Incident dans un collège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Incident dans un collège

Message par Mamino le Ven 15 Avr 2011 - 12:07

Gaëtan, 15 ans, se dit harcelé dans son collège des Etines au Coteau

http://www.leprogres.fr/loire/2011/04/15/gaetan-15-ans-se-dit-harcele-dans-son-college-des-etines-au-coteau

Publié le 15/04/2011 à 00:00

Scolarisé en 3 e au collège public des Etines au Coteau, près de Roanne, Gaëtan, 15 ans, élève de Segpa (Section d’enseignement général et professionnel adapté) ne va plus à l’école depuis un mois. Ses parents, Adrien et Nicole Montagne, l’ont en effet retiré de l’établissement, en attendant son intégration dans un lycée de Villars en septembre prochain. Depuis des mois, le couple dénonce les faits de harcèlement et d’agressions tant physiques que verbales dont serait victime l’adolescent depuis son entrée en 6 e, il y a près de quatre ans (lire notre édition d’hier). Dernier « incident regrettable », selon les propres termes du directeur adjoint du collège en charge de la Segpa depuis huit ans, Bernard Chalumeau : une brûlure à l’épaule gauche occasionnée le 25 janvier dernier, en plein cours d’entretien des textiles, par un fer à repasser brandi volontairement par une camarade de sa classe, exclue du collège depuis les faits. Un « incident » de trop, aux yeux des parents, qui ont alerté les autorités.
S.F.




Harcèlement dans un collège du Roannais : « Plutôt un incident »

http://www.leprogres.fr/loire/2011/04/15/harcelement-dans-un-college-du-roannais-plutot-un-incident

Après les soupçons de harcèlement à l’encontre de Gaëtan (à gauche), Jean-Paul Vignoud voudrait que cette affaire s’apaise / Yves Flammin
Jean-Paul Vignoud, inspecteur d’académie, n’entend pas minimiser les incidents dont Gaëtan a été victime, mais les éléments dont il dispose le font douter quant à l’hypothèse de harcèlement évoquée par la famille

>> Quel regard portez-vous sur les faits de harcèlement révélés par les parents de Gaëtan, au collège des Etines au Coteau ?

La famille nous a sollicités fin mars. J’ai fait procéder à une enquête administrative qui a réuni des éléments sur l’incident de janvier (brûlure avec un fer à repasser, voir notre journal de jeudi); volontaire ou involontaire, il y a des appréciations diverses.

En tout cas, ce n’est pas un acte innocent, donc il y a eu sanction. Cela semblait se régler. Il y a eu une plainte à la gendarmerie. Émergent alors des incidents sur les années antérieures, qui ont été sanctionnés. Dans un cas, le jeune garçon a été auteur. On a un suivi précis. Ma volonté, aujourd’hui, c’est que les relations tendues entre la famille et le collège s’améliorent, que l’adolescent soit rescolairisé rapidement, dans une formation qui réponde à ses besoins.

>> Rejetez-vous l’hypothèse du harcèlement ?

L’élève a été victime d’un incident. Je l’ai dit aux parents. Je ne minimise pas du tout la situation. Il y a eu sanction, je le répète. Mais, d’après les éléments dont je dispose, il ne m’a pas été signalé d’attitude de ce type. Il y a eu un travail fait par les enseignants et ils n’ont pas émis l’hypothèse de harcèlement. Il y a eu des incidents avérés, certes, mais je suis prudent quant à une telle conclusion.

>> Comment se prémunir de telles situations ?

Si il y a des signalements sur le même élève, l’alerte est donnée. Là, ce n’était pas le cas. On parle d’incidents depuis 2007, mais il y en a eu un par an.

Plus globalement, c’est un travail d’écoute et de vigilance de tous les jours qui est demandé aux chefs d’établissements, aux personnels, assistante sociale, infirmière, vers qui l’élève va parfois se confier.

Mais souvent, c’est par le camarade du camarade qu’on l’apprend. Le mal-être d’un élève n’est pas toujours facile à détecter. Nous demandons en tout cas d’alerter le plus vite possible. Suite à un incident de cette nature, je vais rappeler cette nécessité de vigilance et d’écoute.

ça ne se passe tout de même pas tous les jours et dans tous les collèges.

>> Y a-t-il eu défaillance ?

Je ne peux pas le dire ainsi. On n’est pas à l’abri de ce type de phénomène.

Les éléments de l’enquête attestent qu’il y a eu des incidents, c’est avéré, et je n’entends pas minimiser la situation. L’incident qui a fait éclater l’affaire a été traité.

Si l’incident était resté sans suite, il y aurait eu défaillance. En tout cas, ça ne traduit pas l’ambiance du collège.


Mamino
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident dans un collège

Message par roxanne le Ven 15 Avr 2011 - 12:28

Dans la classe de 6° où je suis pp , un élève en a envoyé un autre à l(hôpital ..il le rackettait , menaçait depuis des mois ..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident dans un collège

Message par Mamino le Ven 15 Avr 2011 - 14:00

a

Mamino
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum