Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
seawet
Niveau 3

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par seawet le Jeu 17 Mar 2011 - 10:21
La répartition de cet "enseignement" entre matheux et physiciens risque fort de donner lieu à de grands moments de solidarité transdisciplinaire tant la concurrence est d'ores et déjà organisée par l'institution ...

Le niveau réel d'enseignement sera également intéressant à observer dans une classe soumise à l'étroite férule des Inspections, garantes du laxisme dans la distribution très généreuse et concurrentielle des points à l'examen final.

Je me rappelle, avec une once de nostalgie, cet espace de liberté que constituait l'enseignement de MPI en seconde. Un enseignement "luxueux" d'une centaine d'heures dans l'année, largement ignoré des CE qui confondaient le M de "mesures" avec "mathématiques". J'avoue que j'ai largement utilisé cette confusion pour pratiquer un enseignement dense où, enfin, les mathématiques formaient un tout avec la physique, y compris dans un volet de programmation/algorithmique (comprendre et réaliser en papier/crayon un algorithme de compression de Huffman par exemple).

On a vu d'ailleurs avec quel soin l'institution a établi le bilan de cet enseignement. C'était plutôt un dépôt de bilan ...
Filnydar
Niveau 9

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par Filnydar le Mar 29 Mar 2011 - 20:52
Aux dires de l'I.G. qui s'en occupe, le programme est actuellement trop lourd, et va évoluer.
seawet
Niveau 3

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par seawet le Mar 29 Mar 2011 - 21:12
@Filnydar a écrit:Aux dires de l'I.G. qui s'en occupe, le programme est actuellement trop lourd, et va évoluer.

Le "programme" devrait sagement se résumer finalement à des bavardages sur "x=x"

Ce qui se lit : "mets la valeur lue dans x dans x"

Connexions transdisciplinaires très riches à prévoir ...
avatar
Finrod
Expert

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par Finrod le Mar 29 Mar 2011 - 21:21
Entre nous, je mettrais bien de l'histoire géo à la place. Si vous vous laissez faire, les trucs "professionnalisants" vont tout vous bouffer....

Je dirai plutot, si "on" laise faire. Tous les représentants des sciences dures sont concernés, de près ou de loin, par la formation de l'intgralité des nouvelles générations.

Et finalement, les professeurs "de base" ont bien peu d'influence...

Ils ne commencent pas à douter du niveau des "nouveaux secondes" les IG ?
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par JPhMM le Mar 29 Mar 2011 - 21:24
@seawet a écrit:
@Filnydar a écrit:Aux dires de l'I.G. qui s'en occupe, le programme est actuellement trop lourd, et va évoluer.

Le "programme" devrait sagement se résumer finalement à des bavardages sur "x=x"

Ce qui se lit : "mets la valeur lue dans x dans x"

Connexions transdisciplinaires très riches à prévoir ...
Tu n'as pas peur des boucles infinies ??? Razz
Non, trop compliqué déjà.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
marc44
Niveau 9

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par marc44 le Mar 29 Mar 2011 - 21:30
x=y ne pose pas vraiment de probleme

et surtout pas besoin d'enseigner la récursivité
avatar
Finrod
Expert

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par Finrod le Mar 29 Mar 2011 - 21:32
Tiens j'ai parlé de la récursivité à mes secondes pour tester, à la fin d'un truc d'algo, pendant les grèves de l'année dernière sur la retraite.

Je leur ai donné l'algo de tri-fusion et on a testé sur un ou deux exemples. J'avais l'espoir qu'il resterait un petit souvenir aux bons... et de toute façon, avec moins de la moitié des élèves, je pouvais pas avançer.
seawet
Niveau 3

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par seawet le Mar 29 Mar 2011 - 21:35
"Tu n'as pas peur des boucles infinies ???" JPhMM

Le silence qui entoure ces boucles infinies m'effraie

Do
x=x
Until x<>x
marc44
Niveau 9

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par marc44 le Mar 29 Mar 2011 - 21:42

un bon compilateur te trouvera que c'est une ânerie...
avatar
Finrod
Expert

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par Finrod le Mar 29 Mar 2011 - 21:45
Tiens maintenant que j'y pense, faut faire attention à l'anglais aussi.

La plupart des élèves, tu leur dis de commencer par do, ils écrivent "doux".

J'ai fait bêtement utiliser la fonction "mean" à un Terminale (pour les listes), il a tapé "min" a la calculette.



Dernière édition par Finrod le Mar 29 Mar 2011 - 21:51, édité 1 fois
e1654d
Niveau 6

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par e1654d le Mar 29 Mar 2011 - 21:46
.


Dernière édition par e1654d le Mar 29 Mar 2011 - 22:18, édité 1 fois
haria
Niveau 5

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par haria le Mar 29 Mar 2011 - 21:52
Mais la spécialité informatique existe déjà : c'est une filière du CAPET et de l'Agrégation d'Economie gestion ! Il y a des bacs STG Informatique de gestion et des BTS IG.
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par Pierre_au_carré le Mar 29 Mar 2011 - 21:56
@Finrod a écrit:La plupart des élèves, tu leur dis de commencer par do, ils écrivent "doux".

C'est une blague ? affraid
avatar
Finrod
Expert

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par Finrod le Mar 29 Mar 2011 - 22:10
Je n'ai pas testé le do car j'écris au tableau et que sur la calculette les fonctions sont prédéfinies.

Mais j'ai vu passer des erreurs dans le style. (dont le min à la place de mean)

Lacunes, élèves inattentifs, attentistes, ça fait un sacré cocktail.

un exemple encore : ax2+bx+c, je donne 2x2+3x+1, que vaut "b"

Réponse : b=3x (et c'était à la fin, après avoir copié cours et corrgiés d'exo...)

édit : Pluseurs élèves ont fait le coup, inutile de préciser que ceux là sont les futurs S de mon lycée, les autres ont sauté cet exo.
avatar
Igniatius
Guide spirituel

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par Igniatius le Mar 29 Mar 2011 - 22:21
@Finrod a écrit:
Entre nous, je mettrais bien de l'histoire géo à la place. Si vous vous laissez faire, les trucs "professionnalisants" vont tout vous bouffer....

Je dirai plutot, si "on" laise faire. Tous les représentants des sciences dures sont concernés, de près ou de loin, par la formation de l'intgralité des nouvelles générations.

Et finalement, les professeurs "de base" ont bien peu d'influence...

Ils ne commencent pas à douter du niveau des "nouveaux secondes" les IG ?


j'ai été inspecté hier : ça a été très très chaud pdt l'entretien.
l'IPR m'a expliqué que le calcul n'avait aucun intérêt, car il y a des logiciels de calcul formel, et que calculer, ce n'est pas faire des maths : je suis d'accord, il est temps qu'ils sachent calculer en seconde pour faire des maths.

il m'a expliqué qu'un élève qui ne sait pas additionner deux fractions en seconde, eh ben il faut lui donner des exos niveau 5è toute l'année, "afin de ne pas le dégoûter des maths".

L'entretien a duré 1h45 et je pense pouvoir dire que l'IG est complètement déconnectée des réalités.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par JPhMM le Mar 29 Mar 2011 - 22:25
@Igniatius a écrit:j'ai été inspecté hier : ça a été très très chaud pdt l'entretien.
l'IPR m'a expliqué que le calcul n'avait aucun intérêt, car il y a des logiciels de calcul formel, et que calculer, ce n'est pas faire des maths : je suis d'accord, il est temps qu'ils sachent calculer en seconde pour faire des maths.

il m'a expliqué qu'un élève qui ne sait pas additionner deux fractions en seconde, eh ben il faut lui donner des exos niveau 5è toute l'année, "afin de ne pas le dégoûter des maths".

L'entretien a duré 1h45 et je pense pouvoir dire que l'IG est complètement déconnectée des réalités.
C'est pas un tantinet contradictoire ?
Si le calcul n'a aucun intérêt, pourquoi donner des exos de 5ème à un élève pour qu'il apprenne à additionner deux fractions ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Igniatius
Guide spirituel

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par Igniatius le Mar 29 Mar 2011 - 22:27
@JPhMM a écrit:
@Igniatius a écrit:j'ai été inspecté hier : ça a été très très chaud pdt l'entretien.
l'IPR m'a expliqué que le calcul n'avait aucun intérêt, car il y a des logiciels de calcul formel, et que calculer, ce n'est pas faire des maths : je suis d'accord, il est temps qu'ils sachent calculer en seconde pour faire des maths.

il m'a expliqué qu'un élève qui ne sait pas additionner deux fractions en seconde, eh ben il faut lui donner des exos niveau 5è toute l'année, "afin de ne pas le dégoûter des maths".

L'entretien a duré 1h45 et je pense pouvoir dire que l'IG est complètement déconnectée des réalités.
C'est pas un tantinet contradictoire ?
Si le calcul n'a aucun intérêt, pourquoi donner des exos de 5ème à un élève pour qu'il apprenne à additionner deux fractions ?


La cohérence n'était pas lo'bjet de l'entretien, mais l'application du dogme.

Son argument massue : il faut occuper les élèves, peu importe à quoi.
Leur nouveau graal : la résolution de pbs. Je lui ai expliqué que cela ne marchait pas au collège car les gamins qui nous en arrivent n'ont jamais été aussi peu autonomes, mais rien n'y a fait.

Il s'est contredit plusieurs fois, et je le lui ai fait remarquer.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par JPhMM le Mar 29 Mar 2011 - 22:31
@Igniatius a écrit:L'entretien a duré 1h45 et je pense pouvoir dire que l'IG est complètement déconnectée des réalités.
Autre hypothèse : il est très au fait de la nouvelle réalité : Garderie. Tu te débrouilles, mais tu les occupes. Coute que coute.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par Pierre_au_carré le Mar 29 Mar 2011 - 22:34
@Igniatius a écrit:
l'IPR m'a expliqué que le calcul n'avait aucun intérêt, car il y a des logiciels de calcul formel, et que calculer, ce n'est pas faire des maths : je suis d'accord, il est temps qu'ils sachent calculer en seconde pour faire des maths.

Je ne suis pas vraiment d'accord avec ce discours, qui vient d'un matheux en plus et inspecteur en plus :
dans un calcul un peu long, il y a des initiatives à prendre, même si elles sont cadrées par des règles mathématiques...
Et prendre des initiatives, c'est une "compétence" dans la vie.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par JPhMM le Mar 29 Mar 2011 - 22:38
@Pierre_au_carré a écrit:Je ne suis pas vraiment d'accord avec ce discours, qui vient d'un matheux en plus et inspecteur en plus :
Matheux français. Pour lui, le calcul c'est sale, un truc d'ingénieurs, rien de plus.

@Pierre_au_carré a écrit:dans un calcul un peu long, il y a des initiatives à prendre, même si elles sont cadrées par des règles mathématiques...
Et prendre des initiatives, c'est une "compétence" dans la vie.
Comment tu ressors le SCC, excellent ! Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Igniatius
Guide spirituel

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par Igniatius le Mar 29 Mar 2011 - 22:40
Je vais vous cadrer le niveau mathématique de l'entretien.

Exo proposé en DS : quel nombre faut-il ajouter au numérateur et au dénominateur de 14/9 afin que cette fraction soit égale à 4/3 ?

Exo déjà proposé en DM pdt les vacances et corrigé : c'est donc cadeau.

Une élève volontaire et pourtant bosseuse écrit :
"Soit x le nombre la la la...
ALors : 14/9+x=4/3"
Elle trouve la bonne valeur de x dans son équation très incorrecte.
Je lui mets 0/3, tant pour l'erreur de compréhension que pour le fait que cela a déjà été traité sérieusement.

Commentaire de l'IPR : "C'est une très bonne scientifique, elle a écrit "soit x...", elle a donc fait preuve d'une démarche scientifique ; et vous la dégoûtez en lui mettant 0/3 là où elle devrait avoir 2,5 ou 3/3 car l'énoncé est mal posé. "
Tout ça dit en hurlant.

Bon, je lui ai dit que j'étais prof de maths et que j'étais halluciné qu'un matheux puisse voir là-dedans une "bonne" démarche scientifique.

Voilà où on en est.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par JPhMM le Mar 29 Mar 2011 - 22:46
@Igniatius a écrit:Je vais vous cadrer le niveau mathématique de l'entretien.

Exo proposé en DS : quel nombre faut-il ajouter au numérateur et au dénominateur de 14/9 afin que cette fraction soit égale à 4/3 ?

Exo déjà proposé en DM pdt les vacances et corrigé : c'est donc cadeau.

Une élève volontaire et pourtant bosseuse écrit :
"Soit x le nombre la la la...
ALors : 14/9+x=4/3"
Elle trouve la bonne valeur de x dans son équation très incorrecte.
Je lui mets 0/3, tant pour l'erreur de compréhension que pour le fait que cela a déjà été traité sérieusement.

Commentaire de l'IPR : "C'est une très bonne scientifique, elle a écrit "soit x...", elle a donc fait preuve d'une démarche scientifique ; et vous la dégoûtez en lui mettant 0/3 là où elle devrait avoir 2,5 ou 3/3 car l'énoncé est mal posé. "
Tout ça dit en hurlant.

Bon, je lui ai dit que j'étais prof de maths et que j'étais halluciné qu'un matheux puisse voir là-dedans une "bonne" démarche scientifique.

Voilà où on en est.
Ah ouais, quand même...

PS pour les non-matheux : le résultat est 6. Car (14+6)/(9+6)=20/15=4/3 Wink

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par JPhMM le Mar 29 Mar 2011 - 22:47
Je crois qu'il n'a pas compris l'énoncé.
Il a du comprendre "quels nombres faut-il ajouter...".

Ou alors... *soupir*

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
marc44
Niveau 9

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par marc44 le Mar 29 Mar 2011 - 22:48
J'aurais mis 1--/3 par charité, en effet "Soit x" était bien parti, mais c'était encore peu parti. A peu près n'importe quel exo a une réponse qui commence par "soit x"...

"Soit x le nombre tel que 14/9+x=4/3" valait peut-être 1/3, non ?

mais le "alors :" ne me plait guère...

(le gars qui un avis sur tout Smile

avatar
Audrey
Oracle

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par Audrey le Mar 29 Mar 2011 - 22:48
Eh beh..Igniatius... je reste sans voix. Effectivement, l'entretien a été chaud bouillant.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Igniatius
Guide spirituel

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par Igniatius le Mar 29 Mar 2011 - 22:52
@marc44 a écrit:J'aurais mis 1--/3 par charité, en effet "Soit x" était bien parti, mais c'était encore peu parti. A peu près n'importe quel exo a une réponse qui commence par "soit x"...

"Soit x le nombre tel que 14/9+x=4/3" valait peut-être 1/3, non ?

mais le "alors :" ne me plait guère...

(le gars qui un avis sur tout Smile


si cela avait été une découverte, j'aurais mis des points : ici c'était reproduire une démarche vue exactement de cette façon en classe.

La gamine n'écrit pas cela, elle dit "Soit x le nombre à ajouter au numérateur et au dénominateur de 14/9 pour qu'elle soit égale à 4/3.
Donc 14/9+x=4/3"
(je recopie, j'ai sa copie avec moi)

Concernant l'usage du "x", l'IPR m'a dit : mais c'est très rare d'utiliser x, vous savez qu'il n'y a que 7% des élèves de collège qui le font naturellement.
Je lui ai dit que c'était moi qui le leur avait montré quelques jors auparavant, et que je ne me laissais pas impressionner par un élève qui utilise la lettre x...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
Contenu sponsorisé

Re: Nouvelle spécialité informatique en S ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum