retour en classe de deux perturbatrices

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: retour en classe de deux perturbatrices

Message par Reine Margot le Sam 26 Mar - 8:14

[quote="Pili"][quote="marquisedemerteuil"]
@Lt-Dan a écrit:Je suis curieux de savoir, ce genre de prof arrivent à s'en sortir ?

Tout dépend de ce qu'on appelle s'en sortir, des exigences de chacun. Hussareak dit avoir des bavardages en cours, et avoir récolté un certain nombre d'insultes, et cela lui convient, donc...



Pas d'accord là...C'est une vision réductrice je pense Marquise Wink

je voulais dire que Hussareak ne pouvait après ces constats '(bavardages, insultes) se permettre de juger ses collègues et donner des leçons...

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour en classe de deux perturbatrices

Message par Reine Margot le Sam 26 Mar - 8:16

@Dhaiphi a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:Sinon je suis d'accord avec vous pour dire que ces élèves ont aussi droit à une scolarité. Mais dans des structures adaptées; encadrés par des éducateurs formés pour cela.

Oui, voilà, dans une région riante et lointaine au nord de l'Amérique du Sud par exemple. Il doit bien rester les vestiges de quelques bâtiments que l'on pourrait remettre en état... Wink

Oh, pas besoin d'aller aussi loin. beaucoup de départements ferment de petits collèges, qui ont souvent des places d'internat. ces bâtiments pourraient ainsi servir, un par département par exemple.

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour en classe de deux perturbatrices

Message par Dhaiphi le Sam 26 Mar - 14:29

Cripure a écrit:En général, Dhaiphi, les gens qui parlent comme vous n'ont plus d'élèves et font de la formation Very Happy

Au contraire, les "gens" qui font de la formation encouragent les collègues à garder en classe ces malandrins et à les aider à reconstruire une "image positive" d'eux-mêmes par toutes sortes de subterfuges pédagogiques qui ont en effet plus à voir avec l'éducation qu'avec l'enseignement. Wink

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour en classe de deux perturbatrices

Message par Pili le Lun 28 Mar - 7:59

@Dhaiphi a écrit:
Cripure a écrit:En général, Dhaiphi, les gens qui parlent comme vous n'ont plus d'élèves et font de la formation Very Happy

Au contraire, les "gens" qui font de la formation encouragent les collègues à garder en classe ces malandrins et à les aider à reconstruire une "image positive" d'eux-mêmes par toutes sortes de subterfuges pédagogiques qui ont en effet plus à voir avec l'éducation qu'avec l'enseignement. Wink

Shocked ooooooooh les généralités , c'est pas beau ça !... et tous les profs sont des fainéants, tous les arabes des délinquants, tous les flics des..., les homos des..., les chomeurs des ..., les blondes des...
J'ai du mal avec ce discours réducteur désolée

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: retour en classe de deux perturbatrices

Message par Marcelle Duchamp le Lun 28 Mar - 8:42

Personnellement, j'apprécie moyen de me faire traiter comme ça, Hussareak!

Déjà, dans tous vos propos, vous donnez systématiquement un avis contraire au notre. Puis vous vous permettez de remettre tout notre fonctionnement en tant que prof en doute donc une question, qui êtes-vous pour nous juger ainsi?
Je suis "canivesque" et bien oui, j'assume! Ce n'est pas vous qui vous déplacerez pour venir me rendre visite une fois que je me serai faite tabasser par mon élève, il me semble... Je ne suis pas devenue prof pour devoir mettre en péril ma vie mais pour transmettre ma passion pour ma discipline. J'aime mon métier et bien que j'ai du sacrifier énormément de choses pour pouvoir m'y consacrer, je ne suis pas prête à me sacrifier autant.
J'avais déjà repéré que vous étiez un sale type lorsque vous vous étiez permis de critiquer Kroko et les déboires qu'elle connait durant son année de stage et aujourd'hui, j'en suis sure.

Heureusement que nous ne travaillons pas ensemble. Je plains sincèrement vos collègues si vous êtes aussi condescendant, agressif et méprisant et donneur de leçons avec eux!

Marcelle Duchamp
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum