Faire écrire et publier grâce à internet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Faire écrire et publier grâce à internet

Message par doctor who le Dim 17 Avr 2011 - 18:17

Je m'interroge, depuis la lecture d'un post de Serge, de réflexions de Milasaintanne, et de la découverte des méthodes d'imprimerie Freinet : est-il faisable, au collège, d'utiliser internet et l'informatique pour faire écrire les élèves, librement ou non ? Dans quelles conditions ? Avec quels logiciels et sur quels support (blog, wiki, forum...) ? A quelle fréquence ? Comment contrôler ce qui est écrit ? Comment s'assurer d'une certaine correction de la langue ? Cela peut-il durer dans le temps?

Quelqu'un fait-il cela ?

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire écrire et publier grâce à internet

Message par Gryphe le Dim 17 Avr 2011 - 18:59

Je crois que le post de Serge va en faire bouger plus d'un... moi ça m'a pratiquement décidée à utiliser davantage Internet dans le cadre direct de mon travail, et non pas "autour du travail" comme je le fais par exemple ici sur Neo.

Ceci dit, je l'avais déjà fait avec des élèves il y a quelques années, et je connais plusieurs profs qui travaillent avec des blogs.

Par rapport aux aspects de "législation", il me semble qu'il faut veiller à ne pas mettre de photos sans l'accord des familles, et qu'il vaut mieux n'indiquer que les prénoms des élèves, plutôt que les noms de famille.

Dès qu'on est dans le cadre officiel du travail, la réflexion sur la "nétiquette" et sur ce qui se fait ou pas devient effectivement encore plus nécessaire que pour un usage "de loisir" du net.

Ceci dit, de très nombreuses choses sont envisageables...

[Je me demande si la place de ce topic ne serait pas plutôt partie "informatique" du forum, bien que cette partie soit dans "loisirs et plaisirs"... enfin ça n'engage que moi...]

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire écrire et publier grâce à internet

Message par Azad le Dim 17 Avr 2011 - 20:05

Chaque année, je fais toujours, dans chacune de mes classes au moins un chapitre en lien avec internet. Je n'ai pas lu le post de Serge, mais je vois que les élèves font plus attention à l'idée d'être publiés sur le net. Je ne fais rien de formel, mais voici des exemples en vrac :

J'ai repris par exemple l'idée d'un néoprof (je ne sais plus qui) qui faisait avec ses 6ème un livre dont vous êtes le héros sur fond de mythologie. Avec mes 3ème, on a fait un grand quizz de révisions à l'approche du brevet... C'est très libre, tu peux aussi essayer de les faire participer à des concours...

Le premier degré : les bonnes rédacs, ou celles que les élèves font l'effort d'améliorer sont publiés sur un blog (je débarque en lycée, je ne l'ai pas encore fait pour mes élèves, mais ça ne saurait tarder). Par ailleurs, je mets sur mon blog des consignes d'écriture un peu moins conventionnels que les élèves font s'ils ont envie (ils sont valorisés sur d'autres devoirs).

Le dernier truc que j'ai mis en pratique (mais avec des lycéens) : ils devaient choisir un personnage sur le site dialogus pour lui écrire une lettre argumentative. (c'est assez marrant car ils finissent par avoir une réponse...).

Azad
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire écrire et publier grâce à internet

Message par Serge le Dim 17 Avr 2011 - 21:28

J'utilise avec pas mal d'autres collègues ( pas que de lettres du reste ) un forum pédagogique d'écriture inter établissements permettant aux élèves de travailler, outre leurs rédactions traditionnelles en classe, une pratique régulière d'écriture, cursive. Chaque collègue qui le souhaite utilise ce forum avec ses élèves à sa façon, certains juste pour les inciter à l'écriture, d'autres pour mettre en ligne des travaux, exposés, etc. que les élèves font avec encore plus de sérieux, conscients que leurs exposés, poèmes, récits collectifs, peuvent être appréciés par des milliers d'autres élèves et d'internautes faisant des recherches, ce qui valorise grandement leurs efforts. D'autres pour les mettre en situation de débat véritable à l'écrit sur des sujets aussi divers que "pour ou contre la corrida, la peine de mort, l'école, etc" ( sujet presque toujours lancés par des élèves d'ailleurs) et ils prennent conscience qu'argumenter en situation, c'est tenir compte des réactions et arguments des autres. Ils se prennent ainsi au jeu, désireux d'avoir le dernier mot. Il découvre que l'écrit a une dimension sociale, différente du côté fermé sur lui-même de la seule rédaction classique. D'autres collègues les incitent à y ouvrir des topics sur leurs passions personnelles, afin de favoriser le fameux "socio cognitivisme" qui stimule chaque participant à apprendre des choses aux autres, et à en apprendre d'eux. L'un va faire découvrir sa passion pour les dinosaures, un autre sur l'astronomie, un autre va évoquer ses livres de chevet, un autre fera connaitre ses oeuvres d'art préférées ... Et l'enthousiasme aidant, la pratique d'écriture devient régulière, ludique, créative ... Bref, chaque élève et enseignant s'approprie les lieux à sa façon, tous interagissent, et ça crée une vraie dynamique d'écriture, et le niveau d'écriture est tiré ainsi vers le haut. Une charte commune a été établie avec les élèves, et elle est complétée encore régulièrement au besoin de temps en temps au fur et à mesure des collègues qui ajoutent leur touche personnelle ...
Il y a des sections de "défis d'écriture", de jeux d'oulipou en ligne, de concours de poésies, de photos illustrant des proverbes, de créations d'arts plastiques, etc.

Pou ma part, je l'utilise aussi ponctuellement en vrai travail précis ( on étudie le lyrisme ? Eh bien, l'objectif de chacun est d'utiliser naturellement ces procédés d'écriture quand il intervient, que ce soit pour exprimer sa joie ou sa colère en rapport avec des rencontres sportives, ou autre) de façon à leur faire réinvestir concrètement les notions que nous apprenons en cours ( Ce n'est pas de l'enseignement par compétence, mais on utilise consciemment des connaissances apprises pour les renforcer et les développer en situation réelle). Leur défi ( pour les miens en tout cas ) est de réinvestir de temps en temps des mots appris, en situation ( et là, ils peuvent parler sur un topic Plus belle la vie, ou sur leur chanteur préféré, etc. peu importe tant que ça leur plait et qu'ils écrient mieux) Il participe aussi à des jeux variés de vocabulaire, adaptés à tous les niveaux. Du coup, les mots de vocabulaire sont rapidement, totalement et durablement intégrés, car appris en classe puis utilisés régulièrement à l'écrit ... et vus utilisés régulièrement par les autres aussi ! Pour cette facette purement scolaire, les élèves participants ainsi sont évidemment valorisés. ( je compléterai plus tard concernant les élèves n'ayant pas internet chez eux et sur la façon dont on se débrouille dans ce cas) Wink

Pour l'orthographe, il y a pas mal de quiz en ligne, qu'ils créent parfois eux-mêmes, de jeux de petites dictées fautives ( les autres doivent rétablir le texte), mais aussi l'utilisation systématique du bonpatron, un correcteur intelligent qui explique les règles au lieu de les corriger. Du coup, leurs fautes récurrentes personnelles, à force de leur être répétées, sont durablement intégrées et de façon ciblée. Et ces progrès se font ainsi sans stress, peu à peu, mais durablement, et sans la phobie du zéro en dictée. C'est tout simplement de l'orthographe en situation. Il est facile, même pour des élèves en difficulté, de se concentrer régulièrement sur l'orthographe d'une phrase ou deux, plutôt que de s'en tenir à des dictées ou des rédactions longues. Ensuite je fais avec certains de la pédagogie différenciée par ce biais en pouvant mieux cerner leurs erreurs fréquentes d'orthographe ou de constructions grammaticales.

Et le niveau des élèves qui l'utilisent régulièrement est extrêmement supérieur aux autres, même les plus faibles progressent étonnamment vite grâce à diverses stratégies assez efficaces (que je développerai plus tard si ça en intéresse). Les retours de lycée sont excellents, que ce sont en rapport à leur maîtrise de l'orthographe, du vocabulaire, de l'argumentation, l'utilisation consciente des procédés d'écriture mais aussi en ouverture culturelle. Les élèves s'enrichissent aussi les uns les autres, développe leur autonomie, c'est très intéressant pédagogiquement comme expérience. Il faut surtout la vivre pour s'en rendre compte.


Si vous avez des questions particulières, j'y réponds volontiers Wink


Dernière édition par Serge le Dim 15 Mai 2011 - 12:58, édité 3 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire écrire et publier grâce à internet

Message par Gryphe le Dim 17 Avr 2011 - 21:55

@Serge a écrit:Et le niveau des élèves qui l'utilisent régulièrement est extrêmement supérieur aux autres, même les plus faibles progressent étonnamment vite grâce à diverses stratégies assez efficaces (que je développerai plus tard si ça en intéresse).
Les "meilleurs" élèves utilisent ce forum naturellement, ou bien plutôt c'est l'utilisation et l'investissement sur le forum qui permet aux élèves d'améliorer leur orthographe ?

Oui, développe, développe... franchement c'est vraiment intéressant ce que tu fais. Chapeau !

Very Happy

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire écrire et publier grâce à internet

Message par Serge le Dim 17 Avr 2011 - 22:25

Ce sont souvent les élèves les plus en difficulté qui l'investissent curieusement le plus. Beaucoup viennent spontanément, juste parce que leur professeur le leur a conseillé, leur a dit que ça leur ferait du bien, sachant qu'ils s'intéressent à telle ou telle chose ( les maquettes d'avion, les mangas, le sport, les bikers, l'humour, archéologie ou autres sujets..) ... Nous sommes bien placés sur néo pour savoir comment certaines discussion ici donnent envie de répondre et stimulent l'envie d'écrire. Eh bien, eux, c'est pareil, mais pas forcément sur les mêmes sujets. Smile

Il y a une section pour les grands débutants ( ainsi s'ils font des boulettes ou des sujets d'un niveau peu élevés, surtout en 6ème, ce n'est pas trop grave. ) Ils veulent rapidement aller poster dans les autres sections, et ils le peuvent dès qu'ils ont prouvé qu'ils utilisent le bonpatron et qu'ils font l'effort de rédiger un minimum leurs phrases). Autre atout. L'emploi d'un pseudo leur permet aussi de poser des questions ( sur le cahier de textes en ligne ou sur les topics de cours ) qu'ils n'auraient jamais osé poser en classe devant leurs camarades. Et ce sont souvent les élèves eux-mêmes qui répondent aux questions. Ainsi se forme une véritable entraide, dans laquelle chaque élève peut aider les autres, sans barrière d'âge ni d'établissement. Du coup, les élèves en difficulté, mais qui veulent comprendre, arrivent à progresser. Une forme d'aide aux devoirs s'instaure ainsi, de manière quasiment autonome. Et les élèves qui expliquent apprennent ainsi encore mieux leur leçon, tout en ayant la satisfaction d'avoir aidé quelqu'un et d'être ainsi valorisé.

Pour ces élèves en difficulté, seule "contrainte" : utiliser le bonpatron pour écrire tout en étant débarrassé du stress de la faute d'orthographe, et tout en progressant peu à peu.
En ce qui concernent les miens, je profite de cet outil pour faire de la pédagogie différenciée. Si je constate que l'un d'eux a du mal avec le présent de l'indicatif ou avec le son é, er, ait, je le lui signale, il fait des quiz ciblés et je valorise ses efforts pour écrire en étant attentif à ce point précis, tout en utilisant le bonpatron en lui proposant une note valorisant leurs efforts, ce qui les encouragent à progresser. Les résultats sont alors rapidement là. Bien mieux qu'avec uniquement des dictées ou des évaluations d'orthographe. (Combien savent "recracher" une leçon sans savoir l'appliquer? Là, ceux qui ont du mal à mémoriser, font juste l'effort de s'appliquer sur ce point sur une ou deux phrases mais régulière, ce qui est facile pour eux et à la portée même des plus faibles )
Et du coup, à force de poster sur des topics "desperate housewife", sport, discussions de cours de récré, ils cliquent aussi sur des sujets plus pointus, apprennent des choses, découvrent du vocabulaire, on envie de répondre et de se montrer à la hauteur, et finalement, ils deviennent de vrais moteurs à leur tour. J'ai eu de vraies surprises et j'ai constaté de petits miracles, même chez des dyslexiques. Ils aiment bien à leur tour aider les plus faibles ou les nouveaux. Chaque progrès est valorisé. Avec les mien, je fais un entretien individuel en salle info ou sur un topic. Il suffit en effet de cliquer sur le profil d'un élève pour avoir accès à tout ce qui a été écrit, peu importe le topic. Du coup, quand on a le temps, on voit ce qui va, ce qui a progressé, ce qu'il peut se fixer à présent comme objectif. Du moins quand il s'agit d'un de mes élèves. Mais même sans ça, les progrès sont rapidement visibles ( d'ailleurs, un des amusements de fin d'année est de les inciter à relire leur premiers messages, c'est là qu'ils réalisent eux-mêmes leurs progrès en terme d'orthographe, vocabulaire et contenu) .... et ils restent souvent, même après avoir quitté l'établissement ( bien un élève sur deux)


Dernière édition par Serge le Dim 15 Mai 2011 - 13:00, édité 2 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire écrire et publier grâce à internet

Message par doctor who le Dim 17 Avr 2011 - 22:37

Pas de dérapage ? Il y a des modos ?


_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire écrire et publier grâce à internet

Message par Serge le Dim 17 Avr 2011 - 22:43

Absolument aucun dérapage en plus de 4 ans, ni des miens, ni de tous les autres élèves qui fréquentent régulièrement le forum.
Chaque collègue qui le désire est modo de facto. Parfois, quand ce sont nos élèves, on édite pour souligner une terminaison en é qui est à rectifier par exemple ( un peu comme sur les copies, surtout si c'est le point ciblé d'orthographe auquel il doit être attentif). Du coup, les autres élèves aussi, en voyant le mot souligné, se demande ... "ah, que faut-il mettre en fait ? Ah oui, c'est -és ici) "

Et les élèves se prennent en main, se félicitent ou s'encouragent entre eux à développer leurs idées ou à utiliser le bonpatron, quand un a manifestement oublié de la faire par exemple. On y intervient au final par plaisir que par besoin de modération. Le tout c'est de rendre les élèves les plus autonomes possibles, en leur donnant juste au début quelques bons réflexes.
Même les élèves que nous n'avons pas, en voyant comment les autres écrivent, se mettent presque naturellement au diapason. Smile


Dernière édition par Serge le Dim 17 Avr 2011 - 23:01, édité 2 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire écrire et publier grâce à internet

Message par doctor who le Dim 17 Avr 2011 - 22:45

Et ce forum est académique ?

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire écrire et publier grâce à internet

Message par Serge le Dim 17 Avr 2011 - 22:54

Notre principal a fait une demande pour que nous utilisions officiellement le cahier de textes en ligne sur ce support, vu qu'il était déjà utilisé ainsi depuis quelques années, et parfois tenu en autonomie par les élèves qui se relayaient. Un autre établissement l'a utilisé comme outil de communication entre profs et élèves durant sa fermeture pour cause de grippe aviaire. Il a pour vocation d'être surtout un outil d'écriture inter établissements, voire inter académies. Chacun y est donc le bienvenu. J'ai été surpris que mon inspectrice me dise qu'elle connaissait très bien la cafet et la tenait en haute estime suite à son inspection d'une autre collègue qui l'utilisait d'ailleurs pour des travaux d'écriture interactifs, de topics vocabulaire, etc. et pour rendre ses cours disponibles à la fois sur tableau numérique mais aussi de façon à les rendre consultables par les élèves chez eux. C'est la force du lieu. ce n'est pas un outil d'écriture "tourné sur soi". C'est une ouverture aux autres et un outils qui allie paradoxalement à la fois exigence et grande liberté.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire écrire et publier grâce à internet

Message par cannelle21 le Lun 18 Avr 2011 - 7:46

joel a écrit:Chaque année, je fais toujours, dans chacune de mes classes au moins un chapitre en lien avec internet. Je n'ai pas lu le post de Serge, mais je vois que les élèves font plus attention à l'idée d'être publiés sur le net. Je ne fais rien de formel, mais voici des exemples en vrac :

J'ai repris par exemple l'idée d'un néoprof (je ne sais plus qui) qui faisait avec ses 6ème un livre dont vous êtes le héros sur fond de mythologie. Avec mes 3ème, on a fait un grand quizz de révisions à l'approche du brevet... C'est très libre, tu peux aussi essayer de les faire participer à des concours...

Le premier degré : les bonnes rédacs, ou celles que les élèves font l'effort d'améliorer sont publiés sur un blog (je débarque en lycée, je ne l'ai pas encore fait pour mes élèves, mais ça ne saurait tarder). Par ailleurs, je mets sur mon blog des consignes d'écriture un peu moins conventionnels que les élèves font s'ils ont envie (ils sont valorisés sur d'autres devoirs).

Le dernier truc que j'ai mis en pratique (mais avec des lycéens) : ils devaient choisir un personnage sur le site dialogus pour lui écrire une lettre argumentative. (c'est assez marrant car ils finissent par avoir une réponse...).

Je te remercie car je viens de découvrir grâce à toi le site dialogus. Est-ce que tu peux m'en dire un peu plus sur les consignes de la lettre argumentative que tu fais écrire: cela m'intéresse au plus haut point.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire écrire et publier grâce à internet

Message par Thalie le Lun 18 Avr 2011 - 11:24

Euh...je débarque peut-être mais quel est ce forum ? Peut-on le consulter ? Tout ce dont tu parles, Serge, a l'air très intéressant.
EDIT : J'ai trouvé toute seule, pffiouuu, pas bien réveillée ce matin. Merci Serge, très bonne contribution, je file sur le site

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire écrire et publier grâce à internet

Message par Serge le Lun 18 Avr 2011 - 12:16

Super aussi pour dialogus, je file ouvrir un topic dessus pour les élèves. Wink

Il pourront ainsi poster leurs questions et lettres personnelles mais également les réponses qu'ils recevront, ainsi elles profiteront à tous Smile

http://cafet.1fr1.net/t2412-dialogus-ecrivez-a-des-personnalites

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire écrire et publier grâce à internet

Message par Azad le Lun 18 Avr 2011 - 16:18

Je connais bien le site de Serge, on en avait parlé à l'époque où je voulais créer un site. Le souci c'est qu'il faut une réelle dynamique collective entre collègues, entre établissements, avec appui de l'administration, pour réaliser un tel projet...
Je vois pas exemple que les élèves consultent mon blog perso, mais il y a (encore) une certaine réticence avec le contenu, comme si ce n'était pas "officiel".

Pour répondre à votre question sur dialogus, le sujet écrit était très simple : le site http://www.dialogus2.org/ propose de donner la parole à des disparus qui ont marqué l’histoire politique, culturelle, sociale de leur temps, voire à des personnages inventés. Rendez-vous sur le site, choisissez un personnage et écrivez-lui une lettre dans laquelle vous évoquerez vos sentiments à son égard (positifs ou négatifs) en vous justifiant.

Par contre, j'ai déblayé, expliqué avec eux, je leur ai montré le site pour qu'ils comprennent le principe, surtout que la personne qui va lire leur lettre connait bien le personnage en question, il ne s'agit donc pas de se planter, et il faut faire au préalable un travail de recherche sur le personnage choisi. Après , on retombe sur un sujet d'argumentation classique; ça leur rappelle juste que je ne serai pas la seule personne à lire leur texte.


Azad
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire écrire et publier grâce à internet

Message par Serge le Lun 18 Avr 2011 - 16:35

qu'il faut une réelle dynamique collective entre collègues, entre établissements, avec appui de l'administration, pour réaliser un tel projet...

C'est nettement mieux quand c'est le cas en effet. Il suffit parfois juste de communiquer et de donner des arguments pour l'avoir, vu que son intérêt saute rapidement aux yeux. Wink

Nous qui sommes ici, on est généralement très enthousiastes, participatifs, et les élèves le ressentent bien une fois sur les lieux. La dynamique existe déjà en son sein, elle n'est pas à être créée ( chacun ici est d'ailleurs le bienvenu pour contribuer à l'alimenter ) , ce qui fait que par les nouveaux arrivants la dynamique s'auto alimentent, car les réponses des uns motivent les réactions des autres et ainsi de suite. C'est le principe du moulin à eau qui tourne en autonomie.

Plus les membres sont nombreux, plus la motivation est grande car les réponses des uns et des autres arrivent rapidement. Ceci ne fonctionnerait pas sur un forum fermé sur lui-même au sein d'un établissemnt. Un élève participerait. Il ne verrait pas de réponse à son message le lendemain, ni le jour suivant. Il laisse tomber. Là, ce n'est pas le cas. Et ça marche assez bien, même pour des collègues qui le font par simple initiative personnelle.

Quant au côté officiel, c'est bien ( c'est le cas chez nous et dans d'autres établissements) mais même sans, ça se passe très bien avec les autres collègues aussi. C'est avant tout un support dynamique et interactif d'écriture. Le papier clairefontaine n'est pas non plus partenaire officiel du prof. Wink Le tout, c'est d'avoir une bonne communication avec les élèves, présenter le projet, les attentes et les avantages que chacun peut en retirer, et ensuite faire passer l'info à la fois auprès du chef d'établissement et des parents. Chaque collègue qui l'utilise a ses attentes personnelles.


Dernière édition par Serge le Dim 15 Mai 2011 - 13:04, édité 2 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire écrire et publier grâce à internet

Message par Azad le Lun 18 Avr 2011 - 16:41

Oui, tout à fait. Je me demandais en fait, combien s'est-il écoulé entre la création du forum et le moment où tu as senti qu'il "tournait", qu'il devenait vraiment un outil utilisé régulièrement par les élèves ?

Azad
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire écrire et publier grâce à internet

Message par Serge le Lun 18 Avr 2011 - 17:04

je dirais 6 mois au début. Cela ronronnait justement parce qu'ils étaient peu nombreux et que les élèves se connaissaient tous, donc l'enjeu était moins stimulant et se réduisait surtout à des activités très scolaires. Mais certains élèves l'ont pris d'assaut des la première semaine avec un bel enthousiasme, même parmi les élèves que je n'avais pas. Au bout de 6 mois, tous les élèves de l'établissement s'étaient inscrits d'eux-mêmes. On a alors atteint les 10 000 messages ! Des collègues d'établissements limitrophes s'y sont penchés et ont commencé à l'utiliser. Puis les collègues de musique, d'espagnol, de maths ... Finalement des élèves se sont inscrits d'un peu partout parce qu'ils en avait entendu parler par des cousins, des amis ... A la fin de la première année, la dynamique était déjà très forte et les sujets se sont multipliés car les élèves ne manquent pas d'idées (presque tous les sujets de topics et de sections viennent d'eux au final, d'où une vraie appropriation) et l'idée d'échange avec des élèves qui sont d'ailleurs leur plait aussi beaucoup (certains ont fini par se rencontrer et des amitiés réelles sont nées )

Actuellement, 4 ans plus tard, ils en sont à plus de 84 000 messages ( on aurait déjà dépassé les 200 000 messages mais on "vide" souvent d'anciens sujets afin de permettre qu'ils soient à nouveau débattus ) des élèves sollicitent en ce moment la création d'un "espace concours", où ils donnerait des thèmes de proverbes imagés, illustrés par des photos, ou encore des thèmes de poème changeant chaque mois ( créations postées de façon anonyme par l'élève organisateur), avec au final un topic sondage pour voter pour ses préférés.

Bref, ils fourmillent souvent d'idées excellentes, et écrivent bien plus que si on leur donnait une rédaction.

Par exemple, un sujet "Alors, ces vacances ? " les fait écrire spontanément et de façon parfois bien plus développée que si c'était un sujet de rédaction. Sauf qu'ils y répondent d'eux-mêmes et écrivent sans même qu'on soit obligé de le leur suggérer Razz

Un peu comme nous sur néo en fait topela


Dernière édition par Serge le Dim 15 Mai 2011 - 13:06, édité 2 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Mon expérience...

Message par Charlery.K le Mer 20 Avr 2011 - 2:39

Bonjour, je suis professeur de Lettres en collège, j'ai cette année des sixièmes, quatrièmes et troisièmes. J'ai crée un forum sur lequel mes élèves doivent produire des devoirs, ce qui les oblige à utiliser le vecteur internet mais aussi le traitement de texte, chose qu'ils maîtrisent moins bien qu'on ne l'imaginerait.
Au préalable, il faut je pense prévoir des séances (TICE) devant ordinateur ou tout le monde s'inscrit après avoir lu en classe les règles relatives à l'utilisation d'internet. Il faut bien préciser, qu'il n'est pas question qu'il y ait des noms fantaisistes. Cela permet d'enregistrer tout le monde au même moment.
Le problème sur internet, étant donné l'accès plus ou moins évident selon les familles, c'est que les délais de production donnés par le professeur doivent être plus longs que pour un devoir normal.
Cette formule permet de gérer des informations ou suppléments de cours surtout lorsqu'on manque de temps pour les effectuer en classe de manière directe. Elle permet par ailleurs de valider quelques items du B2I

Charlery.K
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire écrire et publier grâce à internet

Message par Serge le Mer 20 Avr 2011 - 8:31

Tout à fait. Sur la Cafet, il y a bien sûr toute une section consacrée aux publication de leurs rédactions faites en classe, récits étiologiques, lettres, poésies, calligrammes, haïkus, contes, invention d'incipit de roman, etc. Mais s'en tenir à quelques productions scolaires mise en ligne, je me suis rendu compte très vite que c'était d'un intérêt très réduit par rapport au potentiel d'un tel outil (sinon, autant s'en tenir à un blog). Cela se résumerait juste à "épingler" des productions, cela ne leur donne pas en soi envie de s'y connecter d'eux-mêmes, de découvrir le plaisir d'écrire et de continuer à le faire en autonomie. L'écriture formatrice, brève et régulière, avec attention accordée au vocabulaire et à l'orthographe, est encore plus efficace que les seules grandes rédactions contraintes ( qui sont aussi évidemment indispensables mais ne leur que rarement le goût de l'écrit)

En outre les élèves en difficulté ont plus de mal à faire attention à tous les points d'orthographe, grammaire, vocabulaire sur une longue copie alors qu'ils le peuvent plus facilement sur des phrases courtes. Et la régularité de l'exercice est aussi un grand atout pour fixer les habitudes de se questionner sur l'orthographe et la phrase qu'ils écrivent.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire écrire et publier grâce à internet

Message par mitochondrie le Mer 20 Avr 2011 - 22:44

Supers, vos différentes pratiques ! veneration
Et merci pour Bonpatron ! Je connaissais de nom, mais je pensais que c'était un logiciel payant, et à installer.
Je ne suis pas prof de lettres, mais la (non-)maîtrise de la langue française, c'est quelque chose qui me tient à coeur (/ me désespère). Ca fait plaisir de découvrir des solutions qui font leur preuve yesyes

mitochondrie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum