punir les garçons ne sert à rien...

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

punir les garçons ne sert à rien...

Message par roxanne le Mer 9 Mar 2011 - 12:28

Allez la dernière blagounette pour rire un peu ....Et dire que ces gens sont payés pour écrire des conneries pareilles !

http://info.sfr.fr/insolite/articles/punir-garcons-ca-ne-sert-a-rien,445257/?sfrintid=HCA_actu_actu_txt_mea2

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par Loubdalou le Mer 9 Mar 2011 - 12:42

lol! Elle est mignonne cette petite dame !
Certes oui il faut du dialogue, mais il faut aussi une sanction. L'idéal serait de ne mettre la sanction qu'après avoir mis les points sur les I, mais quand on n'a pas matériellement le temps de faire autrement, elle nous conseille quoi ? De passer l'heure à ça? De laisser les autres faire n'importe quoi quand on dialogue avec un gamin ?

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par Dani le Mer 9 Mar 2011 - 12:45

L'article précise que le Snes est favorable aux punitions...
Si cela est vrai, pourquoi ce syndicat est-il si discret quand des p'tits chefs s'autorisent à supprimer colles et punitions demandées par un collègue, alors qu'il s'agit là d'un grand classique quand un p'tit chef veut déstabiliser l'un d'entre-nous. Ceci étant, les autres syndicats sont tout aussi discrets.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par pavot le Mer 9 Mar 2011 - 13:18

mdr

pavot
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par Pseudo le Mer 9 Mar 2011 - 13:25

Et punir les filles, on peut continuer ? Mais..... C'est sexiste comme mesure.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par bellaciao le Mer 9 Mar 2011 - 13:25

Et les filles ? furieux

Je me vois bien expliquer à l'élève ce que cela signifie que d'avoir un pénis...

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par bellaciao le Mer 9 Mar 2011 - 13:26

@Pseudo a écrit:Et punir les filles, on peut continuer ? Mais..... C'est sexiste comme mesure.

Pseudo, on s'est croisées !

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par Pseudo le Mer 9 Mar 2011 - 13:26

Enfin, j'ai quand même du mal à comprendre comment ces jeunes hommes peuvent mettre leur virilité à l'endroit même où on la leur casse si souvent (cf : vous me casser les couilles).

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par Pseudo le Mer 9 Mar 2011 - 13:28

@bellaciao a écrit:Et les filles ?

Je me vois bien expliquer à l'élève ce que cela signifie que d'avoir un pénis...

Avoir un pénis, ca signifie apparemment toujours la même chose du coup : c'est le premier qui ban** qui enc*** l'autre. A l'ouest, rien de nouveau...

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par Daphné le Mer 9 Mar 2011 - 13:30

@Dani a écrit:L'article précise que le Snes est favorable aux punitions...
Si cela est vrai, pourquoi ce syndicat est-il si discret quand des p'tits chefs s'autorisent à supprimer colles et punitions demandées par un collègue, alors qu'il s'agit là d'un grand classique quand un p'tit chef veut déstabiliser l'un d'entre-nous. Ceci étant, les autres syndicats sont tout aussi discrets.


http://www.snalc.fr/outrage,308,282.html

http://www.snalc.fr/agressions,46,282.html

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par Invité5 le Mer 9 Mar 2011 - 13:38

J'ai entendu ça ce matin à la radio !
La bonne blague !

Invité5
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par Daphné le Mer 9 Mar 2011 - 13:43

@roxanne a écrit:Allez la dernière blagounette pour rire un peu ....Et dire que ces gens sont payés pour écrire des conneries pareilles !

http://info.sfr.fr/insolite/articles/punir-garcons-ca-ne-sert-a-rien,445257/?sfrintid=HCA_actu_actu_txt_mea2

Ah oui alors ! Et probablement plus que nous d'ailleurs !
Je serais d'avis qu'on envoie ce genre de greluche dans une classe pendant 8 jours histoire de lui faire prendre un peu la température ambiante, et on verrait combien d etemps elle tient Rolling Eyes

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par Reine Margot le Mer 9 Mar 2011 - 13:49

@Daphné a écrit:
@roxanne a écrit:Allez la dernière blagounette pour rire un peu ....Et dire que ces gens sont payés pour écrire des conneries pareilles !

http://info.sfr.fr/insolite/articles/punir-garcons-ca-ne-sert-a-rien,445257/?sfrintid=HCA_actu_actu_txt_mea2

Ah oui alors ! Et probablement plus que nous d'ailleurs !
Je serais d'avis qu'on envoie ce genre de greluche dans une classe pendant 8 jours histoire de lui faire prendre un peu la température ambiante, et on verrait combien d etemps elle tient Rolling Eyes

+1; qu'on envoie cette nunuche (chercheurs évidemment pas sur le terrain) en classe! qu'elle se fasse traiter de salope une fois ou deux et on en reparle...

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par Ruthven le Mer 9 Mar 2011 - 13:52

@Daphné a écrit:
@roxanne a écrit:Allez la dernière blagounette pour rire un peu ....Et dire que ces gens sont payés pour écrire des conneries pareilles !

http://info.sfr.fr/insolite/articles/punir-garcons-ca-ne-sert-a-rien,445257/?sfrintid=HCA_actu_actu_txt_mea2

Ah oui alors ! Et probablement plus que nous d'ailleurs !
Je serais d'avis qu'on envoie ce genre de greluche dans une classe pendant 8 jours histoire de lui faire prendre un peu la température ambiante, et on verrait combien d etemps elle tient Rolling Eyes

Aussi étonnant que cela puisse paraître, elle est (ou était) sur le terrain :

http://www.onisep.fr/Mes-infos-regionales/Aquitaine/Dossiers/ESPACE-PEDAGOGIQUE/Filles-garcons-dans-l-Academie-de-Bordeaux-les-chemins-de-l-egalite

"Sylvie Ayral professeur dans un collège de Gironde lauréate du prix "Le Monde de la recherche universitaire" pour sa thèse "La fabrique des garçons. Sanctions et genre au collège"

Sylvie Ayral a d'abord été institutrice et directrice d'école en milieu rural pendant quinze ans puis professeure agrégée d'espagnol en lycée et collège depuis une dizaine d'années.

"Un jour que j'avais un peu de temps et que je me trouvais seule, dans la salle des professeurs de mon collège et je me suis mise à lire attentivement la liste mensuelle des élèves sanctionnés.Il n'y avait pratiquement que des garçons ! C'est alors que je me suis mise à compter... et je n'ai plus arrêté depuis ! explique t-elle "." J'ai voulu interroger ce qui m'a semblé être une inégalité sexuée flagrante au sein d'une institution qui se veut égalitaire mais aussi le fait que cette même inégalité semble naturelle et inéluctable aux yeux de mes collègues enseignants."

Tout en travaillant elle prépare en deux ans une thèse en Sciences de l'éducation sous le direction d'Eric Debarbieux "La fabrique des garçons. Sanctions et genre au collège".

Sa thèse vient de recevoir le prix Le Monde de la recherche universitaire par un jury présidé par le philosophe Edgar Morin.

Elle va être publiée début mars aux Presses universitaires de France (préface de Jack Lang)."

On peut voir son livre ici :

http://www.puf.com/wiki/Autres_Collections:La_fabrique_des_gar%C3%A7ons._Sanctions_et_genre_au_coll%C3%A8ge

D'un constat qui peut être acceptable (la punition en collège concerne statistiquement davantage les garçons que les filles), à une thèse qui l'est encore (le rapport à la punition joue un rôle dans la constitution du genre), on glisse vers une prescription farfelue : donc supprimons les punitions ... Toute la logique des "sciences" de l'éduc. en deux temps trois mouvements. Les spécialistes apprécieront la présence de Debarbieux, Morin, Lang ...

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par Reine Margot le Mer 9 Mar 2011 - 13:55

ah oui donc elle est vraiment un "esprit faux", comme disait Voltaire...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par Anna de Noailles le Mer 9 Mar 2011 - 14:06

marquisedemerteuil a écrit:
@Daphné a écrit:
@roxanne a écrit:Allez la dernière blagounette pour rire un peu ....Et dire que ces gens sont payés pour écrire des conneries pareilles !

http://info.sfr.fr/insolite/articles/punir-garcons-ca-ne-sert-a-rien,445257/?sfrintid=HCA_actu_actu_txt_mea2

Ah oui alors ! Et probablement plus que nous d'ailleurs !
Je serais d'avis qu'on envoie ce genre de greluche dans une classe pendant 8 jours histoire de lui faire prendre un peu la température ambiante, et on verrait combien d etemps elle tient Rolling Eyes

+1; qu'on envoie cette nunuche (chercheurs évidemment pas sur le terrain) en classe! qu'elle se fasse traiter de salope une fois ou deux et on en reparle...

+1
C'est bien le discours d'une nana qui n'a jamais fait cours. Ces gens-là ont de belles théories mais ne sont là que pour parlementer. Le jour où elle fera cours, elle nous donnera des leçons. Pour l'instant, elle n'a rien à nous dire.

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par Pseudo le Mer 9 Mar 2011 - 14:06

@Ruthven a écrit:
"Un jour que j'avais un peu de temps et que je me trouvais seule, dans la salle des professeurs de mon collège et je me suis mise à lire attentivement la liste mensuelle des élèves sanctionnés.Il n'y avait pratiquement que des garçons ! C'est alors que je me suis mise à compter... et je n'ai plus arrêté depuis ! explique t-elle "." J'ai voulu interroger ce qui m'a semblé être une inégalité sexuée flagrante au sein d'une institution qui se veut égalitaire mais aussi le fait que cette même inégalité semble naturelle et inéluctable aux yeux de mes collègues enseignants."

Elle devrait enquêter en milieu carcéral. Là aussi les garçons sont majoritaires.

Je crois que je viens de résoudre le problème de surpopulation en prison moi... Libérez-moi tout ça ! Et que ça saute !

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par Daphné le Mer 9 Mar 2011 - 14:07

Et bien si elle connait le métier c'est encore pire scratch


Dernière édition par Daphné le Mer 9 Mar 2011 - 14:08, édité 1 fois

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par Reine Margot le Mer 9 Mar 2011 - 14:08

@Anna de Noailles a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:
@Daphné a écrit:
@roxanne a écrit:Allez la dernière blagounette pour rire un peu ....Et dire que ces gens sont payés pour écrire des conneries pareilles !

http://info.sfr.fr/insolite/articles/punir-garcons-ca-ne-sert-a-rien,445257/?sfrintid=HCA_actu_actu_txt_mea2

Ah oui alors ! Et probablement plus que nous d'ailleurs !
Je serais d'avis qu'on envoie ce genre de greluche dans une classe pendant 8 jours histoire de lui faire prendre un peu la température ambiante, et on verrait combien d etemps elle tient Rolling Eyes

+1; qu'on envoie cette nunuche (chercheurs évidemment pas sur le terrain) en classe! qu'elle se fasse traiter de salope une fois ou deux et on en reparle...

+1
C'est bien le discours d'une nana qui n'a jamais fait cours. Ces gens-là ont de belles théories mais ne sont là que pour parlementer. Le jour où elle fera cours, elle nous donnera des leçons. Pour l'instant, elle n'a rien à nous dire.

Ruthven a expliqué qu'elle a été prof, et que justement c'est ce qui l'a amenée à enquêter sur les raisons du surnombre des garçons sanctionnés, seulement le problème c'est que sa conclusion (donc supprimons les punitions) est idiote.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par Marie Laetitia le Mer 9 Mar 2011 - 14:08

@Pseudo a écrit:
@bellaciao a écrit:Et les filles ?

Je me vois bien expliquer à l'élève ce que cela signifie que d'avoir un pénis...

Avoir un pénis, ca signifie apparemment toujours la même chose du coup : c'est le premier qui ban** qui enc*** l'autre. A l'ouest, rien de nouveau...

C'est bizarre mais ce discours-là

"Il faut dire stop, on arrête, qu’est-ce que tu as dit ? Pourquoi tu
l’as dit ? Et prendre le temps de travailler sur ce que signifie être un
garçon, sur ce que signifie être une fille", estime-t-elle.

j'ai le souvenir de l'avoir encore entendu très récemment dans une formation IUFM... Rolling Eyes

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par Marie Laetitia le Mer 9 Mar 2011 - 14:10




"Un jour que j'avais un peu de temps et que je me trouvais seule, dans la salle des professeurs de mon collège et je me suis mise à lire attentivement la liste mensuelle des élèves sanctionnés.Il n'y avait pratiquement que des garçons ! C'est alors que je me suis mise à compter... et je n'ai plus arrêté depuis ! explique t-elle "." J'ai voulu interroger ce qui m'a semblé être une inégalité sexuée flagrante au sein d'une institution qui se veut égalitaire mais aussi le fait que cette même inégalité semble naturelle et inéluctable aux yeux de mes collègues enseignants."

et en tant d'années, elle n'a jamais percuté que les filles et les garçons ne manifestent pas leur révolte, leur capacité à emm***der le monde (pour toutes sortes de raisons, tristes, familiales, etc) de la même manière... ? L'eau tiède, l'eau tiède... Rolling Eyes

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par Anna de Noailles le Mer 9 Mar 2011 - 14:26

marquisedemerteuil a écrit:
@Anna de Noailles a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:
@Daphné a écrit:
@roxanne a écrit:Allez la dernière blagounette pour rire un peu ....Et dire que ces gens sont payés pour écrire des conneries pareilles !

http://info.sfr.fr/insolite/articles/punir-garcons-ca-ne-sert-a-rien,445257/?sfrintid=HCA_actu_actu_txt_mea2

Ah oui alors ! Et probablement plus que nous d'ailleurs !
Je serais d'avis qu'on envoie ce genre de greluche dans une classe pendant 8 jours histoire de lui faire prendre un peu la température ambiante, et on verrait combien d etemps elle tient Rolling Eyes

+1; qu'on envoie cette nunuche (chercheurs évidemment pas sur le terrain) en classe! qu'elle se fasse traiter de salope une fois ou deux et on en reparle...

+1
C'est bien le discours d'une nana qui n'a jamais fait cours. Ces gens-là ont de belles théories mais ne sont là que pour parlementer. Le jour où elle fera cours, elle nous donnera des leçons. Pour l'instant, elle n'a rien à nous dire.

Ruthven a expliqué qu'elle a été prof, et que justement c'est ce qui l'a amenée à enquêter sur les raisons du surnombre des garçons sanctionnés, seulement le problème c'est que sa conclusion (donc supprimons les punitions) est idiote.

Ah? elle a enseigné. C'est du passé. Elle a trouvé une parade pour ne plus le faire. Si elle enseigne encore, qu'elle nous montre concrètement comment il faut faire...

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par Finrod le Mer 9 Mar 2011 - 14:28

Dans un gros collège, on doit bien avoir dans les 70 garçons collés par semaine.

Donc on remplace la colle par 1 heure d'entretien individuel avec une personne qualifiée, ça fait 280 heures à payer, soit 15,5 postes équivalent certifié à "rajouter", puisque le ministère pense en termes comptable...

Résultats : Belle idées+ pas de sous -----> Poubelle -----> Excuse pour idée à la con

(genre demander aux profs d'assurer sur leur temps perso ces 15,5 postes, gratuitement, en plus de leur travail)

On refuse ----> On est des conservateurs qui refusons d'évoluer et de nous réformer.

Leurs disques tournent en boucle.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par Marie Laetitia le Mer 9 Mar 2011 - 14:30

@Anna de Noailles a écrit:

Ah? elle a enseigné. C'est du passé.
Elle a trouvé une parade pour ne plus le faire. Si elle enseigne encore,
qu'elle nous montre concrètement comment il faut faire...

Là je ne suis pas d'accord. J'en connais qui enseigne et que ça n'empêche pas d'avoir ce genre de discours. Ils ne comprennent pas que l'on puisse vivre comme eux dans une bulle où l'élève a toujours raison de se comporter comme il le fait... (récemment avec un collègue d'HG qui enseigne depuis dix ans, pas moyen de lui faire comprendre qu'un élève qui répondait "hé vous (le prof) m'agressez, là !" alors que l'enseignant lui demandait seulement d'enlever ses écouteurs... ça n'était qu'une répartie pour détourner sur le prof la cause du problème. Banal, vu et revu. Mais rien à faire. Il se torturait à recherche une explication, en pure perte).

Qu'un prof capable de tenir ce genre de discours n'enseigne plus n'est pas l'argument universel.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: punir les garçons ne sert à rien...

Message par Cath le Mer 9 Mar 2011 - 14:34

Bah, au lieu de supprimer les punitions, on pourrait supprimer les garçons?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum