La dissert en histoire géo au lycée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La dissert en histoire géo au lycée

Message par Marie Laetitia le Mer 9 Mar 2011 - 12:30

(Attention, question à 100 cacahuètes)

Vu que je suis complètement à l'ouest des exigences/attendus des programmes du secondaire, en histoire-géo, est-ce que quelqu'un pourrait me dire si l'entraînement à la dissertation se fait (encore) en histoire, géographie (voire lettres) dans les filières du bac général ?

C'est une question que je me suis posée dans une conversation avec un collègue (à propos de sujets d'exams pour des L1 non spécialistes (non historiens) etc) étant donné que selon les versions des épreuves du bac, les choses vont et reviennent, je n'ai pas tout suivi à ce sujet...

Par entraînement à la dissert j'entends sujet très précis où le sens de chaque mot est essentiel, tout comme la ponctuation, l'articulation des mots entre eux, la définition des bornes chronologiques et spatiales du sujet, la méthode d'introduction, la formulation d'une problématique travaillée, etc ?

Merci !

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dissert en histoire géo au lycée

Message par doctor who le Mer 9 Mar 2011 - 12:33

@Marie Laetitia a écrit:(Attention, question à 100 cacahuètes)

Vu que je suis complètement à l'ouest des exigences/attendus des programmes du secondaire, en histoire-géo, est-ce que quelqu'un pourrait me dire si l'entraînement à la dissertation se fait (encore) en histoire, géographie (voire lettres) dans les filières du bac général ?

C'est une question que je me suis posée dans une conversation avec un collègue (à propos de sujets d'exams pour des L1 non spécialistes (non historiens) etc) étant donné que selon les versions des épreuves du bac, les choses vont et reviennent, je n'ai pas tout suivi à ce sujet...

Par entraînement à la dissert j'entends sujet très précis où le sens de chaque mot est essentiel, tout comme la ponctuation, l'articulation des mots entre eux, la définition des bornes chronologiques et spatiales du sujet, la méthode d'introduction, la formulation d'une problématique travaillée, etc ?

Merci !


Ah! Ah! Ah! Ah!

(Pardon. Embarassed )

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dissert en histoire géo au lycée

Message par Gaïa le Mer 9 Mar 2011 - 12:35

Oui elle se fait encore. Elle va même se faire de plus en plus.
La composition et une des épreuves du bac général, au choix avec l'étude d'ensemble documentaire. En général, les élèves ne choisissaient pas la compo.
Avec les nouveaux programmes et la nouvelle épreuve du bac, à compter de l'an prochain pour les premières S et de l'année suivante pour les L et Es, la compo sera obligatoire dans la première partie de l'épreuve.

Gaïa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dissert en histoire géo au lycée

Message par Marie Laetitia le Mer 9 Mar 2011 - 14:02

Merci Gaïa ! J'appartiens à une génération qui a fait très peu de dissert avant d'arriver à la fac... d'où ma question.

Docteur Who...euh... merci pour ta contribution. Razz (si tu peux m'expliquer, je me coucherai moins bête)

Donc pour cette année, il ne faut pas partir du principe qu'ils savent en faire une, c'est bien ce que je pensais... (en même temps vu comme je rame avec les L1 histoire chaque année, hein, le contraire m'aurait bien étonné. J'ai des collègues très optimistes... Razz )


Dernière édition par Marie Laetitia le Mer 9 Mar 2011 - 14:04, édité 1 fois

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dissert en histoire géo au lycée

Message par Karine B. le Mer 9 Mar 2011 - 14:03

J'en faisais en étant élève fin des années 80, j'en fais avec mes élèves dès la fin de 2nde

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dissert en histoire géo au lycée

Message par Marie Laetitia le Mer 9 Mar 2011 - 14:04

@Karine B. a écrit:J'en faisais en étant élève fin des années 80, j'en fais avec mes élèves dès la fin de 2nde

dans mon souvenir il y a eu comme un hiatus dans les années 90 à ce sujet (mais je me trompe peut-être)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dissert en histoire géo au lycée

Message par Angua le Mer 9 Mar 2011 - 14:33

@Marie Laetitia a écrit:
Par entraînement à la dissert j'entends sujet très précis où le sens de chaque mot est essentiel, tout comme la ponctuation, l'articulation des mots entre eux, la définition des bornes chronologiques et spatiales du sujet, la méthode d'introduction, la formulation d'une problématique travaillée, etc ?
Merci !

Ce passage précis m'a donné envie de la même réaction que le Docteur... non que l'on n'en fasse pas, et que l'on n'explique pas en long, large, travers, avec exemples à l'appui ce que c'est, mais heu... comment dire...
Récemment, en analysant un sujet avec eux, je leur ai demandé de trouver le sujet (grammatical) du verbe. Trois réponses fausses avant de le trouver... exemple au hasard, mais prendre le temps de réfléchir à une seule phrase est extrêmement difficile pour eux. Enfin, pour les miens, je suis dans un lycée loin d'être prestigieux...

Pour répondre à ta question, théoriquement, ils en ont entendu parler, mais je serais surprise de les avoir arriver en fac en maitrisant vraiment la chose.

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dissert en histoire géo au lycée

Message par doctor who le Mer 9 Mar 2011 - 14:37

@Angua a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
Par entraînement à la dissert j'entends sujet très précis où le sens de chaque mot est essentiel, tout comme la ponctuation, l'articulation des mots entre eux, la définition des bornes chronologiques et spatiales du sujet, la méthode d'introduction, la formulation d'une problématique travaillée, etc ?
Merci !

Ce passage précis m'a donné envie de la même réaction que le Docteur... non que l'on n'en fasse pas, et que l'on n'explique pas en long, large, travers, avec exemples à l'appui ce que c'est, mais heu... comment dire...
Récemment, en analysant un sujet avec eux, je leur ai demandé de trouver le sujet (grammatical) du verbe. Trois réponses fausses avant de le trouver... exemple au hasard, mais prendre le temps de réfléchir à une seule phrase est extrêmement difficile pour eux. Enfin, pour les miens, je suis dans un lycée loin d'être prestigieux...

Pour répondre à ta question, théoriquement, ils en ont entendu parler, mais je serais surprise de les avoir arriver en fac en maitrisant vraiment la chose.

Voilà. (Merci Angua.)

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dissert en histoire géo au lycée

Message par Marie Laetitia le Mer 9 Mar 2011 - 14:49

@Angua a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
Par entraînement à la dissert j'entends sujet très précis où le sens de chaque mot est essentiel, tout comme la ponctuation, l'articulation des mots entre eux, la définition des bornes chronologiques et spatiales du sujet, la méthode d'introduction, la formulation d'une problématique travaillée, etc ?
Merci !

Ce passage précis m'a donné envie de la même réaction que le Docteur... non que l'on n'en fasse pas, et que l'on n'explique pas en long, large, travers, avec exemples à l'appui ce que c'est, mais heu... comment dire...
Récemment, en analysant un sujet avec eux, je leur ai demandé de trouver le sujet (grammatical) du verbe. Trois réponses fausses avant de le trouver... exemple au hasard, mais prendre le temps de réfléchir à une seule phrase est extrêmement difficile pour eux. Enfin, pour les miens, je suis dans un lycée loin d'être prestigieux...

Pour répondre à ta question, théoriquement, ils en ont entendu parler, mais je serais surprise de les avoir arriver en fac en maitrisant vraiment la chose.

Dans la mesure où l'on se heurte tous aux mêmes difficultés, lycée ou fac, on parle bien de la même chose, donc on est d'accord sur l'existence de l'exigence... et la médiocrité du résultat final...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dissert en histoire géo au lycée

Message par doctor who le Mer 9 Mar 2011 - 15:07

Il y a tout simplement un vrai problème de lecture, jusqu'à la fac : les élèves lisent de manière globale (rien à voir avec la méthode de lecture pratiquée en primaire, c'est à mon avis plus compliqué) et ne savent pas faire un travail d'analyse à partir d'un sujet.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dissert en histoire géo au lycée

Message par Marie Laetitia le Mer 9 Mar 2011 - 15:12

@doctor who a écrit:Il y a tout simplement un vrai problème de lecture, jusqu'à la fac : les élèves lisent de manière globale (rien à voir avec la méthode de lecture pratiquée en primaire, c'est à mon avis plus compliqué) et ne savent pas faire un travail d'analyse à partir d'un sujet.

Oui. De toute façon on ne s'en sort que par la répétition d'exercices pratiques en L1 et L2 (voire L3, là, filez moi une corde... Crying or Very sad mais c'est encore fréquent).

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dissert en histoire géo au lycée

Message par Iphigénie le Mer 9 Mar 2011 - 15:14

Il me semble que toutes nos pratiques vont dans le sens de la synthèse(en particulier le travail par "thèmes" dans bien des matières )et que l'enseignement actuel néglige totalement l'esprit d'analyse:à l'arrivée en seconde je trouve frappante l'incapacité des élèves à répondre précisément à une question donnée:ils prennent une lecture très globale de la question (un mot,qu'ils élargissent en thème) et ils répondent dans l'à-peu-près,et c'est un défaut très dur à corriger.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dissert en histoire géo au lycée

Message par doctor who le Mer 9 Mar 2011 - 15:43

@iphigénie a écrit:Il me semble que toutes nos pratiques vont dans le sens de la synthèse(en particulier le travail par "thèmes" dans bien des matières )et que l'enseignement actuel néglige totalement l'esprit d'analyse:à l'arrivée en seconde je trouve frappante l'incapacité des élèves à répondre précisément à une question donnée:ils prennent une lecture très globale de la question (un mot,qu'ils élargissent en thème) et ils répondent dans l'à-peu-près,et c'est un défaut très dur à corriger.

Je suis d'accord, à ceci près que je ne pense pas que l'apprentissage de l'analyse puisse se passer de celui de la synthèse. Ce sont les allers-retours entre les deux qui forment vraiment.

Allez, une petite citation du Mimile :
Jean-Jacques a écrit:On dispute sur le choix de l'analyse ou de la synthèse pour étudier les sciences ; il n'est pas toujours besoin de choisir. Quelquefois on peut résoudre et composer dans les mêmes recherches, et guider l'enfant par la méthode enseignante lorsqu'il croit ne faire qu'analyser. Alors, en employant en même temps l'une et l'autre, elles se serviraient mutuellement de preuves.

Mais de toute façon, ce n'est pas un problème de synthèse ou d'analyse, ici, mais un problème de lecture globale, qui n'est ni synthétique, ni analytique, ou plutôt les deux à la fois, mais mal : on chope une info (analyse débile) et on fait une hypothèse sur le sens global (synthèse débile).


Dernière édition par doctor who le Mer 9 Mar 2011 - 15:54, édité 1 fois

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dissert en histoire géo au lycée

Message par Marie Laetitia le Mer 9 Mar 2011 - 15:47

Et pourtant former au sens du mot précis devrait être une des missions fondamentales de l'école pour former un citoyen capable d'analyser les discours qu'il entend ou lit... (soupir)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dissert en histoire géo au lycée

Message par doctor who le Mer 9 Mar 2011 - 15:53

@Marie Laetitia a écrit:Et pourtant former au sens du mot précis devrait être une des missions fondamentales de l'école pour former un citoyen capable d'analyser les discours qu'il entend ou lit... (soupir)

... et un être humain doué de jugement.

"Ne jamais négliger le fait que l'école forme des hommes et pas seulement des citoyens." (Je me le répète 10 fois chaque matin avant de poser un pied par terre.)

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum