Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Circé
Expert spécialisé

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par Circé le Mer 6 Avr 2011 - 11:29
Oui, on a les mêmes textes, on nous invite à faire attention aux élèves ayant des notes d'écrit et d'oral qui font le grand écart, de nous rapprocher de nos collègues en cas de doute sur une copie...moi en 3 ans, jamais vu ça, tout le monde qui vient sur ses deniers car cette journée n'est pas payée, n'a qu'une envie...partir !!!
avatar
Azad
Habitué du forum

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par Azad le Mar 19 Avr 2011 - 17:58
Nouvelle question qui m'interroge : concernant la liste de bac à l'oral, mettez-vous les textes complémentaires (pas seulement les titres, les textes entiers) :
- dans le descriptif qu'ont les élèves ?
- dans celui que vous faites passer par l'établissement à l'attention des examinateurs ?
- Nulle part ?
- Les deux ?

heu
avatar
Circé
Expert spécialisé

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par Circé le Mar 19 Avr 2011 - 18:14
Les deux !
avatar
Azad
Habitué du forum

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par Azad le Mar 19 Avr 2011 - 18:18
humhum ... et la planète dans tout ça...? Quand je pense que tout ça finit à la poubelle le lendemain de l'oral...

Merci pour l'info.
avatar
Daniel
Niveau 9

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par Daniel le Mar 19 Avr 2011 - 18:31
Uniquement dans ceux destinés à l'examinateur, les élèves ont déjà eu les TC au cours de l'année..
avatar
Circé
Expert spécialisé

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par Circé le Mar 19 Avr 2011 - 19:09
@Daniel a écrit:Uniquement dans ceux destinés à l'examinateur, les élèves ont déjà eu les TC au cours de l'année..

Hihihihi, quand ils les ont encore ... mais c'est vrai, tu as raison !
avatar
Azad
Habitué du forum

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par Azad le Mar 19 Avr 2011 - 20:12
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Expert

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 11 Mar 2016 - 17:59
Bonsoir,

Une collègue m'a dit qu'il y avait une réunion d'harmonisation après l'oral du bac (elle voudrait qu'on fasse la même chose maintenant que notre oral blanc est passé, mais heu... non). Je trouverais absurde qu'une telle chose existât (à moins d'enregistrer les oraux), mais qu'en est-il vraiment ?
avatar
Oxford
Habitué du forum

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par Oxford le Ven 11 Mar 2016 - 18:05
D'aussi loin que je me souvienne, réunion d'harmonisation pour l'EAF (écrit et oral) et l'IPR est là pour obliger nous aider à falsifier "remonter" les notes.
"mais heu...non" me semble en effet la meilleure des réponses  chevalier
Bienvenue dans l'EN, Sylvain !
avatar
ysabel
Devin

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par ysabel le Ven 11 Mar 2016 - 18:18
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Bonsoir,

Une collègue m'a dit qu'il y avait une réunion d'harmonisation après l'oral du bac (elle voudrait qu'on fasse la même chose maintenant que notre oral blanc est passé, mais heu... non). Je trouverais absurde qu'une telle chose existât (à moins d'enregistrer les oraux), mais qu'en est-il vraiment ?

Mouarf !

@Oxford a écrit:D'aussi loin que je me souvienne, réunion d'harmonisation pour l'EAF (écrit et oral) et l'IPR est là pour obliger nous aider à falsifier "remonter" les notes.
"mais heu...non" me semble en effet la meilleure des réponses  chevalier
Bienvenue dans l'EN, Sylvain !

Tous les ans, avec mon binôme (jamais le même), nous faisons semblant et nous sommes d'accord pour ne rien remonter... Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Expert

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 11 Mar 2016 - 18:28
C'est dingue. Je pensais que ces commissions se payaient au moins la fiction suivante : les professeurs notent tous de la même façon et il est naturel que les moyennes soient à peu près les mêmes partout, il suffit donc de leur demander d'examiner à nouveau les copies, et les généreux conviendront qu'ils avaient fumé ce jour-là, et les sévères qu'ils étaient un peu trop sous l'influence de Saturne, et nécessairement les extrêmes se tempéreront.
Même pas.

Tous les ans, on se retrouve donc en binôme avec un collègue pour revoir nos notes ?...


_________________
Les moyens sont le contraire des procédés; se borner à obtenir une perfection formelle déjà créée, c’est se donner pour but le jeu de moyens déjà établis et connus. Ce n’est ni un noble effort à tenter ni un but élevé à atteindre. (Reverdy, "Certains avantages d'être seul")
avatar
ysabel
Devin

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par ysabel le Ven 11 Mar 2016 - 18:30
oui car tu n'as pas oral et écrit pour le même élève.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Expert

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 11 Mar 2016 - 18:31
Ok.

_________________
Les moyens sont le contraire des procédés; se borner à obtenir une perfection formelle déjà créée, c’est se donner pour but le jeu de moyens déjà établis et connus. Ce n’est ni un noble effort à tenter ni un but élevé à atteindre. (Reverdy, "Certains avantages d'être seul")
avatar
Oxford
Habitué du forum

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par Oxford le Ven 11 Mar 2016 - 20:03
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:

Tous les ans, on se retrouve donc en binôme avec un collègue pour revoir nos notes ?...


Pour moi c'est assemblée plénière puis passage un par un devant l'inspecteur...le confessionnal quoi !  Razz
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Expert

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 11 Mar 2016 - 22:15
:shock:
Mais pour quoi faire ?

_________________
Les moyens sont le contraire des procédés; se borner à obtenir une perfection formelle déjà créée, c’est se donner pour but le jeu de moyens déjà établis et connus. Ce n’est ni un noble effort à tenter ni un but élevé à atteindre. (Reverdy, "Certains avantages d'être seul")
avatar
Oxford
Habitué du forum

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par Oxford le Sam 12 Mar 2016 - 5:07
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit::shock:
Mais pour quoi faire ?

Pour obliger à remonter les notes danlintérêdezélève
objectif : 100 % de réussite au bac :cool3:
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par NLM76 le Sam 12 Mar 2016 - 7:16
Cela dit, discuter avec les collègues pour harmoniser ne me semble pas complètement idiot. "Toi, tu mets combien à un élève qui... ?"

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Marguerite V
Niveau 6

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par Marguerite V le Sam 12 Mar 2016 - 7:27
@nlm76 a écrit:Cela dit, discuter avec les collègues pour harmoniser ne me semble pas complètement idiot. "Toi, tu mets combien à un élève qui... ?"
Je suis d'accord.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par User5899 le Sam 12 Mar 2016 - 16:45
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:C'est dingue. Je pensais que ces commissions se payaient au moins la fiction suivante : les professeurs notent tous de la même façon et il est naturel que les moyennes soient à peu près les mêmes partout, il suffit donc de leur demander d'examiner à nouveau les copies, et les généreux conviendront qu'ils avaient fumé ce jour-là, et les sévères qu'ils étaient un peu trop sous l'influence de Saturne, et nécessairement les extrêmes se tempéreront.
Même pas.

Tous les ans, on se retrouve donc en binôme avec un collègue pour revoir nos notes ?...

Non, ça ne m'est jamais arrivé. On ne parle jamais de l'oral dans la réunion plénière où l'on rapporte les copies, et j'ai bien bien noté le message de l'IPR l'an dernier : "Vous savez qu'il n'y a pas de moyenne à atteindre et que la loi m'interdit de vous ordonner de toucher à vos notes, soyez donc tranquilles". Bon, je n'avais jamais été inquiet, mais ça va encore mieux en le disant.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par User5899 le Sam 12 Mar 2016 - 16:48
@nlm76 a écrit:Cela dit, discuter avec les collègues pour harmoniser ne me semble pas complètement idiot. "Toi, tu mets combien à un élève qui... ?"
Voilà, c'est ce qui est préconisé chez nous. Moi, à partir du moment où ça vient d'un collègue et non d'un ordre, je ne puis qu'approuver. Le passage un par un devant un IPR ne repose sur aucun texte, et pour environ 130 profs, c'est inenvisageable, tout le monde se barrant en général au cours des 45 premières minutes. Faut dire que ça se passe encore après l'oral de second groupe Rolling Eyes
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par NLM76 le Sam 12 Mar 2016 - 16:53
Cette histoire de confessionnal est tout à fait incroyable. Pourquoi acceptez-vous cela ? Ça me paraît illégal.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par trompettemarine le Sam 12 Mar 2016 - 17:29
@Azad a écrit:Nouvelle question qui m'interroge : concernant la liste de bac à l'oral, mettez-vous les textes complémentaires (pas seulement les titres, les textes entiers) :
- dans le descriptif qu'ont les élèves ?
- dans celui que vous faites passer par l'établissement à l'attention des examinateurs ?
- Nulle part ?
- Les deux ?

heu

Je crois que cela dépend des us et coutumes de chaque académie. Le texte officiel du bac ne dit rien (ni dans un sens, ni dans l'autre) à ce sujet.
BO a écrit:
Les documents nécessaires
L'examinateur reçoit à l'avance les descriptifs des lectures et activités des candidats qu'il aura à évaluer.
Les photocopies des textes étudiés en lecture analytique ne figurant pas dans les manuels sont jointes aux descriptifs.
Pour l'épreuve, le candidat apporte :
- son exemplaire du descriptif des lectures et activités ;
- deux exemplaires du manuel en usage dans sa classe ;
- un jeu de photocopies des textes ne figurant pas dans le manuel, identique à celui qui a été adressé à l'examinateur ;
- deux exemplaires des œuvres intégrales étudiées.

S'agit-il ici d'un minimum ou d'un maximum ?
Chez nous, tous les textes sont fournis ; on fait en sorte aussi de photocopier les textes du manuel ou des oeuvres intégrales pour que l'examinateur ne passe pas un temps fou à les rechercher surtout quand il a parfois jusqu'à six descriptifs... cafe

Pour dire la vérité, si je me suis pliée docilement au début à cet exercice, je me demande de plus en plus l'intérêt et l'efficacité de ces descriptifs.
Les descriptifs sont très différents, et finalement on est rarement satisfait.
Je me demande si une simple liste de textes (les LA) sans séquence ni problématique ne suffit pas. A charge ensuite à l'élève au cours de l'entretien d'expliciter le rapport du texte par rapport à un objet d'étude, un mouvement littéraire (éventuellement), une problématique (celle qu'il a vue en classe) et à le relier aux lectures cursives et autres documents qu'il a pu étudier. L'examinateur s'apercevra rapidement si le travail sur les LC a été fait, si les OI ont été réellement lues et comprises.
On revient à une simple liste, pas compliquée, qui empêche les professeurs de se perdre, de perdre les élèves (parce qu'il faut apprendre aux élèves à comprendre le descriptif (Cela a-t-il un quelconque intérêt pédagogique, si ce n'est de justifier a posteriori l'existence dudit descriptif ?), et à tout le monde de perdre du temps. Une fourchette de textes devrait être proposée selon les séries (c'est infernal de voir des listes de 15 textes côtoyer des listes de 50 textes) et basta !
Moins de temps perdu en préparation, moins de photocopies, pour le même résultat (puisque cette façon de faire ne remet pas en question le travail en séquence, l'existence de problématiques et de textes de LC).
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par Iphigénie le Sam 12 Mar 2016 - 18:13
Bien d'accord avec Trompettemarine: ces descriptifs de français sont une pure folie.
Et dire qu'on en est chez nous à les fournir aussi aux collègues pour les bacs blancs: quel gâchis de papier! Que de temps perdu!
et pour quel résultats finalement? Des questions ou très générales ou à côté de la plaque et des doxuments complémentaires qu"on n'a le temps d'exploiter ni en classe ni à l'entretien, parce que bon, 10 minutes, ça fait pas lourd de développement.
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Expert

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par Sylvain de Saint-Sylvain le Sam 12 Mar 2016 - 18:36
@nlm76 a écrit:Cela dit, discuter avec les collègues pour harmoniser ne me semble pas complètement idiot. "Toi, tu mets combien à un élève qui... ?"

Alors j'en profite, tiens.
Enthousiasmé par ce que j'ai pu lire ici, j'ai tenté plusieurs fois lors des oraux blancs la question "Quel est selon vous l'intérêt / l'originalité de ce texte". Mais je me suis trouvé bien gêné, en fait, car systématiquement l'élève m'a récité le brillant commentaire composé élaboré en classe, lequel, la plupart du temps, répondait à la question, mais sans que l'élève semble en avoir conscience -- c'est à dire que j'attendais de lui qu'il fasse quelques aménagements, histoire de montrer qu'il comprenait bien que l'analyse faite en classe répondait certes à une autre question, mais pouvait aussi répondre à celle-ci au moyen de quelques ajouts / modifications / sélections. Je n'ai jamais eu l'impression d'une réflexion, d'une vraie prise en compte de la question. Au mieux, j'avais des trucs du type, en conclusion : "Donc, le premier intérêt, c'est que le texte est épique, le deuxième c'est qu'il est pathétique, le troisième c'est qu'il est tragique" (à propos du récit de la mort d'Hippolyte). Ou, à propos de n'importe quelle fable de La Fontaine : "Le premier intérêt, c'est que c'est un récit plaisant, le deuxième que c'est un texte instruisant instructif". Je trouve que ces phrases ne veulent rien dire...
Qu'attendez-vous au juste avec cette question, puisque vous êtes plusieurs à la pratiquer ? Comment notez-vous de telles choses ?
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par trompettemarine le Sam 12 Mar 2016 - 18:52
@Iphigénie a écrit:Bien d'accord avec Trompettemarine: ces descriptifs de français sont une pure folie.
Et dire qu'on en est chez nous à les fournir aussi aux collègues pour les bacs blancs: quel gâchis de papier! Que de temps perdu!
et pour quel résultats finalement? Des questions ou très générales ou à côté de la plaque et des documents complémentaires quon n'a le temps d'exploiter ni en classe ni à l'entretien, parce que bon, 10 minutes, ça fait pas lourd de développement.

Chez nous aussi !
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par trompettemarine le Sam 12 Mar 2016 - 18:56
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@nlm76 a écrit:Cela dit, discuter avec les collègues pour harmoniser ne me semble pas complètement idiot. "Toi, tu mets combien à un élève qui... ?"

Alors j'en profite, tiens.
Enthousiasmé par ce que j'ai pu lire ici, j'ai tenté plusieurs fois lors des oraux blancs la question "Quel est selon vous l'intérêt / l'originalité de ce texte". Mais je me suis trouvé bien gêné, en fait, car systématiquement l'élève m'a récité le brillant commentaire composé élaboré en classe, lequel, la plupart du temps, répondait à la question, mais sans que l'élève semble en avoir conscience -- c'est à dire que j'attendais de lui qu'il fasse quelques aménagements, histoire de montrer qu'il comprenait bien que l'analyse faite en classe répondait certes à une autre question, mais pouvait aussi répondre à celle-ci au moyen de quelques ajouts / modifications / sélections. Je n'ai jamais eu l'impression d'une réflexion, d'une vraie prise en compte de la question. Au mieux, j'avais des trucs du type, en conclusion : "Donc, le premier intérêt, c'est que le texte est épique, le deuxième c'est qu'il est pathétique, le troisième c'est qu'il est tragique" (à propos du récit de la mort d'Hippolyte). Ou, à propos de n'importe quelle fable de La Fontaine : "Le premier intérêt, c'est que c'est un récit plaisant, le deuxième que c'est un texte instruisant instructif". Je trouve que ces phrases ne veulent rien dire...
Qu'attendez-vous au juste avec cette question, puisque vous êtes plusieurs à la pratiquer ? Comment notez-vous de telles choses ?

Je ne pose pas cette question, mais quelle que soit la question, l'exercice est à la fois difficile et très artificiel.

Les élèves ont su redire le cours et ne pas pratiquer la paraphrase. Franchement, pour un premier oral, en une demi-heure de préparation, ce n'est pas si mal. Au contraire.
Quand je n'ai pas de paraphrase et que la technique du commentaire est acquise, je mets systématiquement au moins la moyenne (tant pis pour la question.)
Rares sont les élèves qui parviennent à répondre à la question en commentant réellement le texte.


Dernière édition par trompettemarine le Sam 12 Mar 2016 - 18:59, édité 1 fois
Contenu sponsorisé

Re: EAF - questions diverses, écrit et oral

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum