le soldat inconnu vivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le soldat inconnu vivant

Message par Violet le Ven 11 Mar 2011 - 16:24

J'ai un article de journal extrait du monde des livres qui évoque un ouvrage de Jean-Yves Le Naour sur Anthelme Mangin.
Ce "soldat inconnu vivant" a inspiré Anouilh pour le voyageur sans bagage.
Mais une phrase de l'article me gêne beaucoup. Et évidemment, j'ai déjà distribué le texte aux élèves....

" Lorsque Victor Brille est tué sur le front en décembre 1915, ses parents refusent d'accepter l'évidence. Après-guerre, ils apprennent l'existence d'un soldat non amnésique, interné ; ils lui rendent visite et se persuadent que ce ne peut être que Victor. L'apparence physique ne correspond pas ? Les Brille y décèlent une manipulation du médecin, qui aurait gommé les signes de reconnaissance … Cette détresse des parents Brille illustre à l'extrême celle de tant d'autres. Elle montre aussi toute la souffrance qu'a pu cristalliser le personnage du « soldat inconnu vivant », « revendiqué » par une vingtaine de familles de la France entière et même de l’étranger. Qui est donc ce poilu dénommé, selon sa fausse déclaration, Anthelme Mangin?
Sans doute ramené en 1918 par un convoi de rapatriés d'Allemagne et retrouvé amnésique à Lyon, « Anthelme Mangin » - gardons-lui ce nom administratif quelques lignes encore - est interné à l'asile psychiatrique de Bron transféré à Clermont-Ferrand, puis à Rodez, en fonction d'hypothétiques données sur son identité. Impossible, pourtant, de retrouver la vraie : le soldat atteint de démence précoce ne se laisse pas reconnaître. En 1920, Le Petit Parisien publie la photo de soldats vivants non identifiés. Sans succès pour le cas Mangin qui prend de l'ampleur : en 1922, tous les grands journaux font paraître son portrait. La quête dramatique de familles qui croient retrouver le cher disparu est lancée. Certaines se renseignent simplement ; d’autres, à l’instar des Brille, des années durant, essaient de transformer leur croyance en reconnaissance d’identité. Expertises et contre-expertises se multiplient jusqu'aux procès qui opposent plusieurs familles. Au final, tout semble indiquer, selon l'historien Jean-Yves Le Naour qui a repris le dossier, que «Mangin » serait Octave Monjoin, blessé en 1914, puis fait prisonnier. Le tribunal de Rodez en décide ainsi (1937), suivi par la cour d'appel de Montpellier (1939). Paradoxe de l'affaire, la « véritable » famille apparaît bien peu « militante ». En effet, c'est par hasard, lors d'une demande de pension, que les Monjoin ont appris que le fils disparu serait interné à Rodez. Mais d'une cour à l'autre, la décision ultime traîne et le père Monjoin n'obtient pas sa pension avant son décès. Quant à « Anthelme Mangin », il meurt en 1942 sans avoir jamais pu redevenir «Octave Monjoin».
Si l'affaire a autant passionné, c'est parce que près de 250 000 soldats français n'ont pu être retrouvés et identifiés, et ce sont eux qu'honore, pour une part, le soldat inhumé sous l'Arc de triomphe. Certaines familles ainsi «privées de deuil » ont usé de tous les recours, du Vatican à des intermédiaires peu scrupuleux, pour obtenir des informations sur le disparu, qu'on veut croire prisonnier.
La littérature s'est emparée de la figure du soldat amnésique (voir le Siegfried de Giraudoux) comme elle a exploité le thème du retour du disparu - c'est « Anthelme Mangin » qui inspire à Anouilh son Voyageur sans bagage. Gaston refuse ce qu’il découvre : une famille « laide » et un autre lui-même d’avant-guerre peu reluisant. Il nie son identité et se construit une nouvelle vie…bien loin du destin de l’ensemble des disparus de la Grande Guerre. "


Alors que comprenez-vous ? Est-il amnésique ou non ce soldat ? J'ai trouvé sur le net l'article scanné et il est bien conforme au texte que je viens de coller...

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: le soldat inconnu vivant

Message par Marillion le Ven 11 Mar 2011 - 16:36

Je ne saurais te répondre.
J'avais vu un documentaire là-dessus (Arte ou Fr5 ?), c'était édifiant. Et je ne parviens plus à me souvenir si le soldat était totalement ou en partie amnésique. D'ailleurs en donnant lui-même son nom, il n'était pas loin de la vérité.
Je me souviens qu'il est mort interné, comme beaucoup d'internés et d'handicapés que l'on privait de nourriture, pendant la 2nde Guerre mondiale.


Les liens du doc :
http://www.film-documentaire.fr/Le_Soldat_inconnu_vivant.html,film,12550

http://www.arte.tv/fr/histoire-societe/la-1ere-guerre-mondiale/1354908.html

Marillion
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: le soldat inconnu vivant

Message par Marillion le Ven 11 Mar 2011 - 16:41

Lis cet article extrait d'un forum d'histoire, où un internaute a pris quelques notes sur le doc :

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/forum-pages-histoire/octove-monjouin-sujet_214_1.htm

Marillion
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: le soldat inconnu vivant

Message par Violet le Ven 11 Mar 2011 - 16:45

Merci Angie !
En fait, je me demande quand même s'il n'y a pas une erreur dans cet article de journal... parce qu'ils le disent non amnésique puis amnésique...


Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: le soldat inconnu vivant

Message par Violet le Ven 11 Mar 2011 - 19:18

Je fais remonter pour le cas où un prof d'Hg pourrait m'aider à y voir plus clair... Marie Laetitia, si tu passes par là, fleurs2

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: le soldat inconnu vivant

Message par Marie Laetitia le Ven 11 Mar 2011 - 21:00

@Violet a écrit:Je fais remonter pour le cas où un prof d'Hg pourrait m'aider à y voir plus clair... Marie Laetitia, si tu passes par là, fleurs2

j'ai le cerveau en compote ce soir, mais à mon sens il était forcément amnésique, sinon, il aurait su son nom et il n'y aurait eu aucun problème d'identité, non? scratch

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: le soldat inconnu vivant

Message par alprechac2 le Ven 11 Mar 2011 - 21:04

J'ai l'original de cet article, paru dans le Monde, et il est bien écrit : "non amnésique", ce n'est pas une erreur de retranscription sur le net. Par contre, c'est vrai que ce n'est pas très clair ...

alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: le soldat inconnu vivant

Message par alprechac2 le Ven 11 Mar 2011 - 21:11

Peut-être que comme dans Le Voyageur sans bagages, Anthelme Mangin a ensuite retrouvé la mémoire mais ne veut pas de sa famille ?
Ou alors, il a retrouvé la mémoire mais comme il a des accès de démence, on ne lui fait pas confiance ? et la justice ne veut pas se baser sur son témoignage, considéré comme peu fiable ? (si on considère cette phrase :
"Impossible, pourtant, de retrouver la vraie : le soldat atteint de démence précoce ne se laisse pas reconnaître")

alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: le soldat inconnu vivant

Message par Violet le Ven 11 Mar 2011 - 21:56

c'est ce que j'ai pensé aussi...

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: le soldat inconnu vivant

Message par Marillion le Ven 11 Mar 2011 - 22:16

Il a peut-être eu quelques réminiscences :
- son nom plus ou moins bien prononcé (mais je ne me souviens plus des séquelles physiques et mentales)
- et dans l'article que j'ai évoqué plus haut où un internaute a pris des notes lors du documentaire, il est dit qu'il a reconnu le clocher du village de son enfance :
Le médecin tente de l’amener dans son village supposé natal (Saint Maur sur Indre), des choses se passent, il dit là (ses seules paroles), « le clocher a changé », ce qui est vrai. Il s’assoie sur un banc ou régulièrement il allait enfant.

Marillion
Sage


Revenir en haut Aller en bas

le soldat inconnu vivant en bande dessinée.

Message par roymodus le Sam 25 Fév 2012 - 9:54

professeur Nous venons de faire paraître aux éditions roymodus, le soldat inconnu vivant en bande dessinée.
d'après le livre éponyme de Jean Yves Le Naour, avec les dessins d'un jeune Argentin talentueux Mauro Lirussi.

le titre : http://www.roymodus.com/133-Le-soldat-inconnu-vivant

Dossier de presse : http://www.roymodus.com/ftp/soldat_inconnu_vivant_extrait.pdf

Le Book & Tv : http://www.roymodus.com/539-Book-TV-Le-soldat-inconnu-vivant

Mais aussi avec le rapport médico-légal du soldat inconnu vivant du 15 février 1937, du tribunal de Rodez, en accès complet.

http://www.roymodus.com/541-Rapport-medico-legal-d-Anthelme

la bd est disponible depuis le 20 février dans toutes les bonnes librairies (sic)

Phylactérement votre

roymodus
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: le soldat inconnu vivant

Message par Violet le Sam 25 Fév 2012 - 10:57

Merci !

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: le soldat inconnu vivant

Message par John le Sam 25 Fév 2012 - 11:04

Merci pour l'information !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: le soldat inconnu vivant

Message par JEMS le Sam 25 Fév 2012 - 11:10

Dans la même vague, il y a le méconnu Gabriel Boissy, ancien journaliste qui a eu l'idée en 1923 de mettre une flamme sur la tombe du soldat inconnu. Sa tombe a été complètement oubliée, les fédérations d'anciens combattants sont en train de s'organiser pour lui assurer une meilleure conservation.

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum