"Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par Provence le Sam 5 Mar - 15:56

@Astartee a écrit:
En plus y'a eu erreur dans la sanction: on n'envoie pas un gamin de ce genre se tourner les pouces 15 min dans le couloir, c'est évident que ça va dégénérer.

Quel dommage que tu n'aies pas pu éclairer ce professeur lamentable qui n'a sans doute pas ta longue expérience.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par John le Sam 5 Mar - 15:59

oui, et? c'est pas parce que tu montres un exemple que je vais changer d'avis...
Comme je ne connais pas ton avis, ça ne m'émeut pas beaucoup.

surtout qu'il ne s'agit pas de quelque chose que tu as vécu et que tout le monde réagit différemment à ce genre de provocation.
Je trouve ça extrêmement stupide, mais pas méchant.
Ce qui n'est pas méchant, c'est... gentil ?

En plus y'a eu erreur dans la sanction: on n'envoie pas un gamin de ce genre se tourner les pouces 15 min dans le couloir, c'est évident que ça va dégénérer.
Qu'aurait-elle dû faire ? Je parie sur ta réponse à deux contre un.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par Saraswati le Sam 5 Mar - 16:11

Et voilà, tout de suite, l'ironie !
Mais on est sur un forum de profs avec un sujet de profs ou quoi là ? Crying or Very sad

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par John le Sam 5 Mar - 16:13

L'ironie de qui, pour qui, et contre qui ?

Je ne saisis pas bien, et ça n'a rien d'ironique.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par Saraswati le Sam 5 Mar - 16:27

C'est à propos de la réponse de Provence.
Dès que qqn est un peu positif, ou dit "oui mais ce n'est pas comme ça qu'il faut faire", il y a toujours quelqu'un d'autre pour lui dire cyniquement "ah oui mais on n'a pas ton expérience" ou des choses comme ça.
1°/ Astartee ne se place pas en position de supériorité, seulement il est vrai qu'en général les zouaves on ne les met pas dehors, seuls ! c'est une évidence !
2°/ Provence ne propose rien non plus.

Bref, désolée mais j'en ai un peu marre de sentir le cynisme ambiant, sur le forum, dans la vie. Je crois que je vais faire une retraite en ermite ! Laughing

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par Astartee le Sam 5 Mar - 16:29

@John a écrit:
oui, et? c'est pas parce que tu montres un exemple que je vais changer d'avis...
Comme je ne connais pas ton avis, ça ne m'émeut pas beaucoup.

Tu veux manifestement me prouver que les profs blasés le sont pour une raison en prenant un exemple particulier: n'ayant jamais été témoin de ce genre de situation personnellement, j'en déduis que les contre-exemples que j'ai sous les yeux tous les jours valent bien celui que tu as choisi, et que les profs blasés vivent aussi d'autres choses qu'ils ne voient peut-être plus.

surtout qu'il ne s'agit pas de quelque chose que tu as vécu et que tout le monde réagit différemment à ce genre de provocation.
Je trouve ça extrêmement stupide, mais pas méchant.
Ce qui n'est pas méchant, c'est... gentil ?

Non, stupide au mieux... on t'a appris quelque chose qui s'appelle la nuance? (ça ferait du bien à Provence aussi d'ailleurs)

En plus y'a eu erreur dans la sanction: on n'envoie pas un gamin de ce genre se tourner les pouces 15 min dans le couloir, c'est évident que ça va dégénérer.
Qu'aurait-elle dû faire ? Je parie sur ta réponse à deux contre un.

Tout le monde réagit différemment, et ça implique de prendre en compte sa relation avec la classe, sa relation avec l'équipe et les moyens mis à disposition.
Personnellement, si ça arrivait dans mon bahut, je pourrais prendre le mec entre 4 yeux dans le couloir pendant 5 minutes sans problème vu le profil des élèves. Je pourrais aussi compter sur plusieurs d'entre eux pour l'accompagner chez le CPE avec un boulot à faire en perm.
Ne connaissant pas les élèves de cette dame ni son bahut dans un cas extrême (impossible de le faire accompagner ni de laisser les autres élèves seuls) j'aurais appelé le CPE avec mon portable.
tu as aussi la possibilité d'arrêter le cours et de leur coller une éval notée (toujours une dans mon sac en cas de problème) histoire de les calmer un peu.
Est-ce que ça aurait marché? j'en sais rien. mais laisser un gusse immature dans le genre de ce gamin 15 minutes sans public dans un couloir et sans rien à faire, c'est évident qu'il va recommencer.
L'histoire ne dit pas non plus comment les choses ont été gérées après coup et ce que Gusse est finalement devenu. Je trouve assez inintéressant de balancer un exemple ponctuel et complètement hors contexte et de demander d'analyser ensuite ce qui aurait dû être fait.
La remarque que j'ai fait quant à la sanction se base sur les seuls éléments qu'on voit dans la vidéo:
- Une classe de mecs en majorité, plutôt âgés donc peut-être lycée Pro
- Un comportement immature mais pas agressif
- Une jeune prof qui est dépassée par les évènements mais qui n'a manifestement pas peur des gars en question puisqu'elle s'approche d'eux.
- Un mec qui se donne en spectacle (filmé) et qui a besoin d'un public (la classe puis youtube). Donc la question ne peut être réglée qu'en tête à tête, voire avec les parents si possible.

@ John sur la question d'ironie: revois les réactions majoritaires sur ce forum dès qu'on avance une opinion contraire (et en particulier que ça peut être excellent comme boulot, qu'on y croit, et qu'on est enthousiaste...c'est pas une opinion très bien vue par ici, surtout quand elle vient après des commentaires caustiques sur les capacités des élèves et l'envie de collègues de faire ce boulot)

Astartee
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par John le Sam 5 Mar - 16:31

Pour Saraswati :
A la décharge de Provence, j'ai déjà tellement entendu de gens parler d'"évidence" sur des situations compliquées, en disant chacun des choses contraires (!), que les phrases commençant par "c'est évident que" ont tendance à m'agacer également.
Il n'est en rien "évident" qu'il ne faut pas demander à l'élève d'aller se calmer. J'ai connu des collègues qui le faisaient, et pour qui ça marchait sans problème. Si c'était "évident", la collègue qui est filmée ne se retrouverait pas en difficulté.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par John le Sam 5 Mar - 16:34

on t'a appris quelque chose qui s'appelle la nuance? (ça ferait du bien à Provence aussi d'ailleurs)
Oui, c'est "évident".

D'ailleurs, la collègue n'a pas vu un truc évident, Provence n'a pas de nuance, moi on ne m'a pas appris ce que c'est...

Ca en fait, des choses auxquelles il va falloir remédier.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par Gryphe le Sam 5 Mar - 16:38

Je vais peut-être proposer une idée stupide, mais après tout pourquoi pas...

Si on commence à dire à propos des vidéos qui ont circulé
- soit "y'a qu'à faut qu'on"...
- soit "ma bonne dame on est foutu",
on risque de ne pas avancer beaucoup.

Est-il possible de choisir une de ces horribles vidéos, et de se demander, sans polémiquer (non, je n'aime pas la polémique, à force vous me connaissez...), comment faire dans ce cas précis ?
Je ne parle pas de refaire le monde, mais bien, qu'est-ce que je ferais moi avec ma personnalité dans ce cas précis ?

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par Astartee le Sam 5 Mar - 16:41

@ gryphe: Je pense honnêtement que sans plus d'informations sur le profil des gamins et du bahut, on peut inventer des montagnes... Je ne pense pas qu'une situation se règle sur un exemple ponctuel.
Les réponses que j'ai données se basent uniquement sur les connaissances que j'ai de mon bahut et de mes élèves, ce qui ne correspond pas à ce qu'a vécu cette jeune prof.

@John a écrit:
on t'a appris quelque chose qui s'appelle la nuance? (ça ferait du bien à Provence aussi d'ailleurs)
Oui, c'est "évident".

bien, si je prends le temps de taper une réponse conséquente à tes provocations et que de ton côté tu envoies ce genre de réponse à ma participation, je m'en vais de ce pas faire des choses plus constructives. j'ai dit ce que j'avais à dire et je pense toujours que ce métier peut être un choix épanouissant professionnellement et humainement.
Je pourrais, moi aussi, te donner beaucoup d'exemples concrets et même les contextualiser si ça t'intéresse.
Pas envie de me faire prendre pour plus bête que je ne suis et je vous laisse donc pourrir ce fil, à la base plutôt enthousiasmant.


Astartee
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par John le Sam 5 Mar - 16:46

Astartée, je t'ai répondu sur le ton que tu as adopté.

S'il te déplaît, relis les phrases auxquelles je réponds à chaque fois, sans te limiter à la seule réponse.

j'ai dit ce que j'avais à dire et je pense toujours que ce métier peut être un choix épanouissant professionnellement et humainement.
Qui le conteste ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par Saraswati le Sam 5 Mar - 16:47

Gryphe ça serait intéressant en effet !
Mais j'avoue que je n'ai pas osé en visionner une seule, ça me fait flipper... pale

John je suis très déçue, je te trouve de mauvaise foi : tu dis [édité parce que c'est vraiment trop trop méchant et trop injuste !] que la formule "c'est évident que..." t'agace, mais je ne vois pas en quoi c'est à la décharge de Provence.
Si tu avais voulu finir ta phrase comme tu l'avais commencée, tu aurais parlé de Provence, et tu aurais pu reconnaître que ce qu'elle dit est ironique.

Bon maintenant je suis navrée et ce n'est pas ironique (on n'est pas nombreux à savoir s'excuser sur le forum), mais ça me désole qu'on parle de Provence que je ne veux pas pointer du doigt en tant que personne, ce sont de ses propos dont on parle, je n'ai rien contre elle en particulier.


Dernière édition par Saraswati le Sam 5 Mar - 16:59, édité 1 fois

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par Provence le Sam 5 Mar - 16:48



Je te remercie pour tes leçons de nuance, Astartee, même si je n'ai pas cru remarquer que tu en faisais toujours preuve...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par bellaciao le Sam 5 Mar - 16:54

@Saraswati a écrit:Gryphe ça serait intéressant en effet !
Mais j'avoue que je n'ai pas osé en visionner une seule, ça me fait flipper... pale

John je suis très déçue, je te trouve de mauvaise foi : tu dis que nous t'agaçons, ah non, pardon, que la formule "c'est évident que..." t'agace, mais je ne vois pas en quoi c'est à la décharge de Provence.
Si tu avais voulu finir ta phrase comme tu l'avais commencée, tu aurais parlé de Provence, et tu aurais pu reconnaître que ce qu'elle dit est ironique.

Bon maintenant je suis navrée et ce n'est pas ironique (on n'est pas nombreux à savoir s'excuser sur le forum), mais ça me désole qu'on parle de Provence que je ne veux pas pointer du doigt en tant que personne, ce sont de ses propos dont on parle, je n'ai rien contre elle en particulier.

Saraswati, je ne veux pas que tu sois navrée parce que tu as exprimé ce que tu ressentais. Tu es une personne importante ici et je ne t'ai jamais vue te mettre en colère ou tenir des propos agressifs. Tu es mesurée et tu tiens compte des autres ! fleurs2


Dernière édition par bellaciao le Sam 5 Mar - 16:55, édité 1 fois

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par John le Sam 5 Mar - 16:54

Je remets pour Saraswati :

Pour Saraswati :
A la décharge de Provence, j'ai déjà tellement entendu de gens parler d'"évidence" sur des situations compliquées, en disant chacun des choses contraires (!), que les phrases commençant par "c'est évident que" ont tendance à m'agacer également.
Il n'est en rien "évident" qu'il ne faut pas demander à l'élève d'aller se calmer. J'ai connu des collègues qui le faisaient, et pour qui ça marchait sans problème. Si c'était "évident", la collègue qui est filmée ne se retrouverait pas en difficulté

Je ne vois pas quelle phrase j'aurais dû finir en parlant de Provence : si tu as des choses à redire aux propos de Provence, c'est à elle qu'il faut t'adresser. Moi, je me contente de dire que je suis agacé qu'on critique le comportement d'une collègue qui se retrouve filmée sur youtube en disant qu'elle aurait évidemment dû agir autrement, ce qui est peut-être vrai (?), mais absolument pas "évident".

Ca n'est pas la peine d'extrapoler en disant que deux personnes m'agacent, même en corrigeant juste après tout en laissant l'erreur bien écrite.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par Saraswati le Sam 5 Mar - 16:57

Mais alors pourquoi me parles-tu de Provence ???
Ça devient un dialogue de sourds !
Je parle de l'ironie, moi, pas de dire aux autres ce qu'il faut faire ou pas, oh puis zut, bonne soirée.

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par John le Sam 5 Mar - 17:02

Ce qui m'énerve, c'est de lire qu'il était "évident" que la collègue aurait dû faire autre chose. La collègue a fait comme elle a pu, les gamins ont fait n'importe quoi, chantent en plein cours, se foutent ouvertement d'elle, la filment, mettent la vidéo en ligne : ça fait beaucoup, non ? Eh bien, c'est encore elle qui se fait critiquer...

Sans compter que la méthode qui semble évidemment nulle, je l'ai vue, de mes yeux vue, appliquée par des collègues, qui s'en sortaient ainsi très bien. Alors il ne faut pas exagérer dans le parti-pris.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par John le Sam 5 Mar - 17:05

tu dis [édité parce que c'est vraiment trop trop méchant et trop injuste !]
Qu'est-ce que c'est que ça, encore ? Rolling Eyes

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par Saraswati le Sam 5 Mar - 17:06

A aucun moment je n'ai parlé de la vidéo.
Alors John, pourquoi on est en train de s'engueuler là-dessus TOI et MOI ?
Je finis en mp.



(mp aussi pour Bellaciao)

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par Marie Laetitia le Sam 5 Mar - 17:08

**mode cynique/blasé on

Bon, si j'ai bien compris l'article, le type était à la tête d'une entreprise, au bout d'un moment il a licencié tous ses employés et a mis la clé sous la porte.

Donc il est devenu prof pour béqueter. Il utilise ses compétences: il vend son produit, soit sa personne de patron multitâche, un peu commercial, un peu doué en gestion, pour montrer pourquoi et comment il a un profil intéressant... peut-être qu'avec la pub qu'il se fait là, il espère se faire recruter ailleurs, plus haut, ou obtenir une augmentation.

J'ai bon ?

**mode cynique/blasé off


_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par John le Sam 5 Mar - 17:12

Bon, si j'ai bien compris l'article, le type était à la tête d'une entreprise, au bout d'un moment il a licencié tous ses employés et a mis la clé sous la porte.

Donc il est devenu prof pour béqueter. Il utilise ses compétences: il vend son produit, soit sa personne de patron multitâche, un peu commercial, un peu doué en gestion, pour montrer pourquoi et comment il a un profil intéressant... peut-être qu'avec la pub qu'il se fait là, il espère se faire recruter ailleurs, plus haut, ou obtenir une augmentation.

J'ai bon ?

Non, il paraît qu'il a viré 166 personnes, mais que lui il pouvait toujours gagner en une journée ce qu'il gagne aujourd'hui par mois en étant prof. Il n'a pas mis la clé sous la porte. Pour le second paragraphe, je pense qu'on n'est pas loin de la vérité Wink Je voudrais bien savoir ce qu'il fera dans quatre ans...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par Celeborn le Sam 5 Mar - 17:20

@Astartee a écrit:
@Celeborn a écrit:Ça peut aussi être deux états par lesquels passe la même personne au cours du temps, hein. Les blasés ont souvent été des candides par le passé !

ben rien n'empêche de changer de métier hein... On vit dans une société ou un CDI reste quand même la minorité des contrats de travail, et ça se vérifie de plus en plus.

Le CDI représente les 3/4 des contrats de travail en France, au fait, tant que j'y suis.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par Marie Laetitia le Sam 5 Mar - 17:32

@John a écrit:
Bon, si j'ai bien compris l'article, le type était à la tête d'une entreprise, au bout d'un moment il a licencié tous ses employés et a mis la clé sous la porte.

Donc il est devenu prof pour béqueter. Il utilise ses compétences: il vend son produit, soit sa personne de patron multitâche, un peu commercial, un peu doué en gestion, pour montrer pourquoi et comment il a un profil intéressant... peut-être qu'avec la pub qu'il se fait là, il espère se faire recruter ailleurs, plus haut, ou obtenir une augmentation.

J'ai bon ?

Non, il paraît qu'il a viré 166 personnes, mais que lui il pouvait toujours gagner en une journée ce qu'il gagne aujourd'hui par mois en étant prof. Il n'a pas mis la clé sous la porte. Pour le second paragraphe, je pense qu'on n'est pas loin de la vérité Wink Je voudrais bien savoir ce qu'il fera dans quatre ans...

non mais, John ! ça c'est quand tout allait bien ! Crois-moi, avec le pognon qu'il a dû sortir (des comptes pro, j'entends) pour le licenciement (économique ou pas) de 166 personnes, nan, je ne peux pas croire qu'il arrivait à sortir 1600 ou 2000 euros net par jour ! Ou alors il ne vit pas du tout sur la même planète que mon mari...

(et s'il peut indiquer les coordonnées de sa planète, j'en connais un qui va être très intéressé).

Et le patron de PME de 166 employés, qui se verse avant ça 40 000 euros net par mois :
1/ j'aimerais savoir combien il y en a des comme ça
2/ ah si à la réflexion mon mari en a connu un semblable, son ex patron, qui tapait tellement dans la caisse de sa boîte qu'elle a déposé le bilan... idee ***tilt*** j'ai compris ! Very Happy

aaah c'est pour ça que maintenant il vend ses compétences managériales... J'ai bien connu un commercial qui ne savait pas rédiger un contrat, poussé vers la porte et qui a ouvert un cabinet de conseil juridique, hein...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par bellaciao le Sam 5 Mar - 17:49

En attendant, en cours on transmet un contenu, et on n'a pas tous à enseigner à des élèves à monter leur entreprise. Alors, si je comprends bien, je vais m'inspirer de son expérience de battant pour vaincre en mes élèves les procrastinateurs qui reculent le moment d'ouvrir leur bouquin ?
Saraswati, MP bien reçu ! Very Happy

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par Reine Margot le Sam 5 Mar - 19:34

@Astartee a écrit:
@Celeborn a écrit:Ça peut aussi être deux états par lesquels passe la même personne au cours du temps, hein. Les blasés ont souvent été des candides par le passé !

ben rien n'empêche de changer de métier hein... On vit dans une société ou un CDI reste quand même la minorité des contrats de travail, et ça se vérifie de plus en plus.

mais je suis en pleine reconversion, c'est la raison de mes propos! Very Happy

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous n'êtes pas des élèves de merde"

Message par John le Sam 5 Mar - 22:58

@Celeborn a écrit:
@Astartee a écrit:
@Celeborn a écrit:Ça peut aussi être deux états par lesquels passe la même personne au cours du temps, hein. Les blasés ont souvent été des candides par le passé !

ben rien n'empêche de changer de métier hein... On vit dans une société ou un CDI reste quand même la minorité des contrats de travail, et ça se vérifie de plus en plus.

Le CDI représente les 3/4 des contrats de travail en France, au fait, tant que j'y suis.
Ca aurait été bien qu'on ait une réponse constructive et conséquente à ça...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum