Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par JPhMM le Lun 14 Mar 2011 - 17:50

Quand un groupe élit celui qui leur est supérieur hiérarchique.
Et que ce supérieur choisit les nouveaux (ou anciens...) membres de ce groupe, on sait à quoi cela mène...

Je trouve ça terrifiant moi.

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par CarmenLR le Lun 14 Mar 2011 - 17:57

Aliks a écrit:
@Daphné a écrit:En fait le premier gros problème est d'avoir laissé se dégrader la situation au point où elle l'est aujourd'hui dans certains établissements.
Après tout le reste ce ne sont que des cautères sur des jambes de bois, on va dicutailler pour faire croire qu'on règle les problèmes mais qui va vouloir s'investir durablement dans ces établissements plus que difficiles scratch
Et ce ne sont pas une petite ASA ou quelques points pour une mut qui vont motiver les troupes, d'autant plus que les points pour la mut risquent de disparaître dans ce cadre !

C'est bien la question que je me pose aussi. Peut-être des mercenaires attirés par les primes (mais il faudrait savoir à combien elles se chiffrent parce que cela n'a pas l'air mirobolant, et en tout cas pas suffisant pour sacrifier sa santé et son métier) et qui sont prêts à aller au combat tous les jours dans des super ZEP. Ou sinon des personnel précaires recrutés en CDD par le rectorat (plus probable), comme ils le font de plus en plus, qui n'auront pas vraiment à se positionner sur leurs titres et compétences professionnelles au moment de l'embauche, mais plus sur leur capacité à accepter de signer sur 5 ans un contrat qui les stabiliserait professionnellement en échange de leur silence et de leur capacité à faire finalement à plein temps de la garderie pour adolescents sans repères et sans niveau.

Je suis pessimiste mais je ne ne vois pas trop ce que je voudrais faire dans un de ces systèmes, et j'ai l'impression d'un tel rabaissement de notre fonction et de notre rôle que j'imagine un sauve qui peut général.


C'est ce qui m'inquiète. Les gens qui partent actuellement sont aussi ceux qui y croient ou qui y ont cru. (Je ne pense pas que cela était le cas il y a 15 ans). Bref, les mutations du métier occasionnent de vraies, graves et profondes crises de foi...

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par Reine Margot le Lun 14 Mar 2011 - 18:55

Aliks a écrit:
@Daphné a écrit:En fait le premier gros problème est d'avoir laissé se dégrader la situation au point où elle l'est aujourd'hui dans certains établissements.
Après tout le reste ce ne sont que des cautères sur des jambes de bois, on va dicutailler pour faire croire qu'on règle les problèmes mais qui va vouloir s'investir durablement dans ces établissements plus que difficiles scratch
Et ce ne sont pas une petite ASA ou quelques points pour une mut qui vont motiver les troupes, d'autant plus que les points pour la mut risquent de disparaître dans ce cadre !

C'est bien la question que je me pose aussi. Peut-être des mercenaires attirés par les primes (mais il faudrait savoir à combien elles se chiffrent parce que cela n'a pas l'air mirobolant, et en tout cas pas suffisant pour sacrifier sa santé et son métier) et qui sont prêts à aller au combat tous les jours dans des super ZEP. Ou sinon des personnel précaires recrutés en CDD par le rectorat (plus probable), comme ils le font de plus en plus, qui n'auront pas vraiment à se positionner sur leurs titres et compétences professionnelles au moment de l'embauche, mais plus sur leur capacité à accepter de signer sur 5 ans un contrat qui les stabiliserait professionnellement en échange de leur silence et de leur capacité à faire finalement à plein temps de la garderie pour adolescents sans repères et sans niveau.

Je suis pessimiste mais je ne ne vois pas trop ce que je voudrais faire dans un de ces systèmes, et j'ai l'impression d'un tel rabaissement de notre fonction et de notre rôle que j'imagine un sauve qui peut général.

même vision pessimiste de l'avenir..

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par JPhMM le Lun 14 Mar 2011 - 18:58

marquisedemerteuil a écrit:
Aliks a écrit:
@Daphné a écrit:En fait le premier gros problème est d'avoir laissé se dégrader la situation au point où elle l'est aujourd'hui dans certains établissements.
Après tout le reste ce ne sont que des cautères sur des jambes de bois, on va dicutailler pour faire croire qu'on règle les problèmes mais qui va vouloir s'investir durablement dans ces établissements plus que difficiles scratch
Et ce ne sont pas une petite ASA ou quelques points pour une mut qui vont motiver les troupes, d'autant plus que les points pour la mut risquent de disparaître dans ce cadre !

C'est bien la question que je me pose aussi. Peut-être des mercenaires attirés par les primes (mais il faudrait savoir à combien elles se chiffrent parce que cela n'a pas l'air mirobolant, et en tout cas pas suffisant pour sacrifier sa santé et son métier) et qui sont prêts à aller au combat tous les jours dans des super ZEP. Ou sinon des personnel précaires recrutés en CDD par le rectorat (plus probable), comme ils le font de plus en plus, qui n'auront pas vraiment à se positionner sur leurs titres et compétences professionnelles au moment de l'embauche, mais plus sur leur capacité à accepter de signer sur 5 ans un contrat qui les stabiliserait professionnellement en échange de leur silence et de leur capacité à faire finalement à plein temps de la garderie pour adolescents sans repères et sans niveau.

Je suis pessimiste mais je ne ne vois pas trop ce que je voudrais faire dans un de ces systèmes, et j'ai l'impression d'un tel rabaissement de notre fonction et de notre rôle que j'imagine un sauve qui peut général.

même vision pessimiste de l'avenir..

Ne soyez pas si angoissées. Le gouvernement travaille.

Ayez confiance...


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par Daphné le Lun 14 Mar 2011 - 19:47

@JPhMM a écrit:
Ne soyez pas si angoissées. Le gouvernement travaille.
Ayez confiance...

Mais c'est bien ça qui nous inquiète justement diable diable

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par Edgar le Mar 15 Mar 2011 - 18:04

On dira ce que l'on voudra maintenant, il fallait ouvrir l'école à tous, donner des diplômes à tous, il fallait de la justice, de l'égalité même sans mérite, la fin de l'autorité de l'adulte sur l'enfant, qui était forcément un abus, en finir avec toutes les vieilleries et idées des temps passés qui avait créé de la hiérarchie dans les choses, ce qui est scandaleux et inégalitaire, il fallait empêcher que le dernier de la classe ressente la violence symbolique que lui impose le premier, qui n'a aucun mérite puisqu'on le force à travailler chez lui. Il était grand temps que souffle un vent nouveau et que le niveau monte par la participation de tous à ce bel espoir de la connaissance.

Je crois aujourd'hui que tout dans cette belle utopie a été exaucé, nous devrions donc nous en féliciter. Nous n'avons pour la plupart pas eu la chance d'être à l'origine de cette évolution car nous n'étions pas nés, ou trop jeunes, quand ceux qui en avaient le pouvoir et les idées ont décidé de tout cela.

C'est vrai, le tribut payé par l'école a été colossal, elle a même été mise progressivement en faillite, pour être en situation de quasi liquidation judiciaire aujourd'hui afin de satisfaire ce coûteux idéal et d'en rembourser le solde; mais ça valait le coup, non ? Cela aura au moins permis à tous les membres de la société en question de se sentir plus égaux, plus valorisés aussi, plus instruits et compétents, et tout cet ensemble en est donc sorti grandi, vous ne trouvez pas?

Et là, nous avons la chance de vivre cet espoir nouveau de progrès pour l'école, de renaissance pour encore plus d'ambition, de justice, de créativité pour nos enfants et notre pays. Alors profitons-en. Vous vivez les derniers moments d'une époque. Prenez des photos.



Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par Pseudo le Mar 15 Mar 2011 - 18:22

Et bien... On s'est considérablement éloigné du sujet de départ.

Le problème (enfin, pour moi) c'est que quoique l'on propose (l'élection du chef par les personnels ou du hachis parmentier plus souvent à la cantine) les réponses sont les mêmes : déliquescence, baisse du niveau et parano collective.

Et les chantres de la démocratie et du républicatruc nous vante jusqu'au mérite des nominations du haut vers le bas. Les bras m'en tombent. Enfin, j'exagère, depuis le temps, je commence à connaitre l'énorme immobilisme de la machine infernale. Enfin, immobilisme jusqu'à ce que tout le monde s'y mette, dans la mauvaise humeur, et en bramant que si ça se passe mal, c'est pas de leur faute, eux ils voulaient pas, mais sont bien obligés.

Je pense, pour ma part, que le chef d'étab, qui devrait d'ailleurs être directeur pédagogique, devrait être élu parmi les profs, par les personnels, sur un projet. Ca ça serait mobilisateur, et adapté aux réalités locales. Oui, je suis pour les réalités locales moi. Le reste, c'est idéologie et foutage de gueule.

Il est également paradoxale de défendre la liberté pédagogique des enseignant (chacun fait ce qu'il veut) et de refuser l'autonomie des établissements et des équipes. Chaque prof est libre, mais ce sont les seuls à bénéficier d'une marge de manœuvre énorme et extensive (et à mon sens excessive dans les faits) . Les autres, et bien muselés. Z'ont qu'à obéir.

Et comment se plaindre de chefs trop serviles face à la hiérarchie tout en refusant qu'ils soient nommés autrement, par leurs pairs ? Les CdE sont comme les profs : ils roulent pour eux, dans un système où chacun est jaloux de sa liberté et de ses prérogatives, où chacun prétend savoir mieux que les autres ce qui est bon pour les élèves. Ils ont bon dos les élèves.

A coté du directeur pédagogique, on aurait un directeur administratif, professionnel des tortures administratives donc, et qui épaulerait le chef pédagogique dans le projet d'équipe.

Je ne vois pas où cela pose problème. Sinon au niveau de la responsabilité. Voter pour un projet collectif et une personne qui le porte, s'est prendre ses responsabilités. Et ça, personne n'en veut.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par sand le Mar 15 Mar 2011 - 18:24

Alors quitte à tout galvauder, moi je veux lui comme CDE :

Promis, je m'en vais ! elephant2

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par Pseudo le Mar 15 Mar 2011 - 18:32

@sand a écrit:Alors quitte à tout galvauder, moi je veux lui comme CDE :

Promis, je m'en vais !

Ca m'arrange pas... J'essaie de dissocier vie professionnelle et vie privée : no zob in job. Laughing

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par Invité le Mar 15 Mar 2011 - 18:32

je n'ai aucune confiance dans le local, s'il n'y pas de contrôle et de sanctions. Et pas 20 ans après, hein. Sinon c'est la corruption et le népotisme assurés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par Reine Margot le Mar 15 Mar 2011 - 18:39

@Pseudo a écrit:Et bien... On s'est considérablement éloigné du sujet de départ.

Le problème (enfin, pour moi) c'est que quoique l'on propose (l'élection du chef par les personnels ou du hachis parmentier plus souvent à la cantine) les réponses sont les mêmes : déliquescence, baisse du niveau et parano collective.

Et les chantres de la démocratie et du républicatruc nous vante jusqu'au mérite des nominations du haut vers le bas. Les bras m'en tombent. Enfin, j'exagère, depuis le temps, je commence à connaitre l'énorme immobilisme de la machine infernale. Enfin, immobilisme jusqu'à ce que tout le monde s'y mette, dans la mauvaise humeur, et en bramant que si ça se passe mal, c'est pas de leur faute, eux ils voulaient pas, mais sont bien obligés.

Je pense, pour ma part, que le chef d'étab, qui devrait d'ailleurs être directeur pédagogique, devrait être élu parmi les profs, par les personnels, sur un projet. Ca ça serait mobilisateur, et adapté aux réalités locales. Oui, je suis pour les réalités locales moi. Le reste, c'est idéologie et foutage de gueule.

Il est également paradoxale de défendre la liberté pédagogique des enseignant (chacun fait ce qu'il veut) et de refuser l'autonomie des établissements et des équipes. Chaque prof est libre, mais ce sont les seuls à bénéficier d'une marge de manœuvre énorme et extensive (et à mon sens excessive dans les faits) . Les autres, et bien muselés. Z'ont qu'à obéir.

Et comment se plaindre de chefs trop serviles face à la hiérarchie tout en refusant qu'ils soient nommés autrement, par leurs pairs ? Les CdE sont comme les profs : ils roulent pour eux, dans un système où chacun est jaloux de sa liberté et de ses prérogatives, où chacun prétend savoir mieux que les autres ce qui est bon pour les élèves. Ils ont bon dos les élèves.

A coté du directeur pédagogique, on aurait un directeur administratif, professionnel des tortures administratives donc, et qui épaulerait le chef pédagogique dans le projet d'équipe.

Je ne vois pas où cela pose problème. Sinon au niveau de la responsabilité. Voter pour un projet collectif et une personne qui le porte, s'est prendre ses responsabilités. Et ça, personne n'en veut.

je crois surtout que le problème c'est que ceux qui nous gouvernent n'ont pas comme toi l'objectif d'améliorer les choses, Pseudo, ou de réfléchir à d'autres pratiques mais surtout

1) que ça coûte moins cher
2) que l'on fragilise les statuts de ces de fonctionnaires, qu'ils aient un statut plus souple qui permette de les faire plier plus facilement et de les rendre plus flexibles, plus malléables. Ainsi on les fait bosser plus, jusqu'à la rupture.

depuis 30 ans on sait ce qu'il y a derrière les projets et autres innovations fumeuses des gouvernements successifs, d'ailleurs on y arrive. Donc, pas de quoi s'enthousiasmer. Chaque innovation est un nouveau prétexte à économiser sur les dos des élèves, des personnels: les nouveaux rythmes scolaires? ben ça permet de ne plus faire que 3h de français en 6e, le reste en projets halakon que n'importe quel prof de différentes matières, voire, soyons fous, un étudiant avec un brevet pourra dispenser. L'autonomie des établissements? ben attends de devoir démarcher pour trouver un poste devant un CDE, et on en reparlera... Wink

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par Pseudo le Mar 15 Mar 2011 - 18:49

marquisedemerteuil a écrit:
je crois surtout que le problème c'est que ceux qui nous gouvernent n'ont pas comme toi l'objectif d'améliorer les choses, Pseudo, ou de réfléchir à d'autres pratiques mais surtout

1) que ça coûte moins cher
2) que l'on fragilise les statuts de ces de fonctionnaires, qu'ils aient un statut plus souple qui permette de les faire plier plus facilement et de les rendre plus flexibles, plus malléables. Ainsi on les fait bosser plus, jusqu'à la rupture.

depuis 30 ans on sait ce qu'il y a derrière les projets et autres innovations fumeuses des gouvernements successifs, d'ailleurs on y arrive. Donc, pas de quoi s'enthousiasmer. Chaque innovation est un nouveau prétexte à économiser sur les dos des élèves, des personnels: les nouveaux rythmes scolaires? ben ça permet de ne plus faire que 3h de français en 6e, le reste en projets halakon que n'importe quel prof de différentes matières, voire, soyons fous, un étudiant avec un brevet pourra dispenser. L'autonomie des établissements? ben attends de devoir démarcher pour trouver un poste devant un CDE, et on en reparlera... Wink

Mais là, dans ce post, on parle de la possibilité de faire élire le CdE par les personnels. De rien d'autre !

Quand à démarcher un CdE pour un poste, à vrai dire, ça ne me pose pas de problème insurmontable. Et même, vu le système actuel de mutation, ça m'arrangerait plutôt. Je suis actuellement sur le poste le plus pourri de mon coin. Bah, personne n'en veut hein, alors, au pire, j'y reste. Comme actuellement. Parce que le système de mut ne me permet pas vraiment autre chose. J'ai tout à gagné à être recruté par un CdE ! (et en plus, s'il faut coucher, j'ai peut-être plus de facilité que d'autre Wink )

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par sand le Mar 15 Mar 2011 - 18:55

No job in job, disais-tu, Pseudo ? Laughing

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par Pseudo le Mar 15 Mar 2011 - 19:00

@sand a écrit:No job in job, disais-tu, Pseudo ? Laughing

Je peux faire des exceptions.. Faut pas être trop rigide....

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par Lornet le Mar 15 Mar 2011 - 19:16

Elire nos CDE, ça serait comme si nous vivions en démocratie et votions pour élire notre président : nous élirions forcément le plus beau, le plus fort, le meilleur !

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par Edgar le Mar 15 Mar 2011 - 19:18

@Pseudo a écrit:
@sand a écrit:No job in job, disais-tu, Pseudo ? Laughing
Faut pas être trop rigide....

Qui a dit que les femmes étaient difficiles ? Elles veulent tout et leur contraire...Ca devient compliqué tout ça.


Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par Pseudo le Mar 15 Mar 2011 - 19:22

Aliks a écrit:
@Pseudo a écrit:
@sand a écrit:No job in job, disais-tu, Pseudo ? Laughing
Faut pas être trop rigide....

Qui a dit que les femmes étaient difficiles ? Elles veulent tout et leur contraire...Ca devient compliqué tout ça.


Les femmes, je ne sais pas. Mais moi, je ne m'enferme pas dans des principes contre productifs. Mais je ne suis qu'un cas particulier.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par Edgar le Mar 15 Mar 2011 - 19:23

-


Dernière édition par Aliks le Mar 15 Mar 2011 - 20:32, édité 1 fois

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par Edgar le Mar 15 Mar 2011 - 19:25

@Pseudo a écrit:
Aliks a écrit:
@Pseudo a écrit:
@sand a écrit:No job in job, disais-tu, Pseudo ? Laughing
Faut pas être trop rigide....

Qui a dit que les femmes étaient difficiles ? Elles veulent tout et leur contraire...Ca devient compliqué tout ça.


Les femmes, je ne sais pas. Mais moi, je ne m'enferme pas dans des principes contre productifs. Mais je ne suis qu'un cas particulier.

Navré Pseudo, j'étais simplement dans le fil d'une métaphore que je croyais que tu avais volontairement amenée suite à des rimes en /ob/ et une rigidité qui ne devait pas être excessive. J'avais un peu quitté le sujet malgré moi.


Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par Pseudo le Mar 15 Mar 2011 - 19:29

Aliks a écrit:
@Pseudo a écrit:
Aliks a écrit:
@Pseudo a écrit:
@sand a écrit:No job in job, disais-tu, Pseudo ? Laughing
Faut pas être trop rigide....

Qui a dit que les femmes étaient difficiles ? Elles veulent tout et leur contraire...Ca devient compliqué tout ça.


Les femmes, je ne sais pas. Mais moi, je ne m'enferme pas dans des principes contre productifs. Mais je ne suis qu'un cas particulier.

Navré Pseudo, j'étais simplement dans le fil d'une métaphore que je croyais que tu avais volontairement amenée suite à des rimes en /ob/ et une rigidité qui ne devait pas être excessive. J'avais un peu quitté le sujet malgré moi.


Mince ! Je n'avais pas vu l'allusion fine ! Laughing

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par Edgar le Mar 15 Mar 2011 - 19:36

Je ne me serais sinon jamais accordé la liberté de faire une réponse sexiste un peu bas de gamme à une argumentation sérieuse...C'est pour ça que j'ai préféré clarifier...


Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par Edgar le Mar 15 Mar 2011 - 20:33

Sinon pour revenir au sujet, j'avais un peu digressé mais pas tant que cela car je voulais pointer la situation de défiance dans laquelle nous sommes pour la plupart, et avons sûrement raison d'être. Toutes les belles intentions de tous ces projets que l'on nous vante et que l'on a vanté à d'autres avant nous pavent souvent le chemin de l'enfer, car ils ne sont pas encadrés sérieusement ou manquent de réalisme et n'ont pas d'intentions autres aujourd'hui que de colmater à court terme et à moindre frais des avaries qui surviennent de toutes parts.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par Reine Margot le Mar 15 Mar 2011 - 20:46

@Pseudo a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:
je crois surtout que le problème c'est que ceux qui nous gouvernent n'ont pas comme toi l'objectif d'améliorer les choses, Pseudo, ou de réfléchir à d'autres pratiques mais surtout

1) que ça coûte moins cher
2) que l'on fragilise les statuts de ces de fonctionnaires, qu'ils aient un statut plus souple qui permette de les faire plier plus facilement et de les rendre plus flexibles, plus malléables. Ainsi on les fait bosser plus, jusqu'à la rupture.

depuis 30 ans on sait ce qu'il y a derrière les projets et autres innovations fumeuses des gouvernements successifs, d'ailleurs on y arrive. Donc, pas de quoi s'enthousiasmer. Chaque innovation est un nouveau prétexte à économiser sur les dos des élèves, des personnels: les nouveaux rythmes scolaires? ben ça permet de ne plus faire que 3h de français en 6e, le reste en projets halakon que n'importe quel prof de différentes matières, voire, soyons fous, un étudiant avec un brevet pourra dispenser. L'autonomie des établissements? ben attends de devoir démarcher pour trouver un poste devant un CDE, et on en reparlera... Wink

Mais là, dans ce post, on parle de la possibilité de faire élire le CdE par les personnels. De rien d'autre !

Quand à démarcher un CdE pour un poste, à vrai dire, ça ne me pose pas de problème insurmontable. Et même, vu le système actuel de mutation, ça m'arrangerait plutôt. Je suis actuellement sur le poste le plus pourri de mon coin. Bah, personne n'en veut hein, alors, au pire, j'y reste. Comme actuellement. Parce que le système de mut ne me permet pas vraiment autre chose. J'ai tout à gagné à être recruté par un CdE ! (et en plus, s'il faut coucher, j'ai peut-être plus de facilité que d'autre Wink )

oui enfin ça t'oblige quand même à une plus grande dépendance au chef, et si tu tiens à ta liberté pédagogique mieux vaut s'asseoir dessus car il faudra adhérer au projet d'établissement...s'il y a une chose que je reconnais à ce métier c'est l'indépendance qu'il offre vis à vis de la hiérarchie et c'est pas négligeable.

en plus l'idée de démarcher pour se faire embaucher par le CDE pour ensuite élire ce CDE est quand même aberrante... Suspect


Dernière édition par marquisedemerteuil le Mar 15 Mar 2011 - 21:01, édité 1 fois

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par JPhMM le Mar 15 Mar 2011 - 20:59

@JPhMM a écrit:Quand un groupe élit celui qui leur est supérieur hiérarchique.
Et que ce supérieur choisit les nouveaux (ou anciens...) membres de ce groupe, on sait à quoi cela mène...

Je trouve ça terrifiant moi.
Vraiment, si cela passe, ce sera clientélisme, corruption, esprit de cour, petits services entre amis et autocratie soutenue tacitement par une minorité influente donc chouchoutée, mais complètement manipulée par... l’Élu.
Je déteste ce genre d'ambiance pour l'avoir déjà testée.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par Edgar le Mar 15 Mar 2011 - 21:08

@JPhMM a écrit:
@JPhMM a écrit:Quand un groupe élit celui qui leur est supérieur hiérarchique.
Et que ce supérieur choisit les nouveaux (ou anciens...) membres de ce groupe, on sait à quoi cela mène...

Je trouve ça terrifiant moi.
Vraiment, si cela passe, ce sera clientélisme, corruption, esprit de cour, petits services entre amis et autocratie soutenue tacitement par une minorité influente donc chouchoutée, mais complètement manipulée par... l’Élu.
Je déteste ce genre d'ambiance pour l'avoir déjà testée.

Je me souviens d'un collègue, dans une autre vie, qui passait devant le bureau de la direction après 19h00 en faisant beaucoup de bruit et en se signalant...Il avait aussi plein d'autres trucs qu'il m'avait enseignés dans le cadre de ce qu'il appelait le "faire savoir" qui était selon lui le critère le plus déterminant de notre ascension professionnelle accélérée. C'était mon tuteur plus ou moins...

J'ai quitté tout cela depuis, mais je crains de le retrouver. Remarquez je connais bien les règles du jeu, je serai peut-être mieux placé que d'autres pour la promo.

Si tout ceci arrive dans l'école, je pense que l'on sera très loin du pédagogique et très près de nos intérêts personnels, que chacun soignera du mieux qu'il pourra. Et comme je pense que le critère d'évaluation d'un bon établissement vis à vis de nos huiles sera l'absence de vagues, tout le monde caressera tout le monde dans le sens du poil en attendant la prime de bonne conduite. Remarquez, cela me permettra peut-être de terminer plus vite des travaux d'embellissement qui prennent du retard compte-tenu de mon salaire actuel.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autonomie : des chefs d'établissement un jour élus par le personnel ?

Message par hussareak le Dim 20 Mar 2011 - 12:43

Cette question a le mérite de poser un vrai problème car la GRH à l'education nationale pose un vrai problème:
Qui va dans les établissements très difficiles? Ceux qui ne l'ont pas choisi, ceux qui veulent engranger des points pour muter et quelques profs motivés. On doit pouvoir interdire l'acces à ces établissements aux profs qui ne seront pas à la hauteur.
Un droit de regard du chef sur qui arrive et qui peut rester me parait donc très saint, le pendant c'est qu'il y ait un contre pouvoir et que si le chef ne fait pas le boulot, il puisse être muté sur demande du CA.

Donc faire élire les chefs pas sur que ça change quoi que ce soit (l'administration doit pouvoir mettre qui elle veut), faire en sorte qu'en cas de conflit, la communauté scolaire puisse exiger le départ peut être une bonne idée. ça protègerait contre la dérive de certains chefs.

hussareak
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum