Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
zina
Habitué du forum

Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par zina le Mer 23 Mar 2011 - 23:13
Certains collègues me disent que le vouvoiement des élèves met une certaine distance entre vous et les élèves, ce qui peut les pousser à plus de respect. Appelez-vous vos élèves par leur prénom?
Quand j'étais contractuel, pour reprendre un élèves, je l'ai appelé par son nom de famille, il m'a répondu en me disant "est ce que je vous appelle Rachid moi". Je n'ai jamais compris pourquoi il l'a mal pris.
L'an prochain je serais stagiaire et je me pose la question: devrais-je vouvoyer mes futures élèves? les appeler par leur nom de famille ?


Dernière édition par zina le Ven 1 Avr 2011 - 22:50, édité 1 fois
popeye
Niveau 3

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par popeye le Mer 23 Mar 2011 - 23:17
Je trouve cela violent d'appeler un élève par son nom de famille...

A la limite Monsieur X, mais le nom de famille seul, je comprends la réaction de ton élève.

avatar
Will.T
Prophète

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par Will.T le Mer 23 Mar 2011 - 23:18
Il n'y a, à mon avis, pas de règle : tu fais comme tu préfères.
Si tu te force à leur dire "vous" alors que ça ne te viens pas naturellement, tu ne tiendra pas une semaine.

Moi je leur dit "tu", et ce n'est pas pour autant qu'ils ne me respectent pas, mais il m'est impossible de dire "vous" à un ado !
avatar
micaschiste
Vénérable

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par micaschiste le Mer 23 Mar 2011 - 23:19
@Will.T a écrit:Il n'y a, à mon avis, pas de règle : tu fais comme tu préfères.
Si tu te force à leur dire "vous" alors que ça ne te viens pas naturellement, tu ne tiendra pas une semaine.

Moi je leur dit "tu", et ce n'est pas pour autant qu'ils ne me respectent pas, mais il m'est impossible de dire "vous" à un ado !

+1 Very Happy
avatar
caperucita
Empereur

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par caperucita le Mer 23 Mar 2011 - 23:22
Idem, je n'arrive pas à vouvoyer les élèves, aussi bien en collège qu'en lycée ! impossible ! d'ailleurs, même dans les bulletins, je leur donne des conseils en les tutoyant (je trouve bête de les tutoyer quand je les ai en face de moi et de les vouvoyer sur le bulletin...) et je me suis aperçue ce trimestre (je suis TZR) que j'étais la seule collègue de la classe à le faire... Embarassed

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz
avatar
lalilala
Esprit sacré

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par lalilala le Mer 23 Mar 2011 - 23:24
pareil caperucita! Mais je ne me vois pas les vouvoyer sur le bulletin

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par Rikki le Mer 23 Mar 2011 - 23:27
Moi, ze suis maîcresse de petits... ils me disent "tu"...

Et quand ils grandissent, ils vont au collège, et quand ils me croisent dans la rue ou repassent me dire bonjour à l'école, ils me disent "vous" et "madame", alors que l'année précédente, au CM2, c'était "maîtresse" et "tu" !

Je vouvoie les CP en les appelant M. X ou Mlle Y. quand je veux les déstabiliser, ils ne comprennent pas de qui je parle... Wink

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Aranel53
Niveau 10

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par Aranel53 le Mer 23 Mar 2011 - 23:33
Je me suis rendu compte que je vouvoie toujours les élèves à l'écrit. Sur les copies ou sur les bulletins j'utilise spontanément le vouvoiement.

J'avais un prof de français qui nous tutoyait normalement mais des qu'il y avait un reproche un peu sérieux c'était : " Monsieur Machin, cessez immédiatement de ..." et j'aurais tendance à faire ça aussi pour faire réagir les élèves.

Et sinon, on fait ce qu'on préfère, certains élèves aimeraient bien être vouvoyés, d'autres surtout pas... J'avais une collègue qui ne connaissait pas les prénoms des élèves, elle utilisait le vouvoiement et uniquement le nom de famille, je trouvais ça violent.


Dernière édition par Aranel53 le Jeu 24 Mar 2011 - 21:39, édité 1 fois

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par Reine Margot le Mer 23 Mar 2011 - 23:33
j'ai essayé de vouvoyer, je n'y arrive pas, point.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par JPhMM le Mer 23 Mar 2011 - 23:47
@zina a écrit:L'an prochain je serais stagiaire et je me pose la question: devrais-je vouvoyer mes futures élèves? les appeler par leur nom de famille ?
Fais ce qui te correspond le mieux. Sinon :
1. Cela apparaît artificiel, de façon très visible.
2. Ce sera très dur de conserver ton option si elle ne t'est pas naturelle. Vouvoyer des élèves qu'on a tout le temps envie de tutoyer est soit rapidement abandonné, soit source d'une frustration.

PS : je les vouvoie quand je deviens "Monsieur qui faut pas venir chercher d'un centimètre supplémentaire".

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
zina
Habitué du forum

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par zina le Mer 23 Mar 2011 - 23:48
Citation:
Je trouve cela violent d'appeler un élève par son nom de famille..

Vous trouvez que c'est violent d'appeler un élève "Monsieur X" pour le reprendre ?
Et bain je ne vois toujours pas pourquoi. heu
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par JPhMM le Mer 23 Mar 2011 - 23:52
@zina a écrit:Citation:
Je trouve cela violent d'appeler un élève par son nom de famille..

Vous trouvez que c'est violent d'appeler un élève "Monsieur X" pour le reprendre ?
Et bain je ne vois toujours pas pourquoi. heu
Pour le reprendre, non pas du tout. Cela m'est très naturel, en fait.
"Monsieur Grenouille, il me semble vous avoir demandé d'avoir une orientation corporelle adaptée à la lecture du tableau..."

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
thrasybule
Oracle

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par thrasybule le Mer 23 Mar 2011 - 23:55
j'ai toujours vouvoyé les élèves car j'aime la distance théâtrale que ça induit, je les appelle par leurs prénoms, et tout s'est toujours très bien passé comme cela: je penche plutôt pour une sorte de "vous" égalitaire qui gomme les différences tout en maintenant une zone d'intimité infranchissable entre l es élèves et le prof

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par Sapotille le Mer 23 Mar 2011 - 23:57
@Rikki a écrit:Moi, ze suis maîcresse de petits... ils me disent "tu"...

J'étais maîtresse de petits et ils me disaient "vous".
Même si parfois un "maman" leur échappait coeurs
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par JPhMM le Mer 23 Mar 2011 - 23:59
@Sapotille a écrit:
@Rikki a écrit:Moi, ze suis maîcresse de petits... ils me disent "tu"...

J'étais maîtresse de petits et ils me disaient "vous".
Même si parfois un "maman" leur échappait coeurs
Certaines collègues de collège ont parfois droit à un "maman" aussi.
J'ai eu droit à 3 "madame" cette année (malgré la barbe 3 jours...) Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Invité5
Esprit éclairé

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par Invité5 le Jeu 24 Mar 2011 - 0:03
Je ne me vois pas vouvoyer un gamin de 15 ans ou moins...
Quand l'heure est grave c'est "monsieur Y" ou "mademoiselle X"...
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par JPhMM le Jeu 24 Mar 2011 - 0:04
Tinkerbell a écrit:Je ne me vois pas vouvoyer un gamin de 15 ans ou moins...
Quand l'heure est grave c'est "monsieur Y" ou "mademoiselle X"...
Idem.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
hussareak
Niveau 2

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par hussareak le Jeu 24 Mar 2011 - 0:06
Je vouvoie et je les appelle Monsieur X, Mademoiselle Y
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par liliepingouin le Jeu 24 Mar 2011 - 0:14
Au début je n'arrivais pas à vouvoyer mais j'ai vite pris l'habitude. J'avais des BTS à peine plus jeune que moi, que des garçons, il n'était pas question de tutoyer. depuis j'ai gardé l'habitude.
Je suis en lycée.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par User5899 le Jeu 24 Mar 2011 - 0:16
@caperucita a écrit:Idem, je n'arrive pas à vouvoyer les élèves, aussi bien en collège qu'en lycée ! impossible ! d'ailleurs, même dans les bulletins, je leur donne des conseils en les tutoyant (je trouve bête de les tutoyer quand je les ai en face de moi et de les vouvoyer sur le bulletin...) et je me suis aperçue ce trimestre (je suis TZR) que j'étais la seule collègue de la classe à le faire... Embarassed
C'est surtout que le bulletin est destiné principalement aux parents...
Mais c'est vrai que tutoyer sur un bulletin ne fait pas très sérieux. Le tutoiement crée une égalité, niée par le fait que deux égaux ne s'évaluent pas. Il y a donc une forme d'incohérence entre un bulletin et le tutoiement.

Pour la question du topic, je voussoie les élèves et les appelle par leur nom de famille, précédé de Monsieur ou Mademoiselle. Parfois, un simple "jeune homme", "jeune fille". Si je suis en rogne, le nom seul. Je n'ai jamais pu faire autrement, ayant été traité de même dès la 6e et en ayant pris l'habitude.
avatar
farfalla
Esprit sacré

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par farfalla le Jeu 24 Mar 2011 - 0:19
En Espagne, les élèves tutoient généralement leur professeur sans que cela pose problème. J'avais d'ailleurs un prof d'espagnol qui ne trouvait pas choquant qu'on le tutoie et qui trouvait que cela faisait plus espagnol. Bref, il jouait le jeu à fond.
Après, j'avoue que moi je n'apprécierais pas que mes élèves me tutoient, même si je suis à mon tour prof d'espagnol.

Dans le sens du professeur à l'élève, je pense que le tu ou le vous importe peu, du moment où le respect est là. Par contre, les élèves aujourd'hui ont tellement peu la notion du respect, que je suis contre le tutoiement des élèves envers les professeurs.

_________________
"Si nada nos salva de la muerte, al menos que el amor nos salve de la vida" Pablo Neruda

"Yo lloré porque no tenía zapatos hasta que vi un niño que no tenía pies." Oswaldo Guayasamin
avatar
loup des steppes
Neoprof expérimenté

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par loup des steppes le Jeu 24 Mar 2011 - 0:20
Je tutoie naturellement mes élèves lycée et post-bac. Mais utilise le vouvoiement sur les bulletins. Sinon le vouvoiement en cours intervient dès que je veux leur signaler qu'ils dépassent les bornes que j'admets, et je rajoute monsieur ou mademoiselle quand trop c'est too much, et que ma patience est à bout...avec le ton le plus froid possible et un regard qui tue. Il m'est arrivé de faire peur au "coupable" Very Happy

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"
avatar
farfalla
Esprit sacré

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par farfalla le Jeu 24 Mar 2011 - 0:26
Cripure a écrit:
C'est surtout que le bulletin est destiné principalement aux parents...
Mais c'est vrai que tutoyer sur un bulletin ne fait pas très sérieux. Le tutoiement crée une égalité, niée par le fait que deux égaux ne s'évaluent pas. Il y a donc une forme d'incohérence entre un bulletin et le tutoiement.

Je ne trouve pas que tutoyer un élève sur un bulletin ne fait pas sérieux. Pour moi, c'est une manière de leur montrer que leur cas m'intéresse et que je m'implique dans leur suivi individuel. Pour moi le bulletin est également destiné à l'élève. D'ailleurs, quand j'étais au lycée ou au collège, dans ma famille le rituel était que l'enfant ouvre le bulletin et en prenne connaissance avant les parents. Mes parents considéraient que le bulletin reflétait mon travail, que je travaillais à l'école pour moi en premier lieu, et que la primeur du bulletin me revenais, même si je devais bien évidemment leur montrer. J'aimais bien cette idée, et c'est pourquoi je tutoie toujours l'élève sur un bulletin.

_________________
"Si nada nos salva de la muerte, al menos que el amor nos salve de la vida" Pablo Neruda

"Yo lloré porque no tenía zapatos hasta que vi un niño que no tenía pies." Oswaldo Guayasamin
avatar
Cathy
Fidèle du forum

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par Cathy le Jeu 24 Mar 2011 - 1:33
@JPhMM a écrit:
Tinkerbell a écrit:Je ne me vois pas vouvoyer un gamin de 15 ans ou moins...
Quand l'heure est grave c'est "monsieur Y" ou "mademoiselle X"...
Idem.

Tout pareil! Impossible de vouvoyer...sauf sur les bulletins et les copies!
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par Hermione0908 le Jeu 24 Mar 2011 - 2:37
Jusqu'à présent, j'ai tutoyé au collège et vouvoyé au lycée. Une des raisons principales est la même que celle de Lilie : lors mon premier poste en lycée, j'avais des BTS MI, que des garçons (mes "poètes", ou "ma classe de coui*lles", selon les jours et mon humeur...) presque aussi âgé que moi, et quand je dis presque, le plus âgé avait 6 ou 8 mois de moins que moi. Le vouvoiement m'a permis de me sentir plus à l'aise pour endosser mon costume de prof. En revanche, je serais bien incapable de vouvoyer un collégien, qui plus est un sixième.
Je me pose la question de ce que je ferai si je retourne en lycée. Je sais que l'année dernière, j'étais une des rares, pour ne pas dire la seule, à les vouvoyer.
Contenu sponsorisé

Re: Que pensez-vous du vouvoiement des élèves?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum