La production du feu à travers les âges !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La production du feu à travers les âges !

Message par Aranel53 le Dim 6 Mar 2011 - 17:29

Bonjour à tous !

Je m'intéresse depuis une bonne dizaine d'années à la production du feu des origines à nos jours. Tout est parti d'une question toute bête : " comment allumait-on du feu au moyen âge ?".

Je ne pensais pas que cette simple question anodine m'amènerait à fabriquer des briquets en acier, à en faire mon sujet de recherche en maitrise de sciences physiques, à lire d'innombrables passages sur le sujet dans des langues parfois improbables, à y consacrer bien plus de temps que ce que la raison, la paternité et l'ambition carriériste auraient permis Wink et à finalement devenir tout bêtement une sorte de spécialiste du sujet bien qu'y consacrant for peu de temps, malheureusement (et ne connaissant au final pas grand chose).

Tout ça pour dire que très peu de gens connaissent l'objet qui a servi à allumer du feu pendant environ deux mille ans : le briquet à silex en acier.

Description et principe de fonctionnement :
Il s'agit d'un morceau d'acier trempé qui, frappé sur une arête de silex va produire des étincelles susceptibles d'allumer un morceau d'amadou (partie interne d'un champignon parasite des arbres).
Ensuite, une fois la braise formée on la place sur l'extrémité enduite de soufre d'un peut bâtonnet de bois et on attend la flamme !

Une petite vidéo, car il me semble que c'est plus parlant qu'une prose maladroite :


Dernière édition par Aranel53 le Dim 6 Mar 2011 - 21:17, édité 1 fois

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par JPhMM le Dim 6 Mar 2011 - 17:42

Merci.

Les armes à feu de la Guerre de cent ans étaient allumées selon la même méthode ? ou l'apparition des armes à feu a nécessité un saut technologique (bien plus tardif peut-être... j'avoue mon inculture dans ce domaine) dans cette production du feu ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par Ruthven le Dim 6 Mar 2011 - 17:46

Y a-t-il des témoignages textuels médiévaux sur ces objets techniques ou ne peut-on reconstruire ces objets que grâce à l'archéologie et aux traces matérielles ? S'il y a des textes, de quelle nature sont-ils ?

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par Marie Laetitia le Dim 6 Mar 2011 - 17:58

Mais on savait pas fabriquer d'acier au Moyen Âge ? Du fer, naturellement mais pas d'acier, si ? Dans mon souvenir il y avait un problème de fabrication de cheminée suffisantes, problème que l'on a commencé à résoudre au XVIe siècle...
Du coup, faut-il des briquets en fer ou vraiment en acier?

(questions de béotiennes)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par Aranel53 le Dim 6 Mar 2011 - 19:44

@JPhMM a écrit:Les armes à feu de la Guerre de cent ans étaient allumées selon la même méthode ?
À ma connaissance, oui. On n'a que très peu d'informations là dessus, mais dans un livre allemand du 15e s. il me semble, on a dessiné un briquet à silex, un silex, de la mèche, à côté d'un trait à poudre, l'ensemble illustrant le matériel des artificiers.
@Ruthven a écrit:Y a-t-il des témoignages textuels médiévaux sur ces objets techniques ou ne peut-on reconstruire ces objets que grâce à l'archéologie et aux traces matérielles ? S'il y a des textes, de quelle nature sont-ils ?
Et bien, il y a des textes, mais pas sur la forme ou leur utilisation malheureusement. Pour les exemple, il n'y a que les sources archéologiques, le problème étant la difficulté d'identification de ces objets s'ils sont trop corrodés.
Pour les textes, il y a de tout, avant le 18e s. on appelle un briquet à silex "fusil" (fuzil, fuisil, fuizil, fousil, fouzil, fuzi...etc). Des mentions de "untel qui allume un feu avec son fuzil" sont courantes mais ne renseignent pas beaucoup sur ce qu'il fait réellement. Le pire étant les grecs et les romains dans l'atiquité qui parlent de "pureia" ou de "igniria", ce qui signifie "trucs à faire du feu", merci pour les détails Sad ...

Le meilleur texte d'utilisation est un poème de Saint Amand que j'ai mis dans wikipédia, mais ce n'est pas médiéval:
« Souvent tout en sueur je m'esveille en parlant,
Je saute hors du lit, l'estomach pantelant,
Vay prendre mon fuzil, et d'une main tremblante
Heurtant contre le fer la pierre estincelante,
Après m'estre donné maint coup dessus les dois,
Après qu'entre les dents j'ay juré mille fois,
Une pointe de feu tombe et court dans la meiche,
R'avivant aussi-tost cette matiere seiche,
J'y porte l'allumette, et n'osant respirer
De crainte de l'odeur qui m'en fait retirer,
Au travers de ce feu puant, bleuastre et sombre,
J'entrevoy cheminer la figure d'une ombre... »

@Marie Laetitia a écrit:Mais on savait pas fabriquer d'acier au Moyen Âge ? Du fer, naturellement mais pas d'acier, si ? Dans mon souvenir il y avait un problème de fabrication de cheminée suffisantes, problème que l'on a commencé à résoudre au XVIe siècle...
Du coup, faut-il des briquets en fer ou vraiment en acier?
On savait "très bien" faire de l'acier dès le début du moyen âge (les scramasaxes mérovingiens contiennent des parties d'acier très dur soudés à des parties tendres pour obtenir un matériau dur et souple à la fois). Par contre, on ne connaissait pas le haut fourneau qui permet d'obtenir de la fonte c'est à dire de l'acier liquide avec beaucoup (trop) de carbone. Dans un bas fourneau comme utilisé au moyen âge la réduction du minerai se fait à l'état solide et on obtient un métal qui peut aller du fer quasiment pur à un acier dur.
Ensuite, ils savaient très bien faire de l'acier à partir de fer par "cémentation". C'est à dire en faisant pénétrer du carbone dans le métal à chaud. Le moine Théophile (12e s.) explique déjà le procédé.
Je m'interroge sur la réalisation pratique, faisaient-ils des briquets en fer, qu'ils cémentaient ensuite, ou soudaient-ils un morceau d'acier sur un morceau de base, pour que l'acier se retrouve sur la table de frottement ? Il me faudrait analyser des briquets historiques pour me faire une idée...

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par Ruthven le Dim 6 Mar 2011 - 20:30

Merci pour tes explications.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par Provence le Dim 6 Mar 2011 - 20:40

j'ai appris ce qu'était un scramasaxe. Very Happy

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par JPhMM le Lun 7 Mar 2011 - 13:01

Merci beaucoup Very Happy

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par frankenstein le Lun 7 Mar 2011 - 13:56


_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par Aranel53 le Lun 7 Mar 2011 - 16:19

Il faudrait que je mette à jour la partie production du feu du site de notre association car pas mal d'informations sont mal écrites ou un peu obsolètes...

Je ne vous conseille même plus mon livre, tellement le relire me donne des boutons ! Embarassed Je savais que c'était dur de se relire, mais après trois ans, je trouve qu'il y aurait les deux tiers de l'ouvrage à refaire complètement.

Je vous conseille par contre les actes du colloque sur la production du feu de Vallon-Pont-d'Arc qui devraient bientôt paraître. Ce livre va rassembler les interventions sur la production du feu à la préhistoire, dans l'antiquité, dans l'égypte des pharaons (super intéressant!), au moyen âge, les lentilles, le briquet pneumatique, les allumettes chimiques et l'évolution des briquets depuis le 19e qui ont abouti au briquet à "chute du pouce" jetable à gaz...

Bref, un tour d'horizon le plus complet possible !

Nous avons été interviewés à l'issue du colloque par une équipe de tournage franco-anglaise et les interviews sont consultables ici : http://www.tenmt.com/IneditFilms/Feu/Index.htm

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par frankenstein le Lun 7 Mar 2011 - 16:22

@Aranel53 a écrit:Il faudrait que je mette à jour la partie production du feu du site de notre association car pas mal d'informations sont mal écrites ou un peu obsolètes...

Je ne vous conseille même plus mon livre, tellement le relire me donne des boutons ! Embarassed Je savais que c'était dur de se relire, mais après trois ans, je trouve qu'il y aurait les deux tiers de l'ouvrage à refaire complètement.
Lool

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par Aranel53 le Mar 8 Mar 2011 - 11:15

Dans la série méthodes de production du feu, voici la méthode préhistorique silex/marcassite (marcassite qui est en fait de la pyrite et non pas de la marcassite, que l'on devrait écrire d'ailleurs marcasite, mais bon...).

Il faudrait refaire une belle vidéo, là c'est un montage avec des photos que j'avais à disposition, mais ça donne une idée assez claire.



Cette méthode semble avoir été utilisée jusqu'à l'arrivée des briquets en acier. On a retrouvé des mentions de production du feu "avec des pierres" dans des textes antiques.

Le principal avantage de cette méthode est que la poudre de marcassite s'embrase facilement, et donc l'allumage ne nécessite pas un excellent initiateur (le combustible que l'on tente d'allumer) car au bout d'un moment il se recouvre de poudre de marcassite qui va aider à démarrer la combustion.

Les inconvénients sont la durée d'obtention d'une braise (ça varie à peu près aléatoirement entre 10 seconde et de loooooongues minutes), la position d'utilisation (il faut mettre l'amadou sur une surface plane, comme le sol), à l'abri du vent car les morceaux d'amadou s'envolent facilement, ça noircit les mains rapidement... Bref, c'est une méthode infaillible sur laquelle on peut compter pour avoir du feu en toutes circonstances.

C'est pour ça que l'on a retrouvé sur Ötzi (momie retrouvée dans les alpes italiennes et datée de 3500 av J.C.), un nécessaire à feu : morceau de silex avec de l'amadou et des restes de cristaux de pyrite, mais aussi une sorte de boîte avec des braises entourées de feuilles pour pouvoir démarrer un feu rapidement et économiser l'amadou. Pour ceux qui sont intéressés par Ötzi : http://www.hominides.com/html/ancetres/otzi2.php

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par frankenstein le Mer 9 Mar 2011 - 2:04

Pour le feu durant la préhistoire, on m'a dit que l'utilisation de la marcassite n'était pas la méthode la plus courante, mais plutôt celle-ci :







Donc ? scratch

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par JPhMM le Mer 9 Mar 2011 - 6:55

J'imagine que cela restait très anecdotique, mais de quand date l'utilisation de l'optique pour la production du feu ? (lentille, etc)

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par Invité le Mer 9 Mar 2011 - 7:14

Très intéressantes ces techniques! Merci beaucoup pour les précisions!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par Aranel53 le Mer 9 Mar 2011 - 9:40

@frankenstein a écrit:Pour le feu durant la préhistoire, on m'a dit que l'utilisation de la marcassite n'était pas la méthode la plus courante, mais plutôt celle-ci :

Tout à fait, j'allais ajouter ça aussi. Ensuite on se retrouve avec le problème de la trace archéologique pour déterminer si une méthode était utilisée ou non.

Le problème du feu par friction avec un foret à archet, c'est que tout est en bois, en fibres, en os, ou en cuir, donc on ne retrouve quasiment rien (sauf conditions très favorables de conservation). Pour la méthode par percussion de la pyrite, on se retrouve avec le même problème car un nodule de pyrite ou de marcassite va s'oxyder lentement à l'air et on ne vas souvent retrouver que le silex, qu'il faut analyser précisément pour savoir s'il a percuté du sulfure de fer.

Les témoignages ethnographiques nous apprennent que ces deux méthodes sont (ou ont été au 20e s.) toujours utilisées de nos jours.

Pour les méthodes par friction du bois, il y a de nombreuses positions différentes réparties en deux groupes : rotation du foret (archet, corde, ou mains) , ou mouvement alterné de va-et-vient (charrue à feu, scie à feu).

Je vais chercher des exemples de tout ça.


Dernière édition par Aranel53 le Mer 9 Mar 2011 - 10:49, édité 1 fois

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par Aranel53 le Mer 9 Mar 2011 - 10:48

Voici une illustration qui reprend pas mal de variantes :
http://books.google.com/books?id=NvEkCY-w-qgC&lpg=PP1&dq=le%20feu%20avant%20les%20allumettes&hl=fr&pg=PA42#v=onepage&q&f=false

Je vous conseille le reste du bouquin d'ailleurs, même s'il est un peu austère et traite surtout de la méthode par friction et des mythes et réalités qui s'y rapportent.

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par frankenstein le Jeu 10 Mar 2011 - 0:43

On m'a dit que cette méthode est très peu probable. Beaucoup ont essayé (et se sont fait mal aux mains pour rien) sans résultat sauf avec un bois spécial . Vrai ou pas ? (dans le bouquin mis en lien, la réponse n'est pas si claire.)scratch


_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par Aranel53 le Jeu 10 Mar 2011 - 18:06

Pour la méthode par friction du bois à la main, ça marche très bien !

Mais c'est une méthode qui est beaucoup moins indulgente que les autres méthodes par friction du bois... Il faut que son matériel sont bien au point pour ne pas finir les mains en sang. J'ai vu il y a quelques années Paul Boutié allumer une braise comme ça en 30 s, montre en main. C'est plus rapidement que moi avec un archet ! Mais il n'est plus là pour transmettre son expérience Sad .

Pour les bois, il n'y a pas vraiment de "bois spécial" on entend souvent "un bois dur, un bois tendre", c'est un mythe répandu à l'échelle planétaire mais ce n'est qu'un mythe. Si on veut aller vite, il faut un bois tendre qui fait de la sciure qui s'effiloche qui fortte sur la même chose. Par exemple, noisetier sur lierre, ou noisetier sur noisetier marche extrêmement bien. Mais deux bois quelconques marcheront aussi, mais ça prendra plus de temps.

Par contre, je conseille d'essayer avec quelqu'un qui connait le geste, ça fait gagner du temps !

Les "floating hands", je ne connaissais pas tiens !


_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par Aranel53 le Ven 11 Mar 2011 - 9:35

marquisedemerteuil a écrit:au XVIIIe j'ai déjà vu des briquets de l'époque qui fonctionnaient à l'amadou et ressemblaient à ça (celui-ci est des années 20)
bon ça marche pas mais il y a deux pièces qui frottent dont une en amadou.

À ma connaissance, pour le 18e s. on ne faisait du feu qu'avec un briquet à silex en acier. Je ne vois pas vraiment de quoi tu parles avec deux pièces qui frottent ?
Le principe physique est de créer des particules de métal suffisamment fines pour qu'elles brûlent dans l'air en dégageant une quantité suffisante d'énergie thermique pour augmenter le plus possible leur température (une étincelle quoi). On doit donc avoir une pièce très dure qui vient arracher des morceaux de métal. Le frottement se fait entre un métal et un matière plus dure que lui. Par exemple, contre de l'acier on utilise du silex (plus dur) ou dans un briquet moderne à roulette, la roulette en acier dur arrache des morceaux de ferrocerium (un alliage métallique très pyrophorique mais plus mou)
Je ne vois pas de briquet dans lequel on vient frotter directement sur l'amadou, as-tu des détails ?

Bertrand Roussel a fait un petit texte récapitulatif sur l'évolution des méthodes et c'est plutôt bien fait :
http://www.hominides.com/html/references/feu-production-roussel.php

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par frankenstein le Ven 11 Mar 2011 - 14:09

Très bien cette synthèse ! Je la mets dans mes favoris !

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par Vudici le Ven 18 Mar 2011 - 22:41

Super! J'ai un gamin passionné par le sujet (au CM1, dans une expression écrite dont le sujet était "Plus tard, je serai...", il voulait être chasseur cueilleur...).
Je sens que les vidéos vont lui plaire.

Vudici
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par Aranel53 le Mer 25 Mai 2011 - 15:25

Je viens de trouver le site de cette association, qui propose des vidéos "en situation" Smile :

http://www.natureprehistorique.com/contenu/vid%C3%A9os

C'est assez bien fait, et ça donne une bonne idée des méthodes. Bon, leur exemple d'utilisation du briquet à silex est extrêmement poussive, en un seul coup ou deux à la limite on doit avoir sa braise...

Le reste est à voir aussi à mon avis !

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La production du feu à travers les âges !

Message par Aranel53 le Lun 7 Nov 2011 - 23:29

Bonjour à tous,

Les actes du colloque de Vallon Pont d'arc 2009 (Voir le site du CERP : http://www.prehistoireardeche.com/) viennent de paraître aux éditions Mémoires Millénaires.

http://www.memoiresmillenaires.com/ColloqueFeu.html



Cet ouvrage est la synthèse de l'état de la recherche actuelle sur la production du feu des origines à nos jours. Indispensable à mon avis pour tous les amateurs des techniques anciennes, les reconstituteurs ou les personnes curieuses de l'allure du briquet de Touthankamon, de l'histoire des allumettes, des essences de bois à choisir pour faire du feu par friction ou encore de comment réaliser soi-même un briquet pneumatique... Sans parler de ma modeste contribution sur les briquets médiévaux et les allumettes soufrées, ponctuées par les quelques sources textuelles glanées de ci de là.

Et pour le prix (14 €) il n'y a vraiment pas de quoi hésiter, 96 pages en couleurs avec de magnifiques illustrations au fil de l'ouvrage. On ne touche rien sur ce genre de publication mais l'éditeur a été vraiment réglo vu l'allure du bouquin donc ça serait cool qu'il rentre dans ses frais.

Si vous êtes intéressés, n'hésitez pas à commander directement auprès de l'éditeur en suivant le lien précédent, c'est un petit tirage et on espère qu'il sera vite épuisé... Indispensable pour tout enseignant ou parent qui veut être prêt à affronter la question : "Hé monsieur comment les pharaons ils faisaient du feu pour allumer les torches dans les pyramides ?" ou bien, "Comment on faisait du feu au temps des chevaliers ?" ou encore "C'est vrai que Archimède a mis le feu à des bateaux avec des miroirs? "... Razz

Par ailleurs, je serais avec mon association au marché de l'Histoire Vivante de Pontoise les 19 et 20 novembre prochains, si ça vous dit de voir tout ça de près !

Faites passer l'information si vous connaissez des gens qui peuvent être intéressés !

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum