Elèves défavorisés et leur matériel

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Elèves défavorisés et leur matériel

Message par User5899 le Mar 5 Avr 2011 - 20:56

*angie* a écrit:J'ai enseigné 5 ans dans une zone très très appauvrie du Pas-de-Calais (bassin minier) : des maisons sans salle de bains à l'aube de 2000, ça m'avait paru fou. De nombreux élèves profitaient des cours d'EPS pour se laver parce qu'ils ne pouvaient le faire chez eux. Idem pour les toilettes qui se trouvaient au fond du jardin.
Pour info, en 1996, 1/3 des logements parisiens intra muros avaient des toilettes sur l'escalier...

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves défavorisés et leur matériel

Message par Anna de Noailles le Mar 5 Avr 2011 - 21:05

A ce compte, faisons comme en primaire: fournissons le matériel
Il suffirait qu'une partie de la prime soit déduite lors de la rentrée scolaire , correspondant aux fournitures scolaires que l'établissement fournirait. Plus de problème de marques ni de différences de matériel.
Le reste de la prime serait maintenu permettant aux parents d'habiller leurs enfants.

Il est vrai que travailler avec des élèves qui n'ont jamais de matériel est difficile. La prime est faite pour cela. Je comprends qu'elle soit rapidement dépensée et qu'elle puisse être l'occasion pour des familles d'offrir à leurs enfants des objets autres que ceux demandés par l'école. Ceci dit, elle doit servir avant tout pour le matériel et force est de constater que chez nous, il y a pas mal d'élèves qui viennent lotis de marques d'habits mais sans stylo ou qui mettent un mois à apporter un nouveau cahier. Bref, il serait plus simple de fournir le matériel. Cela éviterait aussi les jalousies entre élèves et mettrait tout le monde à égalité.

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves défavorisés et leur matériel

Message par Dhaiphi le Mar 5 Avr 2011 - 21:16

@Anna de Noailles a écrit: La prime est faite pour cela.

Une partie de la prime en bons d'achat de fournitures scolaires par exemple.


Dernière édition par Dhaiphi le Mer 6 Avr 2011 - 18:40, édité 2 fois

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves défavorisés et leur matériel

Message par Anna de Noailles le Mar 5 Avr 2011 - 21:21

@Dhaiphi a écrit:
@Anna de Noailles a écrit: La prime est faite pour cela.

Une partie de la prime en bon d'achats de fourniture scolaires par exemple.

Voilà par exemple! C'est une bonne idée... cela permettrait aux élèves de choisir leur matériel mais limiterait la dépense aux fournitures scolaires nécessaires.

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves défavorisés et leur matériel

Message par Cath le Mar 5 Avr 2011 - 21:47

Pour l'anecdote, dans mon académie, les élèves ont :
-une calculette à l'entrée en 6°, acceptable jusqu'au début de la 2°.
-un ordinateur portable.
-à l'entrée en 2°, une carte avec 140 euros (de mémoire) destinés à l'achat, à la location de livres scolaires et autres manuels.
-une prime de 200 et quelques euros (réservée à l'enseignement professionnel)
-un agenda offert par le conseil régional
-je passe sur la gratuité totale des transports scolaires.

Tout ceci indépendamment de la prime de rentrée scolaire.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves défavorisés et leur matériel

Message par Albertine le Mer 6 Avr 2011 - 6:46

Cela fait depuis janvier que une bonne moitié de mes élèves n'ont plus de stylos, de feuilles, cahiers...en revanche, ils ont tous un portable, des sucettes dans toutes les poches.
C'est une affaire de priorité et la priorité n'est pas le collège !
Heureusement qu'en début d'année, je leur ai demandé à chacun un paquet de feuilles doubles et simples et pour les stylos, ils écrivent au crayon "ikea", je fais des réserves chaque fois que j'y vais!
titanic

Albertine
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves défavorisés et leur matériel

Message par Pseudo le Mer 6 Avr 2011 - 6:56

@Anna de Noailles a écrit:
@Dhaiphi a écrit:
@Anna de Noailles a écrit: La prime est faite pour cela.

Une partie de la prime en bon d'achats de fourniture scolaires par exemple.

Voilà par exemple! C'est une bonne idée... cela permettrait aux élèves de choisir leur matériel mais limiterait la dépense aux fournitures scolaires nécessaires.

Mais croyez-vous que le gouvernement donne cette prime pour l'achat de fournitures scolaires ? Bien sur que non, puisque tout le monde sait que cela sert à autre chose, depuis payer la facture de gaz en souffrance jusqu'à la télé grand écran.

Cessons cette hypocrisie ! La prime est faite pour que le gens consomment, point barre. En quoi, on s'en fout. Sinon, effectivement, si on voulait que cet argent serve à l'éducation il y aurait d'autres moyens de la distribuer.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves défavorisés et leur matériel

Message par sand le Mer 6 Avr 2011 - 7:14

Exactement, cette prime est faite pour relancer l'économie à un moment donné. Les gens font exactement ce qu'on attend d'eux : ils consomment. On va le leur reprocher ?

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves défavorisés et leur matériel

Message par Leclochard le Mer 6 Avr 2011 - 7:15

@Rikki a écrit:Pas toujours.

J'ai eu, à la Goutte d'or, une maman qui m'a demandé si elle pouvait payer en plusieurs fois la sortie à 2 euros.
Je ne sais pas pour cet élève en particulier, mais quand il n'y a plus d'argent, il n'y a plus d'argent, parfois. Vraiment plus. Du tout.

J'ai une copine, arrivée en France d'Algérie à l'âge de 18 ans, qui a vécu un temps seule avec sa fille, qui pleurait parfois quand elle voyait arriver la carte de coopérative ou la demande de 10 francs pour le spectacle : elle se demandait comment elle allait acheter du lait pour la petite si elle donnait l'argent du lait à l'école. Elle n'a jamais osé en parler à la maîtresse, bien sûr. Maintenant, ça va bien pour elle, mais à l'époque...

Moi, aussi.
Une autre m'avait demandé d'attendre la paye. Il y a vraiment des gens dans la m... Difficile de s'en rendre compte quand on n'y a pas été confronté.
A la Poste, un jour, mon père a surpris une conversation: le guichetier précisait à un homme qu'il ne pouvait lui donner plus de 10 francs car cela entraînait la clôture de son livret A. Faire la queue pour une somme si petite, ça, c'est la misère.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves défavorisés et leur matériel

Message par Hermione0908 le Mer 6 Avr 2011 - 8:07

J'ai bossé dans une banque. J'ai vu des gens dans une misère noire. J'ai vu une dame nous accuser d'être des voleurs, de lui avoir volé ses allocs : elle avait reçu 450€ d'allocs, mais était à découvert de 600 quand c'est tombé, et elle ne comprenait pas pouquoi elle ne pouvait pas retirer d'argent. J'ai déjà forcé des découverts pour pouvoir retirer un billet de dix ou de vingt sur un compte client vide de chez vide et qu'il/elle puisse quand même avoir quelques euros en poche, en écus sonnants et trébuchants. J'ai aussi vu des gens à découvert dès le 5 du mois qui avait plusieurs abonnements portables, le câble, des prêts à la conso revolving et autres et j'en passe et qui venaient accuser la banque de leur voler leur argent. Les deux cas de figure coexistent. Ceux qui sont vraiment dans la merde et ceux qui s'y mettent. Pour faire un lien avec une autre discussion qu'on avait eue, ces gens utilisent le crédit comme une rentrée d'argent "normale" et vivent au-dessus de leurs moyens.

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves défavorisés et leur matériel

Message par Leclochard le Mer 6 Avr 2011 - 8:42

@Hermione0908 a écrit:J'ai bossé dans une banque. J'ai vu des gens dans une misère noire. J'ai vu une dame nous accuser d'être des voleurs, de lui avoir volé ses allocs : elle avait reçu 450€ d'allocs, mais était à découvert de 600 quand c'est tombé, et elle ne comprenait pas pouquoi elle ne pouvait pas retirer d'argent. J'ai déjà forcé des découverts pour pouvoir retirer un billet de dix ou de vingt sur un compte client vide de chez vide et qu'il/elle puisse quand même avoir quelques euros en poche, en écus sonnants et trébuchants. J'ai aussi vu des gens à découvert dès le 5 du mois qui avait plusieurs abonnements portables, le câble, des prêts à la conso revolving et autres et j'en passe et qui venaient accuser la banque de leur voler leur argent. Les deux cas de figure coexistent. Ceux qui sont vraiment dans la merde et ceux qui s'y mettent. Pour faire un lien avec une autre discussion qu'on avait eue, ces gens utilisent le crédit comme une rentrée d'argent "normale" et vivent au-dessus de leurs moyens.

D'accord avec toi. Il y a des cas très différents chez les plus pauvres.
C'est vrai aussi qu'on peut faire le lien avec l'autre discussion sur nos revenus, notre rapport à la consommation, ce qui nous semble prioritaire/indispensable et la question du crédit.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves défavorisés et leur matériel

Message par melaniguiz le Mer 6 Avr 2011 - 9:36

J'ai enseigné dans un collègue où 70% des familles vivaient en dessous du seuil de pauvreté donc c'est sûr qu'on ne leur en demandait pas trop. Quand on voyait des gamins qui ne mangeaient que grace à la cantine, on fermait les yeux. Mais le foyer jouait son role, l'assistance sociale aussi, on gardait un paquet de feuille dans la salle, des pochettes plastiques aussi etc.

Dans ton cas, tu ne peux pas trop savoir exactement si c'est la vérité. Peu importe. Au prochain cours, tu vérifies s'il a un cahier ou pas et tu lui en parles en fin d'heure. Selon ce qu'il te dit, soit tu mets un petit mot aux parents pour leur signaler que leur enfant a besoin d'un nouveau cahier, soit tu l'orientes vers l'AS ou le foyer. Il se peut très bien que ses parents soient à découvert et n'aient actuellement pas les deux euros pour acheter le cahier, mais ça ne veut pas dire que la situation ne sera pas débloquée dans une semaine quand la paye sera tombée.

Je vous trouve durs tout de même : personnellement je suis à découvert tous les mois et il y a en effet des mois où pendant quelques jours je ne peux plus retirer de sous du tout. Si ma fille rentre de l'école à ce moment là en me disant "il me faut des feutres" ou je ne sais quoi, je lui demande d'attendre quelques jours. Je ne suis pas du genre dépensière à outrance, je gagne ma vie, mon mari aussi, mais nos payes partent dans le crédit et dans l'essence, car le papa a de gros frais de route qui ne sont remboursés que bien après coup. Certes, dans ces cas là, ma fille n'ira pas le crier sur les toits, ton élève bluffe pê, surtout s'il est du genre grande gueule habituellement, mais dans le doute...

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves défavorisés et leur matériel

Message par Rikki le Mer 6 Avr 2011 - 10:55

Les élèves ne sont pas responsables de l'usage que leurs parents font de l'allocation de rentrée scolaire.

OK, un prof de collège a plus d'élèves que nous, mais dans un collège, ça ne me semble pas délirant d'imaginer une petite réserve de matériel scolaire de base qui pourrait être donnée aux enfants qui en ont besoin.

Chez nous, la mairie fournit un agenda "anti-tabac" pour les CM2. Quand on le distribue, il y a toujours des gamins qui ont déjà acheté leur agenda. Alors, les maîtresses de CM2 distribue les surplus pour les gamins des autres classes. Ca me semble logique. Certains de mes CP ont quelques dessins de poumons noirs sur leurs agendas, pas grave, ils ont un agenda comme tout le monde.

L'expérience prouve que ça sont toujours les pauvres qui ont des trucs de marque chers. C'est étonnant, mais c'est comme ça : les gamins ont plus de bonbons (et de problèmes dentaires), ils ont des trucs voyants, mais pas le nécessaire. On peut juger que c'est "mal", mais on ne peut pas les en rendre responsable.

J'ai eu, moi aussi, "On ne peut pas payer la classe de mer parce que la Wii, c'est cher". Comme je l'ai déjà dit, il n'y a pas de bons pauvres. Mais il y a des pauvres. Beaucoup.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves défavorisés et leur matériel

Message par lerocher le Mer 6 Avr 2011 - 12:46

Pour quelle raison les élèves d'aujourd'hui négligent totalement leur matériel scolaire? A qui de censé fera-t-on croire que les gommes, crayons, bics etc se perdent ou se détériorent sous l'effet de mystérieuses forces maléfiques? Pourquoi changer de sac tous les 6 mois?
Saleté de civilisation de l'hyper-consommable à crédit. Fut un temps, l'on enseignait aux gosses le respect des objets et de leur prix.
Aujourd'hui, ils considèrent tout comme un dû éternellement renouvellable et ne se rendent pas compte que c'est l'impôt des actifs (+- 25 millions/ 60 en France) qui paye toutes leurs fournitures.
Le plus scandaleux dans ce système pourri c'est que ceux qui ont vraiment besoin d'aides sont masqués par les parasites spécialistes du système.
Un exemple: dans un de mes ex-collèges, un bien au fond de tous les classements, il y eu une année où nous décidâmes d'augmenter le prix du second carnet à 40€ (au lieu de 10)...comme par magie, les "pertes" (!!) de carnets cessèrent presque complètement.

lerocher
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves défavorisés et leur matériel

Message par sand le Mer 6 Avr 2011 - 15:41

@Rikki a écrit:Les élèves ne sont pas responsables de l'usage que leurs parents font de l'allocation de rentrée scolaire.

J'ai eu, moi aussi, "On ne peut pas payer la classe de mer parce que la Wii, c'est cher". Comme je l'ai déjà dit, il n'y a pas de bons pauvres. Mais il y a des pauvres. Beaucoup.
Tes paroles sont très justes.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves défavorisés et leur matériel

Message par Avatar des Abysses le Mer 6 Avr 2011 - 23:51

La vie n'est qu'une question de priorités...

Avatar des Abysses
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves défavorisés et leur matériel

Message par DH le Jeu 7 Avr 2011 - 8:44

*angie* a écrit:J'ai enseigné 5 ans dans une zone très très appauvrie du Pas-de-Calais (bassin minier) : des maisons sans salle de bains à l'aube de 2000, ça m'avait paru fou. De nombreux élèves profitaient des cours d'EPS pour se laver parce qu'ils ne pouvaient le faire chez eux. Idem pour les toilettes qui se trouvaient au fond du jardin.Difficile pour moi de leur demander d'acheter tel ou tel livre. Le CDI était d'ailleurs à ce titre bien pourvu car nous étions en ZEP pour ces raisons-là.

Reste que nous avions organisé des sorties pour "Collège au cinéma" et de très nombreux élèves de 6è avaient déjà vu les films en question sur le câble (moi-même je n'avais aucun abonnement satellite).
Certaines priorités des parents ne sont pas forcément les nôtres, hélas...
Je me souviens aussi des caddies à Auchan dès que les allocations tombaient Rolling Eyes que de l'électro-ménager, des bières... bref des choses assez superflues...


mdr p***, si ça se trouve la maîtresse de ma fille en cp pense qu'on est super pauvre. Elle lui a offert un cahier quand le sien s'est terminé en décembre. Descartes Je vous jure! ça me fait flipper là, d'un coup!
Tu parles de ma maison, là injuste

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves défavorisés et leur matériel

Message par DH le Jeu 7 Avr 2011 - 8:49

Consommation.... Plus ça va et moins je comprends ce besoin, cette nécessité qui semble être un élan vital chez certains.
Que j'aimerais que cette alloc soit donnée non en euro sur un compte mais en chèques, en bons pour le rayon papeterie...

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves défavorisés et leur matériel

Message par Marillion le Jeu 7 Avr 2011 - 11:37

Dr Housette a écrit:
*angie* a écrit:J'ai enseigné 5 ans dans une zone très très appauvrie du Pas-de-Calais (bassin minier) : des maisons sans salle de bains à l'aube de 2000, ça m'avait paru fou. De nombreux élèves profitaient des cours d'EPS pour se laver parce qu'ils ne pouvaient le faire chez eux. Idem pour les toilettes qui se trouvaient au fond du jardin.Difficile pour moi de leur demander d'acheter tel ou tel livre. Le CDI était d'ailleurs à ce titre bien pourvu car nous étions en ZEP pour ces raisons-là.

Reste que nous avions organisé des sorties pour "Collège au cinéma" et de très nombreux élèves de 6è avaient déjà vu les films en question sur le câble (moi-même je n'avais aucun abonnement satellite).
Certaines priorités des parents ne sont pas forcément les nôtres, hélas...
Je me souviens aussi des caddies à Auchan dès que les allocations tombaient Rolling Eyes que de l'électro-ménager, des bières... bref des choses assez superflues...


mdr p***, si ça se trouve la maîtresse de ma fille en cp pense qu'on est super pauvre. Elle lui a offert un cahier quand le sien s'est terminé en décembre. Descartes Je vous jure! ça me fait flipper là, d'un coup!
Tu parles de ma maison, là injuste

Ecoute, je ne sais pas si tu te souviens du film de Tavernier "Ca commence aujourd'hui".
Ce que j'ai vécu pendant 5 ans à Hersin, c'était ça : des parents qui ne prenaient pas la peine de se lever le matin pour faire déjeuner leur enfant, l'emmener à l'école (le collège assurait les petits-déj), les questions des élèves surpris "Madame, vous vous lavez les cheveux en semaine ????", les difficultés liées à l'hébergement lorsque j'ai fait un échange avec un établissement d'Athènes, sans parler des caddies plein de choses totalement superflues, des abonnements au câble, des cigarettes et de l'alcool.
Après, tu peux ne pas disposer de salle d'eau/de bain, mais faire les efforts tout de même chaque matin pour être en tenue correcte à l'école (sentir bon, se laver un minimum).
Ce n'était pas une critique de cette région, j'y suis très attachée et jamais je ne retrouverais ce profil d'élèves (élèves polis, pour lesquels tu comptes plus que tout car ils n'ont que toi comme référent, qui te disent bonjour d'une année à l'autre).

Quant à ta maison, ce n'est que du provisoire. J'ai vécu ça avec mes parents lorsque j'étais petite : vivre à 4 dans une même pièce pendant que les travaux avançaient dans la maison, mais cela n'a rien à voir avec les conditions de vie de certaines familles que j'ai connues. Heureusement la politique de reconstruction de ces logements des mines avance.

Marillion
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum