Orientation fin 6e :questions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Orientation fin 6e :questions

Message par minnie le Sam 12 Mar 2011 - 14:31

Je suis pp de 6e et confrontée à plusieurs cas problématiques.
Ma chef me dit qu'on ne fait pas redoubler des gamins qui ont déjà un an de retard. Est-ce vrai?
Si oui, je vais faire passer en 5e des gamins qui ont entre 6 et 8 de moyenne.
La réorientation en SEGPA est impossible puisque je n'ai pas mis ces gamins en PPRE parce qu'ils ne travaillent pas. J'ai donc gardé les places restantes pour des gamins plus motivés.

Je n'ai donc pas d'autre solution que de les faire passer?

Par ailleurs savez-vous si un grand dyslexique est un candidat potentiel à la SEPGA?

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Orientation fin 6e :questions

Message par zabou le Sam 12 Mar 2011 - 14:50

Ce qui je vais écrire doit être confirmer ou infirmer par d'autres néo mais voici ce que je sais:
- C'est vrai les cdes sont très réticents à faire redoubler les gamins avec 1 an de retard.
- Oui tu vas faire passer des gamins entre 6 et 8 de moyenne qui vont poser peut-être poser des pbs de discipline si n'est pas déjà le cas. Ensuite on demandera aus pp de ces élèves de leur trouver une orientation pour l'après 3ème.....L'essentiel n'est pas l'élève mais les stat' de l'établissement.
- je fais passer en ce moment des tests à des gamins pour un dossier de SEGPA alors qu'il n'y a pas eu de ppre. Après peut-être que cela d'une académie à une autre.
- Pour info car il y a une SEGPA ds mon collège: la SEGPA s'adresse à des élèves ayant un retard scolaire avéré c'est-à-dire cela a été constaté par la COP, le dossier de l'élève passé en commission et validé....
- Si n'est pas parce que tu es dyslexique que tu dois aller en SEGPA sauf s'il a d'autres difficultés. En revanche tu peux demander la mise en place d'un PAI.

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Orientation fin 6e :questions

Message par Provence le Sam 12 Mar 2011 - 14:57

Avec cynisme, on considère que le cas de ces gamins est irrécupérable. On les fait donc passer dans la classe supérieure pour s'en débarrasser. L'orientation en SEGPA prend énormément de temps: il faut l'accord de la famille ainsi que celui d'une commission très réticente. Pour son malheur, une gamine que j'avais en 5e (et dont la famille soutenait l'idée d'un passage en SEGPA!) a un tout petit peu trop réussi les tests d’intelligence. Elle se noie actuellement en 4e, malgré son sérieux. C'est le COP qui se charge de monter le dossier: à voir avec lui. Une des conditions est d'avoir redoublé au moins une classe.

Un grand dyslexique peut être un candidat potentiel au passage en SEGPA: tout dépend des conséquences de sa dyslexie sur son développement scolaire.


Dernière édition par Provence le Sam 12 Mar 2011 - 14:59, édité 1 fois

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Orientation fin 6e :questions

Message par Gryphe le Sam 12 Mar 2011 - 14:57

- On fait redoubler un élève lorsqu'on pense que ça lui serait vraiment profitable. S'ils ne travaillent pas, le redoublement ne risque pas d'être profitable (en gros et sans connaître les élèves). Donc : passage.

- Pour la SEGPA, il n'y a pas obligation qu'il y ait un PPRE formalisé avant. En revanche, il faut remplir un dossier assez tôt, qui passe devant une commission spéciale, et il faut des tests effectués par le ou la COP.
Il faut impérativement l'accord des parents pour l'orientation en SEGPA.

- A priori comme ça, la dyslexie (même grande) n'est pas un motif d'orientation en SEGPA.

Voilà en deux mots...
Bon courage pour le troisième trimestre.

Very Happy



Edit : pour la dyslexie apparemment, les avis sont partagés, il va donc falloir que tu demandes au COP de ton établissement.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Orientation fin 6e :questions

Message par minnie le Sam 12 Mar 2011 - 15:26

Moi je suis assez d'accord pour ne pas faire redoubler des gamins qui n'ont rien fichu cette année.
TOUS les cas de redoublement que je connais se soldent par une plus mauvaise moyenne la deuxième année que la première (sauf au premier trimestre)
Le "problème"c'est que certaines familles demandent le redoublement. Alors même qu'elles ont été incapables de mettre leur enfant au travail.

Ma chef ne voudra pas entendre parler de dossier SEGPA s'il n'y a pas eu de PPRE. Pour le PAI, j'en ai parlé à la famille mais je n'ai eu aucun retour de l'orthophoniste. Donc rien ne s'est fait.

C'est assez terrible de se dire que dès la 6e certains gamins sont "perdus" pour le collège, qu'ils vont traîner là à chauffer les chaises pendant 4 ans sans espoir ou presque d'y trouver un intérêt quelconque.
Ca fait beaucoup de temps perdu.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Orientation fin 6e :questions

Message par roxanne le Sam 12 Mar 2011 - 15:31

Il faut qu'ils aient un zan de retard pour pouvoir faire quelques stages en 4° pour éventuellement intégrer une DP6.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Orientation fin 6e :questions

Message par minnie le Sam 12 Mar 2011 - 15:33

Mouai, il y a une classe de DP6 de 20 gamins pour au moins 5 collèges.... on ne va pas aller loin avec ça.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Orientation fin 6e :questions

Message par roxanne le Sam 12 Mar 2011 - 15:41

oUI , c'est pour ça que nous on a une option alternance (dont je m'occupe avec un collègue de techno) en 4° où on les suit sur leurs stages et leurs résultats .

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Orientation fin 6e :questions

Message par Gryphe le Sam 12 Mar 2011 - 15:53

@minnie a écrit:Moi je suis assez d'accord pour ne pas faire redoubler des gamins qui n'ont rien fichu cette année.
Le "problème"c'est que certaines familles demandent le redoublement.
Là, ça devient compliqué, car le redoublement est de droit pour les familles.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Orientation fin 6e :questions

Message par zabou le Sam 12 Mar 2011 - 16:58

@Provence a écrit:Avec cynisme, on considère que le cas de ces gamins est irrécupérable. On les fait donc passer dans la classe supérieure pour s'en débarrasser. L'orientation en SEGPA prend énormément de temps: il faut l'accord de la famille ainsi que celui d'une commission très réticente. Pour son malheur, une gamine que j'avais en 5e (et dont la famille soutenait l'idée d'un passage en SEGPA!) a un tout petit peu trop réussi les tests d’intelligence. Elle se noie actuellement en 4e, malgré son sérieux. C'est le COP qui se charge de monter le dossier: à voir avec lui. Une des conditions est d'avoir redoublé au moins une classe.

Un grand dyslexique peut être un candidat potentiel au passage en SEGPA: tout dépend des conséquences de sa dyslexie sur son développement scolaire.

Idem pour nous. L'an dernier la gamine était super contente qu'on lui propose une structure adaptée, elle était soulagée. Elle passe les tests....trop intelligente de 2 points pour intégrer la SEGPA...Cette année en 4ème, elle est noyée malgré la mise en place de PPRE, différenciation pédagogique, soutien. On va lui proposer de faire des stages pour préparer au mieux son orientation en 3ème.

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Orientation fin 6e :questions

Message par Reine Margot le Sam 12 Mar 2011 - 17:03

il y a 2 ans un élève de 6e qui 'nétait pas en retard a redoublé pour justement atteindre plus vite les 14 ans légaux pour aller en MFR dès la 4e.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Orientation fin 6e :questions

Message par minnie le Dim 13 Mar 2011 - 9:27

C'est quoi MFR?

Sinon, quand je vois le niveau du seul élève de 6e que j'envoie en SEGPA, je me dis qu'il faut être un cas très très lourd....
Pour faire bref, il est franchement handicapé, reconnu comme tel, mais pas assez pour aller en UPI. N'empêche qu'il va dans la classe d'UPI pendant les heures de français et de maths et que mon collègue a halluciné devant la faiblesse de son niveau. Pour moi il a 6 ans, pas plus. Tant au niveau des compétences que du comportement.
Il ira donc en SEGPA où j'espère qu'il ne se fera pas trop bousculer.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Orientation fin 6e :questions

Message par Provence le Dim 13 Mar 2011 - 11:26

MFR= Maison Familiale et Rurale.

On envoie parfois aussi certains de nos 5e faire leur 4e en lycée agricole.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Orientation fin 6e :questions

Message par Nasopi le Dim 13 Mar 2011 - 11:49

La SEGPA est normalement destinée aux élèves qui ont un niveau scolaire très faible.
Par contre, on m'avait affirmé que le QI n'était pas pris en compte ; ce que semble contredire l'histoire de ton élève, Provence.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Orientation fin 6e :questions

Message par minnie le Dim 13 Mar 2011 - 11:52

Je ne sais pas si le QI est pris en compte mais ils font des tests (qui ressemblent à des tests d'intelligence) avec la COPPSY et les résultats sont versés au dossier (sous pli)

Le problème de l'orientation en SEGPA c'est qu'un tiers des élèves de 6e ont un niveau très faible (entre 6 et 9 de moyenne générale avec note de vie sco)

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Orientation fin 6e :questions

Message par Provence le Dim 13 Mar 2011 - 11:55

Il me semble que ce sont des tests de QI que les COP font passer.

Dans mon établissement, il y a quelques années, tout était fait pour limiter les orientations en SEGPA: principale-adjointe réticente, COP pas convaincu qui faisait traîner l'affaire, commission qui refusait automatiquement les gamins qui n'avaient jamais redoublé, alors même qu'ils n'avaient jamais redoublé car on estimait que "ça n'aurait servi à rien". Résultat des courses: on se retrouve avec des gamins qui, au lieu de développer ce qu'ils pourraient développer, sont largués dans le cursus classique.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum