que les copies nulles et les élèves insolents.
Il est vrai que la situation se dégrade, que je n'ai pas été dans des établissements toujours "top" car arrivant suite à des mutations sur le voeu "tout poste.........." mais le métier n'a pas toujours été rose, ce qui n'empêche pas les élèves brillants et agréables partout, ni les parents corrects et compréhensifs partout également. Et les casse-pieds et les imbéciles partout aussi.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par Iphigénie le Sam 05 Mar 2011, 12:02

je suis d'accord.Mais ce qui a changé c'est la confiance dans l'école quand même:là on sent une grosse différence.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par Daphné le Sam 05 Mar 2011, 12:04

Oui c'est vrai.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par Abraxas le Sam 05 Mar 2011, 13:36

Je ne voudrais pas plomber l'ambiance, mais je m'éclate depuis plus de 35 ans. En collège rural (5h de transports par jour pendant 7 ans), puis en ZEP (14 ans, dont 10 dans la mère de toutes les ZEP, aux Tarterêts), dans des lycées plus modernes que classiques avec LP d'accompagnement pour l'ambiance, enfin en prépas (depuis 3 ans).
Et j'ai toujours trouvé ça super. Bien sûr, on a des classes plus ou moins faciles, des élèves plus ou moins durs à mater, mais pour l'essentiel, j'ai transmis des connaissances.
Au grand dam de l'administration (aussi bien mes chefs d'établissement successifs que l'Inspection générale) qui ne m'ont jamais porté dans leur cœur, de sorte que j'ai progressé strictement à l'ancienneté. Et alors ?
Et en contrepoint, j'ai fait quelques livres — y compris, pour une bonne art, des livres scolaires sur lesquels certain(e)s, ici, ont peut-être bossé. Transmission un jour, transmission toujours.
Et je n'envisage pas de prendre ma retraite avant l'extrême limite que me donne la loi, vers 65-67 ans.
Aimer l'enseignement, et dans des conditions pas toujours roses, c'est possible. Et dénoncer en même temps les dérives du système, qui rendent l'enseignement impossible pour trop de profs et trop d'élèves. Se battre contre les collègues qui baissent les bras, ou qui collaborent avec les destructionnistes. Se battre contre l'ignorance, tout simplement. parce que nous sommes là pour ça. Ferrailler. Jusqu'au bout.
C'est possible…

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par pavot le Sam 05 Mar 2011, 13:41

Chapeau Abraxas! J'aimerais avoir ta force car , comme je l'ai déjà dit, j'aime ce métier mais je m'épuise de plus en plus!

pavot
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par Daphné le Sam 05 Mar 2011, 14:00

@Abraxas a écrit:Je ne voudrais pas plomber l'ambiance, mais je m'éclate depuis plus de 35 ans. En collège rural (5h de transports par jour pendant 7 ans), puis en ZEP (14 ans, dont 10 dans la mère de toutes les ZEP, aux Tarterêts), dans des lycées plus modernes que classiques avec LP d'accompagnement pour l'ambiance, enfin en prépas (depuis 3 ans).
Et j'ai toujours trouvé ça super. Bien sûr, on a des classes plus ou moins faciles, des élèves plus ou moins durs à mater, mais pour l'essentiel, j'ai transmis des connaissances.
Au grand dam de l'administration (aussi bien mes chefs d'établissement successifs que l'Inspection générale) qui ne m'ont jamais porté dans leur cœur, de sorte que j'ai progressé strictement à l'ancienneté. Et alors ?
Et en contrepoint, j'ai fait quelques livres — y compris, pour une bonne art, des livres scolaires sur lesquels certain(e)s, ici, ont peut-être bossé. Transmission un jour, transmission toujours.
Et je n'envisage pas de prendre ma retraite avant l'extrême limite que me donne la loi, vers 65-67 ans.
Aimer l'enseignement, et dans des conditions pas toujours roses, c'est possible. Et dénoncer en même temps les dérives du système, qui rendent l'enseignement impossible pour trop de profs et trop d'élèves. Se battre contre les collègues qui baissent les bras, ou qui collaborent avec les destructionnistes. Se battre contre l'ignorance, tout simplement. parce que nous sommes là pour ça. Ferrailler. Jusqu'au bout.
C'est possible…

Oui c'est vrai, mais un homme qui plus est avec un peu de corpulence ça aide un peu non ?? Twisted Evil

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par Abraxas le Sam 05 Mar 2011, 14:42

Quelle corpulence ?

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par Gryphe le Sam 05 Mar 2011, 14:46

@Abraxas a écrit:Se battre contre l'ignorance, tout simplement. parce que nous sommes là pour ça. Ferrailler. Jusqu'au bout.
C'est possible…
C'est beau ! cheers

Merci pour votre témoignage.

Very Happy

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par pavot le Sam 05 Mar 2011, 17:40

La force intérieure Abraxas, la plus belle!!!!!

pavot
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par Daphné le Sam 05 Mar 2011, 18:30

@Abraxas a écrit:Quelle corpulence ?

Une autre corpulence ne serait-ce que par la taille que celle de nous autres faibles femmes Laughing
Là je sens que je vais me faire bannir Razz

M'enfin je me souviens d'une classe de voyous, dixit le seul collègue masculin de l'équipe d'anglais, qui était allé se plaindre de cette classe auprès de l'administration, on lui avait répondu : "que voulez-vous, on ne pouvait pas la donner aux femmes."
Il a pris sa retraite quelque temps après et il n'y a plus eu que des femmes dans l'équipe, alors on a eu ce type de classe et devinez qui l'a eue Twisted Evil


Dernière édition par Daphné le Sam 05 Mar 2011, 18:35, édité 1 fois

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par ysabel le Sam 05 Mar 2011, 18:33

pas d'accord avec toi Daphné au sujet de la corpulence.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par Daphné le Sam 05 Mar 2011, 18:36

@ysabel a écrit:pas d'accord avec toi Daphné au sujet de la corpulence.
Bon ben je vois que je ne fais pas des émules mais je pense qu'un homme bien baraqué avec certains élèves ça peut être moins pire.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par Robin le Dim 06 Mar 2011, 09:10

Abraxas n'a aucun mérité ; il est tombé dans la potion magique quand il était petit ! Smile

(et ne lui parlez pas de sa "corpulence", il est juste un peu enveloppé !)

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieux profs ?

Message par Daphné le Dim 06 Mar 2011, 09:14

@Robin a écrit:Abraxas n'a aucun mérité ; il est tombé dans la potion magique quand il était petit ! Smile

(et ne lui parlez pas de sa "corpulence", il est juste un peu enveloppé !)

Je n'ai jamais dit qu'il était enveloppé, mais à ma connaissance il est quand même grand et pas du tout taillé dans un bâton de sucette !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum