poésie :Dernier vers du poème "bohémiens en voyage"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

poésie :Dernier vers du poème "bohémiens en voyage"

Message par alinette le Dim 20 Mar 2011 - 13:53

Bon voilà je sèche un peu sur le dernier de vers de ce poème: " L'empire familier des ténèbres futures".
Est-ce que qqn l'aurait déjà étudié avec les élèves et pourrait m'éclairer ?
Merci.

alinette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: poésie :Dernier vers du poème "bohémiens en voyage"

Message par Magpie le Dim 20 Mar 2011 - 13:59

Je l'ai fait en 4è.
On (bon, en fait je les ai beaucoup aidés) a conclu que la "tribu prophétique" avait un don pour lire ds l'avenir (2è sens du mot prophétique). Les ténèbres futures désignent donc cet avenir incertain, mais "familier" pour eux puisqu'ils savent le déchiffrer. Et cela devient leur empire puisqu'ils ont un pouvoir que les autres n'ont pas, l'avenir leur appartient.

"Impression donnée par le dernier vers ?
Le terme « empire » donne une impression de puissance : les bohémiens règnent sur le monde. Ils avancent vers un futur encore sombre et inconnu. Le terme « familier » indique que même s'ils ne savent pas encore de quoi est fait le futur, ils sont habitués à faire surgir la vie et la lumière là où on ne l'attend pas. "

Magpie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: poésie :Dernier vers du poème "bohémiens en voyage"

Message par alinette le Dim 20 Mar 2011 - 14:02

Merci beaucoup. C'est en effet dans ce sens que je me dirigeais. Et je pense que je vais devoir beaucoup les aider également mais bon.

alinette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: poésie :Dernier vers du poème "bohémiens en voyage"

Message par nuages le Dim 20 Mar 2011 - 20:04

même interprétation que Magpie: la tribu prophétique a le pouvoir de connaître l'avenir, les ténèbres futures lui sont donc familières , mais cet avenir est selon moi le royaume des morts (le poème est très sombre en dehors de la présence de Cybèle)

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: poésie :Dernier vers du poème "bohémiens en voyage"

Message par Magpie le Dim 20 Mar 2011 - 20:13

Ah, j'allais pas jusqu'à y voir le royaume des morts, pour moi c'était ténébreux parce qu'inconnu, mais c'est recevable.

Magpie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: poésie :Dernier vers du poème "bohémiens en voyage"

Message par nuages le Dim 20 Mar 2011 - 20:15

@Magpie a écrit:Ah, j'allais pas jusqu'à y voir le royaume des morts, pour moi c'était ténébreux parce qu'inconnu, mais c'est recevable.

je faisais cette interprétation par analogie avec les autres emplois de "ténèbres" chez Baudelaire qui désignent souvent le gouffre de la mort ...mais c'est peut-être une extrapolation

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: poésie :Dernier vers du poème "bohémiens en voyage"

Message par Magpie le Dim 20 Mar 2011 - 20:50

Mon formateur et moi avons discuté autour de l'image du grillon, je n'ai rien trouvé de particulier sur ce sujet mais lui pensait qu'il était chargé d'un symbolisme très fort. En savez-vous quelque chose ?

Magpie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: poésie :Dernier vers du poème "bohémiens en voyage"

Message par alinette le Dim 20 Mar 2011 - 21:03

Je n'ai pas beaucoup creusé pour le grillon non plus. De toute façon , vu le niveau de mes 4e, on va se contenter d'une interprétation simple.

alinette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: poésie :Dernier vers du poème "bohémiens en voyage"

Message par User5899 le Dim 20 Mar 2011 - 23:07

@Magpie a écrit:Ah, j'allais pas jusqu'à y voir le royaume des morts, pour moi c'était ténébreux parce qu'inconnu, mais c'est recevable.
Non seulement c'est recevable, mais c'est la connotation la plus évidente des ténèbres. Et un ténébreux ne l'est pas simplement parce qu'il est inconnu, mais parce qu'il est perçu comme venant d'un monde inaccessible, dangereux. Souvent le masculin vs la femme fatale.

@Magpie a écrit:Mon formateur et moi avons discuté autour de l'image du grillon, je n'ai rien trouvé de particulier sur ce sujet mais lui pensait qu'il était chargé d'un symbolisme très fort. En savez-vous quelque chose ?
Le grillon, d'après le dictionnaire des symboles, est associé chez les Orientaux au cycle vie-mort-résurrection. Peut-être pas très évident ? Dans le sud, le grillon est superstitieusement associé à la chance pour une maison, les vieux sont contents d'en entendre un chez eux.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: poésie :Dernier vers du poème "bohémiens en voyage"

Message par Magpie le Lun 21 Mar 2011 - 17:08

Merci Wink

Magpie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum