L'Association des professeurs de lettres reçue au ministère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Association des professeurs de lettres reçue au ministère

Message par User5899 le Mer 16 Mar - 20:22

Sur son site

(C'est moi qui souligne quelques points)

"Compte rendu de l'audience accordée à Romain Vignest, président de l'APL, par M. Christophe Kerrero, conseiller du ministre de l'éducation nationale chargé des affaires pédagogiques, en présence de M. David Bauduin, conseiller technique, le mardi 1er février 2011.



RV a d'abord brièvement présenté l'association, qui célèbre cette année son centenaire, et ses publications, remettant à ses interlocuteurs, eux-mêmes professeurs de lettres, le numéro spécial Du Bellay de notre Revue, La Langue française et la Méditerranée et Enseigner les humanités.

On commença par discuter du collège et de la mise en œuvre des nouveaux programmes de français : RV a rappelé que l'APL y avait contribué et les soutenait activement, mais souligné que, dans plusieurs académies (par exemple Orléans-Tours et Strasbourg), les IPR s'employaient à les gauchir, notamment sur la question de la séquence didactique, qu'ils exigent des professeurs alors que la chose et le mot ont disparu des textes, lesquels notamment rétablissent la « leçon de grammaire ». Confirmant notre lecture de ces programmes, M. Kerrero a d'abord affirmé la nécessité de donner aux enfants, dès l'école maternelle, le goût des mots (y compris une orthographe correcte) et de leur ordonnancement, à travers la fréquentation précoce des beaux textes et un enseignement spécifique de la grammaire, puis l'hostilité résolue du ministère à tout dogme pédagogique ; il a jugé évidemment inacceptable qu'un IPR, en tout cas dans le cadre de sa mission, pût décrier ou saper les programmes officiels et que les recteurs ne le tolèreraient pas ; RV a alors demandé que la vigilance des recteurs, dont la tâche est très vaste et qui ne sont pas polyvalents, soit alertée sur ce point précis. Il a ensuite ajouté que les IA-IPR frondeurs invoquaient souvent le livret de compétences, sur lesquels ils prétendent fonder une légitimité rivale de celle des programmes. M. Kerrero, qui avait réaffirmé l'autorité des programmes nationaux, a expliqué qu'il n'y avait pas d'antagonismes entre le livret, dont la fonction est de vérifier l'acquisition du socle, et les programmes, qui dirigent l'enseignement dispensé et dont l'acquisition continue
d'ailleurs être évaluée par les bulletins scolaires.


A propos du lycée, RV a exprimé les réserves de l'association au sujet des nouveaux programmes de français, lequels, s'ils représentent un progrès par rapport aux programmes de 2000, sont curieusement dyschronologiques et disloquent les mouvements littéraires. Ces entorses ne paraissent pas excessivement gênantes à M. Kerrero, pour qui c'est au Collège que les élèves doivent acquérir de solides repères historiques selon une chronologie rigoureuse ; il reconnaît cependant que la difficulté tient à la gestion de plusieurs « temps » différents, puisque jusqu'à la rentrée 2013, les nouveaux lycéens auront été formés selon les anciens programmes. Au sujet de la réforme du lycée et des enseignements
d'exploration, que l'APL juge inutilement chronophages aux dépens des langues anciennes notamment, M. Kerrero explique que ces enseignements ont pour fonction de manifester aux élèves l'attrait des différents parcours de formation et, par là-même, de justifier à leurs yeux les apprentissages plus austères qu'ils nécessitent et qui leur sont imposés dans les enseignements proprement disciplinaires.

Enfin, nous avons abordé la question des langues anciennes. RV a exposé le diagnostic de l'APL : si les élèves abandonnent massivement cette option en arrivant au lycée, alors même que le latin est la deuxième langue la plus enseignée au Collège, c'est d'une part parce que le système même des enseignements d'exploration, où certains enseignements jouissent d'une position dominante et privilégiée, les pousse à ne pas la conserver, d'autre part et surtout, parce que les programmes et la pédagogie mis en œuvre au Collège, qui repose sur la triade infernale « séquence didactique – méthode inductive – textes authentiques », déroutent jusqu'aux élèves les plus studieux et les plus doués. M. Kerrero s'est montré très attentif à ce second point, que RV a illustré par quelques exemples concrets et qu'a également étayé M. Bauduin ; il s'est évidemment moins réceptif à notre notre proposition de remodelage de la classe de Seconde et de la Première L.
Après avoir laissé quelques documents, RV a enfin remercié ses interlocuteurs de leur écoute cordiale."

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Association des professeurs de lettres reçue au ministère

Message par Héliandre le Mer 16 Mar - 20:29

Merci. C'est fort intéressant et pourra bien nous servir.

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Association des professeurs de lettres reçue au ministère

Message par John le Mer 16 Mar - 20:37

A propos du lycée, RV a exprimé les réserves de l'association au sujet des nouveaux programmes de français, lequels, s'ils représentent un progrès par rapport aux programmes de 2000, sont curieusement dyschronologiques

heu

C'est une blague ?

C'est en tout cas une assertion idiote : théâtre du 17e, argumentation des 17e et 18e, roman et nouvelle de la seconde moitié 19e, et poésie du 19e au début du 20e.

C'est ça qu'ils appellent dyschronologie ???

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Association des professeurs de lettres reçue au ministère

Message par ysabel le Mer 16 Mar - 21:04

@John a écrit:
A propos du lycée, RV a exprimé les réserves de l'association au sujet des nouveaux programmes de français, lequels, s'ils représentent un progrès par rapport aux programmes de 2000, sont curieusement dyschronologiques



C'est une blague ?

C'est en tout cas une assertion idiote : théâtre du 17e, argumentation des 17e et 18e, roman et nouvelle de la seconde moitié 19e, et poésie du 19e au début du 20e.

C'est ça qu'ils appellent dyschronologie ???

je me suis fait la même remarque...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Association des professeurs de lettres reçue au ministère

Message par User5899 le Mer 16 Mar - 21:20

@John a écrit:
A propos du lycée, RV a exprimé les réserves de l'association au sujet des nouveaux programmes de français, lequels, s'ils représentent un progrès par rapport aux programmes de 2000, sont curieusement dyschronologiques



C'est une blague ?

C'est en tout cas une assertion idiote : théâtre du 17e, argumentation des 17e et 18e, roman et nouvelle de la seconde moitié 19e, et poésie du 19e au début du 20e.

C'est ça qu'ils appellent dyschronologie ???
Eh oui. Bizarre, hein ? On n'aura pourtant pas eu un programme aussi chronologique depuis des décennies. Je suis tout aussi perplexe.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Association des professeurs de lettres reçue au ministère

Message par Angua le Mer 16 Mar - 21:21

Au sujet de la réforme du lycée et des enseignements d'exploration, que l'APL juge inutilement chronophages aux dépens des langues anciennes notamment, M. Kerrero explique que ces enseignements ont pour fonction de manifester aux élèves l'attrait des différents parcours de formation et, par là-même, de justifier à leurs yeux les apprentissages plus austères qu'ils nécessitent et qui leur sont imposés dans les enseignements proprement disciplinaires.

C'est plutôt cette phrase et l'adjectif souligné qui m'interpellent...
Merci pour ce texte, Cripure!

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Association des professeurs de lettres reçue au ministère

Message par User5899 le Mer 16 Mar - 21:57

@Angua a écrit:
Au sujet de la réforme du lycée et des enseignements d'exploration, que l'APL juge inutilement chronophages aux dépens des langues anciennes notamment, M. Kerrero explique que ces enseignements ont pour fonction de manifester aux élèves l'attrait des différents parcours de formation et, par là-même, de justifier à leurs yeux les apprentissages plus austères qu'ils nécessitent et qui leur sont imposés dans les enseignements proprement disciplinaires.

C'est plutôt cette phrase et l'adjectif souligné qui m'interpellent...
Ah bon ? Pourquoi ? Justifier une tâche d'apparence ingrate par l'intérêt qu'on pense y trouver à terme n'est pas une idée surprenante (même si, à titre personnel, je n'ai jamais trouvé les grammaires grecque et latine austères).

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Association des professeurs de lettres reçue au ministère

Message par Angua le Mer 16 Mar - 22:37

Ce n'est pas tant l'idée d'apprentissage qui m'interpelle que l'idée que les élèves en ont est forcément austères, et que les enseignements disciplinaires le sont. Certes, ils sont souvent perçus comme tels, mais sans pouvoir réellement me l'expliquer, je comprends cette phrase comme le constat d'une austérité évidente pour ce qui n'est enseignement d'exploration. Faut-il les voir comme plus amusants, par contraste avec ce qui est casse-pied (parce qu')imposé?

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Association des professeurs de lettres reçue au ministère

Message par User5899 le Mer 16 Mar - 22:59

Je trouve plutôt rassurant qu'au ministère, la notion d'austérité ne soit pas une vilaine pensée...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum