élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Agressions contre un élève

Message par John le Dim 17 Avr 2011 - 12:45

J'ai reçu ceci par mail : je vous le transmets.

bonjour,

Un de mes élèves est victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques d'élèves du collège. Les sanctions prises par l'administration n'ont pas mis fin à ces violences. (bien sûr, je n'avais pas été mise au courant ! finalement, ils ont dit à l'élève de rester dans le bâtiment, de ne pas sortir ds la cour. La CPE trouve qu'il fait trop de rapports, alors il a arrêté. je ne suis pas d'avis qu'il reste dans la bulle intérieure comme un pestiféré.)

J'ai commencé à faire travailler mes élèves en cours de français sur le contenu d'une expo où ils s'adresseraient aux autres élèves du collège pour amener la majorité à voir ce qu'il se passe dans la cour, pour décourager (on peut rêver !)les responsables (et ceux qui se laissent entrainer par les responsables des violences) sans provoquer de répercussions négatives sur l'élève victime (ni sur d'autres éventuellement) ?

thèmes envisagés :
- sanctions légales
- se mettre à la place de la victime (inverser les rôles)
- différence entre dénoncer les faites et "balancer"
- cruauté, absurdité des violences
- une BD ou des dessins pour ridiculiser ce type d'agresseur

tout type de message : écrit à l'ordi, à la main, affiches, dessins, des mots seulement, des papiers froissés... des messages genre sms... de jeunes parlant aux jeunes

Quelles idées, quels conseils pouvez-vous me donner ? Quelles solutions dans vos établissements ?
D'avance, merci !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par Aranel53 le Dim 17 Avr 2011 - 15:21

J'avais lu un jour un texte qui abordait la violence et qui la reliait subtilement à la faiblesse et à la facilité, on comprenait que c'était à la portée de n'importe qui de frapper quelqu'un et que ça montrait juste qu'on ne valait pas grand chose intellectuellement. Et que pour montrer sa valeur, il fallait montrer qu'on arrivait à ne pas faire de mal aux autres, même si c'était facile ou souhaité. Mais je n'ai pas la référence, ni le moindre souvenir de bout de phrase précis qui permettrait de retrouver... Sad
C'était bien écrit, amené progressivement et subtilement.

EDIT : Ah non hors-sujet... si c'est pour des idées pour une expo, je ne vois pas bien.

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par athena62 le Dim 17 Avr 2011 - 17:35

bonjour,

Un de mes élèves de 4è est victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques de la part d'élèves du collège. Les sanctions prises par l'administration n'ont pas mis fin à ces violences. Finalement, ils ont dit à l'élève de rester dans le bâtiment, de ne pas sortir ds la cour. Bien sûr, moi, la PP, je n'avais pas été mise au courant ! La CPE trouve qu'il fait trop de rapports, alors il a arrêté d'en faire, c'est un comble. je ne suis pas d'avis qu'il reste dans la bulle intérieure comme un pestiféré.

J'ai commencé à faire travailler mes élèves en cours de français sur le contenu d'une EXPO où ils s'adresseraient aux autres élèves du collège pour amener la majorité à voir ce qu'il se passe dans la cour, pour décourager (on peut rêver !) les responsables (et ceux qui se laissent entrainer par les responsables des violences) sans provoquer de répercussions négatives sur l'élève victime (ni sur d'autres éventuellement) ?

thèmes envisagés :
- sanctions légales
- se mettre à la place de la victime (inverser les rôles)
- différence entre dénoncer les faits graves et "balancer"
- cruauté, absurdité des violences
- une BD ou des dessins pour ridiculiser ce type d'agresseur
- quel nom, (même inventé) donner aux agresseurs ?

tout type de message : écrit à l'ordi, à la main, affiches, dessins, des mots seulement, des papiers froissés... des messages genre sms... de jeunes parlant aux jeunes

Quelles idées, quels conseils pouvez-vous me donner pour attirer l'attention de la majorité des collégiens, les rendre moins indifférents et, si possible, détourner les agresseurs de leur activité favorite ? Quelles solutions dans vos établissements ?

Je vais voir également si les autres collègues peuvent aller ds le même sens, notamment en éducation civique, en arts plastiques, en langues (avec le bullying)...

Merci d'avance pour votre aide !

athena62
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par lulucastagnette le Dim 17 Avr 2011 - 17:36

Perso, je vais peut-être paraître cynique, mais la prévention, je n'y crois pas.
Dans ce cas, la seule chose qui marcherait, c'est que l'admin punisse sévèrement les agresseurs.

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par athena62 le Dim 17 Avr 2011 - 17:39

il ne s'agit pas tellement de prévention mais de pallier l'inefficacité de l'administration en s'adressant directement aux élèves quitte à les bousculer verbalement (mais jusqu'où les bousculer ?)

athena62
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par lulucastagnette le Dim 17 Avr 2011 - 17:41

@athena62 a écrit:il ne s'agit pas tellement de prévention mais de pallier l'inefficacité de l'administration en s'adressant directement aux élèves quitte à les bousculer verbalement (mais jusqu'où les bousculer ?)

Par prévention je veux dire mise en place d'un dialogue, explication.
tu peux toujours essayer, vu que ton admin ne fait rien...
Sinon passer un savon aux agresseurs, ça n'a rien donné ?

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par Dhaiphi le Dim 17 Avr 2011 - 17:44

@athena62 a écrit:
Un de mes élèves de 4è est victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques de la part d'élèves du collège

Sans raisons particulières ? ou tu ne les connais pas ? scratch

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par athena62 le Dim 17 Avr 2011 - 17:50

non, il n'y a pas de raisons valables : pas de provocation de mon élève (qui a des pbs de santé : gros pb de vue, donc des lunettes qui lui grossissent les yeux ; de +, il est dyspraxique et bénéficie d'un AVS ; c'est un très bon élève.

athena62
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par lulucastagnette le Dim 17 Avr 2011 - 17:53

@athena62 a écrit:non, il n'y a pas de raisons valables : pas de provocation de mon élève (qui a des pbs de santé : gros pb de vue, donc des lunettes qui lui grossissent les yeux ; de +, il est dyspraxique et bénéficie d'un AVS ; c'est un très bon élève.

Pauvre gosse... No
La cruauté des ados est terrible, parfois ! Rolling Eyes

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par athena62 le Dim 17 Avr 2011 - 17:56

pour l'instant, l'élève ne m'avait pas cité de nom et je ne voulais pas demander à l'administration, mais jeudi, il m'a lâché un nom, je compte bien voir l'élève, en parler aux collègues pour qu'ils lui mettent la pression.
Si j'obtiens d'autres noms, je ferai pareil.
Mais l'AvS s'est vu reprocher par l'administration de s'en prendre à un élève qui avait agressé celui dont il s'occupe.
Je suis en relations suivies avec la famille ; je leur ai conseillé de faire appel à l'association de parents d'élèves ; la rencontre a eu lieu vendredi soir, jour des vacances ; il y aura une réunion à la rentrée.
J'espère qu'ils mettront la pression sur l'administration du collège.

athena62
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par athena62 le Dim 17 Avr 2011 - 18:06

@lulucastagnette a écrit:
La cruauté des ados est terrible, parfois ! Rolling Eyes
je veux trouver quelque chose qui les empêche de continuer : les rendre ridicules, ça marcherait ? afficher des dessins censés représenter les agresseurs avec des commentaires désobligeants, du genre :
t'as vu, à l'extérieur il est carrément moche, mais à l'intérieur c'est pire encore ! Si tu t'attaques encore à un autre jeune, voilà ce que tous les autres penseront de toi !
à ton avis : les ridiculiser, c'est une bonne idée ?
comment y parvenir ?


athena62
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par Provence le Dim 17 Avr 2011 - 20:11

En chopper un entre quatre yeux jusqu'à ce qu'il pleure et le ramener au cours suivant avec les yeux rouges? Exiger de véritables sanctions de la part de l'administration et avertir la famille que leur enfant est en danger?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par zabou le Dim 17 Avr 2011 - 20:21

nous avons le cas avec une élève de 4ème, ça dure depuis la 6ème....
La situation est tellement grave que la gamine a fait une phobie scolaire. LE PP de la classe est intervenu: convocation des agresseurs avec les parents en présence de l'adjoint + CPE, ils leur ont fait comprendre que si leurs charmants enfants ne cessaient pas la famille de la victime était en droit de porter plainte. Sanctions de l'administration s'ils persistent: exclusion voire conseil de discipline. Pour le moment la situation s'est calmée mais il y a eu un vrai boulot entre le PP + CPE + infirmière.
L'infirmière peut également intervenir dans la classe avec des photos, des photos montages et les faire bosser sur l'exclusion, la violence etc....la notre l'a fait avec certaines classes et les résultats sont plutôt bons.

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par athena62 le Dim 17 Avr 2011 - 22:15

Je vais voir ça avec l'infirmière, c'est une bonne idée !

athena62
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par Sophie 37 le Dim 17 Avr 2011 - 22:20

J'ai été plus ou moins dans la situation de ton élève quand j'étais en 5ème. Je trouve ça bien qu'il en parle, que ce soit à ses professeurs ou à l'administration. Personnellement, je n'ai pas pu...
Bravo pour ton implication bisous

Sophie 37
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par athena62 le Dim 17 Avr 2011 - 22:36

Qu'il en parle avec moi, c'est très récent, et encore je dois interpréter son attitude : qd je vois qu'il est le dernier à sortir, et sans se presser, je lui demande systématiquement comment ça va ; jeudi dernier, il m'a enfin lâché un nom ! il est content que j'aie travaillé avec la classe sur ce problème, je ne lâcherai pas, même si je mets les pieds ds le plat avec l'administration !

Le grand problème, c'est bien le silence : silence des victimes, des témoins indifférents ! Mais la loi du silence, ça n'existe pas que ds la cour de récré ! Les infos venant de l'administration ne parviennent pas jusqu'au 1er étage. Il est vrai que cela doit faire du bien aux statistiques qd on cache les pbs ! Décidément, prof et CDE, ce n'est pas le même métier, (sauf cas particuliers, bien entendu) !

J'avais conseillé aux parents de porter plainte (pour des actions répétitives, c'est possible, mais ils ont privilégié le règlement à l'interne, même après avoir envisagé de retirer leur enfant de l'établissement.
Heureusement, ils viennent d'en parler à l'association de parents d'élèves ; il y aura une réunion à la rentrée et j'espère que cela bougera ! (serai-je avisée officiellement de la réunion ? on verra bien)

athena62
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par Vudici le Dim 17 Avr 2011 - 22:45

@Sophie 37 a écrit:J'ai été plus ou moins dans la situation de ton élève quand j'étais en 5ème. Je trouve ça bien qu'il en parle, que ce soit à ses professeurs ou à l'administration. Personnellement, je n'ai pas pu...
Bravo pour ton implication bisous
2e secondaire, l'équivalent de votre 4e du collège. J'ai mis près d'un an à en parler ... à la maison! (et encore, parce qu'un incident avait été impossible à cacher. Je me souviens de la colère que j'éprouvais vis-à-vis des enseignants: bien que ne leur en ayant pas parlé, j'aurais voulu qu'ils "voient". Athena, le seul fait de lui demander comment ça va, c'est déjà l'aider...

Vudici
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par Sophie 37 le Dim 17 Avr 2011 - 22:48

J'espère que tu pourras faire bouger les choses et que sa situation s'améliorera. C'est vrai que si l'asso des parents s'en mêle, ça peut pousser l'administration à prendre les choses un peu plus au sérieux (car il est bien là le problème : le problème n'est pas assez sérieux à leurs yeux).

Sophie 37
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par Nuits le Lun 18 Avr 2011 - 6:06

Sans parler de le faire réellement, si les parents laissent entendre qu'ils vont porter plainte, je pense que miraculeusement, l'administration va réagir et prendre des mesures... En plus, s'il y a des traces écrites (tu parlais de rapports) elle est vraiment coupable de fermer les yeux sur un cas de harcèlement. C'est, je pense, très grave sur un plan légal.

Sinon, j'ai une élève dans ce cas (en moins grave... peut-être ?).

J'ai bien laissé entendre aux autres élèves que je voyais ce qui se passait. Je ne fais pas de travail "dialogue / débat / prise de conscience" avec eux.

A la limite, il y a "l'effet miroir": leur montrer qu'en tant que prof', j'ai plus de "pouvoir", que si l'envie m'en prends je peux exercer mon sadisme sur l'un d'entre eux (mauvaises notes, petites phrases "qui tuent" et humilient devant le reste de la classe, dénigrement auprès des autres professeurs...). C'est méchant, arbitraire et facile pour moi. C'est lâche et idiot. Quand ils maltraitent, généralement en meute, un élève isolé, c'est la même chose. Quand un élève se fait engueuler alors qu'il "n'a rien fait madame !" ils l'ouvrent bien pour se rebeller contre une injustice. Pourquoi pas entre pairs ? ça, j'ai fait avec un ou deux élèves, et ça a fonctionné. Mais je ne pense pas que ce soit la solution pour l'ensemble des harceleurs.

Elle (l'élève "malmenée"), je lui ai parlé, je le fais régulièrement, mais je l'ai aussi orientée vers l'infirmière et l'A.S, car je ne suis pas psychologue, et je ne veux pas endosser un rôle qui n'est pas de ma compétence, je pourrais faire, malgré mes bonnes intentions, des dégâts.

Je pense qu'il est important que ton élève ne se sente pas seul, qu'il sache que les adultes sont là pour l'aider.

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par athena62 le Lun 18 Avr 2011 - 9:50

@Vudici a écrit:Je me souviens de la colère que j'éprouvais vis-à-vis des enseignants: bien que ne leur en ayant pas parlé, j'aurais voulu qu'ils "voient".

Je comprends mais le problème est que cela se passe en dehors des cours, dans la cour de récréation et que nous les profs, heureusement, ns ne sommes pas encore tenus de surveiller les récrés.
J'avais été mise au courant au début de l'année en préparation de conseil de classe mais ensuite, plus rien ; comme j'avais évoqué le problème en conseil de classe, j'ai bêtement pensé que tout avait été réglé par l'administration !
C'est en remarquant l'élève qui traînait dans les couloirs pendant une récré (les profs sont chargés de faire circuler les élèves hors des couloirs) que j'ai appris que rien n'était réglé : il m'a dit que l'administration lui permettait de ne pas aller ds la cour car les autres l'embêtaient. Tout s'est donc fait en catimini.
Récemment les résultats de l'élève ont baissé mais comme ses problèmes de santé peuvent causer une grande fatigue, et que c'est un ado, je n'ai pas pensé a priori à une recrudescence de ces violences, ce qui s'est avéré être le cas.
je suis maintenant en liaison permanente avec la famille par email, pour la soutenir également car pour eux aussi, c'est une épreuve.

Mon élève parle peu mais je suis très heureuse qu'il se soit un peu confié, je trouve que c'est déjà un grand pas pour lui et je ne veux pas le brusquer.

En tout cas, Vudici, merci de cette info ! Merci à tous ceux qui pourront me faire savoir ce qu'on peut ressentir, ce qu'on peut espérer quand on est comme lui dans une telle situation.
Je vais essayer de mobiliser l'attention des collègues de la classe pour qu'il se sente soutenu (même si j'ai déjà averti personnellement tous les profs de l'établissement, mon remède perso contre la loi du silence administratif.

athena62
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par athena62 le Lun 18 Avr 2011 - 10:27

@Nuits a écrit:Sans parler de le faire réellement, si les parents laissent entendre qu'ils vont porter plainte, je pense que miraculeusement, l'administration va réagir et prendre des mesures... En plus, s'il y a des traces écrites (tu parlais de rapports) elle est vraiment coupable de fermer les yeux sur un cas de harcèlement. C'est, je pense, très grave sur un plan légal.

à la rentrée des vacances, je vais demander à voir tous les rapports faits par l'élève ; je vais aussi signaler que la CPE a dit qu'il faisait trop de rapports ; après tout, la CPE devrait faire son boulot mais elle a tendance à prendre parti pour certains élèves, même contre les profs ! plus facile sans doute que de s'attaquer aux fauteurs de troubles !

J'ai bien laissé entendre aux autres élèves que je voyais ce qui se passait. Je ne fais pas de travail "dialogue / débat / prise de conscience" avec eux.

A la limite, il y a "l'effet miroir": leur montrer qu'en tant que prof', j'ai plus de "pouvoir", que si l'envie m'en prends je peux exercer mon sadisme sur l'un d'entre eux (mauvaises notes, petites phrases "qui tuent" et humilient devant le reste de la classe, dénigrement auprès des autres professeurs...). C'est méchant, arbitraire et facile pour moi. C'est lâche et idiot. Quand ils maltraitent, généralement en meute, un élève isolé, c'est la même chose. Quand un élève se fait engueuler alors qu'il "n'a rien fait madame !" ils l'ouvrent bien pour se rebeller contre une injustice. Pourquoi pas entre pairs ? ça, j'ai fait avec un ou deux élèves, et ça a fonctionné.


aucun élève de la classe n'est un des agresseurs mais je vais revenir sur leur indifférence en me servant de ce que tu dis ;

afin que l'élève soit avec d'autres élèves et non plus isolé, je pense aussi à proposer une sorte de tour de rôle pour les récrés, sans vraiment l'organiser moi-même (il faut qu'ils gèrent ça eux-mêmes, il faut qu'ils s'impliquent pour que ça puisse durer et que ce ne soit pas un feu de paille ; que les agresseurs le voient régulièrement en compagnie d'autres pourrait être une dissuasion. )

je ferai également comme tu dis avec les agresseurs dont j'aurai les noms

j'ai demandé au CDE de convoquer automatiquement au collège les parents des élèves qui seront désormais impliqués, mais cela se fera-t-il ?

Mais je ne pense pas que ce soit la solution pour l'ensemble des harceleurs.

oui mais si le nombre de problèmes diminue, il se sentira bien mieux, je pense.

Elle (l'élève "malmenée"), je lui ai parlé, je le fais régulièrement, mais je l'ai aussi orientée vers l'infirmière et l'A.S, car je ne suis pas psychologue, et je ne veux pas endosser un rôle qui n'est pas de ma compétence, je pourrais faire, malgré mes bonnes intentions, des dégâts.

depuis qu'il ne fait plus de rapports, il va voir l'infirmière

pour l'AS, c'est aussi une bonne idée (j'avais pensé à notre COP mais elle est souvent absente...)

Je pense qu'il est important que ton élève ne se sente pas seul, qu'il sache que les adultes sont là pour l'aider.

en effet, quand il m'a dit qu'il ne faisait plus de rapports, il a ajouté que ça ne servait à rien ; il se sent abandonné par l'administration et c'est pour ça que j'essaie de prendre le relais
mais je vais lui dire qu'il faut faire des rapports et m'en remettre une copie ! MAIS pas de rapports, pas de problèmes, donc le CDE est super ! (au coll, ns avons pris cette habitude : ns gardons un double des rapports présentés à l'administration ; on m'a signalé qu'un rapport avait disparu donc le collège ne pouvait rien faire et on a même demandé à la collègue si elle était bien sûre d'avoir fait un rapport ! L'administration met beaucoup la pression sur ... les profs, pas sur les élèves. furieux )

un très grand merci pour toutes tes remarques, Nuits !!! Very Happy

athena62
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par Sophie 37 le Lun 18 Avr 2011 - 11:08

Athéna, j'ai répondu à ton MP hier soir mais, pour une raison que j'ignore, ma réponse est toujours dans ma boite d'envoi scratch Du coup, je ne suis pas sûre que tu l'as reçu... Peux-tu me tenir au courant ?

Sophie 37
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par athena62 le Lun 18 Avr 2011 - 11:19

oui, je viens de le découvrir mais je n'avais pas été avertie. Normal ?
de tte façon, j'ai eu le même pb que toi : message resté ds la boîte d'envoi et j'ignorais si effectivement il avait été envoyé. Comme, en plus, je ne vais pas souvent sur les forums...
merci beaucoup pour ta réponse à mon MP !

athena62
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par Sophie 37 le Lun 18 Avr 2011 - 11:21

De rien Wink Et n'oublie pas de nous tenir au courant de l'évolution de la situation !

Sophie 37
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève victime régulièrement de violences verbales et parfois physiques

Message par athena62 le Lun 18 Avr 2011 - 12:04

La situation de mon élève ne date pas de cette année, et son frère connaît le même problème à l'école primaire parce qu'il a le même problème de santé très visible, aux yeux (lunettes qui grossissent, paupières quasi paralysées ; je n'ai pas osé poser trop de questions tellement il est visible qu'il a un problème)

Son copain qui a de l'acné et des lunettes a aussi des problèmes depuis l'école primaire et j'ai découvert grâce au débat en classe que ses agresseurs étaient les mêmes qu'à l'école primaire

Le changement d'établissement, envisagé par les parents à un moment, ne ferait peut-être que déplacer le problème ?

Les parents m'ont recontactée par email une semaine après la réunion parents-profs ; suite à leur courrier, j'ai déclenché une vaste d'opération d'information de tous les profs au collège, par email, pour que l'info touche vraiment tout le monde. ( ma campagne d'information a amené l'administration à se justifier auprès de moi : elle agissait, prenait les élèves responsables... mais mon idée d'expo avec implication des élèves a été acceptée et même bien vue.)

J'ai vraiment un échange régulier avec les parents ; je leur ai adressé des liens, n°s de tél
ainsi ils ont appelé Jeunes Violences écoute selon qui il serait bon de faire des actions visant à sensibiliser les élèves du collège au problème de la différence
ils ont informé l’association de parents d'élèves

je leur ai adressé d'autres liens : Roman-photos http://www.esplanade.org/residants/william/index.shtml
un doc sur le bullying, que je vais utiliser http://www.csdecso.on.ca/Ecoles/St-Jean-Baptiste/media/bullying%20_fran_.pdf
et un super site ! http://harcelement-entre-eleves.com qui m'a donné des idées (charte, affiches) pour impliquer les autres collègues, mais tout dépend de leur bonne volonté et je ne peux pas tout faire toute seule même en heure de vie de classe


je viens de tomber sur la fondation de France et des vidéos pour un jeune public ; cela intéresserait peut-être certains parmi vous ! "Silence la violence !", avec conflits entre dromadaire et chameau ; taupe et ouistiti ... http://www.fondationdefrance.org/40ans/40-projets/Par-projet/1998-Silence-la-violence-!#video_epoque

si vs avez des adresses, n'hésitez pas (mais je ne veux trop utiliser youtube, pas accessible au collège et montrer des cas réels peut aller trop loin), je cherche surtout des activités efficaces et pas chronophages (oui, je sais, j'en demande trop)

merci de m'avoir lue ! et de me lire encore car je vs tiendrai au courant et je ne lâcherai pas !

Bonnes vacances et bon courage aux autres !

athena62
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum