Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Reine Margot le Sam 23 Avr 2011 - 12:07

"Ce genre de chose ne me donne pas du tout envie de pleurer sur le sort de ces pauvres juges: ils ont fait ça sans sourciller, je vois pas pourquoi on les soutiendrait quand ils se plaignent d' être méprisés du pouvoir."

au contraire, ils sont autant que nous les cibles des attaques contre la FP et contre tout ce qui représente l'autorité, le savoir et les piliers de la démocratie. Il faut faire front.

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Bientôtlesud le Sam 23 Avr 2011 - 12:13

@Schéhérazade a écrit:ce que je me demande, c' est comment retravaillent ensuite les professeurs qui ont été fragilisé par la communication et la judiciarisation, autrement dit, qui ont été lâché en pâture aux médias, désavoués par leur hiérarchie. Je me demande dans quel état sera notre collègue après ce cirque, par exemple.
Et j' aimerais bien savoir ce qu' il risque, réellement.

S'il est condamné au civil, il risque un conseil de discipline.
Lors d'un conseil de discipline, les "peines" vont d'un simple blâme jusqu'à la radiation des cadres...

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par JPhMM le Sam 23 Avr 2011 - 12:18

@Reine Margot a écrit:au contraire, ils sont autant que nous les cibles des attaques contre la FP et contre tout ce qui représente l'autorité, le savoir et les piliers de la démocratie. Il faut faire front.
Effrayant, n'est-ce pas, qu'un gouvernement s'en prenne à l'un des piliers de son propre système démocratique...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Celeborn le Sam 23 Avr 2011 - 12:28

@Reine Margot a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Schéhérazade a écrit:
Je crois qu' on vit tous avec cette épée de Damoclès: les circonstances peuvent nous amener à avoir ce genre de comportement, dictée par le bon sens mais puni par des lois absurdes.

Mais on ne sera puni par la loi pour ça ! Le problème, c'est la communication et la judiciarisation, pas l'issue du procès, qui, à mon avis, nous serait souvent favorable. Mais c'est très rare qu'on en arrive jusque là pour ce type d'actes.

Ben le prof qui avait été accusé d'avoir giflé un élève a été condamné à une amende de 500 euros...

Et d'après ce que j'avais lu concernant ce qui s'était réellement passé dans la salle de classe, je crois que c'était assez mérité.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Finrod le Sam 23 Avr 2011 - 13:05

@Celeborn a écrit:

Et d'après ce que j'avais lu concernant ce qui s'était réellement passé dans la salle de classe, je crois que c'était assez mérité.

La claque, l'amende ou les deux ?

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Celeborn le Sam 23 Avr 2011 - 13:11

@Finrod a écrit:
@Celeborn a écrit:

Et d'après ce que j'avais lu concernant ce qui s'était réellement passé dans la salle de classe, je crois que c'était assez mérité.

La claque, l'amende ou les deux ?

La condamnation.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Finrod le Sam 23 Avr 2011 - 13:16

Peut être...

Reste que mon instit de CP elle en a distribué des claques, pas des petites, elle avait la main leste, et elle n'a jamais été condamnée.

La raison était que j'écrivais de travers. Elle a pu en distribuer des plus justifiées, ça remonte à longtemps.

Ce jour là, elle m'a fait traverser toute la classe en me tenant par le col pour me montrer tout les écrits des autres et en effet, ils écrivaient vachement mieux que moi...

Pourtant, autant un dialogue s'imposait, une remise à plat, autant une amende pour avoir secoué un élève, bof... le système n'y gagne rien.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Celeborn le Sam 23 Avr 2011 - 13:23

Le matin du 28 janvier, M.L avait jeté à terre les affaires de l'élève de 6e qui avait oublié de les enlever d'une table avant des travaux pratiques, puis l'avait plaqué contre un mur. Le garçon avait alors traité de "connard" le professeur, qui l'avait giflé en retour, puis à nouveau poussé contre le mur.

Ensuite, je suis d'accord que le système ne gagne rien à sa judiciarisation. Maintenant, ne résumons pas cette affaire à "une gifle = condamnation et 500 euros d'amende".

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par thrasybule le Sam 23 Avr 2011 - 13:24

edite car erreur de topic, suis vraiment pas remis du décalage


Dernière édition par thrasybule le Sam 23 Avr 2011 - 13:29, édité 2 fois

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par User5899 le Sam 23 Avr 2011 - 13:27

@JPhMM a écrit:
Cripure a écrit:
cath5660 a écrit:Encore un qui ne sait pas intéresser ses élèves!
Ben voui. Avec des zactivités, la potiche eût cliqué sur son i-pad pour chercher la capitale du Schopenhauer et pendant ce temps, n'eût point ressenti la piqure humiliante de l'échec pointu.
Plus sérieusement, le SGEN se permet d'instruire une affaire judiciaire. Avec les cotisations de couillons croyant qu'il va les défendre un jour. J'adore les belles zâmes de gôche. Voilà un socle de principes bien mal maîtrisé en tous cas. Mais qui pourra se dire étonné ?
N'importe quoi, Schopenhauer est un magasin de montres anglaises ! (entendu un jour à un repas... Razz )
Confondu avec hour shop ?? Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Invité le Sam 23 Avr 2011 - 13:28

c'étaient d'autres temps. Aujourd'hui, beaucoup de parents ne supportent plus qu'on lève la main sur leurs enfants, ceux des autres, et eux-mêmes ne le feraient pas. Avant, c'était accepté.

Après, il faut raison garder. Quand on "lève la main", dans quelle intention le fait-on et surtout quelle est l'intensité du "contact"? une gifle ou une tapette, c'est pas pareil. Taper doucement la tête d'un gamin avec un cahier ou le lui écraser dessus avec beaucoup de rage, c'est pas pareil.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par JPhMM le Sam 23 Avr 2011 - 13:36

Cripure a écrit:Confondu avec hour shop ?? Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Shop'n Hour. Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Sapotille le Sam 23 Avr 2011 - 14:01

Lorica a écrit:c'étaient d'autres temps. Aujourd'hui, beaucoup de parents ne supportent plus qu'on lève la main sur leurs enfants, ceux des autres, et eux-mêmes ne le feraient pas.

Ce sont plus souvent les enfants qui tapent sur leurs parents, à notre époque ... affraid

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Schéhérazade le Sam 23 Avr 2011 - 14:04

@Celeborn a écrit:
Le matin du 28 janvier, M.L avait jeté à terre les affaires de l'élève de 6e qui avait oublié de les enlever d'une table avant des travaux pratiques, puis l'avait plaqué contre un mur. Le garçon avait alors traité de "connard" le professeur, qui l'avait giflé en retour, puis à nouveau poussé contre le mur.

Ensuite, je suis d'accord que le système ne gagne rien à sa judiciarisation. Maintenant, ne résumons pas cette affaire à "une gifle = condamnation et 500 euros d'amende".

Merci pour ces précisions; je reconnais n' avoir pas eu suffisamment en vue l' ensemble de l' affaire et m' être prononcée trop vite.
pour le reste: il est effectivement déplacé d' incriminer les juges comme personnes parce qu' ils appliquent en effet des lois dans un contexte donné. Il n' en reste pas moins que l' institution judiciaire, quelles que soient les responsabilités individuelles, ne nous soutient pas du tout, et que les lois de ces dernières années sapent notre autorité (pensons aux loi Royal, par exemple). Et je n' ai jamais entendu aucun juge le déplorer, alors qu' ils savent bien exprimer leurs critiques d' autres lois qui leur semblent inopportunes. Pour ce qui est du caractère irresponsable d' un pouvoir qui livre les représentants des lois qu' il est censé respecter à la vindicte populaire, c' est une évidence. Mais je ne me sentirai solidaire des juges que lorsque j' entendrai de leur part une dénonciation des lois qui nous portent préjudice. Et je sens qu' il peut passer de l' eau sous les ponts.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par zabriskie le Sam 23 Avr 2011 - 14:07

Lorica a écrit:c'étaient d'autres temps. Aujourd'hui, beaucoup de parents ne supportent plus qu'on lève la main sur leurs enfants, ceux des autres, et eux-mêmes ne le feraient pas. Avant, c'était accepté.

Après, il faut raison garder. Quand on "lève la main", dans quelle intention le fait-on et surtout quelle est l'intensité du "contact"? une gifle ou une tapette, c'est pas pareil. Taper doucement la tête d'un gamin avec un cahier ou le lui écraser dessus avec beaucoup de rage, c'est pas pareil.

C'était le sens de mon intervention. Je trouve affreux de sentir qu'on pourrait ne pas vraiment contrôler sa force quand on est à bout.
Attention, je ne tape pas mes élèves, hein ! Mais j'ai quand même senti une fois que j'avais dérapé, en donnant une tape qui se voulait "légère" avec un livre. Ben c'est pas glorieux, c'est tout. De là à être condamnée, évidemment non, mais c'est très triste d'en arriver là. Et c'est peut être tout simplement ce qui est arrivé à ce prof de philo (bien que je trouve ses propos très rigides, autoritaires, en particulier sur le niveau de ses élèves et sur ses propres résultats).

zabriskie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par User5899 le Sam 23 Avr 2011 - 15:04

@JPhMM a écrit:
Cripure a écrit:Confondu avec hour shop ?? Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Shop'n Hour. Razz
Mwouarfff !! Je n'aurais pas même osé y penser Very Happy

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Daphné le Sam 23 Avr 2011 - 15:11

Cripure a écrit:
@JPhMM a écrit:
Cripure a écrit:Confondu avec hour shop ?? Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Shop'n Hour. Razz
Mwouarfff !! Je n'aurais pas même osé y penser Very Happy

mdr

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Lornet le Sam 23 Avr 2011 - 21:12

Il m'arrive parfois de les attraper par leurs sacs...Notamment quand ils se frappent/bousculent dans les couloirs...J'en attrape un par la poignée de son sac à dos... humhum

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Dhaiphi le Sam 23 Avr 2011 - 22:13

Lorica a écrit:c'étaient d'autres temps. Aujourd'hui, beaucoup de parents ne supportent plus qu'on lève la main sur leurs enfants, ceux des autres, et eux-mêmes ne le feraient pas. Avant, c'était accepté.

Qu'il ne faut pas regretter... sur ce point précis tout au moins.


_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par User5899 le Sam 23 Avr 2011 - 22:28

@Dhaiphi a écrit:
Lorica a écrit:c'étaient d'autres temps. Aujourd'hui, beaucoup de parents ne supportent plus qu'on lève la main sur leurs enfants, ceux des autres, et eux-mêmes ne le feraient pas. Avant, c'était accepté.

Qu'il ne faut pas regretter... sur ce point précis tout au moins.

D'accord. Mais on passe d'un extrême à l'autre. J'aurais été incapable, en des temps où cela se pratiquait, d'user de la claque ou du coup de pied comme d'un moyen (comme réponse à une situation extrême, pourquoi pas). Mais cette habitude prise depuis longtemps qui consiste à faire semblant de ne pas voir est insupportable, que ce soit du fait des parents ou de celui des enseignants. Après tout, dans "respect", il y a "spect" : n'est-ce pas le fait de regarder quelqu'un pour ce qu'il est et pour ce qu'il fait ?

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par JPhMM le Sam 23 Avr 2011 - 22:39

Cripure a écrit:D'accord. Mais on passe d'un extrême à l'autre. J'aurais été incapable, en des temps où cela se pratiquait, d'user de la claque ou du coup de pied comme d'un moyen (comme réponse à une situation extrême, pourquoi pas). Mais cette habitude prise depuis longtemps qui consiste à faire semblant de ne pas voir est insupportable, que ce soit du fait des parents ou de celui des enseignants. Après tout, dans "respect", il y a "spect" : n'est-ce pas le fait de regarder quelqu'un pour ce qu'il est et pour ce qu'il fait ?
Cahuzac il aurait pu, lui Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Finrod le Sam 23 Avr 2011 - 23:00

@Lornet a écrit:Il m'arrive parfois de les attraper par leurs sacs...Notamment quand ils se frappent/bousculent dans les couloirs...J'en attrape un par la poignée de son sac à dos... humhum

Ben c'est pas fait pour ça, justement, les poignées ?

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Drasseb le Dim 24 Avr 2011 - 0:00

@Finrod a écrit: Ben c'est pas fait pour ça, justement, les poignées ?

Razz

Drasseb
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par DH le Dim 24 Avr 2011 - 0:37

lol!

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Daphné le Dim 24 Avr 2011 - 8:16

Les poignées du sac ou le capuchon du sweat, ça a son utilité Twisted Evil

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par doublecasquette le Dim 24 Avr 2011 - 8:55

@Daphné a écrit:Les poignées du sac ou le capuchon du sweat, ça a son utilité Twisted Evil

En maternelle, on avait les bretelles des salopettes yesyes !
Dommage que ce soit passé de mode, la salopette sorciere2 !

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum