ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par Singing in The Rain le Jeu 21 Avr 2011 - 17:56

Dans mon collège, les élèves devront piocher une oeuvre parmi 10 oeuvres travaillées dans l'année.
Or suite à un micmac dans la communication sur l'épreuve, ils me soutiennent qu'ils sont autorisés à préparer pendant 15 mn AVEC les documents de cours !!!! En gros, 15 mn à recopier les infos du cours !!! ce n'est pas de la restitution de connaissances, pour moi, c'est de la triche !
Mais apparemment, pour certains collègues, cela semblerait normal donc il va falloir que j'argumente demain pour qu'on interdise les cours pendant la préparation.

Vous me trouvez sadique ??? Non mais parce que faire un oral avec ses cours, ça revient à ne pas travailler, à ne rien apprendre, ni réviser !!!


Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par Marillion le Jeu 21 Avr 2011 - 18:05

C'est possible, Happy Flower.


Dernière édition par *angie* le Sam 23 Avr 2011 - 16:25, édité 1 fois

Marillion
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par Singing in The Rain le Jeu 21 Avr 2011 - 18:12

En fait, il est possible qu'ils passent sur un dossier mais dans ce cas, c'est un travail personnel qu'ils nous présentent donc ils ont droit de le rapporter pour la préparation.
Or s'il s'agit d'un oral de type restitution des connaissances sur des oeuvres étudiées en classe, ils n'ont pas à avoir leurs cours !

Et c'est là toute la différence selon le type d'épreuve choisie par l'établissement (dossier ou oral sur oeuvres étudiées !) et je crois que c'est ce qui explique la confusion dans les esprits.

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par Marillion le Jeu 21 Avr 2011 - 18:15

La plupart des élèves ont choisi une oeuvre étudiée en classe (ils avaient le choix) et en ont fait un dossier, qu'ils apporteront et utiliseront pendant l'oral.

Marillion
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par Singing in The Rain le Jeu 21 Avr 2011 - 18:38

Y a-t-il des collèges qui fonctionnent aussi avec tirage au sort et préparation uniquement avec des connaissances ? (ou suis-je la seule à vouloir fonctionner ainsi ?)

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par Kroko le Jeu 21 Avr 2011 - 18:40

mais je trouve ça bizarre aussi Happy Flower ! on a eu une formation là dessus, j'ai pris des notes, mais elle sont à mon autre chez moi donc je peux pas te dire. (j'ai tout oublié pour cette année)

_________________
fools, said I, you do not know, silence like a cancer grows

Kroko
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par Carmilla le Jeu 21 Avr 2011 - 18:45

Chez nous, l'oral a eu lieu. Les élèves devaient choisir deux oeuvres parmi celles abordées dans la problématique d'année et un tirage au sort avait lieu au début de l'oral. Ils n'avaient aucun support papier. Il devait aussi en ouverture faire un lien avec une autre oeuvre ou une de leur création.

Carmilla
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par Lonie le Jeu 21 Avr 2011 - 19:26

Chez nous aussi, on a opté pour l'oral...
Ils piocheront parmi les oeuvres étudiés, auront un temps de préparation (10 -15 min) mais sans leur notes, juste leur cerveau....

_________________
"Si j'avais su, j'aurais pas venu"

Lonie
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par Singing in The Rain le Jeu 21 Avr 2011 - 19:30

@Lonie a écrit:Chez nous aussi, on a opté pour l'oral...
Ils piocheront parmi les oeuvres étudiés, auront un temps de préparation (10 -15 min) mais sans leur notes, juste leur cerveau....

Ah merci ! Je suis soulagée, je me sens moins seule !!!!

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par carolo le Jeu 21 Avr 2011 - 19:37

De notre côté, ils choisissent (15 jours avant) une oeuvre étudiée durant l'année. Lors de l'oral ils pourront avoir leurs notes. A mon avis, certains ne vont pas hésiter à venir avec leurs cours! (Je sens qu'on va avoir droit à un bref exposé réduit à peau de chagrin sur l'Affiche rouge durant 3h : du bonheur!)

carolo
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par Singing in The Rain le Jeu 21 Avr 2011 - 19:45

@carolo a écrit:De notre côté, ils choisissent (15 jours avant) une oeuvre étudiée durant l'année. Lors de l'oral ils pourront avoir leurs notes. A mon avis, certains ne vont pas hésiter à venir avec leurs cours! (Je sens qu'on va avoir droit à un bref exposé réduit à peau de chagrin sur l'Affiche rouge durant 3h : du bonheur!)

Là ça dépasse tout ce que je pouvais imaginer : 1 seule oeuvre à préparer + avec les notes de cours ! C'est affolant de facilité ! Bon courage.

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par painbeurre le Jeu 21 Avr 2011 - 19:52

Chez nous c'était les élèves qui ont annoncé un mois avant l'oeuvre sur laquelle ils voulaient être interrogé et sont donc arrivé en oral avec leur préparation, c'est à dire leur texte de présentation et de "commentaire personnel" directement écrit et qu'ils ont lu... J'ai pas du tout aimé le principe mais que voulez vous, il ne faut pas les pénaliser pour l'obtention de leur brevet ces pauvres petits

painbeurre
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par MarieL le Jeu 21 Avr 2011 - 19:53

Une IPR est venue nous expliquer que l'épreuve était "très difficile" pour des 3° et qu'il ne s'agissait pas de les "piéger". En clair, il faut leur faciliter au maximum le travail.
Ceci dit, certains collègues ont choisi de travailler les sujets qu'ils ont proposé en classe alors que d'autres... comptent sur la curiosité des élèves !
Donc une liste de sujets composée par des enseignants, disons, très différents les uns des autres, les élèves tirent un sujet et ont un mois pour présenter... ce qu'ils veulent à un jury de deux personnes... qui ne seront pas forcément à l'origine des sujets !
Du grand n'importe quoi à mon avis, et j'ai bien l'intention de noter trèès largement.
Essuyer les plâtres ce n'est bon pour personne.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par User5899 le Jeu 21 Avr 2011 - 20:23

Happy Flower a écrit:Dans mon collège, les élèves devront piocher une oeuvre parmi 10 oeuvres travaillées dans l'année.
Or suite à un micmac dans la communication sur l'épreuve, ils me soutiennent qu'ils sont autorisés à préparer pendant 15 mn AVEC les documents de cours !!!! En gros, 15 mn à recopier les infos du cours !!! ce n'est pas de la restitution de connaissances, pour moi, c'est de la triche !
Mais apparemment, pour certains collègues, cela semblerait normal donc il va falloir que j'argumente demain pour qu'on interdise les cours pendant la préparation.

Vous me trouvez sadique ??? Non mais parce que faire un oral avec ses cours, ça revient à ne pas travailler, à ne rien apprendre, ni réviser !!!

Vous ne connaissez pas ça ?

Année 1960

Un fermier vend un sac de 10 kg de pommes de terre pour 30 francs. Ses frais de production s'élèvent aux 3/5 du prix de vente. Quel est son bénéfice ?

Année 1970

Un fermier vend un sac de 10 kg de pommes de terre pour 20 francs. Ses frais de production s'élèvent aux 4/5 du prix de vente, c'est-à-dire à 16 francs. Quel est son bénéfice ?

Année 1970 – Enseignement moderne

Un fermier échange un ensemble P de pommes de terre contre un ensemble M de pièces de monnaie. Le cardinal de l'ensemble M est égal à 20 et chaque élément sigma de M vaut 2 francs. Dessine 10 gros points représentant les éléments de l'ensemble M. L'ensemble F des frais de production comprend 2 gros points de moins que l'ensemble M. Représente F comme un sous-ensemble de M et donne la réponse à la question : quel est le cardinal de l'ensemble B des bénéfices ? (À dessiner en rouge).

Année 1980 – Enseignement rénové

Un agriculteur vend un sac de pommes de terre pour 20 francs. Les frais de production s'élèvent à 30 francs, les subventions de la CEE sont de 8 francs et la perte est de 2 francs. Souligne le mot pomme de terre et discutes-en avec ton voisin.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par totoro le Jeu 21 Avr 2011 - 20:45

Bof, moi j'ai pas compris comment les préparer, et pour l'oral, j'ai pas compris ce qu'il fallait évaluer... ALors.. Rolling Eyes

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par Kiki le Jeu 21 Avr 2011 - 21:07

Dans mon collègue, les élèves étaient interrogés sur une oeuvre qu'ils avaient choisie. Ils avaient le droit à leur cours. Donc bêtement, ils ont lu (souvent avec du mal) leur cours. Les élèves avaient tous choisi Guernica. J'ai été contente de ne pas faire partie du jury. J'ai échappé à cet ennui.
Enfin j'aurai refusé de faire partie du jury car je ne peux pas être d'accord avec ce genre d'épreuve orale : je trouve que c'est injuste que les élèves aient leur cours au moment de passer. Le minimum est qu'ils apprennent le cours (souvent deux paragraphes vu le bas niveau...).

Kiki
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par jeanne le Ven 22 Avr 2011 - 0:50

Chez nous les élèves doivent choisir deux œuvres parmi celles traitées dans l'année, et il les présentent, sans leurs notes. Je trouve cela hallucinant, comme toi, qu'on leur laisse le cahier : vous allez noter le cours du collègue ?

jeanne
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par clems le Ven 22 Avr 2011 - 4:49

Y a-t-il des collèges qui fonctionnent aussi avec tirage au sort et préparation uniquement avec des connaissances ? (ou suis-je la seule à vouloir fonctionner ainsi ?)
nous! mais en plus, la chef pousse le sadisme plus loin, ils n'ont pas de temps de préparation! Ils passent directement après le tirage au sort, avec seulement l'oeuvre devant les yeux, sans aucune annotation ( à part le numéro des vers pour les poèmes et les chants).

clems
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par zabou le Ven 22 Avr 2011 - 10:04

Moi ce qui me fait sourire c'est que cette épreuve est censée être "nationale" c'est-à-dire que théoriquement tous nos chers petits élèves doivent être évalués de la même manière. Or, lorsqu'on lit les différents posts concernant cette épreuve chaque collège se débrouille et l'organise comme il veut....Ce qui me conforte dans mon opinion de dire qu'on se f*** de nous Smile

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par MarieL le Ven 22 Avr 2011 - 16:55

@zabou a écrit: Moi ce qui me fait sourire c'est que cette épreuve est censée être "nationale" c'est-à-dire que théoriquement tous nos chers petits élèves doivent être évalués de la même manière. Or, lorsqu'on lit les différents posts concernant cette épreuve chaque collège se débrouille et l'organise comme il veut....Ce qui me conforte dans mon opinion de dire qu'on se f*** de nous Smile

et des élèves...

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par lapetitemu le Ven 22 Avr 2011 - 17:56

@zabou a écrit: Moi ce qui me fait sourire c'est que cette épreuve est censée être "nationale" c'est-à-dire que théoriquement tous nos chers petits élèves doivent être évalués de la même manière. Or, lorsqu'on lit les différents posts concernant cette épreuve chaque collège se débrouille et l'organise comme il veut....Ce qui me conforte dans mon opinion de dire qu'on se f*** de nous Smile

Bon, je sors juste d'une formation de deux jours sur le sujet, donc je vais vous faire profiter de la bonne parole des IPR :
A la question "va-t-il y avoir, à l'avenir, des consignes plus précises afin d'harmoniser cette épreuve au niveau national, ou va-t-on rester dans ce bordel actuel flou artistique ?", la réponse a été : "Il n'y a pas de réponse !" (sic).
Plusieurs collègues ont exposé ce qui avait été fait dans leurs établissements respectifs, et en gros on peut faire tout et son contraire. Dossier, pas de dossier, tirage au sort, pas de tirage au sort, oeuvres connues des élèves, oeuvres inconnues...
Ce que l'IPR chargé de la question dans notre académie a souligné, c'est qu'il fallait surtout apprendre aux élèves des compétences d'analyse, et que, donc, la restitution bête et méchante de connaissances n'était pas dans l'esprit de l'épreuve. Mais il nous a dit en même temps qu'il était extrêmement difficile, si ce n'est impossible, de demander à un élève de 3e de faire preuve de ces compétences de manière spontanée : c'est-à-dire qu'il faut le préparer, donc passer beaucoup de temps à travailler la méthode de l'analyse. Soit. Mais cela demande beaucoup d'heures de préparation... or, l'histoire des arts ne doit pas être conçue comme une discipline supplémentaire (pas comme les IDD, par exemple), elle doit être intégrée à notre discipline propre, à nos programmes, etc... Bref, on est dans l'impasse, quoi !

Autant vous dire que cette formation a été plus frustrante qu'autre chose !

Je n'ai pas de 3e cette année, mais en tout cas, il me semble aberrant d'autoriser le cours dans une telle épreuve, et je suis surprise de voir que plusieurs collèges semblent avoir adopté ce système...


lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par zabou le Ven 22 Avr 2011 - 23:34

Axel a écrit:
@zabou a écrit: Moi ce qui me fait sourire c'est que cette épreuve est censée être "nationale" c'est-à-dire que théoriquement tous nos chers petits élèves doivent être évalués de la même manière. Or, lorsqu'on lit les différents posts concernant cette épreuve chaque collège se débrouille et l'organise comme il veut....Ce qui me conforte dans mon opinion de dire qu'on se f*** de nous Smile

et des élèves...

Surtout des élèves qui stressent, se sentent perdus et ne comprennent pas l'intérêt d'une telle épreuve.

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par Sugnet le Sam 23 Avr 2011 - 10:49

on avait arrêté une liste au mois de juin.
En septembre des collègues se sont mis à rajouter des tas de choses sur la liste, après que notre roi du mémorialisme rajoute plein de choses n'ayant même pas de rapport avec le thème initial.
Les élèves sont interrogés au hasard, tirage au sort.
Mes élèves n'étant pas obligés de le passer, je ne les ai de fait pas préparé à une telle absurdité, me contentant de travailler ce qui avait été suggéré au départ.
C'est vraiment n'importe quoi.

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault

Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par MarieL le Sam 23 Avr 2011 - 12:11

@zabou a écrit:
Axel a écrit:
@zabou a écrit: Moi ce qui me fait sourire c'est que cette épreuve est censée être "nationale" c'est-à-dire que théoriquement tous nos chers petits élèves doivent être évalués de la même manière. Or, lorsqu'on lit les différents posts concernant cette épreuve chaque collège se débrouille et l'organise comme il veut....Ce qui me conforte dans mon opinion de dire qu'on se f*** de nous Smile

et des élèves...

Surtout des élèves qui stressent, se sentent perdus et ne comprennent pas l'intérêt d'une telle épreuve.

Exactement. D'autant plus que certains vont passer sur un sujet qu'ils ont étudiés en classe et d'autres sur des sujets qu'ils ont dû découvrir par eux-mêmes. Pour peu qu'en plus le PP leur ait bien fait remarquer qu'il s'agissait d'une épreuve éliminatoire pour le Brevet, c'est panique à bord.

petitemenu a écrit:Bon, je sors juste d'une formation de deux jours sur le sujet, donc je vais vous faire profiter de la bonne parole des IPR :
A la question "va-t-il y avoir, à l'avenir, des consignes plus précises afin d'harmoniser cette épreuve au niveau national, ou va-t-on rester dans ce bordel actuel flou artistique ?", la réponse a été : "Il n'y a pas de réponse !" (sic).
Plusieurs collègues ont exposé ce qui avait été fait dans leurs établissements respectifs, et en gros on peut faire tout et son contraire. Dossier, pas de dossier, tirage au sort, pas de tirage au sort, oeuvres connues des élèves, oeuvres inconnues...
Ce que l'IPR chargé de la question dans notre académie a souligné, c'est qu'il fallait surtout apprendre aux élèves des compétences d'analyse, et que, donc, la restitution bête et méchante de connaissances n'était pas dans l'esprit de l'épreuve. Mais il nous a dit en même temps qu'il était extrêmement difficile, si ce n'est impossible, de demander à un élève de 3e de faire preuve de ces compétences de manière spontanée : c'est-à-dire qu'il faut le préparer, donc passer beaucoup de temps à travailler la méthode de l'analyse. Soit. Mais cela demande beaucoup d'heures de préparation... or, l'histoire des arts ne doit pas être conçue comme une discipline supplémentaire (pas comme les IDD, par exemple), elle doit être intégrée à notre discipline propre, à nos programmes, etc... Bref, on est dans l'impasse, quoi !

Autant vous dire que cette formation a été plus frustrante qu'autre chose !

Je n'ai pas de 3e cette année, mais en tout cas, il me semble aberrant d'autoriser le cours dans une telle épreuve, et je suis surprise de voir que plusieurs collèges semblent avoir adopté ce système...

et pourtant l'IPR a tenu exactement ce même discours chez nous... en pure perte pour certains.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: ORAL histoire des arts : j'hallucine !!!!

Message par Gryphe le Sam 23 Avr 2011 - 12:25

Axel a écrit:Pour peu qu'en plus le PP leur ait bien fait remarquer qu'il s'agissait d'une épreuve éliminatoire pour le Brevet, c'est panique à bord.
Éliminatoire, non ; ceci dit, cela compte autant qu'une des épreuves terminales de fin juin. Ce n'est pas rien quand même.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum