"Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par CarmenLR le Dim 27 Mar 2011 - 13:21

Peux-tu traduire, Provence ?

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par Derborence le Dim 27 Mar 2011 - 13:23

@CarmenLR a écrit:Peux-tu traduire, Provence ?
Soit les livres soit les enfants.

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par Pseudo le Dim 27 Mar 2011 - 13:25

Ca me remet en mémoire un post récent où il était question du sexisme des jeunes de banlieues... Et où il ne faisait pas de doute que cette jeunesse était bien rétrograde et bien bouseuse.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par mel93 le Dim 27 Mar 2011 - 13:27

"ou des enfants, ou des livres"

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par Igniatius le Dim 27 Mar 2011 - 13:29

en même temps, il ne faut pas se formaliser : c'est sans doute une initiative très isolée.
Dans le lycée où je colle, bcp de profs de prépas scientifiques sont des femmes, plus qu'à mon époque, et elles sont parfois assez jeunes et ont des enfants en bas âge, donc...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par CarmenLR le Dim 27 Mar 2011 - 13:36

Ne pas se formaliser, Ignatius ?????

D'où vient cette citation, Provence ? Peux-tu la contextualiser ?

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par Provence le Dim 27 Mar 2011 - 13:40

@Igniatius a écrit:en même temps, il ne faut pas se formaliser : c'est sans doute une initiative très isolée.
Dans le lycée où je colle, bcp de profs de prépas scientifiques sont des femmes, plus qu'à mon époque, et elles sont parfois assez jeunes et ont des enfants en bas âge, donc...

ne pas se formaliser d'un acte sexiste, d'une discrimination? Non mais, ça ne va pas?! On ne demande pas à une inspectrice d'organiser la vie familiale des professeurs.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par Igniatius le Dim 27 Mar 2011 - 13:43

non mais tu vois pas ce que je veux dire : c'est évidemment lamentable, mais c'est juste que cette IPR est dingo.
En réalité, ça se passe "normalement" : c'est ce que j'essayais juste de montrer avec mes exemples, pour ce qu'ils valent évidemment.

On peut espérer que si cette collégue saisit l'IG d'HG, la fautive sera blâmée.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par Sugnet le Dim 27 Mar 2011 - 13:45

marquisedemerteuil a écrit:c'est facilement attaquable en justice (TA) car la loi est claire. le document envoyé par l'IPR manifeste clairement un refus de poste pour des raisons discriminatoires, en TA ça se gagnerait les doigts dans le nez.

AHAHAH!
Hélas mon frère est allé au Tribunal Administratif car il n'a pas été titularisé à l'issue de sa PE2 car "sa corpulence traumatiserait les élèves", rien d'autre...Alors moi plus rien ne m'étonne...Et le pire c'est qu'on va finir comme la poste et autres, à la longue il n'y aura que des "fonctionnaires occupant des fonctions régaliennes"...Les autres ben faudra faire des entretiens et soumettre des projets, se vendre, déménager à tataouïne

Quand il y aura plus de "CDIstes" que de fonctionnaires, on n'aura plus qu'à se taire ou démissionner...

Je sais, je suis pas très cool aujourd'hui. Evil or Very Mad
Enfin, dans cette vision apocalyptique, mon côté un peu optimiste espère encore un sursaut des gens, un euh, bestial instinct de survie réveillé par cet ostracisme outrancier?

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault

Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par Provence le Dim 27 Mar 2011 - 13:48

@CarmenLR a écrit:Ne pas se formaliser, Ignatius ?????

D'où vient cette citation, Provence ? Peux-tu la contextualiser ?

En fait, j'ai inversé! Aut liberi aut libri était une maxime rappelée autrefois aux filles qui voulaient étudier. Il fallait choisir entre les études et la maternité (rôle évident de la femme...).

On avait voulu présenter à mon arrière-grand-père une jeune fille à marier, juste après la 1ère guerre. Il refusa même de la rencontrer: "Je ferais d'une femme médecin?" C'était, semble-t-il, un "défaut" rédhibitoire...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par Pseudo le Dim 27 Mar 2011 - 13:49

@Sugnet a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:c'est facilement attaquable en justice (TA) car la loi est claire. le document envoyé par l'IPR manifeste clairement un refus de poste pour des raisons discriminatoires, en TA ça se gagnerait les doigts dans le nez.

AHAHAH!
Hélas mon frère est allé au Tribunal Administratif car il n'a pas été titularisé à l'issue de sa PE2 car "sa corpulence traumatiserait les élèves", rien d'autre...Alors moi plus rien ne m'étonne...Et le pire c'est qu'on va finir comme la poste et autres, à la longue il n'y aura que des "fonctionnaires occupant des fonctions régaliennes"...Les autres ben faudra faire des entretiens et soumettre des projets, se vendre, déménager à tataouïne

Formidable...

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par Provence le Dim 27 Mar 2011 - 13:53

@Igniatius a écrit:non mais tu vois pas ce que je veux dire : c'est évidemment lamentable, mais c'est juste que cette IPR est dingo.
En réalité, ça se passe "normalement" : c'est ce que j'essayais juste de montrer avec mes exemples, pour ce qu'ils valent évidemment.

On peut espérer que si cette collégue saisit l'IG d'HG, la fautive sera blâmée.

Bon, tu me rassures Ignatius, je commençais à penser que tu ressemblais à ça:

Spoiler:

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par DH le Dim 27 Mar 2011 - 13:53

affraid affraid affraid

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par loup des steppes le Dim 27 Mar 2011 - 13:55

Cette IPR de l'académie de Limoges s'est trompée de siècle ! Et n'a retenu de l'histoire que les déclarations de Pétain on dirait...
Aucune forme de discrimination ne doit être acceptée, c'est inadmissible de voir ça!!!

copié-collé d'un commentaire sur l'article:
"Article 6 bis de la loi 83-634 du 13 juillet 1983 (loi dite "Le Pors" constituant le titre Ier «droits et obligations» du statut général de la Fonction publique): «Aucune distinction, directe ou indirecte, ne peut être faite entre les fonctionnaires en raison de leur sexe.»
La discrimination en raison de la situation familiale est constitutif d'une faute disciplinaire.
Il s'agit en effet d'une discrimination concernant l'information sur la connaissance des postes. Qui plus est, en violant ainsi le principe d'égalité entre fonctionnaires publics, cela pourrait remettre en cause la validité de l'ensemble des opérations d'affectation liée à cette vacance de poste devant le Juge administratif."

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"

loup des steppes
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par Reine Margot le Dim 27 Mar 2011 - 13:57

@Sugnet a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:c'est facilement attaquable en justice (TA) car la loi est claire. le document envoyé par l'IPR manifeste clairement un refus de poste pour des raisons discriminatoires, en TA ça se gagnerait les doigts dans le nez.

AHAHAH!
Hélas mon frère est allé au Tribunal Administratif car il n'a pas été titularisé à l'issue de sa PE2 car "sa corpulence traumatiserait les élèves", rien d'autre...Alors moi plus rien ne m'étonne...?
et le TA n'a pas condamné? Shocked

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par CarmenLR le Dim 27 Mar 2011 - 13:57

@Sugnet a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:c'est facilement attaquable en justice (TA) car la loi est claire. le document envoyé par l'IPR manifeste clairement un refus de poste pour des raisons discriminatoires, en TA ça se gagnerait les doigts dans le nez.

AHAHAH!
Hélas mon frère est allé au Tribunal Administratif car il n'a pas été titularisé à l'issue de sa PE2 car "sa corpulence traumatiserait les élèves", rien d'autre...Alors moi plus rien ne m'étonne...Et le pire c'est qu'on va finir comme la poste et autres, à la longue il n'y aura que des "fonctionnaires occupant des fonctions régaliennes"...Les autres ben faudra faire des entretiens et soumettre des projets, se vendre, déménager à tataouïne

Quand il y aura plus de "CDIstes" que de fonctionnaires, on n'aura plus qu'à se taire ou démissionner...

Je sais, je suis pas très cool aujourd'hui. Evil or Very Mad
Enfin, dans cette vision apocalyptique, mon côté un peu optimiste espère encore un sursaut des gens, un euh, bestial instinct de survie réveillé par cet ostracisme outrancier?

Quel a été le résultat de tout ça ? Qu'a conclu le tribunal administratif ?

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par Pseudo le Dim 27 Mar 2011 - 13:59

Je crois pourtant que ce que dit cette ipr tout haut est pensé souvent tout bas.
Par les femmes elle-même, parfois (souvent ?) qui limitent d'elles-mêmes leurs ambitions pour pouvoir avoir une vie de famille telle qu'elle imagine qu'elle doit être, ou pour simplement rester attractive pour les hommes.
Et quand je me rappelle les airs condescendants qu'on pris les huiles pour nous expliquer les choses lors de la dernière réunion au bahut, je ne peux m'empêcher de penser qu'il y avait dans tout ça beaucoup de paternalisme et de sexisme à l'œuvre : "ne vous inquiétez donc pas, Mesdames, les hommes ont pensé pour vous".

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par Provence le Dim 27 Mar 2011 - 14:02

@Pseudo a écrit:Je crois pourtant que ce que dit cette ipr tout haut est pensé souvent tout bas.
Par les femmes elle-même, parfois (souvent ?) qui limitent d'elles-mêmes leurs ambitions pour pouvoir avoir une vie de famille telle qu'elle imagine qu'elle doit être, ou pour simplement rester attractive pour les hommes.

Une camarade d'études m'avait dit un jour: "je crois qu'on perd beaucoup à être féministe". Malheureusement, elle n'avait pas su développer sa pensée. Je ne saurai donc jamais ce que l'on perd à lutter contre les discriminations et à tenter d'user de sa liberté.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par mel93 le Dim 27 Mar 2011 - 14:04

Je suis d'accord avec toi Pseudo, et ne cesse de le répéter : les femmes sont les premières responsables de leur situation.

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par liliepingouin le Dim 27 Mar 2011 - 14:05

Mais c'est à croire que les pères ne s'occupent jamais de leurs enfants! Qu'ils ne tombent jamais malades!
C'est dingue ça quand même!

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par Pseudo le Dim 27 Mar 2011 - 14:06

@Provence a écrit:
@Pseudo a écrit:Je crois pourtant que ce que dit cette ipr tout haut est pensé souvent tout bas.
Par les femmes elle-même, parfois (souvent ?) qui limitent d'elles-mêmes leurs ambitions pour pouvoir avoir une vie de famille telle qu'elle imagine qu'elle doit être, ou pour simplement rester attractive pour les hommes.

Une camarade d'études m'avait dit un jour: "je crois qu'on perd beaucoup à être féministe". Malheureusement, elle n'avait pas su développer sa pensée. Je ne saurai donc jamais ce que l'on perd à lutter contre les discriminations et à tenter d'user de sa liberté.

J'ai quelques idées là-dessus. Mais cela ne m'empêche pas de préférer "perdre" par féminisme plutôt que l'inverse.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par Reine Margot le Dim 27 Mar 2011 - 14:07

je me souviens de ce que m'avait sorti le compagnon de ma tante lorsque je lui avais dit que j'étais prof: "ah, c'est bien, ça te permettra d'avoir du temps pour t'occuper des enfants"... Evil or Very Mad il y a une étude d'une sociologue là-dessus, maintenant, prof est un métier féminisé et dévalorisé, en effet souvent c'est plus vu comme un métier éducatif (femme = éducation d'enfants) que comme de la transmission de savoirs (donc dévalorisation); et un métier qui permet surtout de concilier travail et vie de famille...nombre de conjoints de femmes profs leur laissent plus de tâches ménagères au motif qu'elles passent plus de temps à la maison.



Dernière édition par marquisedemerteuil le Dim 27 Mar 2011 - 14:10, édité 1 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par John le Dim 27 Mar 2011 - 14:08

marquisedemerteuil a écrit:je me souviens de ce que m'avait sorti le compagnon de ma tante lorsque je lui avais dit que j'étais prof: "ah, c'est bien, ça te permettra d'avoir du temps pour t'occuper des enfants"... Evil or Very Mad
Tu es la nièce de Marcel Pochard ! idee

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par olive-in-oil le Dim 27 Mar 2011 - 14:16

@Pseudo a écrit:Je crois pourtant que ce que dit cette ipr tout haut est pensé souvent tout bas.
Par les femmes elle-même, parfois (souvent ?) qui limitent d'elles-mêmes leurs ambitions pour pouvoir avoir une vie de famille telle qu'elle imagine qu'elle doit être, ou pour simplement rester attractive pour les hommes.
Et quand je me rappelle les airs condescendants qu'on pris les huiles pour nous expliquer les choses lors de la dernière réunion au bahut, je ne peux m'empêcher de penser qu'il y avait dans tout ça beaucoup de paternalisme et de sexisme à l'œuvre : "ne vous inquiétez donc pas, Mesdames, les hommes ont pensé pour vous".

Oui, il y a du vrai. J'ai moi-même refusé plusieurs propositions de carrière intéressantes de la part de mon IPR car j'étais enceinte, voulais le devenir, j'ai des enfants petits, j'en veux un troisième... Mais je préfère décider moi-même si j'accepte ou non une surcharge de travail. C'est encore à nous de décider si on est ou non capables d'assumer et pas une mémère soit disant bienveillante.

olive-in-oil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par CarmenLR le Dim 27 Mar 2011 - 14:24

marquisedemerteuil a écrit:je me souviens de ce que m'avait sorti le compagnon de ma tante lorsque je lui avais dit que j'étais prof: "ah, c'est bien, ça te permettra d'avoir du temps pour t'occuper des enfants"... Evil or Very Mad il y a une étude d'une sociologue là-dessus, maintenant, prof est un métier féminisé et dévalorisé, en effet souvent c'est plus vu comme un métier éducatif (femme = éducation d'enfants) que comme de la transmission de savoirs (donc dévalorisation); et un métier qui permet surtout de qui est considéré comme permettant de concilier travail et vie de famille...nombre de conjoints de femmes profs leur laissent plus de tâches ménagères au motif qu'elles passent plus de temps à la maison.


;-), Marquise !

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cherche prof en prépa - Femme et mère s'abstenir"

Message par Marie Laetitia le Dim 27 Mar 2011 - 14:34

@Provence a écrit:
@CarmenLR a écrit:Ne pas se formaliser, Ignatius ?????

D'où vient cette citation, Provence ? Peux-tu la contextualiser ?

En fait, j'ai inversé! Aut liberi aut libri était une maxime rappelée autrefois aux filles qui voulaient étudier. Il fallait choisir entre les études et la maternité (rôle évident de la femme...).

On avait voulu présenter à mon arrière-grand-père une jeune fille à marier, juste après la 1ère guerre. Il refusa même de la rencontrer: "Je ferais d'une femme médecin?" C'était, semble-t-il, un "défaut" rédhibitoire...

en même temps, quand je vois le milieu des thésardes contractuelles dans le sup, on sait très bien que si on envisage une grossesse il vaut mieux "essayer" (mouarf quoi) de faire en sorte que l'accouchement ait lieu pendant l'été. Qui embauchera pour un remplacement une femme enceinte ? Ou même pour un poste de titulaire. Voir arriver en entretien un homme d'un côté et une femme enceinte de l'autre côté, lequel des deux sera pris à votre avis?
J'en discutais l'été dernier avec une de mes amies, qui doit accoucher d'ailleurs en juin. Moi une grossesse n'a pas été possible pour une autre raison, mais enfin... On attend toutes la fin de la thèse pour avoir un premier ou un deuxième bébé... Et je m'inquiète un peu de la manière dont les choses vont se passer si je boucle ma thèse à temps pour m'inscrire au concours des maître de conf en décembre, ce qui me permettra de postuler en juin. Je connais deux ou trois facs où j'ai des chances éventuellement, d'être prise. Si j'arrive avec un gros ventre, je risque de rester le bec dans l'eau (tant pis, en même temps, ça ne sera que parti remise. C'est juste ennuyeux quand c'est dans les facs où l'on a fait sa place). Et en même temps, je n'ai plus du tout envie d'attendre. Bref, maternité et travail, la quadrature du cercle.
D'ailleurs une étude a montré que jusqu'à 35 ans les salaires hommes-femmes niveau cadre sont comparables. C'est après que cela décroche. Et on s'en indigne encore au lieu de commencer par rendre moins compliquée la vie des parents...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum