répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par sand le Mer 06 Avr 2011, 15:35

Moi j'ai mal parlé au conseiller pédago du primaire hier. Le socle, toujours le socle !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par freche le Mer 06 Avr 2011, 16:34

@Derborence a écrit:Deux de mes collègues et moi avons été reçues en audience par l'inspecteur d'académie. Nous y allions pour essayer de récupérer des moyens pour notre DHG catastrophique.
L'entretien a duré dans les 40 mn.
Nous lui avons exprimé notre mécontentement et avons évidemment argumenté. Nous avons montré, fort poliment certes, notre désaccord face aux propos qu'il tenait.
Que risquions-nous ? Rien... Nous sommes toujours vivantes. Nos IPR n'ont pas encore débarqué.
Spoiler:
mais nous en avons pris plein la g****e et n'avons bien sûr rien obtenu de ce que nous demandions.

Même chose, alors que nous disions que 15% d'HSA dans un bahut où 75% des profs ont plus de 50 ans c'est ingérable, il nous a dit que nous devrions dire merci parce que nos élèves sont tellement sages (on n'en est qu'au 8eme conseil de discipline de l'année, sur 400 élèves) et que dans ces conditions, enseigner n'est absolument pas fatigant. Si nous refusions les heures sup, c'est que nous n'avions aucune conscience professionnelle.
Je lui ai répondu que je songeais à démissionner, il me dit "oh, mais vous les aimez bien vos élèves" moi "oui, ce ne sont pas eux qui me gênent, mais l'administration et la hiérarchie, et je ne parle pas de ma chef d'établissement". Il ne l'a pas bien pris...

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par Igniatius le Mer 06 Avr 2011, 16:38

@freche a écrit:
@Derborence a écrit:Deux de mes collègues et moi avons été reçues en audience par l'inspecteur d'académie. Nous y allions pour essayer de récupérer des moyens pour notre DHG catastrophique.
L'entretien a duré dans les 40 mn.
Nous lui avons exprimé notre mécontentement et avons évidemment argumenté. Nous avons montré, fort poliment certes, notre désaccord face aux propos qu'il tenait.
Que risquions-nous ? Rien... Nous sommes toujours vivantes. Nos IPR n'ont pas encore débarqué.
Spoiler:
mais nous en avons pris plein la g****e et n'avons bien sûr rien obtenu de ce que nous demandions.

Même chose, alors que nous disions que 15% d'HSA dans un bahut où 75% des profs ont plus de 50 ans c'est ingérable, il nous a dit que nous devrions dire merci parce que nos élèves sont tellement sages (on n'en est qu'au 8eme conseil de discipline de l'année, sur 400 élèves) et que dans ces conditions, enseigner n'est absolument pas fatigant. Si nous refusions les heures sup, c'est que nous n'avions aucune conscience professionnelle.
Je lui ai répondu que je songeais à démissionner, il me dit "oh, mais vous les aimez bien vos élèves" moi "oui, ce ne sont pas eux qui me gênent, mais l'administration et la hiérarchie, et je ne parle pas de ma chef d'établissement". Il ne l'a pas bien pris...

yesyes

Il faut multiplier ce genre d'interventions : il n'est pas question de laisser croire aux responsables que "ça va passer".

Tout finit par remonter !

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par freche le Mer 06 Avr 2011, 16:41

Je précise, en disant la hiérarchie, je ne parlais pas de ma chef d'établissement, je trouve que ma phrase prête à confusion.

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par Igniatius le Mer 06 Avr 2011, 16:46

@freche a écrit:Je précise, en disant la hiérarchie, je ne parlais pas de ma chef d'établissement, je trouve que ma phrase prête à confusion.

en effet, je pensais que tu mettais ta CDE dans le même sac.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par Azad le Mer 06 Avr 2011, 17:03

c'est ce que j'avais compris aussi, pour le coup, je ne m'y risquerais pas... un CDE a pour le coup vraiment les moyens de vous pourrir la vie.

Azad
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par Azad le Mar 12 Avr 2011, 13:32

Je dépoussière le topic, pour vous poser une nouvelle question : un collègue qui s'est fait inspecter a reçu son rapport. Celui-ci n'est pas très positif, il évoque beaucoup de maladresses dans le cours (reprise de certaines formulations notamment), et le positif ne transparaît qu'à travers des expressions assez vagues et convenues : "il semble sérieux", "il a toutes les capacités pour progresser", "il a toute ma confiance"...

L'entretien avec l'inspecteur s'est très mal passé : reproche sur reproche (en gros, "vous n'êtes pas compétent pour étudier des images"), et surtout des attaques personnelles, sur le fait notamment... qu'il ait cinq enfants et que par conséquent, on ne peut pas être bon prof dans ces conditions...! Suspect

En soi, le cours s'est pourtant à peu près bien passé, et surtout c'est un collègue qui bosse énormément, qui s'entend bien avec les élèves (qui n'ont pas compris qu'il se soit fait descendre), mène des projets...

Bref, au final, comme souvent, l'entretien est désastreux et vire à l'attaque personnelle, alors que le rapport n'affiche rien de positif sans forcément le descendre...

Il envisageait de préciser certaines choses sur des propos qu'il a tenus, mais qui tirés de leur contexte, pouvaient paraître décalés. A sa place, j'aurais demandé une contre inspection (quelle que soit la note qu'il aura), ne serait-ce que par révolte contre la manière dont l'entretien a été conduit.

Qu'en pensez-vous ?

Azad
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par Circé le Mar 12 Avr 2011, 16:48

Pour avoir eu droit à ça et encore, ton collègue a eu droit à du light par rapport à ce que je me suis mangée, qu'il laisse pisser.
C'est honteux je l'admets mais s'il réussit à dormir la nuit, il a des choses plus intéressantes à faire de sa vie (s'occuper de ses élèves, de ses poussins et de lui !!). De toutes façons, le rapport n'est pas mauvais "il a toute ma confiance"...donc sa note ne peut pas baisser. Après, c'est du parole contre parole et malheureusement, seuls les écrits sont recevables dans ce genre de situation ...et le rapport n'est pas mauvais.

Mais ce n'est que mon humble expérience et avis.

Au fait, je suis inspectée jeudi par la même inspectrice..vais-je en prendre plein les dents ? suspens...

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par MarieL le Mar 12 Avr 2011, 17:41

A la suite d'une inspection très déstabilisante, je n'ai pas voulu contester - sur les conseils du CDE - le parti-pris manifeste de l'IPR... Eh bien, après réflexion, j'aurais dû ! L'inspection suivante - qui s'est très, très bien passe - n'a eu lieu que ... dix ans plus tard !

Mieux vaut ne pas laisser traîner les rapports pas vraiment positifs. Mais ce n'est qu'un avis tout personnel.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par Azad le Mar 12 Avr 2011, 17:51

Je croise fort les doigts pour toi Circé. Tu es une excellente prof, quoi qu'il arrive.

Merci pour vos avis. J'allais, sinon, lui conseiller de demander une inspection assez vite (deux trois ans)... qu'il n'attende pas 10 ans...

Azad
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par Daphné le Mar 12 Avr 2011, 18:11

joel a écrit:Je croise fort les doigts pour toi Circé. Tu es une excellente prof, quoi qu'il arrive.

Merci pour vos avis. J'allais, sinon, lui conseiller de demander une inspection assez vite (deux trois ans)... qu'il n'attende pas 10 ans...

Je ne pense pas qu'il y aura encore des inspections d'ici là.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par lerocher le Mar 12 Avr 2011, 18:18

La stagnation de la note c'est la basse vengeance de l'inspecteur à qui vous osâtes dire certaines choses non éducationnellement correctes. J'y ai eu droit, grand merci!
Certains sont tout de même plus près du terrain, de par leur carrière de prof. D'autres semblent être tombés dans la soupe lexico-pédagogiste depuis tout petit et nous survolent à des hauteurs stratosphériques.
A moins de vouloir jouer le jeu pour monter plus vite les échelons ou préparer une seconde carrière -inspect ou CE, le dossier compte lourdement- il faut se résigner si l'on est trop franc: avancement au choix dans le meilleur des cas...

lerocher
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par Circé le Mar 12 Avr 2011, 18:29

joel a écrit:Je croise fort les doigts pour toi Circé. Tu es une excellente prof, quoi qu'il arrive.

Merci pour vos avis. J'allais, sinon, lui conseiller de demander une inspection assez vite (deux trois ans)... qu'il n'attende pas 10 ans...

Merci, c'est gentil, de toutes façons, avoir m'avoir dit que j'étais un "danger intellectuel pour les élèves" je suis préparée au pire...et elle me fera pas un trou là où j'en ai déjà un, donc si elle veut me baisser ma note ou me faire un rapport pourri, grand bien lui fasse, j'ai d'autres chats à fouetter cette année.

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par kiwi le Mar 12 Avr 2011, 18:45

@Circé a écrit: De toutes façons, le rapport n'est pas mauvais "il a toute ma confiance"...donc sa note ne peut pas baisser.

Je viens te contredire : rapport très bon, excellent entretien. Pourtant, l'IPR m'a baissé d'un point... Suspect Je l'ai eu un peu mauvaise sur le coup. Faut dire qu'à l'époque, j'étais au max de mon échelon et c'était ma note de classement au concours. Enfin quand même. Je ne m'attendais pas à ce qu'ils me l'augmentent, mais de là à la baisser... ça fait un peu sanction je trouve, non?!


kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par Circé le Mar 12 Avr 2011, 18:48

@kiwi a écrit:
@Circé a écrit: De toutes façons, le rapport n'est pas mauvais "il a toute ma confiance"...donc sa note ne peut pas baisser.

Je viens te contredire : rapport très bon, excellent entretien. Pourtant, l'IPR m'a baissé d'un point... Suspect Je l'ai eu un peu mauvaise sur le coup. Faut dire qu'à l'époque, j'étais au max de mon échelon et c'était ma note de classement au concours. Enfin quand même. Je ne m'attendais pas à ce qu'ils me l'augmentent, mais de là à la baisser... ça fait un peu sanction je trouve, non?!


affraid affraid affraid
C'est vraiment du N'IMPORTE QUOI !!!
Je préfère pas faire d'autres commentaires au sujet des IPR au risque de gravement augmenter ma tension... furieux

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par kiwi le Mar 12 Avr 2011, 18:54

Ah si, dans le rapport il y avait un reproche : attention au nombre de photocopies... (Comme si avec des bouquins vieux de 15ans en géo, on pouvait se passer de photocopies...). Enfin, ça valait 1pt de moins ça??!!

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par Circé le Mar 12 Avr 2011, 19:03

@kiwi a écrit:Ah si, dans le rapport il y avait un reproche : attention au nombre de photocopies... (Comme si avec des bouquins vieux de 15ans en géo, on pouvait se passer de photocopies...). Enfin, ça valait 1pt de moins ça??!!


Ben écoute faut croire que c'est le prix du développement durable, vilaine tueuse d'arbres !! Suspect

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par Azad le Mar 12 Avr 2011, 19:46

@Daphné a écrit:
joel a écrit:Je croise fort les doigts pour toi Circé. Tu es une excellente prof, quoi qu'il arrive.

Merci pour vos avis. J'allais, sinon, lui conseiller de demander une inspection assez vite (deux trois ans)... qu'il n'attende pas 10 ans...

Je ne pense pas qu'il y aura encore des inspections d'ici là.

Je n'ai compris... ai-je loupé un épisode dans le flot des réformes ?

Kiwi : je ne comprends pas, c'est un scandale, c'est tout simplement inadmissible....
Spoiler:
Gâcher ainsi du papier... vilaine, va ! Laughing

Azad
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par Daphné le Mar 12 Avr 2011, 20:22

joel a écrit:
@Daphné a écrit:
joel a écrit:Je croise fort les doigts pour toi Circé. Tu es une excellente prof, quoi qu'il arrive.

Merci pour vos avis. J'allais, sinon, lui conseiller de demander une inspection assez vite (deux trois ans)... qu'il n'attende pas 10 ans...

Je ne pense pas qu'il y aura encore des inspections d'ici là.

Je n'ai compris... ai-je loupé un épisode dans le flot des réformes ?

Oui c'est ça.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par CarmenLR le Mar 12 Avr 2011, 22:19

S'ils n'inspectent plus, que vont faire les inspecteurs ?

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par User5899 le Mar 12 Avr 2011, 23:11

@CarmenLR a écrit:S'ils n'inspectent plus, que vont faire les inspecteurs ?
Personne ne sait, mais on est très inquiet pour les mouches en saison chaude.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par CarmenLR le Mar 12 Avr 2011, 23:23

Conseiller, peut-être, non ?

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par Leclochard le Mar 12 Avr 2011, 23:30

Cripure a écrit:
@CarmenLR a écrit:S'ils n'inspectent plus, que vont faire les inspecteurs ?
Personne ne sait, mais on est très inquiet pour les mouches en saison chaude.

Laughing

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par Daphné le Mar 12 Avr 2011, 23:31

@CarmenLR a écrit:S'ils n'inspectent plus, que vont faire les inspecteurs ?
Organiser la formation, animer les stages.........

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par CarmenLR le Mar 12 Avr 2011, 23:40

Mais ils le font déjà ça, non ?

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre à un inspecteur : que risque-t-on ?

Message par Daphné le Mar 12 Avr 2011, 23:45

Oui.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum