Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Violet
Bon génie

incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par Violet le Dim 27 Mar 2011 - 11:37
comment comprenez-vous : "Je est un autre. Si le cuivre s'éveille clairon, il n'y a rien de sa faute. Cela m'est évident: j'assiste à l'éclosion de ma pensée : je la regarde, je l'écoute : je lance un coup d'archet : la symphonie fait son remuement dans les profondeurs, ou vient d'un bond sur la scène."

C'est le passage en gras qui me gêne.
Dois-je comprendre qu'il oppose le matériau c'est à dire le langage et le produit fini, la poésie ou bien se livre-t-il à une opposition entre l’inconscient et le JE ? titanic
avatar
Mufab
Esprit sacré

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par Mufab le Dim 27 Mar 2011 - 12:12
(Je vais dire n'importe quoi, tant pis, je participe au moins Wink .)

Le clairon, ce ne serait pas aussi une allusion à son père (Capitaine d'Infanterie, relations difficiles entre eux je crois, recherche de reconnaissance du fils qui n'a pas abouti) ?

Avec en même temps le contraste entre cet instrument militaire (très rudimentaire mais efficace et univoque), et l'orchestre "symphonique" qui grouille à l'intérieur...

Ou alors, oui, le matériau brut, qu'il observe comme hors de lui se transformer en texte, indépendamment de sa volonté propre (mais le choix du clairon m'interroge... Ce n'est pas le plus chouette...).


Dernière édition par Mufab le Dim 27 Mar 2011 - 12:15, édité 1 fois (Raison : Smiley)

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")
frankenstein
Vénérable

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par frankenstein le Dim 27 Mar 2011 - 12:57
- Deux illustrations : métaphore musicale : le cuivre, matériau brut (métaphore filée) et son cas particulier (importance du « je ») => le pouvoir de création s’impose et échappe au poète : « je suis né poète, je me suis reconnu poète, ce n’est pas du tout de ma faute » (lettre à Izambard).
« s’éveiller, éclore » : manifestation de l’inconnu, comme de son propre mouvement. « j’assiste à ma… » : dédoublement. « je la regarde, je l’écoute » : deux propositions brèves et parallèle : spectateur, extérieur, attention accrue : le poète se met à la disposition de la pensée.
Pensée = action : « un coup d’archet » contre « symphonie » : caractère involontaire de la création. Un long travail de gestation (« dans les profondeurs ») ou une illumination qui s’impose.
- Définitions des voies d’accès : « veux » : être poète suppose un choix. Rimbaud mène une étude approfondie (champ lexical) dont il est lui-même le principal objet : « âme ». Tâtons : gradation ascendante des verbes. Une connaissance jamais achevée : « doit la cultiver » : injonction.
- Mépris pour ceux qui s’autoproclament (sans être) : égoïsme contre « je est un autre », distance critique.




http://www.bacdefrancais.net/voyant.php

_________________
Mettez des pouces verts sur : https://www.youtube.com/user/Choristenimes/ videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.
avatar
Audrey
Oracle

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par Audrey le Dim 27 Mar 2011 - 14:54
Violet, je suis en train de t'envoyer un mail....J'espère que ça t'aidera...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Mufab
Esprit sacré

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par Mufab le Dim 27 Mar 2011 - 15:01
Oh ben zut alors... J'aurais bien aimé savoir aussi... (un tout petit chouille ?)

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")
avatar
Audrey
Oracle

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par Audrey le Dim 27 Mar 2011 - 15:11
Rien de transcendant mufab...
J'ai envoyé un scan d'un commentaire de ce texte trouvé dans un de mes bouquins d'agreg...

Mon avis perso, c'est que le choix du clairon souligne la violence de l'éclosion de la nature du poète, renforcée plus loin par l'expression "d'un bond sur la scène"...et puis tout simplement, l'instrument de musique est ce qui fait entendre quelque chose, qui est porteur d'un son, d'une voix au sens propre. L'image de l'instrument est plus pertinente dans le cas de Rimbaud que ne l'aurait été celle d'un bout de métal qui se transforme en porte plume...
Mais bon, je suis pas une pro de Rimbaud.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par V.Marchais le Dim 27 Mar 2011 - 15:24
Violet, je suis loin d'être une spécialiste de Rimbaud, qui est un poète difficile, mais spontanément, je ferais un rapprochement entre le clairon et l'éveil, thème qui parcourt tout l'extrait que tu cites. Le clairon est associé à l'aurore, ne serait-ce que par son étymologie.
L'éveil, à prendre au sens quasi mystique, l'éclosion, sont le fruit d'une transformation profonde "dans les profondeurs". Le cuivre qui s'éveille clairon, c'est aussi, par la puissante de l'incantation, le métal trivial élevé au rang de l'or solaire.
Je est le lieu d'une métamorphose qu'il ne maîtrise pas, une épiphanie du sujet poétique.
avatar
Abraxas
Doyen

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par Abraxas le Dim 27 Mar 2011 - 15:29
@V.Marchais a écrit:Violet, je suis loin d'être une spécialiste de Rimbaud, qui est un poète difficile, mais spontanément, je ferais un rapprochement entre le clairon et l'éveil, thème qui parcourt tout l'extrait que tu cites. Le clairon est associé à l'aurore, ne serait-ce que par son étymologie.
L'éveil, à prendre au sens quasi mystique, l'éclosion, sont le fruit d'une transformation profonde "dans les profondeurs". Le cuivre qui s'éveille clairon, c'est aussi, par la puissante de l'incantation, le métal trivial élevé au rang de l'or solaire.
Je est le lieu d'une métamorphose qu'il ne maîtrise pas, une épiphanie du sujet poétique.


+ 1 !
Et inutile d'y voir une allusion psy à papa : le clairon, c'est l'instrument qui célèbre l'aurore — et Rimbaud est celui qui écrira plus tard : "J'ai embrassé l'aube d'été".
avatar
Audrey
Oracle

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par Audrey le Dim 27 Mar 2011 - 15:30
Et c'est là qu'on voit pourquoi j'ai rendu copie blanche à l'agreg, hein... Rolling Eyes

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Abraxas
Doyen

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par Abraxas le Dim 27 Mar 2011 - 15:43
@Audrey a écrit:Et c'est là qu'on voit pourquoi j'ai rendu copie blanche à l'agreg, hein... Rolling Eyes



heu heu heu
avatar
Audrey
Oracle

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par Audrey le Dim 27 Mar 2011 - 15:49
Eh bien il suffit de lire mes interventions sur Rimbaud pour comprendre, non? Je me sens bien idiote en lisant les vôtres en tout cas... mais le manque d'assurance a pesé au moins tout autant dans ma copie blanche que mon manque d'intelligence littéraire... humhum

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Mufab
Esprit sacré

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par Mufab le Dim 27 Mar 2011 - 16:56
Merci en tous cas, même si j'ai pas tout compris.

Et inutile d'y voir une allusion psy à papa

Oh ben moi j'en vois partout...
C'est sûrement pour ça que j'ai eu /20 à la dissert du CAPES, et que je me retrouve PE.
(Mais bien contente de mon petit public finalement).

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")
avatar
Violet
Bon génie

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par Violet le Dim 27 Mar 2011 - 16:59
Merci beaucoup.

(De toute façon, je travaille tellement que je n'ai plus de cerveau, je ne comprends plus rien... et je me fais l'effet d'être une imbécile vu le temps que je passe à préparer mes cours.)
avatar
Audrey
Oracle

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par Audrey le Dim 27 Mar 2011 - 17:02
T'as eu mon mail Violet?

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Violet
Bon génie

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par Violet le Dim 27 Mar 2011 - 17:06
Il faut que je change d'ordi... je vais voir...

Merci beaucoup Audrey.
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par V.Marchais le Dim 27 Mar 2011 - 18:18
Audrey, j'aimerais que tout le monde ait ton manque d'intelligence littéraire...
avatar
Audrey
Oracle

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par Audrey le Dim 27 Mar 2011 - 18:32
...Merci Véronique... je ne sais pas, je me sens toujours à côté de la plaque pourtant... complexe d'ancienne "scientifique"? Je l'ignore...

Mais n'empêche, en vous lisant, je me sens toujours idiote, et inculte...et je ne suis pas la seule! lol

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Violet
Bon génie

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par Violet le Dim 27 Mar 2011 - 20:05
ça c'est clair... Embarassed
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par Hermione0908 le Lun 28 Mar 2011 - 0:29
Itou Embarassed
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par User5899 le Lun 28 Mar 2011 - 1:30
@Audrey a écrit:...Merci Véronique... je ne sais pas, je me sens toujours à côté de la plaque pourtant... complexe d'ancienne "scientifique"? Je l'ignore...

Mais n'empêche, en vous lisant, je me sens toujours idiote, et inculte...et je ne suis pas la seule! lol
C'est une bonne raison, justement, d'aller sur un forum. Je me sens souvent nul en lisant telle ou telle intervention, mais ça me fait lire ou découvrir des textes, des domaines que je ne connaissais pas, c'est très enrichissant. Dans nos disciplines, de toutes façons, pas besoin d'insister sur l'infini de l'ignorance face à nous Smile
PS Mais pourquoi rendre une copie blanche à l'agreg ? Il faut écrire quelque chose, même du bricolage. Les seuls qui sont sûrs d'échouer, ce sont ceux qui rendent des copies blanches !!
avatar
Kak
Habitué du forum

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par Kak le Lun 28 Mar 2011 - 10:14
Je ne commenterais pas trop le clairon puisque dans l' autre lettre il s' est transform'e en violon si mes souvenirs sont bons...
Apr`es tout l' agr'egation 'ca remonte `a janvier!
avatar
Audrey
Oracle

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par Audrey le Lun 28 Mar 2011 - 13:55
Cripure, quand on n'a aucune problématique, qu'un corpus est constitué de 5 textes et que le sens de deux d'entre eux nous échappe totalement, bricoler, c'est bien gentil, mais ça mène à quoi...1,2, 3? Jamais je n'aurais eu une note permettant de rattraper ça en version grecque, le jeu des coeffs étant ce qu'il est. J'ai préféré cesser de perdre mon temps et profiter de mes deux jours de dispo pour concours en tirant un trait sur cette année, en vidant mon corps de toutes les larmes qu'il pouvait contenir, et en me remettant en selle, parce que oui, après ça, le boulot, et surtout la vie, continuent.

Mais je suis repartie pour la prochaine saison, et je potasse déjà Horace! lol

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
Contenu sponsorisé

Re: incompréhension d'un passage dans la lettre de Rimbaud

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum