torture et humilation...

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par thrasybule le Jeu 31 Mar 2011 - 18:29

@Van Enst a écrit:Vous êtes sans doute tous d'excellents profs, censés...l'être du moins Razz

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Brontë le Jeu 31 Mar 2011 - 18:38

Je vous lis depuis le début, Van Enst,et j'ai finalement bien du mal à voir quel est le but initial de ce fil de discussion: souhaitez-vous nous informer sur le système scolaire tel qu'il a lieu en Belgique, souhaitez-vous nous exprimer votre colère/incompréhension face aux agissements des professeurs de vos enfants, souhaitez-vous vous plaindre du système scolaire belge, ou encore blâmer les professeurs dans leur ensemble, quelle que soit la nation ?
Parce-que là, je ne vois pas trop dans quel sens on va.
Nous sommes plusieurs à vous avoir dit que nous ne fonctionnons pas comme nos collègues voisins et vous nous indiquez avec ironie que nous sommes sans doute tous formidables...En l'occurrence, non, nous ne le sommes sans doute pas, mais nous sommes plusieurs ici à ne pas nous reconnaître dans le constat que vous émettez...et à être plutôt surpris de ce fonctionnement. Que vous dire de plus ?
J'en profite pour vous souhaiter la bienvenue sur ce forum, puisque je ne l'ai pas fait sous votre présentation (que je n'ai pas trouvée Wink ).

_________________
Professeur contractuelle en Lettres Modernes
4 ans de CFA privés (Lettres/ H-G)
4 ans en collège (Lettres)

Brontë
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par liliepingouin le Jeu 31 Mar 2011 - 19:39

@Van Enst a écrit:

Encore un tit exemple de la bonne coordination de l'école: ma fille (5ème ) doit lire le Horla et mon fils (Seconde) vient de le lire !!! (Aucun n'a de retard scolaire) Qui le lit au bon moment ? Aucune idée! Il y a quand même un problème il me semble. (C'est la même école et il n'y a aucune différence de bâtiment entre le collège et le lycée. Les profs sont dans la même salle ...)


Ce n'est pas vraiment un problème. Il n'y a pas un seul âge pour les oeuvres : simplement on ne les lit pas de la même façon selon le niveau auquel on l'étudie. On n'en observe pas les mêmes aspects, on ne les approfondit pas de la même manière.
Par exemple j'ai étudié en prépa les contes de Charles Perrault, et c'était intéressant, mais bien sûr on ne le voit pas du tout de la même manière que lorsqu'on est enfant.
Il n'y a donc pas lieu de s'inquiéter. Les oeuvres peuvent d'ailleurs être étudiées deux fois dans la scolarité d'un enfant sans que ce soit gênant. Cela arrive d'ailleurs fréquemment car on ne connaît pas toutes les oeuvres étudiées par tous nos élèves, et parfois on ne peut pas faire autrement. Souvent ils râlent un peu au début parce qu'ils pensent qu'ils vont s'ennuyer et en fin de compte ils sont contents de le refaire car ils avaient beaucoup oublié et ils découvrent de nouvelles choses. (Mais quand on peut on évite, pour leur faire lire un plus grand nombre d'oeuvres et pour éviter les redites.)

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par thrasybule le Jeu 31 Mar 2011 - 19:41

@liliepingouin a écrit:
@Van Enst a écrit:

Encore un tit exemple de la bonne coordination de l'école: ma fille (5ème ) doit lire le Horla et mon fils (Seconde) vient de le lire !!! (Aucun n'a de retard scolaire) Qui le lit au bon moment ? Aucune idée! Il y a quand même un problème il me semble. (C'est la même école et il n'y a aucune différence de bâtiment entre le collège et le lycée. Les profs sont dans la même salle ...)


Ce n'est pas vraiment un problème. Il n'y a pas un seul âge pour les oeuvres : simplement on ne les lit pas de la même façon selon le niveau auquel on l'étudie. On n'en observe pas les mêmes aspects, on ne les approfondit pas de la même manière.
Par exemple j'ai étudié en prépa les contes de Charles Perrault, et c'était intéressant, mais bien sûr on ne le voit pas du tout de la même manière que lorsqu'on est enfant.
Il n'y a donc pas lieu de s'inquiéter. Les oeuvres peuvent d'ailleurs être étudiées deux fois dans la scolarité d'un enfant sans que ce soit gênant. Cela arrive d'ailleurs fréquemment car on ne connaît pas toutes les oeuvres étudiées par tous nos élèves, et parfois on ne peut pas faire autrement. Souvent ils râlent un peu au début parce qu'ils pensent qu'ils vont s'ennuyer et en fin de compte ils sont contents de le refaire car ils avaient beaucoup oublié et ils découvrent de nouvelles choses. (Mais quand on peut on évite, pour leur faire lire un plus grand nombre d'oeuvres et pour éviter les redites.)
+1.Tu peux étudier les Fourberies de Scapin de la 5ème à l'agreg

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Van Enst le Jeu 31 Mar 2011 - 19:57

Bonjour liliepingouin,
merci de ta réponse.
Oui, je comprends ta réponse.
Chez vous (en France), je vois beaucoup "étudier" ,"approfondir" l'oeuvre. Et en effet, en cherchant sur internet je trouve beaucoup de travaux intéressants sur des oeuvres.
Dans la classe de ma fille, elle doit lire le livre et ensuite à la date donnée un questionnaire coté et puis on en parle plus jamais ! Cela se résume à cela.

Elle a reçu une liste de livre dans laquelle elle pouvait choisir 1 titre. En cherchant sur internet des 4èmes de couverture pour l'aider à choisir, j'ai retrouvé la liste telle quelle. Elle était issue d'un projet de cercle de lecture entre plusieurs écoles en France. C'était génial !
Chez nous rien de tel ... lire et questionnaire.
C'est vraiment décourageant.
Même à mon époque... les profs avaient l'esprit plus innovant.
Je pense que c'est propre à la Belgique ou du moins à cette école-là (pourtant de population aisée ) malheureusement.


Van Enst
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Invité le Jeu 31 Mar 2011 - 20:00

@Van Enst a écrit:Bonjour liliepingouin,
merci de ta réponse.
Oui, je comprends ta réponse.
Chez vous (en France), je vois beaucoup "étudier" ,"approfondir" l'oeuvre. Et en effet, en cherchant sur internet je trouve beaucoup de travaux intéressants sur des oeuvres.
Dans la classe de ma fille, elle doit lire le livre et ensuite à la date donnée un questionnaire coté et puis on en parle plus jamais ! Cela se résume à cela.

Elle a reçu une liste de livre dans laquelle elle pouvait choisir 1 titre. En cherchant sur internet des 4èmes de couverture pour l'aider à choisir, j'ai retrouvé la liste telle quelle. Elle était issue d'un projet de cercle de lecture entre plusieurs écoles en France. C'était génial !
Chez nous rien de tel ... lire et questionnaire.
C'est vraiment décourageant.
Même à mon époque... les profs avaient l'esprit plus innovant.
Je pense que c'est propre à la Belgique ou du moins à cette école-là (pourtant de population aisée ) malheureusement.


Ne t'inquiète pas, avec le SCC, on va finir par fonctionner comme vous... No

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Van Enst le Jeu 31 Mar 2011 - 20:06

Qu'est-ce que le SCC ?
Il y a beaucoup d'abréviations que je ne comprends pas ...

Van Enst
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par thrasybule le Jeu 31 Mar 2011 - 20:06

sous-culture commune, je crois...

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Invité le Jeu 31 Mar 2011 - 20:07

SCC = socle commun de compétences

Voyons thrasybule, tu exagères! Twisted Evil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par liliepingouin le Jeu 31 Mar 2011 - 20:28

@Van Enst a écrit:Bonjour liliepingouin,
merci de ta réponse.
Oui, je comprends ta réponse.
Chez vous (en France), je vois beaucoup "étudier" ,"approfondir" l'oeuvre. Et en effet, en cherchant sur internet je trouve beaucoup de travaux intéressants sur des oeuvres.
Dans la classe de ma fille, elle doit lire le livre et ensuite à la date donnée un questionnaire coté et puis on en parle plus jamais ! Cela se résume à cela.

Elle a reçu une liste de livre dans laquelle elle pouvait choisir 1 titre. En cherchant sur internet des 4èmes de couverture pour l'aider à choisir, j'ai retrouvé la liste telle quelle. Elle était issue d'un projet de cercle de lecture entre plusieurs écoles en France. C'était génial !
Chez nous rien de tel ... lire et questionnaire.
C'est vraiment décourageant.
Même à mon époque... les profs avaient l'esprit plus innovant.
Je pense que c'est propre à la Belgique ou du moins à cette école-là (pourtant de population aisée ) malheureusement.


Nous avons aussi les "lectures cursives", ce sont des lectures données pour accompagner la lecture d'une autre oeuvre ou un groupement de texte, que l'on n'étudie pas en classe, mais dont on vérifie la lecture (ça peut être sous forme de questionnaire ou d'une autre manière). L'oeuvre n'est du coup pas du tout approfondie, mais le but est de faire lire les élèves régulièrement et d'élargir leur culture. Après personnellement j'essaie au maximum de parler un peu du livre en classe quand même, sauf si je n'ai vraiment pas le temps.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum