sujet rédaction épistolaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

sujet rédaction épistolaire

Message par pavot le Jeu 31 Mar 2011 - 9:31

Bonjour à vous tous,
je suis un peu "débordée" et je recherche un sujet de rédac pour mes quatrièmes sur l'épistolaire.
Pourriez-vous me dépanner?
Merci! topela

pavot
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: sujet rédaction épistolaire

Message par julie3 le Jeu 31 Mar 2011 - 10:38

Leur proposer de raconter à un ami, un parent un fait mémorable de leur vie.

julie3
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: sujet rédaction épistolaire

Message par miss terious le Jeu 31 Mar 2011 - 17:15

Mes sujets sont tjs en rapport avec le texte étudié juste avant. Que leur as-tu fait lire ? J'ai peut-être qqch qui pourrait convenir.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: sujet rédaction épistolaire

Message par miss sophie le Jeu 31 Mar 2011 - 17:42

Alors, un sujet qui nécessite d'avoir étudié le tableau de Vermeer (et Mme de Sévigné, mais tu peux enlever cette partie de la consigne) :

Sujet : Ecrivez la lettre que la jeune femme du tableau de Johannes Vermeer tient dans ses mains. L’émetteur lui annonce une nouvelle (heureuse ou malheureuse) importante pour leur relation. Il raconte les faits à la manière de Mme de Sévigné et exprime ses sentiments.

Sinon : Lettre d’un héros à sa mère / son père ou l’inverse (cf Nathan 2002 p.254 sa mère à Zorro)

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: sujet rédaction épistolaire

Message par pavot le Jeu 31 Mar 2011 - 18:10

Merci à vous!
J'ai étudié Oscar et la dame rose, des lettres de Madame de Sévigné, une lettre de Louis Pasteur, une lettre persanne............ topela

pavot
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: sujet rédaction épistolaire

Message par Hermione0908 le Jeu 31 Mar 2011 - 18:14

T'ai envoyé un MP Pavot.

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: sujet rédaction épistolaire

Message par Serge le Jeu 31 Mar 2011 - 18:29

je viens de leur donner un sujet de brevet (eh oui, en 4ème, faut bien qu'ils s'entraînent) avec rédaction devant respecter la typographie du genre épistolaire, suite à un extrait de pièce d'Alfred de Musset

Voici le texte

Spoiler:
Barberine 1835


La pièce se déroule en Hongrie, à la fin du Moyen Age.


Acte I


Une route devant une hôtellerie. Un château gothique au fond, dans les montagnes.


Scène 1


Rosemberg, L'hôtelier


ROSEMBERG. – Comment ! point de logis pour moi ! point d'écurie pour mes chevaux ! une grange ! une misérable grange !


L'HOTELIER. – J'en suis désolé, monsieur.


ROSEMBERG. – A qui parles-tu, par hasard ?


L'HOTELIER. – Excusez-moi, mon beau jeune seigneur. Si cela ne dépendait que de ma volonté, toute ma pauvre maison serait bien à votre service ; mais vous n'ignorez pas que cette hôtellerie est sur la route d'Albe Royale, l'auguste séjour de nos rois, où, depuis un temps immémorial, on les couronne et on les enterre.


ROSEMBERG. – Je le sais, puisque j'y vais !


L'HOTELIER. – Bonté du ciel ! Vous allez faire la guerre ?


ROSEMBERG. – Adresse tes questions à mes palefreniers(1), et songe à me donner tout d'abord la meilleure chambre de ton vilain taudis.


L'HOTELIER. – Hé ! monseigneur, c'est impossible ! il y a au premier, quatre barons moraves, au second, une dame de la Transylvanie(2), et au troisième, dans une petite chambre, un comte bohémien, monseigneur, avec sa femme qui est bien jolie !


ROSEMBERG. – Mets-les à la porte.


L'HOTELIER. – Ah ! mon cher seigneur, vous ne voudriez pas être la cause de la ruine d'un pauvre homme. Depuis que nous sommes en guerre avec les Turcs, si vous saviez le monde qui passe par ici !


ROSEMBERG. – Eh ! que m'importent ces gens-la ? dis-leur que je me nomme Astolphe de Rosemberg.


L'HOTELIER – Cela se peut bien, monseigneur, mais ce n'est pas une raison...


ROSEMBERG. – Tu fais 1'insolent, je suppose. Si je lève une fois ma cravache...


L'HOTELIER. – Ce n’est pas 1'action d'un gentilhomme de maltraiter les honnêtes gens.


ROSEMBERG, le menaçant – Ah ! tu raisonnes ? je t'apprendrai...



Scène 2



Les mêmes. Quelques valets accourent. Le chevalier Uladislas sort de I'hôtellerie.



LE CHEVALIER, sur le pas de la porte. – Qu'est-ce, messieurs ? Qu'y a-t-il donc ?


L'HOTELIER. – Je vous prends à témoin, monsieur le chevalier. Ce jeune seigneur me cherche querelle, parce que mon hôtellerie est pleine.


ROSEMBERG. – Je te cherche querelle, manant ! Querelle... à un homme de ton espèce !


L'HOTELIER. – Un homme, monsieur, de quelque espèce qu'il soit, a toujours une espèce de dos, et si on vient lui administrer une espèce de coup de bâton...


LE CHEVALIER, s'avançant, à I'hôtelier. – Ne te fâche pas, ne t'effraie pas ; je vais accommoder(3) les choses.


1. Palefrenier : personne qui est chargée du soin des chevaux.


2. Transylvanie : région de 1'est de l'Europe, située à proximité de la Hongrie.


3. Accommoder : arranger.


Et en rédaction, je leur ai demandé d'écrire à une comtesse, en se mettant dans la peau d'Astolphe de Rosemberg, ( à la manière de lettres étudiées de Rousseau/ Madame de Sévignée) une lettre indignée où il doit se plaindre de sa mésaventure avec effusion lyrique et dans un vocabulaire châtié, propre à ce milieu social et aux lettres de cette époque.


L'an dernier, mes précédents élèves s'y étaient frottés avec succès et ça a donné ça :

http://cafet.1fr1.net/t863-jouons-a-la-lettre-d-indignation

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: sujet rédaction épistolaire

Message par pavot le Jeu 31 Mar 2011 - 19:32

Merci Hermione!
Serge, tes élèves avaient fait du beau travail! Je suis épatée! succes

pavot
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: sujet rédaction épistolaire

Message par bellaciao le Jeu 31 Mar 2011 - 21:13

Sur Oscar et la dame rose, j'ai fait écrire, à partir de la lettre de présentation d'Oscar à Dieu, une lettre dans laquelle ils écrivaient en sinventant une identité imaginaire puis révélaient leur "vraie" identité, leur vie, leurs goûts. C'était une sorte d'auto-portrait.

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum