Casse-tête : progression annuelle 4ème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Casse-tête : progression annuelle 4ème

Message par Marie56 le Jeu 14 Avr 2011 - 23:20

Bonjour à tous...

Je viens presque tous les jours sur neoprofs (et ce depuis maintenant 4-5 mois), mais jusqu'à présent, je n'avais jamais participé aux discussions. Je me contentais de lire les messages - ce qui est ma foi fort instructif... D'ailleurs, je souligne que dans les moments de détresse, voir la solidarité des profs est vraiment réconfortant... Je suis donc une inconditionnelle de neoprofs, mais pour l'instant très passive:)
Je suis néotit, j'enseigne au collège pour la 1ère année (j'étais en lycée l'année dernière), et en ce moment je me fais des noeuds au cerveau concernant le programme de 4ème (qui ne me plaît pas du tout, comparé au programme de 3ème !). Je précise que j'enseigne en zep.
En gros, j'ai déjà étudié avec les élèves : la lettre (GT), le portrait (GT), le récit (La mort d'O. Bécaille et autres nouvelles -Zola), le théâtre (G.Dandin), un roman policier (Le chien des Baskerville - c'était d'ailleurs trop dur pour les élèves). Il me reste donc des thèmes qui ne m'inspirent pas du tout (surtout que j'ai envie de faire une oeuvre intégrale) :
- La critique sociale au 18ès : je trouve ça très dur pour des 4ème. Micromégas ou Zadig me semblent difficiles et un GT ne me dit rien.
- La poésie au 19ès : bof bof
- Textes explicatifs : bof - Jules Verne, c'est dur pour mes élèves, je pense

Ce qui m'intéresserait :
- Refaire une pièce de théâtre, car ça a vraiment bien marché, malgré mes appréhensions. Je pense à L'avare ou au Barbier de Séville (ça peut peut-être rentrer dans la case "critique sociale au 18e" ?)

- Etudier un roman de litt de jeunesse, bien écrit...
Ex: Complot à Versailles - Annie Jay. C'est plutôt bien écrit, il y a beaucoup de références cultuelles et historiques...
Ou : un roman de science-fiction (Virus LIV ou Les oubliés de Vulcain)....
Ou : Oscar et la Dame rose (je trouve les thèmes du roman très intéressants, mais la langue un peu crue et familière me gêne... Qu'en pensez-vous ?)

Ma question est la suivante : a-t-on le droit d'étudier en oeuvre intégrale un roman de jeunesse ? Une inspectrice peut-elle me le reprocher ?

Je redoute un peu les fourches caudines de l'inspection d'ici la fin de l'année. Je suis donc perdue : j'ai envie d'étudier des oeuvres qui plaisent aux élèves et qui les motivent (l'histoire, le suspens, ou le comique sont vraiment importants pour les accrocher). Et donc je pencherais volontiers pour le théâtre (encore une fois !) ou un roman de litt de jeunesse.... Et en même temps, est-ce bien raisonnable pour une inspection ?

Qu'en pensez-vous, chers collègues ? Merci beaucoup d'avance de tous vos conseils !!

Marie56
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Casse-tête : progression annuelle 4ème

Message par Celeborn le Jeu 14 Avr 2011 - 23:31

Bon, déjà, ne te fatigue pas et vois l'explicatif à l'intérieur de la critique sociale. C'est du temps de gagné (et honnêtement, l'explicatif, en soi, c'est inintéressant au possible).

Ensuite, tu as encore le droit cette année d'étudier la littérature de jeunesse en œuvre intégrale en 4e. L'année prochaine, ce ne sera plus le cas avec les nouveaux programmes.

Je suis moi-même très loin d'être un fan du XVIIIe siècle et des Lumières. Eh bien je me suis éclaté avec les élèves sur Candide, je dois dire ! L'ironie de Voltaire,une fois qu'ils pigent, ils aiment généralement bien : c'est très méchant et très drôle. Alors si tes élèves sont faibles, plutôt qu'une OI, un petit GT pas trop long avec un début de conte, un ou deux épisodes marquants (le récit de la guerre du chapitre III, l'auto-da-fé pour Candide, par exemple) et un p'tit truc en +, ça peut vraiment passer.

Il faut absolument faire la poésie, sinon. Et dans le XIXe, quand même, on a de quoi faire, en la matière ! Entre du Hugo social et/ou pathétique (et paf ! l'heure où blanchit la campagne !), du Rimbaud bohème, du Verlaine musicien, du Musset qui chiale, du Baudelaire-que-ses-ailes-de-géant-empêchent-de-marcher, on a quand même moyen de monter quelque chose qui va le faire.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Casse-tête : progression annuelle 4ème

Message par Marie56 le Ven 15 Avr 2011 - 9:10

Merci Celeborn !
Oui, Candide, ça peut être une bonne idée. Quel est le niveau de ta classe ?
Pour la poésie, je sais bien qu'il faut le faire. Mais j'ai eu une mauvaise expérience (l'année dernière, ma séquence en lycée sur la poésie romantique n'avait pas bien fonctionné...)
Merci encore de tes conseils et bonne journée !

Marie56
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Casse-tête : progression annuelle 4ème

Message par Celeborn le Ven 15 Avr 2011 - 9:27

@Marie56 a écrit:Merci Celeborn !
Oui, Candide, ça peut être une bonne idée. Quel est le niveau de ta classe ?
Pour la poésie, je sais bien qu'il faut le faire. Mais j'ai eu une mauvaise expérience (l'année dernière, ma séquence en lycée sur la poésie romantique n'avait pas bien fonctionné...)
Merci encore de tes conseils et bonne journée !

Pour le coup, j'ai des 4e de folie cette année, donc on a fait Candide en OI et c'était la fête. Je ne suis pas certain que ce soit faisable avec toutes les classes, mais ce que je tenais à dire, c'est que Voltaire, par des extraits bien choisis, peut à mon sens vraiment accrocher les élèves (je leur en ai même servi deux fois, car il était aussi sur l'épistolaire en train de s'eng…ler avec Rousseau Wink ). Faut bien planter le contexte historique, faire une bonne présentation de l'auteur dont la vie est quand même très intéressante, et ensuite, l'ironie fait le reste.

Pour la poésie, c'est pas toujours facile. Personnellement, je compte opter pour des poèmes-chocs : « Demain, dès l'aube… », « Le Dormeur du val »… Je suis sûr que ça peut passer dans toutes les classes, ça.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Casse-tête : progression annuelle 4ème

Message par doctor who le Ven 15 Avr 2011 - 9:34

J'avais fait Micromégas avec des 4è nunuches et chiants, ça passe. Mais attention à bien supprimer le chapitre 2 ainsi que le dernier, faits de dialogues philosophiques. Si tu te concentres sur les histoires de taille, ça peut le faire.

Sinon, pourquoi pas Lilliput ?

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Casse-tête : progression annuelle 4ème

Message par Marie56 le Ven 15 Avr 2011 - 9:41

OK, merci beaucoup, je vais regarder tout ça...

Marie56
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Casse-tête : progression annuelle 4ème

Message par bellaciao le Sam 16 Avr 2011 - 8:50

Pour Voltaire, il existe aussi un conte intégral bref, Jeannot et Colin, qui passe bien ; tu le trouves dans le manuel Fleurs d'encre.
Le roman Oscar et la dame rose ne serait plus d'actualité, puisque tu as déjà fait l'épistolaire : or le genre y tient une grande place.

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Casse-tête : progression annuelle 4ème

Message par Marie56 le Sam 16 Avr 2011 - 22:24

Merci pour vos réponses. En fait, je cherche vraiment à faire une oeuvre intégrale. J'ai remarqué qu'avec mes élèves, ça passe bien mieux. Ils ont le temps d'adhérer à l'histoire, aux personnages, etc. Alors que quand on fait un GT, j'ai l'impression de les noyer avec plein de textes différents... En plus, je me dis que si je les intéresse avec l'histoire, ils vont lire et donc progresser....
Du coup, pour la critique de la société, vous m'avez suggéré Lilliput.... Je ne connaissais pas. J'ai trouvé à la Fnac une édition abrégée et adaptée des Voyages de Gulliver, de Swift (edition Livre de poche jeunesse). En gros, le texte a été largement simplifié/réécrit et comporte 2 parties : Voyage à Lilliput et Le voyage de Brobdingnag.

Est-ce qu'on a le droit de faire étudier une version remaniée/adaptée d'un classique ?
Il y a quelque temps, je n'aurais jamais pensé faire ça, mais quand je vois le niveau de mes élèves, je me dis que je dois m'adapter à eux, à leurs besoins. Je trouve vraiment absurde de leur faire lire des textes difficiles et de les dégoûter du français.

J'ai cru comprendre que ds les nouveaux programmes de 6ème et 5ème (je n'ai que des 4ème et 3ème), on n'a plus le droit de faire de litt de jeunesse en oeuvre intégrale. Est-ce que vous ne trouvez pas ça stupide, surtout pour des élèves faibles ??

Autre question annexe : j'ai relu rapidement les programmes de 4ème, et je ne vois nulle part mention de l'étude d'un roman de science-fiction. Pourquoi y a-t-il donc tant de séquences de 4ème là-dessus ?
J'ai très envie d'étudier avec mes élèves un roman de science-fiction, je suis sûre que ça leur plaira. ..

Est-ce que ça vous arrive de vous sentir complètement "bloqué/ée" par des programmes inadaptés ? L'urgence selon moi est vraiment de les faire lire, de faire en sorte qu'ils comprennent ce qu'ils lisent, et de les faire progresser en langue. Les autres objectifs (critique sociale, etc.) me semblent vraiment accessoires ; pour moi, ce ne sont que des prétextes savants, comme si la matière français se cherchait une légitimité, une idendité....

Marie56
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Casse-tête : progression annuelle 4ème

Message par Caro le Dim 17 Avr 2011 - 2:21

Tu as tout à fait le droit de faire étudier une version abrégée d'un classique ; personne ne pourra te reprocher cela !
Concernant, la science-fiction, j'ai une collègue qui fait une séquence dessus alors qu'effectivement, ce n'est pas au programme.
Est-ce que ça vous arrive de vous sentir complètement "bloqué/ée" par des programmes inadaptés ?
Alors là, complétement !!! J'enseigne dans la brousse Calédonienne et les programmes sont ceux de la France métropolitaine. Le programme n'est absolument pas adapté au niveau des élèves donc je compose mais c'est loin d'être facile.
Je pense que c'est à l'enseignant de s'adapter au niveau des élèves et non l'inverse !
J'essaye moi aussi de développer le goût de la lecture en travaillant le plus possible sur des œuvres intégrales.
Ici, nous sommes en début d'année scolaire. J'ai travaillé sur La Parure de Maupassant et suis en ce moment dans l'étude du Horla. Ils ont vraiment aimé La Parure et ont hâte de découvrir la fin du Horla.




Caro
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Casse-tête : progression annuelle 4ème

Message par Celeborn le Dim 17 Avr 2011 - 10:19

@Marie56 a écrit:
Est-ce qu'on a le droit de faire étudier une version remaniée/adaptée d'un classique ?
Il y a quelque temps, je n'aurais jamais pensé faire ça, mais quand je vois le niveau de mes élèves, je me dis que je dois m'adapter à eux, à leurs besoins. Je trouve vraiment absurde de leur faire lire des textes difficiles et de les dégoûter du français.

J'ai cru comprendre que ds les nouveaux programmes de 6ème et 5ème (je n'ai que des 4ème et 3ème), on n'a plus le droit de faire de litt de jeunesse en oeuvre intégrale. Est-ce que vous ne trouvez pas ça stupide, surtout pour des élèves faibles ??

Autre question annexe : j'ai relu rapidement les programmes de 4ème, et je ne vois nulle part mention de l'étude d'un roman de science-fiction. Pourquoi y a-t-il donc tant de séquences de 4ème là-dessus ?
J'ai très envie d'étudier avec mes élèves un roman de science-fiction, je suis sûre que ça leur plaira. ..

Est-ce que ça vous arrive de vous sentir complètement "bloqué/ée" par des programmes inadaptés ? L'urgence selon moi est vraiment de les faire lire, de faire en sorte qu'ils comprennent ce qu'ils lisent, et de les faire progresser en langue. Les autres objectifs (critique sociale, etc.) me semblent vraiment accessoires ; pour moi, ce ne sont que des prétextes savants, comme si la matière français se cherchait une légitimité, une idendité....

Je pense que la dimension patrimoniale de notre discipline n'est pas à négliger. Je crois aussi que ce ne sont pas les programmes qui sont inadaptés aux élèves, mais les élèves qui sont inadaptés aux programmes : en travaillant sérieusement et en recevant un bon enseignement en primaire, les élèves devraient pouvoir suivre ces programmes. Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark, hélas…

Pour répondre à tes questions :
- la SF était souvent vue dans le cadre de l'explicatif, me semble-t-il ;
- je trouve TRÈS BIEN qu'on ne fasse plus de littérature jeunesse en OI et qu'on la réserve aux cursives. Comme ça, les élèves peuvent lire une littérature accessible d'une part, mais travailler sur de vrais textes littéraires, qui sont les seuls à pouvoir faire apprécier une langue et véhiculer une culture. Ils suffit de trouver les bons textes (on n'est pas obligé de faire spécifiquement « des textes difficiles »), d'où le point suivant…
- oui, on peut faire étudier des versions adaptées de qualité. Pas des réécritures faites n'importe comment, cela dit.

Pour des élèves vraiment perdus en français, je pense surtout qu'il faut intensifier la partie langue, quitte à faire moins de textes. Mais une fois qu'on a "traduit", même des élèves faibles peuvent tout à fait être sensibles à La Fontaine, Molière, un roman de chevalerie ou un texte de Voltaire. Je pense que ça leur apportera plus que d'étudier un bouquin de "littérature jeunesse".

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum