signes ostentatoires

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: signes ostentatoires

Message par bellaciao le Mer 9 Mar 2011 - 21:41

@JPhMM a écrit:
@Gryphe a écrit:Donc pas de voile en sortie scolaire, y'a pas photo.
Pas voile pour les sorties en Optimist, ça va pas être très pratique...

Razz

On fait de l'optimist en Alsace ? Smile

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: signes ostentatoires

Message par Invité le Jeu 10 Mar 2011 - 8:23

oui, pendant les stages d'intégration Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: signes ostentatoires

Message par Lolo_Ecolo le Jeu 10 Mar 2011 - 9:42

@Daphné a écrit:Manifestent ostensiblement.............
C'est ça la nuance.
Le port discret est permis.

Oui, tout à fait; mais seulement pour les élèves.

Lolo_Ecolo
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: signes ostentatoires

Message par Marie Laetitia le Jeu 10 Mar 2011 - 10:38

@bellaciao a écrit:
@Lolo_Ecolo a écrit:Loi du 15 Mars 2004

2.3 La loi ne modifie pas les règles applicables aux agents du service public et aux parents d’élèves

Les agents contribuant au service public de l’éducation, quels que soient leur fonction et leur statut, sont soumis à un strict devoir de neutralité qui leur interdit le port de tout signe d’appartenance religieuse, même discret. Ils doivent également s’abstenir de toute attitude qui pourrait être interprétée comme une marque d’adhésion ou au contraire comme une critique à l’égard d’une croyance particulière. Ces règles sont connues et doivent être respectées.
La loi ne concerne pas les parents d’élèves. Elle ne s’applique pas non plus aux candidats qui viennent passer les épreuves d’un examen ou d’un concours dans les locaux d’un établissement public d’enseignement et qui ne deviennent pas de ce seul fait des élèves de l’enseignement public. Ceux-ci doivent toutefois se soumettre aux règles d’organisation de l’examen qui visent notamment à garantir le respect de l’ordre et de la sécurité, à permettre la vérification de l’identité des candidats ou à prévenir les risques de fraudes.

Par rapport à ce que je mets en gras dans ta citation, je me pose une vraie question : lorsque j'étudie la Bible, pour couper court aux velléités d'accusation de prosélytisme chrétien, je me pose comme athée, ce que je suis. Mais n'est-ce pas une croyance finalement ?
Et sinon, pourquoi l'Alsace ?

Bella, voici mon sentiment: en histoire on est obligé, je crois, de bouffer encore plus de cours sur le fait religieux. Du coup, ça nous est plus facile de trouver une ligne de conduite et de s'y tenir. Comme Astartée le signalait, se dire athée c'est exprimer une conviction. Je crois qu'il est beaucoup plus prudent et conforme à l'esprit de la laïcité de rappeler plutôt aux élèves que, à l'école, il est question de savoirs et non de croyance. Nos croyances, athée, musulman, chrétien, juif, on les garde pour soi. Ici on apprend à découvrir des cultures différentes de la nôtre, quelquefois, ou pas, mais personne ne nous demande d'y croire.
Deux sphères:
- la maison/famille-->croyances
- l'école: des savoirs, des cultures.

Ce n'est pas simple et je crois que c'est précisément sur ce genre de sujet que des formations à l'IUFM seraient utiles... (Faudrait déjà que certains formateurs réussissent à faire la part entre croyances et cultures, j'ai des souvenirs précis qui me font dire que ce n'est pas gagné Razz )

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: signes ostentatoires

Message par bellaciao le Jeu 10 Mar 2011 - 12:44

Je te remercie pour ta réponse, Marie Laetitia. Je précise toujours aux élèves qu'il s'agit de culture et non de croyance, mais il me semblait plus commode de dire en plus que j'étais athée, comme si cela me situait d'office en dehors du fait religieux et constituait une preuve supplémentaire de mon absence d'engagement religieux. Or, c'est effectivement une forme particulière de croyance.

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: signes ostentatoires

Message par amenage971 le Jeu 10 Mar 2011 - 13:59

En lisant tout ce qui se dit sur le port de signes ostentatoires, je ne peux m'empêcher de poser le rapport de ses signes avec les phénomènes de mode.
Prenons l'exemple des dreadlocks, dans notre académie un élève a été refusé en classe de bts à cause de sa coiffure qui est signe d'appartenance à la religion rastafari, un enseignant rasta a pourtant été admis au concours malgré ses dreadlocks??? C'est bien pour lui mais n'est ce pas une entorse à la loi de mars 2004? Pourquoi deux poids deux mesures?
On peut également citer les chapelets qui pour certains sont devenus des accessoires sans réelles significations religieuses ou les croix en strass comme boucle d'oreille.
Je crois que quelquepart on assiste à la désacralisation de certains signes religieux, beaucoup de nos élèves suivent des phénomènes de mode (venant souvent des usa) sans comprendre la symbolique qui se cache derrière ; Sans faire de cours de cathéchisme on peut replacer certaines choses dans leur contexte dans le respect de chacun sans prosélytisme.

amenage971
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: signes ostentatoires

Message par Marie Laetitia le Jeu 10 Mar 2011 - 14:35

@amenage971 a écrit:En lisant tout ce qui se dit sur le port de signes ostentatoires, je ne peux m'empêcher de poser le rapport de ses signes avec les phénomènes de mode.
Prenons l'exemple des dreadlocks, dans notre académie un élève a été refusé en classe de bts à cause de sa coiffure qui est signe d'appartenance à la religion rastafari, un enseignant rasta a pourtant été admis au concours malgré ses dreadlocks??? C'est bien pour lui mais n'est ce pas une entorse à la loi de mars 2004? Pourquoi deux poids deux mesures?
On peut également citer les chapelets qui pour certains sont devenus des accessoires sans réelles significations religieuses ou les croix en strass comme boucle d'oreille.
Je crois que quelque part on assiste à la désacralisation de certains signes religieux, beaucoup de nos élèves suivent des phénomènes de mode (venant souvent des usa) sans comprendre la symbolique qui se cache derrière ; Sans faire de cours de cathéchisme on peut replacer certaines choses dans leur contexte dans le respect de chacun sans prosélytisme.

Tout à fait d'accord !

Mais il y a une religion rastafari ? (désolée, je suis plus à l'aise avec le Moyen-Âge et les 16e-18e siècles, moi Razz je n'ai même pas bossé cet aspect-là pour la culture G d'agrég, c'est vous dire... et pourtant...)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: signes ostentatoires

Message par amenage971 le Jeu 10 Mar 2011 - 15:01

OUI, il existe une religion rastafari. Pour faire court c'est celle de Bob Marley. Elle a ses textes, son messie (le roi Haile Selassie I, roi d'ethiopie) ses préceptes et ses signes dont les dreadlocks et la croix d'Ethiopie.
Ils n'ont pas le droit de couper leur cheveu (comme Samson) c'est un don qu'ils font à Dieu donc imagine le drame.
En même temps, on ne peut pas refuser de scolariser tous ses enfants. Casse-tête!!

amenage971
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: signes ostentatoires

Message par Nielsen Rika Bell le Jeu 10 Mar 2011 - 15:10

C'est un mode de vie. Mais l'omniprésence du sacré et la réalité d'un christianisme sous-jacent sont telles que certains l'apparentent à une religion.

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: signes ostentatoires

Message par Marie Laetitia le Jeu 10 Mar 2011 - 15:18

@amenage971 a écrit:OUI, il existe une religion rastafari. Pour faire court c'est celle de Bob Marley. Elle a ses textes, son messie (le roi Haile Selassie I, roi d'ethiopie) ses préceptes et ses signes dont les dreadlocks et la croix d'Ethiopie.
Ils n'ont pas le droit de couper leur cheveu (comme Samson) c'est un don qu'ils font à Dieu donc imagine le drame.
En même temps, on ne peut pas refuser de scolariser tous ses enfants. Casse-tête!!

je connaissais la culture rasta mais j'ignorais que ça allait jusqu'à la religion... Merci!

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: signes ostentatoires

Message par venus13 le Ven 11 Mar 2011 - 15:30

@Lolo_Ecolo a écrit:Une médaille ou une croix, tant qu'elles sont de taille discrète, sont autorisées pour les élèves mais interdites pour tout le personnel d'un établissement scolaire.

ah bon ? pourtant je porte moi même une petite croix en or (celle de ma naissance, j'y tiens tout particulièrement) et on ne m'a jamais rien dit Shocked certes, elle est petite et selon les vêtements portés, je pense qu'elle ne se remarque pas Smile puis, en même temps, je n'ai pas tout le temps et toute l'année des classes Laughing

et s'il s'agit d'un tattoo alors genre dans la nuque ou le poignet, les bras etc..., l'enseignant doit porter des pulls longs ou des cols roulés en toute saison ? heu confused

venus13
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: signes ostentatoires

Message par Avatar des Abysses le Ven 11 Mar 2011 - 17:21

Ce qui est nullissime dans cette loi c'est que l'on ne peut interdire que ce que l'on connait. Si vous vous convertissez à une religion d'Amérique du sud sans rien dire à personne et que vous portez une figurine de cette religion, comme tout le monde l'ignore vous ne serez pas inquieté.
D'un autre coté je ne supporte aucun objet sur ma personne ( meme les montre :p et pourtant j'ai essayé)

Avatar des Abysses
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: signes ostentatoires

Message par Brontë le Sam 12 Mar 2011 - 1:02

Concernant le fait de se poser en athée, ou quoi que ce soit, je crois que c'est une erreur: je ne me pose en rien, moi, justement, lorsque j'aborde les textes fondateurs avec les 6ème.
Je mets les choses au clair avant même de commencer: je vais voir avec eux des textes religieux, et m'intéresser à leur influence sur la culture française, puisque c'est au programme. Nous verrons un tas de textes très intéressants, certains qu'ils connaissent, d'autres pas, mais jamais nous ne débattrons de si c'est "vrai" ou pas, de si il faut y croire ou pas. Je leur dis bien, puisqu'ils me posent invariablement la question, que jamais ils ne pourront savoir si j'ai une croyance ou pas, si j'ai une opinion ou pas; que je ne suis pas là pour ça, juste pour leur transmettre des textes, des informations qui les éclaireront sur la manière dont la culture française s'est construite.
Et enfin, je leur précise bien qu'en aucun cas, je ne veux savoir, ni même deviner s'ils y croient ou pas, que cela ne me regarde en rien, et que même, cela relève de leur intimité.
Et je n'ai jamais eu le moindre souci depuis que je présente clairement les choses ainsi dès le début, alors qu'avant, ça partait dans tous les sens!

_________________
Professeur contractuelle en Lettres Modernes
4 ans de CFA privés (Lettres/ H-G)
4 ans en collège (Lettres)

Brontë
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum