Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
DH
Monarque

Mon RDV avec le Proviseur

par DH le Mer 06 Avr 2011, 08:50
Mon proviseur m'a chopée dans les couloirs n'ayant pas du tout apprécié, lors d'une réunion, que je donne mon point de vue concernant les stages de remise à niveau. Il était question de prendre "cinq jours" pour remettre à niveau les élèves de seconde , passant en première, pour lesquels la rentrée sera difficile tant leurs résultats sont défaillants. Avec option de faire venir des élèves dont le passage est compromis mais dont la présence au stage suffira à faire passer puisque présence = motivation.

ai-je besoin d'expliquer mon point de vue sur cette :colere: ?

Bilan, il m'a accusée d'être manipulée par un syndicat, m'a dit être déçu, m'a prédit une carrière difficile, m'a dit que j'étais l'objet de plaintes des parents car trop rigoureuse et sévère, m'a menacée d'avoir à rendre des comptes à l'ipr, me parlant de réputation qu'on peut détruire très vite et de la difficulté de la redorer. Il m'invite à revoir toutes mes notes arguant les notes des élèves au brevet et du décalage trop important.

Que mes élèves fassent 300 fautes (oui, vous lisez bien) par copie ne justifie rien, qu'ils soient hors sujet également. Je dois m'adapter à eux (ce n'est plus le contraire???) , affirmant qu'on ne pourra continuer ainsi. Quand hier au BB, une fille me dit "je ne comprends pas ce qu'il faut faire " (écriture d'invention: rédiger une lettre), j'avoue être dépassée!!!!! Que je dois aider les meilleurs mais ne pas enfoncer les lus faibles. Quand je lui dis que certains ne foutent rien, viennent sans leur matos, il me suggère de repnser mes pratiques.

Bref, ici, ça devient du grand n'importe quoi! Quand notre IPR nous montre un portrait chinois à faire et travailler en seconde parce que ça prépare la dissert (ex: si j'étais une saison , je serais l'été parce qu'il fait beau et qu'il y a pas d'école" (copie d'élève) , elle nous montre le travail argumentatif spontané de cet éève et de la prép à la dissert).

Bref, je suis abattue
Invité
Invité

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Invité le Mer 06 Avr 2011, 08:58
Encore un CDE exaspérant qui se mêle en outre de ce qui ne le regarde pas : la pédagogie des enseignants.
Tu n'as pas à revoir tes notes sauf si un IPR te le demande.
Ton principal a dû se faire remonter les bretelles par le recteur en raison de mauvais résultats au brevet...
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Reine Margot le Mer 06 Avr 2011, 08:59
Coup classique des CDE qui ne veulent pas de vagues, préfèrent soutenir les élèves que les profs, se moquent du niveau réel des élèves et ne pensent qu'à faire du chiffre. La prochaine fois, va-y accompagnée, et essaie de trouver parmi les collègues des gens qui sont dans le même cas que toi, ça sent l'intimidation à plein nez.

Comme Lornet, son bahut n'a pas dû faire les bons chiffres, et il incite les profs à baisser leurs exigences pour se protéger.


Dernière édition par marquisedemerteuil le Mer 06 Avr 2011, 09:02, édité 1 fois

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
DH
Monarque

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par DH le Mer 06 Avr 2011, 09:01
Je suis en lycée. Non, les résultats des gamins sont ADMIRABLES au brevet. C'est le décalage des notes entre la trosième et la seconde (j'enseigne en seconde). Notre IPR ? Ben, elle nous demande à chaque épreuve de bac d'arrêter net et de stopper nos exigences. Une dissert ou un commentaire sans intro, plan et conclu ne justife en rien une note en dessous de 10.

Acédemie de Lille en péril............
avatar
DH
Monarque

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par DH le Mer 06 Avr 2011, 09:02
marquisedemerteuil a écrit:Coup classique des CDE qui ne veulent pas de vagues, préfèrent soutenir les élèves que les profs, se moquent du niveau réel des élèves et ne pensent qu'à faire du chiffre. La prochaine fois, va-y accompagnée, et essaie de trouver parmi les collègues des gens qui sont dans le même cas que toi, ça sent l'intimidation à plein nez.

On est très nombreux dans ce cas là. Il prend chaque prof le plus sévère de chaque matière....
ça me gonfle furieux
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Reine Margot le Mer 06 Avr 2011, 09:03
Dans ce cas regroupez-vous, faites une heure de vie syndicale...et n'allez jamais seul au bureau du pro.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Will.T
Prophète

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Will.T le Mer 06 Avr 2011, 09:04
comme dit le proverbe : bien faire et laisser dire.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Iphigénie le Mer 06 Avr 2011, 09:06
ton proviseur est gratiné (il ne s'inquièterait pas pour sa prime ,celui-là?)
Cela dit,ce qu'il dit est exactement le langage officiel de nos IPR.
Chez nous on a eu droit à une "fil" collège-lycée qui au départ était conçue pour accuser les profs de lycée ,étant donné les écarts de notes collège-lycée:(on a des élèves qui viennent d'un collège privé notoirement catastrophique,mais avec des moyennes de classe en troisième à 16,5!et le collège public c'est guère mieux..)
au final,les profs de lycée ont fini par faire prévaloir que le collège notait trop large et ne formait pas suffisamment les élèves au lycée (avec l'approbation de nos collègues de collèges qui ont rajouté une couche sur les dérives du collège):
curieusement,il n'y a pas eu de compte rendu officiel de cette FIL,on n'en a plus entendu parler.....

Marquise a raison:à ce stade,il faut s'unir et faire intervenir le(s)syndicats dans le débat.

Les portraits chinois:c'est très bien,on va pas s'em**** à faire du Montesquieu,hein!
Combien tout cela procède d'un profond mépris pour les élèves!
"Maintenez-les dans l'ignorance",nouvel adage.....
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Reine Margot le Mer 06 Avr 2011, 09:12
Je dirais même par le biais des syndicats d'essayer de fédérer les profs des lycées voisins (avec les S1 de chaque lycée ça doit être possible)

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Pseudo le Mer 06 Avr 2011, 09:21
En parlant de manipulation il sait de quoi il parle ton provo ! Utiliser cet épiphénomène pour te remettre en cause à ce point, il faut oser !
avatar
DH
Monarque

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par DH le Mer 06 Avr 2011, 09:24
Il a un syndicat ou plutôt ses membres dans le collimateur (et c'est peu de le dire). Climat de grande terreur ici. Ils osent mais s'en prennent plein la tronche. Et j'ai pu le voir.
avatar
Mona Lisa Klaxon
Sage

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Mona Lisa Klaxon le Mer 06 Avr 2011, 09:26
Dr Housette a écrit:

Bref, je suis abattue
Les propos de ton CDE ne méritent pas d'être pris en considération. Laisse-le dire. Les résultats du brevet? La belle affaire! Quand on voit le niveau d'exigence des ces sujets stupides, on ne peut pas vraiment en tenir compte... Il te prédit une "carrière difficile"? Qu'est-ce qu'une "carrière" dans l'EN? Franchement, ça n'existe pas. Cirez les pompes d'un IPR ou d'un IG,peut-être? Et alors, qu'est-ce que ça apporte? Je ne crois pas qu'on fasse ce métier pour avoir une "carrière", sinon, on risque d'être franchement déçu...
Continue à bosser au mieux, à faire ce qui te semble intelligent et formateur et décline poliment les prochaines invitations de ton CDE, en disant que tu as du travail à faire pour le bien de tes élèves!

avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Reine Margot le Mer 06 Avr 2011, 09:27
Dr Housette a écrit:Il a un syndicat ou plutôt ses membres dans le collimateur (et c'est peu de le dire). Climat de grande terreur ici. Ils osent mais s'en prennent plein la tronche. Et j'ai pu le voir.

c'est pour ça qu'il faut être plusieurs, et fédérer le plus de collègues possible. un proviseur seul face à une équipe soudée ne peut pas faire grand chose.
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Hermione0908 le Mer 06 Avr 2011, 09:29
Je pense qu'ils ont des formations "Diviser pour mieux régner" au vu de ce que je lis ici et de ce que j'entends ici et là.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Iphigénie le Mer 06 Avr 2011, 09:35
Non:l'enjeu c'est clairement d'instaurer dans l'académie ces fichus stages de remédiation qui doivent remplacer les redoublements.
Et si possible pendant les vacances scolaires(voir sur un autre fil:l'extension des horaires des lycées....):il faut culpabiliser un max les profs pour les faire céder et accepter ces stages.
avatar
Adri
Guide spirituel

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Adri le Mer 06 Avr 2011, 09:42
courage, DH!
Avec la distance, venant d'un personnage comme ton CDE, on dirait de sacrés compliments Twisted Evil Bon, il manque les formes, mais c'est qu'il n'est pas très doué en communication!
Garde le cap !

Sinon, dur de s'entendre remettre en question de cette façon fleurs2
avatar
Duplay
Expert spécialisé

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Duplay le Mer 06 Avr 2011, 09:43
Dr Housette a écrit:
Bref, ici, ça devient du grand n'importe quoi! Quand notre IPR nous montre un portrait chinois à faire et travailler en seconde parce que ça prépare la dissert (ex: si j'étais une saison , je serais l'été parce qu'il fait beau et qu'il y a pas d'école" (copie d'élève) , elle nous montre le travail argumentatif spontané de cet élève et de la prép à la dissert).
Bref, je suis abattue

affraid affraid affraid

Dis-moi que c'est un cauchemar ! Quand on pense avoir touché le fond, on découvre qu'on peut descendre encore plus bas.

Je ne sais pas si ce que je vais dire peut être utile et compléter les arguments à opposer à ces bonnes gens, mais ce type d'activité, c'est ce qui se fait à l'occasion avec les petits en primaire ("travail argumentatif" compris), quand on veut leur proposer une petite récréation parallèlement aux activités structurées d'initiation à la rédaction.

Ces grands pédagogues ne t'ont pas aussi proposé l'acrostiche, le soleil et tutti quanti pendant qu'ils y étaient ?*

Sinon, comme par hasard, ça se passe à Lille. Pour info, chez les instits, cette contrée est célèbre pour l'un de ses inspecteurs qui y a fait régner la terreur pendant des années, en pourchassant sans ménagement ceux qui avaient l'idée obscène d'instruire leurs élèves en utilisant des méthodes efficaces et structurées. Triste sire qui est ensuite devenu le monsieur éducation du PS pendant la campagne pour les dernières élections présidentielles.


* Cf. par exemple Créer des ateliers d'écriture. C. REBATTET. Coll. "Questions d'école". Hatier.
avatar
Will.T
Prophète

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Will.T le Mer 06 Avr 2011, 09:44
@iphigénie a écrit:il faut culpabiliser un max les profs pour les faire céder et accepter ces stages.
il n'y a pas besoin de faire culpabiliser, il y a de nombreux collègues qui n'attendent que ça... eh oui, des HSE en plus youpie
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Iphigénie le Mer 06 Avr 2011, 10:11
certes,mais de là à obtenir la généralisation des stages,il faut encore faire un effort.D'où le proviseur de D.H....
avatar
Will.T
Prophète

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Will.T le Mer 06 Avr 2011, 10:24
@iphigénie a écrit:certes,mais de là à obtenir la généralisation des stages,il faut encore faire un effort.D'où le proviseur de D.H....

mais ça c'est déjà acquis !
La réforme prévoit des stages en fin de seconde cette année (puis en fin de 1ere, etc) pour les élèves qui seront jugés un peu trop faible pour la 1ere qu'ils auront choisi.

et je crois même qu'il y aura des stages en cours d'année pour les élèves qui se seront trompé de 1ere et qui voudront changer.
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Ruthven le Mer 06 Avr 2011, 10:26
@iphigénie a écrit:certes,mais de là à obtenir la généralisation des stages,il faut encore faire un effort.D'où le proviseur de D.H....

Dans mon lycée, les stages de seconde ont lieu durant les épreuves de baccalauréat.

J'ai déjà entendu l'argument qu'évoque DH : les stages sont un moyen de diminuer encore et toujours les redoublements trop coûteux. Et quand on voit le niveau acquis en Terminale, on prend peur, mais réellement.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Reine Margot le Mer 06 Avr 2011, 10:40
@Will.T a écrit:
@iphigénie a écrit:certes,mais de là à obtenir la généralisation des stages,il faut encore faire un effort.D'où le proviseur de D.H....

mais ça c'est déjà acquis !
La réforme prévoit des stages en fin de seconde cette année (puis en fin de 1ere, etc) pour les élèves qui seront jugés un peu trop faible pour la 1ere qu'ils auront choisi.

et je crois même qu'il y aura des stages en cours d'année pour les élèves qui se seront trompé de 1ere et qui voudront changer.

et au passage, quand nos collègues friands d'HSE auront suffisamment fait de stages pendant les vacances, on annualisera notre temps de travail...
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Iphigénie le Mer 06 Avr 2011, 10:42
eh oui,c'est biien ce que je dis:ça se met en place 😢
Dulcinea
Niveau 10

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Dulcinea le Mer 06 Avr 2011, 11:27
Un grand classique DH, chez nous les collègues récalcitrants se prennent des inspections lynchage... J'attends donc mon tour. On va me reprocher ce que l'on te reproche à toi, c'est-à-dire de faire travailler les élèves et de ne récompenser que ceux qui le méritent.
Ce qu'il t'a dit tient de la menace... C'est grave.
Ils tiennent à leur prime, ces gens là et cherchent à éliminer les éléments gênants avec l'aide des syndicats pour ce qui est de mon bahut.

Consigne en or en ce moment: ne jamais aller seul chez le CDE, consigner par écrit tout ce qu'il vous dit avec petit courrier en bonne et due forme.
Il faut se couvrir au cas où.
avatar
Igniatius
Empereur

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Igniatius le Mer 06 Avr 2011, 12:21
La culpabilisation devient très en vogue : nous nous sommes engagés (un peu plus de la moitié des enseignants) à ne pas prendre d'HSA l'an prochain pour protester contre les suppressions massives de postes.
Discours du proviseur : si les enseignants préfèrent expliquer aux parents à la rentrée que certaines heures ne pourront pas être assurées, il faudra en tirer les conséquences et ne pas se plaindre des pbs de recrutement du lycée.


En entrevue au rectorat : nous avons le droit de ne pas prendre plus d'une HSA, c'est la loi.
Commentaire du secrétaire général de l'académie en douce : "Pour l'instant."

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
Contenu sponsorisé

Re: Mon RDV avec le Proviseur

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum