torture et humilation...

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Marie Laetitia le Jeu 31 Mar - 15:24

C'est bien pour cela que je parle d'erreurs pédagogiques...

Euh c'est quoi ce nouveau nom donné à un professeur d'histoire géo ? Suspect

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par thrasybule le Jeu 31 Mar - 15:25

@Van Enst a écrit:Oui, oui, je pense bien que c'était pour leur gâcher le WE.
Peut-être faut-il remettre tout le contexte en place.
Ce professeur d'EDM (Eude du Milieu = géo/histoire ) avait demandé lors de la journée mondiale du Sida que les enfants (13 ans ... ) rédigent 20 lignes sur la signification du "comportement sexuel responsable" à lui remettre sous enveloppe fermée.
Il y a eu une réaction immédiate de l'ensemble des parents de la classe. Ce devoir a été annulé.
Et donc quelques semaines plus tard, à la dernière heure du vendredi, il demande aux enfants de rédiger un texte sur une anecdote marrante qui leur est arrivée lors de vacances au ski. Les 3 qui n'ont jamais été skier ne devaient pas le faire. (Encore heureux, les malheureux. Néanmoins, la différence est pointée )
Il n'a jamais ramassé les copies...
Quel était son objectif selon vous ?
ce prof a l'ai space, c'est clair, mais pourquoi se focaliser sur un point particulier qui n'est pas généralisable? Tu crois vraiment qu'il a que ça à foutre de prendre son pied à penser que ses élèves vont avoir leurs we gâchés? Ils ne sont sûrement pas le centre permanent de ses pensées, non?

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Van Enst le Jeu 31 Mar - 15:40

C'est ça plus ça....
Hier la prof d'art a dit à ma fille qu'elle n'était pas faite pour l'option "art" car elle est trop lente car trop perfectionniste.

Le goût de l'effort et du travail bien fait .... qui le donne ? http://illiweb.com/fa/i/smiles/icon_smile.gif

Van Enst
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par thrasybule le Jeu 31 Mar - 15:46

ces profs tous des pourris...

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Pseudo le Jeu 31 Mar - 15:54

@Marie Laetitia a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Xana a écrit:
"Juste pour leur gâcher leur WE" dis-tu... Mais est-ce bien sérieux?!...
Ce qui m'étonne le plus c'est que tu puisses le penser alors même que tu enseignes!



On a bien le droit de penser ce qu'on veut non ? Où alors, parce qu'on est enseignant, il n'y a qu'une façon de penser ? Qu'on m'en fasse un vadémécum et que je n'ai plus de questions à me poser, s'il vous plait !

Les enseignants ne veulent pas "gâcher" les we. Mais ils pensent : "il a le we pour ça". Ce qui revient au même pour l'élève.

sauf qu'il faut choisir entre intention et perception, et non mélanger les deux...

A quoi servent ces coups de gueule, Pseudo? Enfoncer des portes ouvertes?
C'est vrai quoi, les profs adorent se donner du travail supplémentaire à corriger, sur charger par plaisir les élèves... Rolling Eyes

Tes jugements sur mes intentions, tu sera bienvenue de te les garder. Parles donc de ta perception.

Si j'étais la seule à enfoncer les portes ouvertes il y aurait moindre mal. C'est le sport le plus pratiqué sur les forums, celui-ci comme d'autres. Et ici, en lisant la question de départ, on peut résumer ce qui se dira sur 20 pages d'avance. Le débat est clos d'avance, sauf sur quelques points de détails.

Quand à distinguer intention de perception, on parlait de l'effet (et donc de la perception) qu'on les élèves de leurs devoirs. Quand ma chef me téléphone le vendredi après mon service pour me demander de la rappeler, ma perception c'est qu'elle exagère. Je ne sais rien de son intention, je ne suis pas dans sa tête.


Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Marie Laetitia le Jeu 31 Mar - 16:01

Hé bien quelle amabilité...

Oui tu peux prévoir le résultat de la discussion parce que le point de départ est biaisé. De là à dire que l'on n'échange pas de points de vue, je parle de vrais échanges, avec une évolution des idées entre ce que l'on pensait au début et ce que l'on pense à la fin, c'est ton avis mais pas le mien. Même s'il est vrai que l'on n'est pas sur n'importe quel forum au hasard.

Ta formule "On a bien le droit de penser ce qu'on veut non ?" n'amenait aucun enrichissement à la discussion. Avec ce genre de formule, que peut-on dire à part "oui" ? Neutral Et c'est toi qui parle de discussion stérile, prévisible?

Enfin, penser que ta chef exagère ce n'est pas la même chose que penser qu'elle le fait exprès pour te pourrir le week-end...

Bref...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Van Enst le Jeu 31 Mar - 16:31

C'est curieux, mais rares sont ceux qui, sur ce forum, remettent les "devoirs et leçons" en question soit sur le fond, le bien-fondé ou la forme.

Est-ce qu'on apprend "tout " avec effort et souffrance ??
Je ne pense pas. J'ai appris des choses (même des matières avec plaisir et sans effort ).
Pourquoi ??
-prof motivant ?
- matière spécialement intéressante pour moi à ce moment-là de ma vie ?
- bonne mémoire ?
Je pense qu'il y a des cours que j'ai détesté aussi et qui m'ont demandé des efforts , que j'ai oublié aussitôt mais qui ne me demanderaient plus d'efforts aujourd'hui parce que je vois les choses différemment, avec plus de maturité.

Je pense qu'il y a quand même des réflexions à avoir ... et pas uniquement "Si j'ai pu le faire, les autres aussi ! "


Van Enst
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par thrasybule le Jeu 31 Mar - 16:34

@Van Enst a écrit:C'est curieux, mais rares sont ceux qui, sur ce forum, remettent les "devoirs et leçons" en question soit sur le fond, le bien-fondé ou la forme.

Est-ce qu'on apprend "tout " avec effort et souffrance ??
Je ne pense pas. J'ai appris des choses (même des matières avec plaisir et sans effort ).
Pourquoi ??
-prof motivant ?
- matière spécialement intéressante pour moi à ce moment-là de ma vie ?
- bonne mémoire ?
Je pense qu'il y a des cours que j'ai détesté aussi et qui m'ont demandé des efforts , que j'ai oublié aussitôt mais qui ne me demanderaient plus d'efforts aujourd'hui parce que je vois les choses différemment, avec plus de maturité.

Je pense qu'il y a quand même des réflexions à avoir ... et pas uniquement "Si j'ai pu le faire, les autres aussi ! "

Tu n'as manifestement pas lu ce qu'on a dit sur la notion même d'efforts dans les pages précédentes, mais peut-être étais-tu trop focalisé sur le récit édifiant et terrifique des insoutenables séances de torture qui risquent de traumatiser à tout jamais le fruit de tes entrailles

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Reine Margot le Jeu 31 Mar - 16:54

@Pseudo a écrit:
@Xana a écrit:
"Juste pour leur gâcher leur WE" dis-tu... Mais est-ce bien sérieux?!...
Ce qui m'étonne le plus c'est que tu puisses le penser alors même que tu enseignes!



On a bien le droit de penser ce qu'on veut non ? Où alors, parce qu'on est enseignant, il n'y a qu'une façon de penser ? Qu'on m'en fasse un vadémécum et que je n'ai plus de questions à me poser, s'il vous plait !

Les enseignants ne veulent pas "gâcher" les we. Mais ils pensent : "il a le we pour ça". Ce qui revient au même pour l'élève.

mais d'après toi, les profs n'ont aucune intention pédagogique en donnant du travail (le we ou la semaine) à la maison? c'est uniquement pour faire joli dans le cahier de textes? Laughing Comme je le disais, je donne toujours de petites choses (un exercice de grammaire ou 2, un texte à lire, une ou 2 questions sur un texte), qui servent ensuite à faire avancer le cours. ce n'est pas gâcher le we... Rolling Eyes

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par thrasybule le Jeu 31 Mar - 16:55

marquisedemerteuil a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Xana a écrit:
"Juste pour leur gâcher leur WE" dis-tu... Mais est-ce bien sérieux?!...
Ce qui m'étonne le plus c'est que tu puisses le penser alors même que tu enseignes!



On a bien le droit de penser ce qu'on veut non ? Où alors, parce qu'on est enseignant, il n'y a qu'une façon de penser ? Qu'on m'en fasse un vadémécum et que je n'ai plus de questions à me poser, s'il vous plait !

Les enseignants ne veulent pas "gâcher" les we. Mais ils pensent : "il a le we pour ça". Ce qui revient au même pour l'élève.

mais d'après toi, les profs n'ont aucune intention pédagogique en donnant du travail (le we ou la semaine) à la maison? c'est uniquement pour faire joli dans le cahier de textes? Laughing Comme je le disais, je donne toujours de petites choses (un exercice de grammaire ou 2, un texte à lire, une ou 2 questions sur un texte), qui servent ensuite à faire avancer le cours. ce n'est pas gâcher le we... Rolling Eyes
bourrelle!

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Reine Margot le Jeu 31 Mar - 16:56

oui, je suis une exécutrice d'apprenants! Twisted Evil Laughing

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par thrasybule le Jeu 31 Mar - 16:59

marquisedemerteuil a écrit:oui, je suis une exécutrice d'apprenants! Twisted Evil Laughing
Spoiler:

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Reine Margot le Jeu 31 Mar - 17:02

@Pseudo a écrit:
@Xana a écrit:
"Juste pour leur gâcher leur WE" dis-tu... Mais est-ce bien sérieux?!...
Ce qui m'étonne le plus c'est que tu puisses le penser alors même que tu enseignes!



On a bien le droit de penser ce qu'on veut non ? Où alors, parce qu'on est enseignant, il n'y a qu'une façon de penser ? Qu'on m'en fasse un vadémécum et que je n'ai plus de questions à me poser, s'il vous plait !

Les enseignants ne veulent pas "gâcher" les we. Mais ils pensent : "il a le we pour ça". Ce qui revient au même pour l'élève.


Mais à ceci près que le professeur donne du travail non pas parce qu'ils ont le we pour ça mais parce que les élèves ont besoin de travailler chez eux pour apprendre!
Et le parent qui ne veut pas acheter le sac de bonbons au petit qui se roule par terre au supermarché pensent que c'est pour sa santé, pour ne pas qu'il s'en gave et ait des caries, etc... le petit pense que c'est pour le contrarier donc il hurle. Faut-il pour autant céder et acheter le sac de bonbons? Les adultes imposent des choses aux enfants pour leur bien, l'éducation consiste à faire que petit à petit l'enfant comprenne pourquoi l'adulte lui a interdit telle chose ou imposé telle autre, jusqu'au jour où il devient capable de déterminer lui-même ce qui est bon pour lui.

A l'école c'est pareil, les élèves sont trop jeunes à priori et ils sont à l'âge d'apprendre, où les adultes savent ce qui est bon pour eux. Ils ne choisissent ni les programmes, ni les professeurs qu'ils vont avoir, ni leur manière d'enseigner.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Pseudo le Jeu 31 Mar - 17:03

marquisedemerteuil a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Xana a écrit:
"Juste pour leur gâcher leur WE" dis-tu... Mais est-ce bien sérieux?!...
Ce qui m'étonne le plus c'est que tu puisses le penser alors même que tu enseignes!



On a bien le droit de penser ce qu'on veut non ? Où alors, parce qu'on est enseignant, il n'y a qu'une façon de penser ? Qu'on m'en fasse un vadémécum et que je n'ai plus de questions à me poser, s'il vous plait !

Les enseignants ne veulent pas "gâcher" les we. Mais ils pensent : "il a le we pour ça". Ce qui revient au même pour l'élève.

mais d'après toi, les profs n'ont aucune intention pédagogique en donnant du travail (le we ou la semaine) à la maison? c'est uniquement pour faire joli dans le cahier de textes? Laughing Comme je le disais, je donne toujours de petites choses (un exercice de grammaire ou 2, un texte à lire, une ou 2 questions sur un texte), qui servent ensuite à faire avancer le cours. ce n'est pas gâcher le we... Rolling Eyes

Je pense qu'il y a dialogue de sourds. Mais à vrai dire, comme il est désormais admis que les intentions des profs sont bonnes et que le ressenti des élèves (et de leurs parents) est forcement mauvais, ce n'est guère étonnant.

On parlait de profs qui donnent tout à coup le vendredi soir un gros travail pour le lundi. Pas de petites exos d'une fois sur l'autre.

Malheureusement, tant que chacun, sur cette question comme sur d'autres, restera persuadé de détenir la vérité et que l'autre est fainéant et/ou de mauvaise volonté et/ou mal-comprenant, tout continuera comme avant. Inertie, quand tu nous tiens...


Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Reine Margot le Jeu 31 Mar - 17:05

@thrasybule a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:oui, je suis une exécutrice d'apprenants! Twisted Evil Laughing
Spoiler:

Spoiler:

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Pseudo le Jeu 31 Mar - 17:08

marquisedemerteuil a écrit:
A l'école c'est pareil, les élèves sont trop jeunes à priori et ils sont à l'âge d'apprendre, où les adultes savent ce qui est bon pour eux. Ils ne choisissent ni les programmes, ni les professeurs qu'ils vont avoir, ni leur manière d'enseigner.

Sauf qu'à un moment il faut bien que l'élève s'y mette. Et croire que passer en force est la bonne solution amène à des réactions de rejet. Et à entendre des mots comme "torture". Et à se retrouver dans des logiques d'affrontement.

Et si l'adulte sait ce qui est bon pour l'enfant (et encore, pas sûre que ça soit vrai tout le temps) il est aussi, normalement, plus intelligent. Ce qui n'est pas manifeste compte tenu des niveau de blocage auxquels on arrive.

Si tant est que le système soit vraiment fait pour le bien des morveux. J'en doute beaucoup.


Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Reine Margot le Jeu 31 Mar - 17:09

@Pseudo a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Xana a écrit:
"Juste pour leur gâcher leur WE" dis-tu... Mais est-ce bien sérieux?!...
Ce qui m'étonne le plus c'est que tu puisses le penser alors même que tu enseignes!



On a bien le droit de penser ce qu'on veut non ? Où alors, parce qu'on est enseignant, il n'y a qu'une façon de penser ? Qu'on m'en fasse un vadémécum et que je n'ai plus de questions à me poser, s'il vous plait !

Les enseignants ne veulent pas "gâcher" les we. Mais ils pensent : "il a le we pour ça". Ce qui revient au même pour l'élève.

mais d'après toi, les profs n'ont aucune intention pédagogique en donnant du travail (le we ou la semaine) à la maison? c'est uniquement pour faire joli dans le cahier de textes? Laughing Comme je le disais, je donne toujours de petites choses (un exercice de grammaire ou 2, un texte à lire, une ou 2 questions sur un texte), qui servent ensuite à faire avancer le cours. ce n'est pas gâcher le we... Rolling Eyes

Je pense qu'il y a dialogue de sourds. Mais à vrai dire, comme il est désormais admis que les intentions des profs sont bonnes et que le ressenti des élèves (et de leurs parents) est forcement mauvais, ce n'est guère étonnant.

On parlait de profs qui donnent tout à coup le vendredi soir un gros travail pour le lundi. Pas de petites exos d'une fois sur l'autre.

Malheureusement, tant que chacun, sur cette question comme sur d'autres, restera persuadé de détenir la vérité et que l'autre est fainéant et/ou de mauvaise volonté et/ou mal-comprenant, tout continuera comme avant. Inertie, quand tu nous tiens...


par contre les exemples donnés plus haut (je ne connais pas l'enseignant des enfants du membre en question) me paraissent en effet exagérés.
je ne refuse pas d'écouter lorsque les élèves me disent qu'ils ont plusieurs contrôles la même journée et de repousser un devoir par exemple, quand c'est possible.
Le dialogue n'est pas impossible, mais la remise en cause perpétuelle des profs est assez pénible aussi...j'ai en ce moment des élèves favorisés avec des parents assez présents et revendicatifs (les élèves, forcément, se mettent aussi à revendiquer), donc attention à ne pas donner dans le "qu'est-ce que tu veux mon petit chéri"...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Reine Margot le Jeu 31 Mar - 17:17

@Pseudo a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:
A l'école c'est pareil, les élèves sont trop jeunes à priori et ils sont à l'âge d'apprendre, où les adultes savent ce qui est bon pour eux. Ils ne choisissent ni les programmes, ni les professeurs qu'ils vont avoir, ni leur manière d'enseigner.

Sauf qu'à un moment il faut bien que l'élève s'y mette. Et croire que passer en force est la bonne solution amène à des réactions de rejet. Et à entendre des mots comme "torture". Et à se retrouver dans des logiques d'affrontement.

Et si l'adulte sait ce qui est bon pour l'enfant (et encore, pas sûre que ça soit vrai tout le temps) il est aussi, normalement, plus intelligent. Ce qui n'est pas manifeste compte tenu des niveau de blocage auxquels on arrive.

Si tant est que le système soit vraiment fait pour le bien des morveux. J'en doute beaucoup.


Eh ben s'il faut négocier avec les élèves tous les travaux qu'on donne, leur demander leur avis à chaque travail ou chaque oeuvre, on n'est pas sortis de l'auberge... si on écoutait les élèves on ne lirait jamais un livre de l'année ("ah non, il faut lire, pffff"), on ne ferait pas d'étude de textes ( "pourquoi faut faire des textes?"), etc...on ne ferait pas grand chose. c'est une évolution dangereuse à mon avis, mais qui est bien dans l'air du temps (projets enthousiasmants, élève au centre, etc).

c'est d'ailleurs ce que je constate de plus en plus, plus on donne la parole aux élèves pour leur demander ce qu'ils veulent (type heure de vie de classe), plus ils poussent loin leurs revendications, car on oublie que ce sont des enfants, et que comme tels ils se servent de l'expression qu'on leur donne pour essayer de déstabiliser l'autorité de l'adulte.

Ne crois-tu pas que les parents qui n'achètent pas le paquet de bonbons au petit qui se roule "passent en force? qu'ils n'amènent pas du rejet? Et pourtant il le faut, et ils tiennent bon.

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Reine Margot le Jeu 31 Mar - 17:24

je vais faire ma réac mais j'ajouterais que la question de se révolter contre le prof qui impose tels travaux, ou qui ne demande pas l'avis des élèves, ou de négocier le travail avec le prof, ne serait jamais venue à la génération de nos parents. c'est tout nouveau. et nos parents, même sans études longues ont acquis des connaissances que nos collégiens peuvent leur envier.


On voit donc ce que ça donne quand on demande sans cesse l'avis des élèves...d'ailleurs ils deviennent plus agressifs et revendicatifs. ils ne viennent pas seulement demander gentiment de repousser un devoir, mais s'insurgent quand on leur donne la moindre chose à faire, sur un ton irrespectueux.

Ecole de nos parents, le prof décide = l'élève travaille, respecte le prof et ne revendique pas à tout va.
Ecole actuelle, on demande leur avis aux élèves = augmentation des revendications, irrespect, incivilités. et moins de travail, niveau qui baisse.

CQFD

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Marie Laetitia le Jeu 31 Mar - 17:29

Mais à vrai dire, comme il est désormais admis que les intentions des
profs sont bonnes et que le ressenti des élèves (et de leurs parents)
est forcement mauvais, ce n'est guère étonnant.

mais sur quoi t'appuies-tu pour affirmer cela ??? Qui a dit ça ici ?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Reine Margot le Jeu 31 Mar - 17:31

En effet on ne parle pas de "bon" ou de "mauvais" mais de relation d'autorité, et de savoir qu'a le prof et que l'élève n'a pas encore, c'est tout.

le prof connaît son boulot, il est formé et compétent, s'il donne qqch il sait pourquoi, l'élève lui a tout à apprendre. c'est tout!

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Pseudo le Jeu 31 Mar - 17:31

marquisedemerteuil a écrit:
@Pseudo a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:
A l'école c'est pareil, les élèves sont trop jeunes à priori et ils sont à l'âge d'apprendre, où les adultes savent ce qui est bon pour eux. Ils ne choisissent ni les programmes, ni les professeurs qu'ils vont avoir, ni leur manière d'enseigner.

Sauf qu'à un moment il faut bien que l'élève s'y mette. Et croire que passer en force est la bonne solution amène à des réactions de rejet. Et à entendre des mots comme "torture". Et à se retrouver dans des logiques d'affrontement.

Et si l'adulte sait ce qui est bon pour l'enfant (et encore, pas sûre que ça soit vrai tout le temps) il est aussi, normalement, plus intelligent. Ce qui n'est pas manifeste compte tenu des niveau de blocage auxquels on arrive.

Si tant est que le système soit vraiment fait pour le bien des morveux. J'en doute beaucoup.


Eh ben s'il faut négocier avec les élèves tous les travaux qu'on donne, leur demander leur avis à chaque travail ou chaque oeuvre, on n'est pas sortis de l'auberge... si on écoutait les élèves on ne lirait jamais un livre de l'année ("ah non, il faut lire, pffff"), on ne ferait pas d'étude de textes ( "pourquoi faut faire des textes?"), etc...on ne ferait pas grand chose. c'est une évolution dangereuse à mon avis, mais qui est bien dans l'air du temps (projets enthousiasmants, élève au centre, etc).

c'est d'ailleurs ce que je constate de plus en plus, plus on donne la parole aux élèves pour leur demander ce qu'ils veulent (type heure de vie de classe), plus ils poussent loin leurs revendications, car on oublie que ce sont des enfants, et que comme tels ils se servent de l'expression qu'on leur donne pour essayer de déstabiliser l'autorité de l'adulte.

Ne crois-tu pas que les parents qui n'achètent pas le paquet de bonbons au petit qui se roule "passent en force? qu'ils n'amènent pas du rejet? Et pourtant il le faut, et ils tiennent bon.

Je crois qu'il y a plusieurs façon de dire "non".

Je ne négocie jamais avec les élèves concernant ce que je veux qu'ils fassent. En revanche il m'arrive de négocier (et encore, pas beaucoup) sur les modalités. Je suis prête à écouter certaines de leurs doléances, mais pas toutes. Et il est assez étonnant parfois de voir des élèves se mettre à l’œuvre juste parce qu'on a pris le temps de les écouter et de leur répondre : "non" et pourquoi. Il m'arrive même, au bout du compte, d'user de l'argument d'autorité : c'est ainsi parce que j'en ai décidé ainsi. Ca passe le plus souvent.

Je fonctionne ainsi parce que je fonctionne ainsi moi-même. Pour me mettre en branle je veux comprendre, ou au moins qu'on écoute mes doléances. Mais tout le monde, non ? Il n'est que lire ce qui se dit ici sur les chefs d'étab.




Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Reine Margot le Jeu 31 Mar - 17:33

ah oui, ça je fais comme toi, le plus souvent j'explique pourquoi quand c'est nécessaire: on fait telle oeuvre car c'est au programme, on a besoin de silence pour se concentrer et travailler, je donne des exercices pour vérifier qu'ils ont compris, etc.

cela dit tu fais une comparaison avec nos propres rapports avec les CDE, ce sont des relations d'adulte à adulte donc assez différentes tout de même. ( les élèves sont jeunes, voient le prof comme un adulte référent, testent et se comportent avec lui comme avec les parents, par ex, il y a une dimension affective qu'il n'y a pas avec un CDE)

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par lerocher le Jeu 31 Mar - 18:06



...des jours comme ça où j'ai l'impression de débarquer d'une autre planète...
En ce qui me concerne: le prof c'est moi et c'est moi qui commande; le cours c'est moi qui le fait et qui le dirige: des moments de dialogue, des moments de travail en groupe, d'autres de travail perso et le sacro-saint résumé-bilan dicté à l'ancienne dans un silence studieux.
Les devoirs, dans ma matière peu dotée horairement, se résument à reprendre ce qui est vu en cours (manips, observations, exos) et à APPRENDRE ce qui doit l'être. Très peu de DM, mais intransigeance pour les dates de rendu.
Contrôles réguliers, annoncés ou pas, toujours corrigés et rendus au cours suivant. Cahiers notés tous les trimestres en 6e/5e.

Il peut m'arriver de décaler un DS lorsque les raisons avancées sont bonnes.

Mon message, que ce soit aux élèves ou aux parents, est toujours le même: il y a du travail à faire chez soi et il est vital de le faire régulièrement. La mémorisation des notions reste un objectif fondamental.

Je crois pouvoir penser, après 18 ans d'enseignement dans plusieurs collèges allant du 1 au 6, que mettre en place un cadre clair dans sa façon d'enseigner et surtout s'y tenir, permet à nos élèves d'être rassurés: ils savent ce que l'on fait, quand et comment. Ils ont surtout besoin, en collège et à cet âge, de limites claires et d'une autorité d'adulte.

lerocher
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par Van Enst le Jeu 31 Mar - 18:27

Vous êtes sans doute tous d'excellents profs, censés, raisonnables, se concertant pour le bien de vos cours et des élèves.

Dans mon établissement, en primaire, en septembre à la réunion des parents, les parents sont demandeurs de devoirs.
A l'avance, s'il vous plaît ! Pour pouvoir s'organiser. ( s'il a musique le lundi, on fera les devoirs mardi et si un autre a foot le mardi il les fera le lundi.. )
Résultat : il y a toujours des devoirs non-faits.
Une petite correction de dictée ? La dictée est signée mais non corrigée !!
Donc, je mets quelques petits devoirs pour faire plaisir aux parents, à la direction (car en plus la loi dit "pas plus de 30 minutes ), mais je n'en tiens pas compte pour mes apprentissages.
Groupes de niveau, dépassements, remédiations, apprentissage de la mémorisation en classe , techniques de gestion mentale etc....
Quand en fin d'année, on "conseille" (on ne peut pas imposer) le redoublement pour le bien de l'enfant, on le retrouve dans l'année supérieure à la rentrée car ce sont les parents qui prennent la décision finale !!

Je ne suis pas contre les devoirs et leçons pour "le fruit de mes entrailles " et comprends que certains profs du secondaires soient frustrés, découragés par les analphabètes ou enfants gâtés qui arrivent ainsi à passer à travers les mailles du filet, mais ce n'est pas en "écrasant" les gentils élèves travailleurs sous une tonne de travail sans explications que cela changera quelque chose.
C'est le système qui est à revoir aussi .

Encore un tit exemple de la bonne coordination de l'école: ma fille (5ème ) doit lire le Horla et mon fils (Seconde) vient de le lire !!! (Aucun n'a de retard scolaire) Qui le lit au bon moment ? Aucune idée! Il y a quand même un problème il me semble. (C'est la même école et il n'y a aucune différence de bâtiment entre le collège et le lycée. Les profs sont dans la même salle ...)

Bon, la Belgique est le royaume du compromis. Voilà ce que cela donne Smile

Van Enst
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: torture et humilation...

Message par thrasybule le Jeu 31 Mar - 18:29

@Van Enst a écrit:Vous êtes sans doute tous d'excellents profs, censés...l'être du moins Razz

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum