Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
lalilala
Esprit sacré

Re: Quels sacrifices avez-vous fait durant l'année de stage?

par lalilala le Jeu 24 Mar 2011 - 9:43
J'ai eu du mal à rentrer dans le moule l'année dernière...je comprends bien ce que tu dis, j'étais habituée à travailler seule, avec mes méthodes qui marchaient bien sans que personne ne me demande quoi que ce soit et puis du jour au lendemain, j'ai eu l'impression de retourner au collège et d'être devenue complètement idiote et nulle...Dès que je proposais un truc (à ma tutrice) on me répondait que c'était mauvais, que ça n'allait pas, qu'il fallait que je change un truc, etc. Même pour le malheureux "mémoire" de 20 pages que j'ai dû écrire on m'a embêtée (sur la méthode, sur la biblio) alors que des mémoires et dossiers, j'en avais déjà fait un paquet sans problème à la fac...
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Quels sacrifices avez-vous fait durant l'année de stage?

par JPhMM le Jeu 24 Mar 2011 - 9:54
@lalilala a écrit:J'ai eu du mal à rentrer dans le moule l'année dernière...je comprends bien ce que tu dis, j'étais habituée à travailler seule, avec mes méthodes qui marchaient bien sans que personne ne me demande quoi que ce soit et puis du jour au lendemain, j'ai eu l'impression de retourner au collège et d'être devenue complètement idiote et nulle...Dès que je proposais un truc (à ma tutrice) on me répondait que c'était mauvais, que ça n'allait pas, qu'il fallait que je change un truc, etc. Même pour le malheureux "mémoire" de 20 pages que j'ai dû écrire on m'a embêtée (sur la méthode, sur la biblio) alors que des mémoires et dossiers, j'en avais déjà fait un paquet sans problème à la fac...
C'est exactement ça.
Dix ans dans l'éducation nationale, et on apprend (formateurs, tuteurs, inspecteurs...) pendant les premières semaines de stagiaires que tout ce que l'on a fait auparavant ne vaudrait pas un clou.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
cavecattum
Érudit

Re: Quels sacrifices avez-vous fait durant l'année de stage?

par cavecattum le Jeu 24 Mar 2011 - 10:00
Eh bien ça me révolte, parce que ce n'est justement pas ce que j'ai appris à la fac ou durant l'année de prépa concours qui me fait croire que je serai une prof valable ( parce que la culture gé, hein, vu celle des élèves...) mais précisément toutes les autres expériences que j'ai faites ( emplois divers, travail avec des jeunes psychotiques, expérience à l'étranger...) qui me le font croire! Ca devrait pouvoir être valorisé ça!
Quand j'étais élève, je ne m'intéressais qu'aux profs qui me semblaient avoir eu une vie avant ou à côté, les autres me semblaient n'avoir jamais quitté l'école! Je trouvais ça absurde! Et je pense que beaucoup d'élèves sont comme moi j'étais.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum