Mes 5e et la grammaire : grosse déprime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mes 5e et la grammaire : grosse déprime

Message par minnie le Lun 28 Mar 2011 - 16:32

J'ai fait :
la phrase et sa ponctuation
la ponctuation à l'intérieur des phrases
ponctuer un dialogue
phrase simple et phrase complexe (coordination.juxtaposition)

l'accord du verbe
el mode indicatif
accord du pp
infinitif et pp

les classes grammaticales
le nom, le GN et ses déterminants et les pronoms

l'imparfait
le passé simple

J'attaque les fonctions...

il me reste énormément de chose à voir et très peu de temps
et puis ils n'ont RIEN retenu. Une leçon terminée est une leçon oubliée. La preuve, je viens de voir leur rédac et il ne reste RIEN du travail effectué sur la ponctuation du dialogue.

J'en ai marre.
J'en viens à douter de cette méthode qui choisit de séparer la grammaire du reste.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes 5e et la grammaire : grosse déprime

Message par Sapotille le Lun 28 Mar 2011 - 16:43


Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes 5e et la grammaire : grosse déprime

Message par Lornet le Lun 28 Mar 2011 - 16:52

@minnie a écrit:J'ai fait :
la phrase et sa ponctuation Je ne l'ai pas fait parce qu'ils l'ont déjà vu au primaire et en 6e, donc je me contente d'écrire sur leurs rédactions "Ponctuation à revoir" en indiquant les pages du manuel auxquelles se référer...
la ponctuation à l'intérieur des phrases Même chose.
ponctuer un dialogue Vu, par contre.
phrase simple et phrase complexe (coordination.juxtaposition) Pas encore vu...Même si on a vu les conjonctions...

l'accord du verbe Vu en 6e. Si ce n'est pas maîtrisé, je le sanctionne sur leurs copies...
el mode indicatif Pas vu spécialement...
accord du pp Pas vu, sauf dans le cadre de la voix passive, après "être".
infinitif et pp Pas vu.

les classes grammaticales Vu, mais je pensais que ça irait vite...vu que c'est au programme de 6e. Que nenni !
le nom, le GN et ses déterminants et les pronoms Vu.

l'imparfait Vu.
le passé simple Vu.



J'ai vu les gros points du programme :
- les expansions du nom (on s'amuse, tiens ! avec les propositions subordonnées relatives, les pronoms relatifs, les compléments du nom, GN minimal et étendu... Ce fut un grand moment dont ils ont surtout retenu que c'est compliqué, les expansions du nom...)
- le subjonctif présent (après avoir revu les temps simples de l'indicatif et l'impératif présent).

On a vu en vitesse les fonctions sous forme de rappel (sujet, attribut, COD, COI, COS, CC).
Avec 4 h par semaine, si on veut s'attaquer au programme de 5e, il ne faut pas perdre de temps avec le programme de 6e (les bases). L'ennui, c'est qu'ils ne le savent plus, le programme de 6e... Evil or Very Mad
Socle commun, et tout ça, ça serait bien, si on prévoyait du soutien, de la remise à niveau, pour ceux qui ne franchissent aucune étape. Mais comme tout les élèves continuent même ceux restés à l'étape 0 devant la première barrière infranchissable (Leçon 1 : "Comment distingue-t-on un verbe ?"), ça ne rime à rien. À l'étape 33, il n'y a presque plus personne, et encore ceux qui arrivent jusque là oublient-ils souvent ce qu'ils ont fait pour y arriver... Twisted Evil

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes 5e et la grammaire : grosse déprime

Message par Lo le Lun 28 Mar 2011 - 17:25

J'ai presque rien vu...

Présent, imparfait, passé simple (conjugaison et valeurs)
L'adjectif (accord et fonction)
Les fonctions par rapport au verbe (sujet, attribut, CO)

Le reste je ne m'en souviens plus...expansions un peu.

Et j'y ai passé des heures...classe très très faible et surtout avec projet théâtre non choisi qui me bouffe 1h par semaine en gros.

_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes 5e et la grammaire : grosse déprime

Message par minnie le Lun 28 Mar 2011 - 17:29

Oui, je sais que j'ai eu tort de vouloir affermir leurs bases avant de les envoyer en 4e.
Résultat : le programme de 6e n'est toujours pas acquis
Et celui de 5e à peine abordé.

Je pensais que c'était une bonne façon de travailler ..........................................en septembre!

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes 5e et la grammaire : grosse déprime

Message par doctor who le Lun 28 Mar 2011 - 17:49

C'est vrai que c'est un peu décourageant. Moi aussi, il m'arrive d'être dégoûté. mais comme tu le dis, tu peux reporter une bonne partie des obstacles que tu rencontres sur les 4 misérables heures dévolues à la cinquième.

Pour te rassurer, demande-toi si ils seraient meilleurs si tu avait inclus la grammaire dans la séquence et en y prenant moins de temps.

Sinon, je ne suis pas d'accord pour dire qu'il faut passer vite sur ce qui est fait en primaire et sixième. Si ce n'est pas acquis, on construit sur du sable. Je préfère ne faire que les fondations, mais de manière solide, plutôt que de dresser des cloisons en tôle qui s'envolent à le première bise.

Le problème, c'est que quand on sépare langue et littérature, on ne peux plus maquiller les problèmes. C'est moins facile de fermer les yeux sur les lacunes.

Il faut cependant, pour que ça marche, que les gamins y mettent un minimum de bonne volonté, pour apprendre les (courtes) leçons d'un cours sur l'autre, pour faire les exos sérieusement.


_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes 5e et la grammaire : grosse déprime

Message par Lornet le Lun 28 Mar 2011 - 17:52

@doctor who a écrit:
Sinon, je ne suis pas d'accord pour dire qu'il faut passer vite sur ce qui est fait en primaire et sixième. Si ce n'est pas acquis, on construit sur du sable.

C'est le problème de l'hétérogénéité : soit on se fonde sur les élèves n'ayant pas acquis les bases et on fait subir les mêmes leçons chaque année aux élèves qui les ont acquises dès le CM1 (et qui s'ennuient jusqu'en 3e...), soit on se fonde sur les autres et on fait apprendre le subjonctif présent à des élèves ne sachant pas conjuguer un verbe au présent de l'indicatif !
C'est sûr qu'il faut faire un choix.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes 5e et la grammaire : grosse déprime

Message par minnie le Lun 28 Mar 2011 - 17:56

Bon, au moins j'ai l'avantage d'une certaine homogénéité.
Ils sont tous nuls
Ils n'apprennent pas.
Et je me voyais mal faire les expansions du noms quand repérer un nom, distinguer déterminant et pronom n'était pas d'une évidence flagrante.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes 5e et la grammaire : grosse déprime

Message par minnie le Lun 28 Mar 2011 - 17:57

@doctor who a écrit:C'est vrai que c'est un peu décourageant. Moi aussi, il m'arrive d'être dégoûté. mais comme tu le dis, tu peux reporter une bonne partie des obstacles que tu rencontres sur les 4 misérables heures dévolues à la cinquième.

Pour te rassurer, demande-toi si ils seraient meilleurs si tu avait inclus la grammaire dans la séquence et en y prenant moins de temps.

Sinon, je ne suis pas d'accord pour dire qu'il faut passer vite sur ce qui est fait en primaire et sixième. Si ce n'est pas acquis, on construit sur du sable. Je préfère ne faire que les fondations, mais de manière solide, plutôt que de dresser des cloisons en tôle qui s'envolent à le première bise.

Le problème, c'est que quand on sépare langue et littérature, on ne peux plus maquiller les problèmes. C'est moins facile de fermer les yeux sur les lacunes.

Il faut cependant, pour que ça marche, que les gamins y mettent un minimum de bonne volonté, pour apprendre les (courtes) leçons d'un cours sur l'autre, pour faire les exos sérieusement.


Et quand c'est une classe qui n'en fout pas une rame. Mais rien de rien. Même mes "bonnes" de 6e ont viré pétasse et ne travaillent plus, "parce qu'elles ont mieux à faire"!!!
On fait quoi?
On abandonne?

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes 5e et la grammaire : grosse déprime

Message par doctor who le Lun 28 Mar 2011 - 17:57

@Lornet a écrit:
@doctor who a écrit:
Sinon, je ne suis pas d'accord pour dire qu'il faut passer vite sur ce qui est fait en primaire et sixième. Si ce n'est pas acquis, on construit sur du sable.

C'est le problème de l'hétérogénéité : soit on se fonde sur les élèves n'ayant pas acquis les bases et on fait subir les mêmes leçons chaque année aux élèves qui les ont acquises dès le CM1 (et qui s'ennuient jusqu'en 3e...), soit on se fonde sur les autres et on fait apprendre le subjonctif présent à des élèves ne sachant pas conjuguer un verbe au présent de l'indicatif !
C'est sûr qu'il faut faire un choix.

Effectivement.

Mais ce que je constate, avec les bonnes classes qui sont les miennes (élèves au comportement relativement scolaire, travail faible mais compréhension correcte), c'est que même les bons élèves ont des lacunes. Ce qu'ils savent, ils le savent de manière très mécanique, ce qui rend à mon avis difficile de réinvestir les connaissances grammaticales ailleurs. J'essaye d'insuffler un peu de vie dans cette mécanique bien rôdée, mais grinçante : ça en fait râler certains, mais on ne peut pas dire qu'ils s'ennuient.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum