Envie de muter...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Envie de muter...

Message par DH le Mer 16 Mar - 9:24

Je me rends compte qu'il me faut partir.
Ma question "où"?

Titulaire du capes, est-ce que je peux aller en lycée agricole? Envisager un lycée pro?
Dois-je repasser un concours pour aller en lycée pro? Si je l'ai mais qu'il n'y a pas de poste près de chez moi , est-ce que je perds mon poste et mon capes? je redeviens stagiaire? Je perds mon échelon?

Que faire? comment faire?

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par menerve le Mer 16 Mar - 9:29

En lycée agricole je ne pense pas car c'est un autre ministère, un lycée pro il faut un capet. Si tu as le concours ben oui je pense que tu perds ton poste actuel mais par contre tu gardes ton ancienneté.
Pourquoi ne tentes-tu pas une mutation toute simple (je sais bien qu'"avec les suppressions les places sont chères!)

menerve
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par Sandyrina le Mer 16 Mar - 9:35

Oui il y a les possibilités de détachement dans d'autres ministères... consulte les BO. Pour certains postes, tu es encore dans les temps.

Sandyrina
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par Ruthven le Mer 16 Mar - 9:41

Dr Housette a écrit:Je me rends compte qu'il me faut partir.
Ma question "où"?

Titulaire du capes, est-ce que je peux aller en lycée agricole? Envisager un lycée pro?
Dois-je repasser un concours pour aller en lycée pro? Si je l'ai mais qu'il n'y a pas de poste près de chez moi , est-ce que je perds mon poste et mon capes? je redeviens stagiaire? Je perds mon échelon?

Que faire? comment faire?

L'affectation des certifiés/agrégés en lycée pro est possible dans certaines académies, il faut en faire la demande explicite mais au mouvement tu passes après les PLP. Il faut que tu regardes la circulaire intra de ton académie pour voir si c'est possible.

Sinon tu peux passer un CAPLP peut-être en interne si tu as l'ancienneté suffisante, mais il faudra alors passer à la moulinette du mouvement.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par Nestya le Mer 16 Mar - 12:32

Pour le lycée agricole, il faut le CAPESA (concours qui n'est pas ouvert tous les ans, il me semble).

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par Karine B. le Mer 16 Mar - 14:12

Dr Housette a écrit:Je me rends compte qu'il me faut partir.
Ma question "où"?

Titulaire du capes, est-ce que je peux aller en lycée agricole? Envisager un lycée pro?
Dois-je repasser un concours pour aller en lycée pro? Si je l'ai mais qu'il n'y a pas de poste près de chez moi , est-ce que je perds mon poste et mon capes? je redeviens stagiaire? Je perds mon échelon?

Que faire? comment faire?

un lycée pro : il faut le CAPLP (pour être bivalent et formé en tant que tel)

un lycée agricole : tu peux demander un détachement (voir avec le SNETAP, mais les perspectives sont encore moins réjouissantes que dans le 2nd degré : http://www.snetap-fsu.fr/article.php3?id_article=1224)

dans les 2 cas, tu perds ton poste, mais pas ton échelon (reclassement), dans le 2ème tu perds ton ancienneté

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par nuages le Mer 16 Mar - 14:46

j'ai lu les raisons pour lesquelles tu voudrais changer d'établissement, mais je trouve qu'une mutation est très aléatoire . Si j'ai bien compris tu reproches à tes élèves de ne rien faire et d'en être quasiment fiers , mais est-ce que cela caractérise tous les niveaux et toutes les séries de ton lycée? C'est hélas assez courant...Tu peux peut-être d'abord demander à avoir, à l'intérieur de ton établissement, des classes d'un autre profil que celles de cette année ...

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par Invité24 le Mer 16 Mar - 14:51

Je pense, DH, que tu devrais laisser retomber un peu tout ça.
Tu as entrepris bcp de choses cette année, tu as été tourmentée ces derniers jours.
Un projet de mutation ça se construit.
Attends le mouvement 2012, si tu en es au même point dans un an, tu agiras en conscience.

D'ici là, applique le conseil judicieux de nuages. il y a peut être des classes plus valorisantes à prendre en charge.

Je te dis ça du fond du coeur. Fais attention, ne remets pas tout en cause.

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par DH le Mer 16 Mar - 17:50

Merci ...
Ce que tu dis, rose, est fondé. J'aimerais laisser retomber un peu tout cela mais... mais voilà, demain il faut y retourner...
J'aimerais tout plaquer, je l'avoue. Faire la morte et ne plus donner de nouvelles. Mais faut bien vivre, faut bien payer les factures. J'aimerais retrouver la pêche, l'envie de les voir et ne pas voir tout cela.

Dh en mode déprime profonde

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par Reine Margot le Mer 16 Mar - 17:54

pour avoir fait des remplacements en LP, il y a encore plus d'élèves qui ne bossent pas et en sont fiers, car en échec depuis longtemps. j'avais 'lan dernier des carrossiers, qui à la simple vue d'une feuille avec des écrits dessus, la jetaient en disant "c'est de la merde!"....pas sûre que ce soit mieux, à moins de vouloir faire garderie...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par Violet le Mer 16 Mar - 17:55

DH, tu vis une année épuisante entre les cours, les travaux et les soucis divers et variés...
Donne-toi effectivement un délai de réflexion et ne te décide pas trop rapidement. Parce qu'après une mutation, c'est difficile de changer encore si on regrette...
fleurs2

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par AerisLike le Mer 16 Mar - 18:55

@nuages a écrit:j'ai lu les raisons pour lesquelles tu voudrais changer d'établissement, mais je trouve qu'une mutation est très aléatoire . Si j'ai bien compris tu reproches à tes élèves de ne rien faire et d'en être quasiment fiers , mais est-ce que cela caractérise tous les niveaux et toutes les séries de ton lycée? C'est hélas assez courant...Tu peux peut-être d'abord demander à avoir, à l'intérieur de ton établissement, des classes d'un autre profil que celles de cette année ...


Houla... et tu souhaites aller en LP? Ce n'est clairement pas la solution: très peu sont en LP par choix (les filles veulent toutes esthétique ect mais bien entendu, y a pas assez de place, elles se retrouvent alors en secrétariat, comptabilité ... et n'en glandent pas une - sur ma classe de 25 filles, il y en a 5 qui bossent). Mes élèves ne vont pas au lycée avec enthousiasme... bien au contraire... et on se demande pourquoi la moitié prend la peine de venir.
Enfin bon, je suis en LP ZEP, ca aide pas non plus...
Mais je pense que le public LP a du mal à se mettre au travail, surtout les matières générales... Ils sont attachants mais pas franchement bosseurs. Je donne jamais de travail maison par exemple. Ça sert à rien.

AerisLike
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par ysabel le Mer 16 Mar - 21:57

Bo*** DH ! je viens de me taper un topic de 31 pages pour comprendre...

tu as des élèves qui veulent du cours (d'un certain côté, la réflexion du gamin n'était pas vraiment fausse - même si elle était très maladroite on va dire), et bien profites-en... fais les gratter, c'est très reposant, ils seront contents (et les parents aussi car ils savent très bien justement que c'est le prof qui est doit donner les savoirs)

des type bac régulièrement, des interro de cours, bcp de LC et tout le monde sera content (sauf l'IPR s'il passe Twisted Evil )

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par liliepingouin le Mer 16 Mar - 22:00

@Violet a écrit:DH, tu vis une année épuisante entre les cours, les travaux et les soucis divers et variés...
Donne-toi effectivement un délai de réflexion et ne te décide pas trop rapidement. Parce qu'après une mutation, c'est difficile de changer encore si on regrette...

+1

ça fait longtemps que tu es dans ton poste actuel?
Je crois qu'il vaut mieux que tu attendes encore un an. Ton ras-le-bol vient très certainement de tout ce que tu vis de difficile en ce moment.
Laisse-toi au moins le temps de voir.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par minnie le Mer 16 Mar - 22:07

Franchement, ne vas pas au LP.
J'ai fait 5 ans de lycée tech avec des génies méca.... et je me reconnais bien dans ce que tu décris du public.
Mais la dernière année avant que mon poste ne saute j'ai eu une classe de carrossiers. L'horreur! La cata!
J'arrivais à gérer les technos, pas les pro, pas plus que je n'ai géré les DP6 l'année dernière. Et ça plus mes soucis persos m'ont fait craquer. J'ai pensé à la démission, à des choses pire encore. Je rêvais d'avoir un accident sur la route pour ne pas y aller. Et puis un jour j'ai pris peur face à ces images, fait demi-tour. Je suis arrivée chez moi dans un triste état, mais j'ai décroché mon tel pour appeler mon médecin, qui m'a écoutée.
Je lui ai dit : je ne veux pas d'arrêt (parce que signe de faiblesse pour moi) pas de médoc et pas de psy.
Je suis repartie avec un arrêt, un traitement et le n° d'une psy.

Si tu craques, tu te fais arrêter. Point barre. Le temps de souffler. Même si ça prend du temps.
Tu ne vas pas te laisser bouffer par des petits cons. Il faut que tu remontes la pente.
Prends soin de toi.
Bises

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par Sandyrina le Mer 16 Mar - 22:14

Pour l'avoir vécu il y a plusieurs semaines....je pense que tu n'es pas loin du burn out ! N'attends pas d'en arriver à ce stade. En effet, je pense que le ras le bol est dû à tout le reste , ces soucis, cette accumulation qui gravite autour du boulot...et le travail ne vient que cristalliser tout cela...
Moi pendant des mois...j'ai ressenti un dégoût de mon métier, de mon statut, me posant des questions, me demandant pourquoi j'avais perdu le "feu sacré"...si j'avais une réelle utilité...Je ne supportais plus rien : je rejetais violemment le système (faut dire que cette année on nous balançait une réforme et une nouveauté à la c** presque tous les mois!)j'ai fait tous les plans possibles pour faire AUTRE chose, comme toi...une fuite...une nécessité vitale à ce moment-là. Mais dans notre métier, on est vite ds l'impasse,non??? mal préparés à se réorienter.
Tu ajoutes à cela, des soucis perso, ou financiers, la charge d'une famille, le stress, la pression au travail, les réunions à gogo ....et tu ....commences une dépression si forte qu'elle te cloue physiquement sur place: c('est ça le Burn out (c'est un choc reconnu par la médecine, c'est pas QUE dans la tête que ça se passe....)

De tout coeur, je souhaite que tu ailles mieux...crois-moi, commence à prendre soin de toi, à faire du rangement dans TA vie, ton bien être avant tout (dors, mange correctement, préserve-toi, fuis les discussions houleuses, néfastes, les actualités déprimantes- on est servis en ce moment !!!- et respire (oui oui...je dois avoir l'air d'une hippie-c'est pas faux- mais c'est souvent le cas: on ne respire PAS comme il faut: respiration abdominale!

Bon j'arrête mon bla bla....courage courage.

Sandyrina
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par Ruthven le Mer 16 Mar - 22:20

@ysabel a écrit:
tu as des élèves qui veulent du cours (d'un certain côté, la réflexion du gamin n'était pas vraiment fausse - même si elle était très maladroite on va dire), et bien profites-en... fais les gratter, c'est très reposant, ils seront contents (et les parents aussi car ils savent très bien justement que c'est le prof qui est doit donner les savoirs)

des type bac régulièrement, des interro de cours, bcp de LC et tout le monde sera content (sauf l'IPR s'il passe Twisted Evil )

Pas sûr que tu aies bien cerné ses élèves. Ils ne veulent pas du cours, ils n'en ont, à mon avis, même rien à faire du cours, ils veulent des bonnes notes, éventuellement des techniques efficaces à peu de frais, mais le tout sans travail et sans implication. Le cours n'est pas intéressant, c'est un moyen d'avoir un truc valorisé socialement ; pour eux le cours doit se substituer à leur propre travail. Et DH comme Sisyphe doit recommencer jour après jour à parler à des gamins qui se foutent comme de l'an quarante de son discours mais qui exigent de réussir car ils sont bons puisque dans le bon lycée/dans la bonne classe/dans la bonne famille. D'où une expérience assez intense de l'absurdité de la fonction.
Si c'est cela, je crois que j'ai à peu près les mêmes.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par Héliandre le Mer 16 Mar - 22:25

Je me retrouve dans ce que tu dis, Sandyrina - des échos aussi avec ce que tu rapportes, Minnie -. Merci pour les conseils. Allez, on respire ! Bon courage, DH. Prends le temps quand même.

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par DH le Jeu 17 Mar - 7:16

@Ruthven a écrit:
@ysabel a écrit:
tu as des élèves qui veulent du cours (d'un certain côté, la réflexion du gamin n'était pas vraiment fausse - même si elle était très maladroite on va dire), et bien profites-en... fais les gratter, c'est très reposant, ils seront contents (et les parents aussi car ils savent très bien justement que c'est le prof qui est doit donner les savoirs)

des type bac régulièrement, des interro de cours, bcp de LC et tout le monde sera content (sauf l'IPR s'il passe Twisted Evil )

Pas sûr que tu aies bien cerné ses élèves. Ils ne veulent pas du cours, ils n'en ont, à mon avis, même rien à faire du cours, ils veulent des bonnes notes, éventuellement des techniques efficaces à peu de frais, mais le tout sans travail et sans implication. Le cours n'est pas intéressant, c'est un moyen d'avoir un truc valorisé socialement ; pour eux le cours doit se substituer à leur propre travail. Et DH comme Sisyphe doit recommencer jour après jour à parler à des gamins qui se foutent comme de l'an quarante de son discours mais qui exigent de réussir car ils sont bons puisque dans le bon lycée/dans la bonne classe/dans la bonne famille. D'où une expérience assez intense de l'absurdité de la fonction.
Si c'est cela, je crois que j'ai à peu près les mêmes.

C'est exactement ça. J'arrive au bout mais je vais y aller encore aujourd'hui.
Minnie, merci. C'est exactement ce que je ressens. L'envie d'un accident sans avoir à le provoquer. Juste pour me trouver une légitimité de m'arrêter...
P***, je suis grave. Lundi, je suis allée au boulot. Je suis rentrée en sdp et suis repartie.
Là, c'est la période des conseils autant dire que je dois être là.

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par minnie le Jeu 17 Mar - 7:28

Non, tu n'as pas "à être là". Ce que tu dois faire, là, dans l'urgence, c'est aller mieux.
Je raisonnais comme toi : faut pas que je m'arrête, je suis nouvelle dans le bahut, faut que je fasse mes preuves, ....

Arrête-toi avant l'accident.


minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par DH le Jeu 17 Mar - 8:08

Je ne peux pas. Je suis en retard sur le programme ou vais vraiment l'être, il y a les conseils...
M'arrêter ne me fera pas changer de ressenti et ne les changera pas non plus...
Je vois gros comme une maison la reprise avec un ressenti encore plus inense et violent.
Je suis dans une impasse et je ne sais pas quoi faire. J'aimerais repartir et être en septembre. Recommencer. Changer. faire autrement....

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par Xana le Jeu 17 Mar - 8:40

marquisedemerteuil a écrit:pour avoir fait des remplacements en LP, il y a encore plus d'élèves qui ne bossent pas et en sont fiers, car en échec depuis longtemps. j'avais 'lan dernier des carrossiers, qui à la simple vue d'une feuille avec des écrits dessus, la jetaient en disant "c'est de la merde!"....pas sûre que ce soit mieux, à moins de vouloir faire garderie...

non: dompter des fauves!!! (Un seul remplacement de sept mois en LP à mon actif: un élève qui frappait ses parents -qui avaient porté plainte contre lui- une élève de 15 ans enceinte qui a disparu de la circulation, des gaz lacrymogènes balancés par un inconnu en plein cours, un élève qui se brossait les cheveux à chaque début d'heure, des débats comme: "La prof porte un string ou une culotte aujourd'hui?" ou "Hitler, il avait quand même raison, non?", j'en passe, et des pires...)
Donc, comme Marquise, je dis: pas sûre que ce soit mieux.

Xana
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par Reine Margot le Jeu 17 Mar - 10:21

@Ruthven a écrit:
@ysabel a écrit:
tu as des élèves qui veulent du cours (d'un certain côté, la réflexion du gamin n'était pas vraiment fausse - même si elle était très maladroite on va dire), et bien profites-en... fais les gratter, c'est très reposant, ils seront contents (et les parents aussi car ils savent très bien justement que c'est le prof qui est doit donner les savoirs)

des type bac régulièrement, des interro de cours, bcp de LC et tout le monde sera content (sauf l'IPR s'il passe Twisted Evil )

Pas sûr que tu aies bien cerné ses élèves. Ils ne veulent pas du cours, ils n'en ont, à mon avis, même rien à faire du cours, ils veulent des bonnes notes, éventuellement des techniques efficaces à peu de frais, mais le tout sans travail et sans implication. Le cours n'est pas intéressant, c'est un moyen d'avoir un truc valorisé socialement ; pour eux le cours doit se substituer à leur propre travail. Et DH comme Sisyphe doit recommencer jour après jour à parler à des gamins qui se foutent comme de l'an quarante de son discours mais qui exigent de réussir car ils sont bons puisque dans le bon lycée/dans la bonne classe/dans la bonne famille. D'où une expérience assez intense de l'absurdité de la fonction.
Si c'est cela, je crois que j'ai à peu près les mêmes.

Dans ce cas, un devoir exigeant de la réflexion et du travail personnel devrait leur faire les pieds, non? surtout s'ils ont de mauvaises notes -je sais, je rêve- ne serait-ce que pour leur montrer qu'ils ne savent pas tout, et la nécessité de l'effort.

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par DH le Jeu 17 Mar - 20:12

Mon gentil médecin m'a écoutée pendant une heure... J'ai pleuré une heure. Il est tout désolé pour moi, compatit puisque sa femme enseigne dans la même ville que moi en droit. Ce sont d'anciens élèves. Il m'a arrêté jusqu'au 25 mars. Je ne peux pas prendre cet arrêt, conseils obligent... ça tombe ultra mal.
Bref, des dissert pour ce soir + interro de cours à corrriger. Je sais que ça va m'achever

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de muter...

Message par Invité24 le Jeu 17 Mar - 20:15

Tu n'es pas raisonnable. Je ne comprends pas.
A quoi te sert d'aller aux conseils?
Le lycée ne va pas s'écrouler tu sais. Tu as un arrêt. Tu n'as strictement RIEN à justifier.
Et je ne suis pas sure que tu sois en droit d'aller travailler en dépit de l'arret (et du bon sens), qui plus est.

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum