forcer un conseil de disc ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

forcer un conseil de disc ?

Message par V.Marchais le Jeu 10 Mar 2011 - 21:16

J'ai besoin de votre aide dans un cas assez particulier, hélas récurrent dans notre établissement.

Nous sommes dirigés par un pleutre à la botte de l'IA qui fait tout pour éviter les conseils de disc. Je ne vais pas vous faire l'historique de tout ce que les gamins de notre ZEP ont pu faire sans jamais être inquiétés plus sérieusement qu'une exclusion de quelques jours (exclusion qu'ils prennent pour des vacances). Pour donner une idée, violences répétées sur des élèves, harcèlement sur une gamine, heureusement dénoncé par la classe, comportement de petit caïd faisant régner la terreur sur ses camarades, interdisant de participer au cours sous peine de représailles, vols répétés, y compris à des professeurs, tout ceci de la part du même individu et attesté par des écrits des élèves - bilan : quelques jours d'exclusion et rebelote. Insultes particulièrement salées à un professeur, suivies d'un passage à l'acte (élève qui se lève et bouscule le professeur pour aller éteindre l'ordi et ainsi mettre fin à ce "cours de merde") : deux jours d'exclusion. No

La stratégie de notre chef est toujours la même : soit prétendre que nous n'avons pas un dossier suffisamment étoffé (le fameux discours : on ne sanctionne pas une série d'actes), soit, quand, comme cité précédemment, nous avons des actes précis relevant du conseil de disc, il se dépêche de prendre une sanction inadaptée pour nous couper l'herbe sous le pied et dire qu'il ne peut plus réunir le conseil de discipline puisque les faits ont déjà été sanctionnés. Quelle lâcheté, tout de même ! quelle hypocrisie !

Cette semaine, c'est mon tour. J'ai une élève particulièrement pénible et agressive, déjà exclue quatre jours pour violences physiques sur un élève, et qui fait parler d'elle chaque jour, si ce n'est à chaque heure de cours. Mardi, comme toujours, elle est arrivée limite en retard, alors que je faisais entrer les autres élèves en classe : elle a prétendu les bousculer pour entrer aussitôt arrivée mais je l'ai arrêtée et lui ai demandé d'aller se ranger au bout du rang, puisqu'elle arrivait la dernière. Elle a tenté de me bousculer pour passer quand même mais je l'ai arrêtée, saisie par le bras et lui ai fermement indiqué le bout du rang. Vous voyez venir la chute, là ? La jeune fille, mécontente, s'est brusquement dégagée et m'a frappé le bras. Oui, FRAPPEE. Vous avez bien lu. Je me fous de savoir qu'elle ne m'a pas mis un pain en pleine tronche (manquerait plus que ça) : elle m'a frappée. Délibérément. Comme elle fait toujours pour régler ses problèmes. Elle est passée à l'acte sur un professeur.

Eh bien vous savez quoi ? Pas de conseil de disc. Le chef l'a exclue cinq jours. Soit un jour de plus que pour avoir frappé un élève. Après récidive. Et pas un jour ou presque sans incident.

Je refuse de prendre mes élèves demain à 8h00. J'ai demandé un entretien au CDE, à 9h00. J'ai appelé mes collègue au débrayage, on verra bien qui suivra. Je vais informer les parents d'élèves. Mais je voudrais savoir ce que je peux réclamer, juridiquement parlant, maintenant que cette chiffe molle de chef a officiellement pris une décision débile. Peut-on casser cette décision, quitte à passer par l'IA et un mouvement de grève ? La commuer en mesure conservatoire ?

J'en ai marre de ce p... de chef qui fait exploser notre établissement à force de réponses inadaptées. Aidez-moi !

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par Audrey le Jeu 10 Mar 2011 - 21:25

Je serais toi, je déposerais plainte au commissariat. Agression physique, circonstance aggravante: contre un agent de l'Etat.
Contacte ton syndicat aussi,ils t'indiqueront sans doute quoi faire pour que ça aille aussi loin que possible légalement. Il se trouverait bien bête, ton CDE, si la gosse subissait une sanction judiciaire alors que lui n'a fait que lui donner 5 jours de vacances...
Et oui, refuse de faire cours tant que tu n'as pas obtenu satisfaction. Je pense qu'il est possible de commuer la décision en décision conservatoire, mais je n'en suis pas sûre....

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par Lo le Jeu 10 Mar 2011 - 21:29

Véronique c'est hallucinant... fleurs

_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par Anna de Noailles le Jeu 10 Mar 2011 - 21:29

Il faut vous regrouper et exiger un conseil de discipline. Vous arrêtez les cours ou refusez en masse de prendre l'élève en question. La sanction du cde est trop faible par rapport à la gravité; l'élève mérite un conseil de discipline. Ne cédez pas!

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par V.Marchais le Jeu 10 Mar 2011 - 21:31

Merci pour ton conseil, Audrey. C'est ce que je dirai au chef, demain (nous avons RV) : s'il ne revient pas sur sa décision, je porte plainte.
Le problème, Anna, c'est qu'il prétend que le conseil n'est plus possible puisqu'il a déjà prononcé une sanction. D'après lui, ce serait illégal. Est-ce vrai ? C'est la première question. Si oui, que faire ?

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par sand le Jeu 10 Mar 2011 - 21:33

Gryphe saurait cela. Bon courage en tout cas.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par Invité le Jeu 10 Mar 2011 - 21:33

Courage Véronique fleurs2

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par Derborence le Jeu 10 Mar 2011 - 21:34

Comme Audrey et Anna : porte plainte et essaie d'obtenir le soutien de tes collègues pour exiger le conseil de discipline.
fleurs2

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par V.Marchais le Jeu 10 Mar 2011 - 21:36

Merci, vous êtes adorables.
Comment expliquer ? Moi, ça va, finalement, le moral est bon - j'ai même une sacrée niaque et l'envie d'en découdre : parce que le sentiment le plus profond, viscéral, inextinguible, c'est une monumentale colère. Ca fait trop longtemps que ça dure.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par Anna de Noailles le Jeu 10 Mar 2011 - 21:37

Dans un précédent établissement, une collègue avait été insultée ouvertement dans les rangs par un de ses élèves à qui elle avait osé demander de se ranger (elle abuse!). Bref, l'élève lui a dit haut et fort " Niq-- Morand" (c'était son nom). Ni une ni deux, elle a exclu l'élève de cours et demandé une sanction exemplaire. L'élève a été exclu quelques jours mais pour ma collègue ce n'était pas suffisant au regard de l'outrage subi (je suis bien d'accord). Elle a refusé de prendre l'élève en cours définitivement. Au début la cde a refusé disant que c'était interdit. Mais ma collègue n'a pas cédé et lui a dit qu'elle était prête à fournir le travail à l'élève mais qu'elle ne le voulait plus dans sa classe. Elle a ajouté que c'était soit elle soit l'élève et que si c'était l'élève dès le lendemain, elle serait en arrêt maladie. La cde a cédé et elle n'a plus eu l'élève de l'année malgré les excuses de ce dernier.
Ce genre d'exemple montre qu'il n'est pas vain de se battre et qu'il y en a marre qu'on dévalue notre métier et que les profs doivent accepter de baisser leur froc devant des merdeux de 13 ans qui se croient tout permis!


Dernière édition par Anna de Noailles le Jeu 10 Mar 2011 - 21:39, édité 1 fois

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par Derborence le Jeu 10 Mar 2011 - 21:39

Si possible, fais-toi accompagner par un collègue (représentant au CA ou délégué syndical, par exemple) pour l'entretien avec le CDE.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par Kroko le Jeu 10 Mar 2011 - 21:40

Véronique je suis juste ahurie de lire ça. Porte plainte. Sanction ou pas sanction. Moi je porterai plainte. fleurs

_________________
fools, said I, you do not know, silence like a cancer grows

Kroko
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par Ava le Jeu 10 Mar 2011 - 21:40

Véronique: bon courage! fleurs2

Ava
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par Anna de Noailles le Jeu 10 Mar 2011 - 21:43

@Derborence a écrit:Si possible, fais-toi accompagner par un collègue (représentant au CA ou délégué syndical, par exemple) pour l'entretien avec le CDE.

Oui c'est mieux. Mais surtout l'union fait la force! Si vous vous érigez tous contre sa décision, il reculera.
Je connais le type de cde dont tu parles, nous avions le même l'année dernière. Les élèves se sentent suivis, intouchables et deviennent ingérables. Heureusement cette année, la roue a tourné: il est parti en retraite et une dame géniale est venue nous sauver!!! Les élèves sont redescendus sur terre...

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par Marcelle Duchamp le Jeu 10 Mar 2011 - 21:44

Ca me dégoute cette inaction de ton cde.
Courage!

_________________
Ma boutique en ligne de créations: https://www.etsy.com/fr/shop/ChateauMargot1985
Mon Vide Dressing: http://www.vinted.fr/membres/1069054-margojumelle2/vetements

Marcelle Duchamp
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par JPhMM le Jeu 10 Mar 2011 - 21:45

Ahurissant.
Courage Véronique fleurs2

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par V.Marchais le Jeu 10 Mar 2011 - 21:51

@Anna de Noailles a écrit:
Je connais le type de cde dont tu parles, nous avions le même l'année dernière. Les élèves se sentent suivis, intouchables et deviennent ingérables.

Je ne te le fais pas dire.

Tenez, pour situer un peu le personnage, je vous redis ici un truc que j'avais raconté sur un autre fil : chez nous, les élèves les plus chiants ont pris l'habitude de sortir du cours (ils ne sont pas virés, hein ? c'est eux qui s'en vont en claquant la porte) pour aller se plaindre auprès de la direction quand on abuse carrément dans nos exigences (genre : sors ton cahier, note le cours, fais ton exercice...). Si, si. Et que croyez-vous que notre direction fît en pareil cas ? En personnes sensées que vous êtes, vous vous dites : ils les ramènent en classe par la peau des fesses pour prononcer une sanction devant le groupe puis l'excluent en bonne et due forme pour transgression simultanée d'une demi-douzaine de points du règlement intérieur ? Et beh non : notre direction magnanime accueille la jeunesse en souffrance et prête une oreille complaisante à ses doléances. Le fait que ladite jeunesse devrait être en cours et transgresse en ce moment même le règlement et qu'eux, représentants de la loi, cautionnent cette transgression par leur attitude, ça n'a pas l'air de les déranger.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par Nestya le Jeu 10 Mar 2011 - 21:54

@V.Marchais a écrit:
@Anna de Noailles a écrit:
Je connais le type de cde dont tu parles, nous avions le même l'année dernière. Les élèves se sentent suivis, intouchables et deviennent ingérables.

Je ne te le fais pas dire.

Tenez, pour situer un peu le personnage, je vous redis ici un truc que j'avais raconté sur un autre fil : chez nous, les élèves les plus chiants ont pris l'habitude de sortir du cours (ils ne sont pas virés, hein ? c'est eux qui s'en vont en claquant la porte) pour aller se plaindre auprès de la direction quand on abuse carrément dans nos exigences (genre : sors ton cahier, note le cours, fais ton exercice...). Si, si. Et que croyez-vous que notre direction fît en pareil cas ? En personnes sensées que vous êtes, vous vous dites : ils les ramènent en classe par la peau des fesses pour prononcer une sanction devant le groupe puis l'excluent en bonne et due forme pour transgression simultanée d'une demi-douzaine de points du règlement intérieur ? Et beh non : notre direction magnanime accueille la jeunesse en souffrance et prête une oreille complaisante à ses doléances. Le fait que ladite jeunesse devrait être en cours et transgresse en ce moment même le règlement et qu'eux, représentants de la loi, cautionnent cette transgression par leur attitude, ça n'a pas l'air de les déranger.
Tiens! ça me rappelle une CDE quand j'étais neotit. Il faut croire qu'il s'agit d'une espèce répandue affraid !

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par Anna de Noailles le Jeu 10 Mar 2011 - 21:55

@V.Marchais a écrit:
@Anna de Noailles a écrit:
Je connais le type de cde dont tu parles, nous avions le même l'année dernière. Les élèves se sentent suivis, intouchables et deviennent ingérables.

Je ne te le fais pas dire.

Tenez, pour situer un peu le personnage, je vous redis ici un truc que j'avais raconté sur un autre fil : chez nous, les élèves les plus chiants ont pris l'habitude de sortir du cours (ils ne sont pas virés, hein ? c'est eux qui s'en vont en claquant la porte) pour aller se plaindre auprès de la direction quand on abuse carrément dans nos exigences (genre : sors ton cahier, note le cours, fais ton exercice...). Si, si. Et que croyez-vous que notre direction fît en pareil cas ? En personnes sensées que vous êtes, vous vous dites : ils les ramènent en classe par la peau des fesses pour prononcer une sanction devant le groupe puis l'excluent en bonne et due forme pour transgression simultanée d'une demi-douzaine de points du règlement intérieur ? Et beh non : notre direction magnanime accueille la jeunesse en souffrance et prête une oreille complaisante à ses doléances. Le fait que ladite jeunesse devrait être en cours et transgresse en ce moment même le règlement et qu'eux, représentants de la loi, cautionnent cette transgression par leur attitude, ça n'a pas l'air de les déranger.


Et bien figure-toi que chez nous le cde était le même que le tien mais en pire. Une fois que le gamin venait se plaindre (le pauvre petit) que le prof avait été méchant, le cde le convoquait ( le prof) pour lui tirer les oreilles, réfléchir à sa pédagogie... Combien de profs sortis en pleurs, dévalués, découragés à cause d'un connard qui tremblait devant les élèves. Cette année, je te promets, on revit. Le public est le même mais on se sent soutenus et surtout la cde fait son boulot même si c'est difficile d'assumer ses responsabilités et d'affronter le conflit.
A vomir!!!

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par Anna de Noailles le Jeu 10 Mar 2011 - 22:04

Et j'oubliais, dans une situation comme la tienne, l'année dernière, dans mon établissement, tu aurais été convoquée, tu aurais dû réfléchir à ta gestion du conflit car tu as fait sortir de lui un gamin fragile (car c'était toujours la faute du prof) . Bref, ensuite ta note administrative aurait été diminuée car tu as des problèmes avec les élèves difficiles (c'est bien connu, quand on dénonce les problèmes ou qu'on assume ses responsabilités de prof en faisant régner l'ordre, on pose problème puisque la direction doit bosser en assumant les siens) . J'ai eu le même genre de problème que les tiens. Bon moi, j'avais été bousculée et insultée. Les élèves ont été virés (car il excluait quand même) mais il m'avait dit de faire attention, que quand même ce type d'élèves, il fallait se méfier, blabla...
Du coup, je ne me suis pas démontée et il a fini par s'excuser à la fin de l'année disant qu'il m'avait mal jugée.
Tu vois, il faut rester droite dans ses bottes. Le gamin a mal agi, tu as réagi, tu es dans ton droit. Insiste pour un conseil de discipline en rappelant au chef le bon sens: "si lorsque l'on frappe un prof, on n'est pas exclu, que faut-il pour qu'un élève soit exclu? Un meutre?" ...

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par Provence le Jeu 10 Mar 2011 - 22:10

Tu as bien réagi, Véronique et j'espère bien que tes collègues vont te suivre. L'année où je suis arrivée dans mon établissement actuel, le CDE était bien gentil mais très mou. Lorsqu'un professeur a surpris un gamin (qui n'en était pas à sa première c*nnerie) cognant sur sa voiture, le chef n'avait pas voulu sanctionner. Ni une, ni deux, la salle des profs s'était mise à bouillir. Débrayage immédiat après la récréation: nous refusions de prendre nos élèves en cours tant que ledit gamin n'aurait pas été exclu. Au bout d'un quart d'heure (durant lequel une délégation de collègues a bataillé ferme dans le bureau du CDE), nous pouvions prendre nos élèves en cours. Rien ne vaut la solidarité d'une salle des profs pour lutter contre l'apathie et la mauvaise foi. Je croise les doigts pour que tu puisses compter sur la tienne.

Porte plainte également. Il n'y aura pas forcément de suites judiciaires, mais ça entrera dans les statistiques et cela peut jouer contre ton chef. Lorsqu'un élève s'en est pris à moi physiquement l'an passé (sans me faire mal, il a porté la main sur moi), je n'ai pas porté plainte dans la mesure un conseil de discipline avait été immédiatement décidé. Le gendarme qui m'a reçue m'a expliqué que pour une affaire de ce type, la main courante (que j'ai déposée) servait à les informer (la famille de l'élève était bien connue...) tandis que la plainte risquait peu d'aboutir mais entraînerait une enquête. Je doute que la famille de ton élève apprécie de voir débarquer la police chez elle, même si rien ne suit... J'ajouterai qu'en cas de conseil de discipline, un dépôt de plainte peut constituer une pièce de plus à porter au dossier.

Nourris ta colère, Véronique: la situation que vous subissez est inadmissible. Bon courage à toi!

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par Provence le Jeu 10 Mar 2011 - 22:12

@V.Marchais a écrit:
@Anna de Noailles a écrit:
Je connais le type de cde dont tu parles, nous avions le même l'année dernière. Les élèves se sentent suivis, intouchables et deviennent ingérables.

Je ne te le fais pas dire.

Tenez, pour situer un peu le personnage, je vous redis ici un truc que j'avais raconté sur un autre fil : chez nous, les élèves les plus chiants ont pris l'habitude de sortir du cours (ils ne sont pas virés, hein ? c'est eux qui s'en vont en claquant la porte) pour aller se plaindre auprès de la direction quand on abuse carrément dans nos exigences (genre : sors ton cahier, note le cours, fais ton exercice...). Si, si. Et que croyez-vous que notre direction fît en pareil cas ? En personnes sensées que vous êtes, vous vous dites : ils les ramènent en classe par la peau des fesses pour prononcer une sanction devant le groupe puis l'excluent en bonne et due forme pour transgression simultanée d'une demi-douzaine de points du règlement intérieur ? Et beh non : notre direction magnanime accueille la jeunesse en souffrance et prête une oreille complaisante à ses doléances. Le fait que ladite jeunesse devrait être en cours et transgresse en ce moment même le règlement et qu'eux, représentants de la loi, cautionnent cette transgression par leur attitude, ça n'a pas l'air de les déranger.

J'ai eu le même modèle: un médiocre qui dissimulait son incompétence et sa paresse derrière l'illusion qu'il comprenait et aidait les élèves.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par miss terious le Jeu 10 Mar 2011 - 22:27

Moi aussi j'ai eu un CDE du même acabit. Il y a 3 ou 4 ans, une gamine en a frappé une autre. C'était la première c*nnerie de l'élève (pas de problème de discipline, mais absence totale de travail), mais la violence avait été telle que le PP n'a pas voulu laissé passer. Le CDE ne voulait rien faire ( si ce n'est téléphoner aux parents, quand elle savait pertinnement qu'ils ne répondraient pas). Nous avons débrayé et avons été en délégation voir le CDE qui a fini par exclure l'élève.
Une autre fois, un cas plus grave. Le CDE ne voulait pas oragniser le conseil de discipline mais voulait se contenter d'exclure. Nous avons contacté l'inspection (déjà au courant du manque de compétence - euphémisme - de notre chef) : elle a dû convoquer le CD (et a eu doir à un tuteur pour le reste de l'année...).
Garde ta niak. Tu as raison de te battre. J'espère vraiment que tes collègues suivront.
Tiens-nous au courant.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par MHG le Jeu 10 Mar 2011 - 22:31

Où en est-ce de ta demande de démission, Véronique ? As-tu eu un retour ?

MHG
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: forcer un conseil de disc ?

Message par Daphné le Ven 11 Mar 2011 - 7:52

@V.Marchais a écrit:
@Anna de Noailles a écrit:
Je connais le type de cde dont tu parles, nous avions le même l'année dernière. Les élèves se sentent suivis, intouchables et deviennent ingérables.

Je ne te le fais pas dire.

Tenez, pour situer un peu le personnage, je vous redis ici un truc que j'avais raconté sur un autre fil : chez nous, les élèves les plus chiants ont pris l'habitude de sortir du cours (ils ne sont pas virés, hein ? c'est eux qui s'en vont en claquant la porte) pour aller se plaindre auprès de la direction quand on abuse carrément dans nos exigences (genre : sors ton cahier, note le cours, fais ton exercice...). Si, si. Et que croyez-vous que notre direction fît en pareil cas ? En personnes sensées que vous êtes, vous vous dites : ils les ramènent en classe par la peau des fesses pour prononcer une sanction devant le groupe puis l'excluent en bonne et due forme pour transgression simultanée d'une demi-douzaine de points du règlement intérieur ? Et beh non : notre direction magnanime accueille la jeunesse en souffrance et prête une oreille complaisante à ses doléances. Le fait que ladite jeunesse devrait être en cours et transgresse en ce moment même le règlement et qu'eux, représentants de la loi, cautionnent cette transgression par leur attitude, ça n'a pas l'air de les déranger.

Ça ne m'étonne pas du tout, on a eu les mêmes !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum