Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Condorcet le Ven 22 Avr 2011 - 10:13

Je trouve curieuse la chute : "Je ne peux à aucun instant attester de la véracité du propos de mes camarades, comme je ne peux le démentir. Je regrette une attitude procédurière. Que M. Camus ait frappé où non les élèves, la question n’est plus là. Il s’agit simplement de savoir si aujourd’hui, en France, en 2011, la violence est permise pour résoudre des conflits ? Je crains que la réponse ne se situe dans ma question…".

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Iphigénie le Ven 22 Avr 2011 - 10:14

@condorcet a écrit:

Il y a plusieurs fautes d'orthographe et de syntaxe dans cet article. C'est un témoignage de seconde main qui développe la curieuse thèse selon laquelle la culpabilité éventuelle d'un homme serait prouvée par ses actes passés....

avec une cetaine expérience de la prose lycéenne,j'ai l'impression de "fautes" faites exprès pour "faire authentique",mais je n'ai pas du tout l'impression que c'est le style habituel du lycéen de base.....

exemple:vous trouvez ça naturel pour un ado?:
Comment diable un professeur de philosophie et adeptes des préceptes stoïciens peut-il se laisser choir en une telle violence ? La violence, cher Monsieur, n’est pas exclusivement question de « tape amicale »,


Dernière édition par iphigénie le Ven 22 Avr 2011 - 10:20, édité 1 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Lornet le Ven 22 Avr 2011 - 10:17

@leyade a écrit:

Je cite ce lycéen :
"Bien que cela n’en soit pas l’objectif, je veux parler de mon cas personnel d’élève, malgré de bons résultats, il est fréquent que je bavardage et même chahute. Preuve s’il en est que bon élève et dissipés peuvent aller de paire !"
Je ne supporte pas cet argument.:mitrailler: Et les autres, un peu plus faibles, à côté de lui, qui eux ont besoin du silence pour suivre?

Du verbe "bavardager" ?

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Condorcet le Ven 22 Avr 2011 - 10:19

@iphigénie a écrit:
@condorcet a écrit:

Il y a plusieurs fautes d'orthographe et de syntaxe dans cet article. C'est un témoignage de seconde main qui développe la curieuse thèse selon laquelle la culpabilité éventuelle d'un homme serait prouvée par ses actes passés....

avec une cetaine expérience de la prose lycéenne,j'ai l'impression de "fautes" faites exprès pour "faire authentique",mais je n'ai pas du tout l'impression que c'est le style habituel du lycéen de base.....

Cela ressemble plutôt à un langage de juriste....

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Jane le Ven 22 Avr 2011 - 10:19

"Preuve s’il en est que bon élève et dissipés peuvent aller de paire"

on peut même être une seule fois bon élève et plusieurs fois dissipé: les deux font la paire. Quel talent ! Twisted Evil

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Iphigénie le Ven 22 Avr 2011 - 10:25

j'ai plutôt l'impression du style d'un parent excité qui se prend pour le justicier masqué....

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Héliandre le Ven 22 Avr 2011 - 10:26

Quand je lis la réponse de cet élève qui s'y croit, et que j'imagine les conséquences possibles de l'affaire pour cet enseignant, je me dis que c'est une réponse de nous tous qu'il faudrait, une lettre ouverte de profs qui "n'ont pas de problèmes" d'après leur dossier et leur réputation, de profs normaux, pour dire ce qui se passe dans nos classes et comment on peut arriver à saisir un élève ou à le toucher pour qu'il exécute notre demande. La classe n'est pas une salle de spectacle pour l'élève qui veut faire son one man show et bloque l'avancée des activité. Cette année, à plusieurs reprises, j'ai agi physiquement : pris le sac d'un élève pour le mettre à la place où il ne voulait pas aller, retenu un 5ème qui courrait et criait dans le couloir malgré mes paroles (comme "sourd" à ma voix), le toucher à l'épaule pour qu'il se déplace. (J'espère que ce que je viens d'écrire ne jouera pas contre moi un jour, au tribunal...)
Je suis écoeurée de tout ça, c'est le monde à l'envers.

"Mais au-delà de la question du « Pourquoi avoir fait cela ? » que j’ai
beau ressasser sans cesse et à laquelle je ne trouve aucune réponse"
Ca c'est énorme. Il n'a qu'à faire un cours, pour voir...

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Condorcet le Ven 22 Avr 2011 - 10:29

Je suis bien d'accord.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Nielsen Rika Bell le Ven 22 Avr 2011 - 10:29

Ca ne ressemble à rien.

Chapeau à l'élève qui mérite une centaine de paires de claques pour sa prose.

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Nielsen Rika Bell le Ven 22 Avr 2011 - 10:32

@iphigénie a écrit:j'ai plutôt l'impression du style d'un parent excité qui se prend pour le justicier masqué....

Moi, d'un amalgame de paragraphes faits par les potes.

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Aliceinwonderland le Ven 22 Avr 2011 - 10:32

Le plus terrifiant c'est l'attitude du proviseur. S'il avait réagi normalement le professeur n'en serait pas à être obligé de se justifier.

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Serge le Ven 22 Avr 2011 - 10:44

@iphigénie a écrit:vive la judiciarisation de l'éducation....après les "contrats",les "comités",les "paroles lycéennes,"bientôt l'avocat des lycéeens aura son bureau permanent à côté des CPE.....(et le bureau des garde à vue pour les profs juste à côté...)

C'est exactement ce à quoi j'ai pensé en lisant l'article topela

C'est dans l'air du temps en plus.

Ceci dit, l'enseignant ne me semble pas des plus sympathiques, cela transparait dans le ton assez puant qu'il prend. Un égo surdimmensionné, un mépris affiché et une absence totale d'excuse.
Cela ne va pas l'aider. Alors qu'objectivement, il n'aurait pas utilisé de formules d'auto-congratulation doublées de phrases méprisantes, son argumentation aurait été sans faille.

Et l'autre élève qui "se plaint" qu'il donnait même de l'argent aux élèves en difficulté s'ils progressaient. Rolling Eyes Ce prof mérite la chaise électrique. Je file dénoncer ma collègue qui distribue des bonbons à ses élèves de 5ème quand ils ont des 20. J'ai toujours trouvé ça un brin démago mais drôle quand même ... Là, j'apprends qu'elle mérite un procès ... professeur

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Condorcet le Ven 22 Avr 2011 - 10:58

Cela rappelle la distribution des prix lol!

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Sapotille le Ven 22 Avr 2011 - 11:18

@Serge a écrit:

Ceci dit, l'enseignant ne me semble pas des plus sympathiques, cela transparait dans le ton assez puant qu'il prend. Un égo surdimmensionné, un mépris affiché et une absence totale d'excuse.

Parce qu'un professeur n'a pas le droit de rappeler les bons résultats de ses élèves ?
Il faudrait peut-être aussi qu'il s'excuse de vouloir le silence et l'attention de ses élèves pendant ses cours ?

Mais on marche sur la tête, là ... furieux

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par nhebbek le Ven 22 Avr 2011 - 11:20

@Serge a écrit:
Ceci dit, l'enseignant ne me semble pas des plus sympathiques, cela transparait dans le ton assez puant qu'il prend. Un égo surdimmensionné, un mépris affiché et une absence totale d'excuse.
Cela ne va pas l'aider. Alors qu'objectivement, il n'aurait pas utilisé de formules d'auto-congratulation doublées de phrases méprisantes, son argumentation aurait été sans faille.


Je me suis d'abord mise à la place de ce prof. Qui n'a pas connu pareille situation que celle qui a déclenché l'incident? Il m'est déjà arrivé de bousculer des élèves, parce que la goutte d'eau, parce que le ras-le-bol d'élèves qui méprisent notre travail et qui nous empêchent de le faire correctement.
Je trouve qu'il dit tout haut ce que beaucoup pense tout bas, arrêtons l'hypocrisie. Il se la joue pro, il s'en "vante", peut-être, mais le fond de son argumentation est juste et sensé.
Tant mieux si l'affaire est médiatisée, cela témoigne des difficultés à exercer sereinement nos missions. Il faudrait faire plus souvent la une des journaux !!!
Au passage, la réaction du proviseur m'écoeure...

nhebbek
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Reine Margot le Ven 22 Avr 2011 - 11:26

ce prof décrit très bien la situation actuelle; je ne le connais pas et je ne peux pas parler de cette affaire mais je le soutiens à 100%, et si sa façon de parler d'une élève choque, eh bien tant pis, la vérité n'est pas toujours agréable à entendre.

Sinon, c'est très bien qu'on en entende parler et qu'on ne se contente pas de régler le problème en interne comme toujours, il faut que les gens sachent ce qui se passe dans les classes, qu'on montre l'incroyable culot de ces élèves qui ne se rendent pas compte de la chance qu'ils ont d'avoir une école et ne fichent rien.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Rikki le Ven 22 Avr 2011 - 11:26

On voudrait quoi : qu'il se suicide, le mec ?


Après, on pourrait dire "On a jeté aux chiens l'honneur d'un homme"...



Je ne suis pas sûre que le gars ait un égo surdimensionné. Je pense que quand on est attaqué, on a pour réflexe d'essayer de mettre en avant ce qu'on a "pour" soi. Un prof qui fait réussir ses élèves, tout le monde répond "mais là n'est pas le problème".

Et si là était le problème ?

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Héliandre le Ven 22 Avr 2011 - 11:40

La question est au cœur de nos échanges sur le forum. Qu'est-ce qu'on demande à un prof aujourd'hui ? De transmettre des connaissances et des méthodes, et de faire réussir ses élèves, ou bien d'être un animateur et de les occuper sans les traumatiser ?

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Invité le Ven 22 Avr 2011 - 11:41

tout ça à la fois!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par kensington le Ven 22 Avr 2011 - 11:55

@nhebbek a écrit:
Je me suis d'abord mise à la place de ce prof. Qui n'a pas connu pareille situation que celle qui a déclenché l'incident? Il m'est déjà arrivé de bousculer des élèves, parce que la goutte d'eau, parce que le ras-le-bol d'élèves qui méprisent notre travail et qui nous empêchent de le faire correctement.
Je trouve qu'il dit tout haut ce que beaucoup pense tout bas, arrêtons l'hypocrisie. Il se la joue pro, il s'en "vante", peut-être, mais le fond de son argumentation est juste et sensé.
Tant mieux si l'affaire est médiatisée, cela témoigne des difficultés à exercer sereinement nos missions. Il faudrait faire plus souvent la une des journaux !!!
Au passage, la réaction du proviseur m'écoeure...

topela topela

@Reine Margot a écrit:ce prof décrit très bien la situation actuelle; je ne le connais pas et je ne peux pas parler de cette affaire mais je le soutiens à 100%, et si sa façon de parler d'une élève choque, eh bien tant pis, la vérité n'est pas toujours agréable à entendre.

Sinon, c'est très bien qu'on en entende parler et qu'on ne se contente pas de régler le problème en interne comme toujours, il faut que les gens sachent ce qui se passe dans les classes, qu'on montre l'incroyable culot de ces élèves qui ne se rendent pas compte de la chance qu'ils ont d'avoir une école et ne fichent rien.

topela topela

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par JaneB le Ven 22 Avr 2011 - 12:17

Je soutiens ce prof à 200% aussi!!
Face à ces 2 élèves qui bavardaient en contrôle et refusaient de changer de place, il aurait dû faire quoi?
Laisser faire???

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Abraxas le Ven 22 Avr 2011 - 12:24

@Rikki a écrit:Le prof va peut-être un peu loin, mais ce lynchage médiatique est un scandale.

Un grand crétin de Terminale qui est traumatisé et qui va pleurer à l'hosto parce qu'on lui a touché l'épaule ? Au secours ! Je serais intéressée de voir comment il traite ses petits camarades, celui-là !

Non, ce sont des sales mômes qui ont trouvé une occasion de "se faire un prof", et qui testent leur pouvoir de destruction d'un adulte. Le fait qu'ils le fassent n'est pas inquiétant en soi : c'est dans la nature des choses, les ados ont toujours fait ça. Ce qui est affolant, c'est qu'il se trouve d'autres adultes pour relayer leur manière de se conduire.


Je plussoie !
Mais qui a donné aux élèves ces pouvoirs, hein ?
Et quel genre d'adulte est capable de leur donner raison aveuglément ? Formé dans quel Institut de Formation ?
Ils me font dégueuler, voilà tout. N'importe quelle accusation d'élève est portée aux nues — depuis que Ségolène est passée au ministère. Et dans certains cas, ça s'est conclu très tragiquement :
http://bernardhanse.canalblog.com/
et encore :
http://www.lepost.fr/article/2010/11/24/2315768_accuse-de-violence-le-prof-s-etait-suicide-quel-sera-le-verdict-pour-l-eleve-menteur.html

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Malaga le Ven 22 Avr 2011 - 12:30

Choquante la réaction du proviseur qui s'empresse de dire que "le prof n'est pas une personne sereine" mais qui ne condamne absolument pas qu'un élève de Terminale puisse gêner la classe lors d'un contrôle à deux mois d'un examen important puis se permette de refuser de changer de place. affraid

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Rikki le Ven 22 Avr 2011 - 12:33

Il y a quelques années, c'étaient les accusations de pédophilies. J'ai vu une gamine de CM2 qui, ayant eu une bulle à son contrôle, a eu l'idée géniale d'aller dire à ses parents : "C'est l'instit, il voulait me tripoter, j'ai dit non, c'est pour ça qu'il m'a mis zéro".

Et le pire, c'est qu'autant les vrais pédophiles ont des réponses "toutes prêtes" à ce genre d'accusation, autant le brave instit de base, pas prévenu pour un sou, pète les plombs, s'embrouille dans ses explications, et finit par avoir l'air coupable !

Ma grand-mère, dont la famille était liée à la famille Dreyfus, rapportait ce propos de sa propre grand-mère : "Pauvre Alfred, il a toujours été rigide et présente mal, il s'est raidi dans son attitude défensive, si c'était tombé sur son frère, il s'en serait mieux sorti".

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Serge le Ven 22 Avr 2011 - 12:42

@Sapotille a écrit:
Parce qu'un professeur n'a pas le droit de rappeler les bons résultats de ses élèves ?
Il faudrait peut-être aussi qu'il s'excuse de vouloir le silence et l'attention de ses élèves pendant ses cours ?

Mais on marche sur la tête, là ... furieux

Evidemment non. Absolument aucun rapport avec le côté peu stratégique dans un tel journal pour montrer qu'il est la victime en réalité et attirer la sympathie que de dire sans cesse "moi je" suis le meilleur, aucun collègue ne m'arrive à la cheville et cet élève n'est qu'une potiche, un pastiche de potache. Surtout qu'il ne s'agit pas d'une discussion un peu "libre" entre collègue, mais d'un message à la presse, où chaque mot est supposé pesé.
Qu'il y évoque ses bons résultats et ses états de services, évidemment, et ça aurait même pu contribuer à le rendre sympathique. Mais là, c'est outrancier dans la façon de le répéter et ça se retourne contre lui dans la mesure où il peut laisser penser aux lecteurs qu'il se montre "violent" envers les élèves surtout pour son égo et pouvoir maintenir ses statistiques, pouvant donner à penser qu'il s'est montré virulent peut-être davantage pour sa pomme que pour ses élèves. Bien sûr que c'est son droit de se vanter et il n'y a rien de mal à ça. Je dis juste que ce n'est pas une bonne stratégie de le dire d'une telle manière, surtout en insultant carrément les élèves à la fin. L'un dans l'autre, ça peut retourner la sympathie qu'il aurait dû inspirer au lecteur sur l'élève rabaissé de la sorte et où un parent pourrait se dire que sa façon de s'exprimer révélerait surtout une personnalité désagréable et avide de compétition.
Encore une fois, je ne dis pas qu'il a tort ni que c'était son intention, juste que c'est maladroit et que ce n'est pas une bonne stratégie d'user d'un tel ton, surtout qu'il s'agit à la base d'apaiser l'opinion, les parents, les élèves (il pouvait écrire la même chose de façon plus pondérée, surtout en tant que professeur de philo qui connaît aussi pas mal la psychologie humaine et les stratégies subtiles du discours rhétorique afin de retourner les gens en sa faveur). D'autant que dans les faits, il a parfaitement raison d'avoir agi comme il l'a fait (vu qu'il ne l'a pas frappé). C'est donc dommage de perdre de l'effet dans son argumentation en finissant par des propos plus que limite, qui conforterait les gens dans l'idée qu'il est agressif dans sa personnalité, et que ses élèves seraient peut-être juste excédés par son mépris.


Ma grand-mère, dont la famille était liée à la famille Dreyfus, rapportait ce propos de sa propre grand-mère : "Pauvre Alfred, il a toujours été rigide et présente mal, il s'est raidi dans son attitude défensive, si c'était tombé sur son frère, il s'en serait mieux sorti".

C'est exactement ça en plus ! Il aurait tout pour renverser l'opinion des lecteurs en sa faveur en plus.
Sa situation est très triste en plus. Elle devrait naturelleemnt inspirer la sympathie, surtout au vu des "faits" qui lui sont reprochés.


Dernière édition par Serge le Ven 22 Avr 2011 - 12:47, édité 2 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant suspendu et objet d'une plainte pour avoir "bousculé" des élèves.

Message par Invité31 le Ven 22 Avr 2011 - 12:43

@Marie Laetitia a écrit: No

Moi j'aime cette formule en particulier:
Oui: le bavardage continuel est une violence silencieuse. Lectrice, lecteur, j’en appelle à votre bon sens: accepteriez-vous sans indignation que l’on détruise le travail pour lequel vous êtes totalement investis?

Marre que la violence soit à sens unique, les fautifs reconnus tjrs du même côté... :colere:

Je ne tolère pas de bavardage dans mon cours, mais assimiler le bavardage à une violence me semble à la limite de l'imposture.

Pour le reste je ne peux pas juger. Je n'y étais pas. Ceci étant, l'argumentation du professeur est très bonne, on voit que c'est quelqu'un qui s'investit énormément pour ses élèves (dommage que la remarque sur la "potiche", si je peux la comprendre, ait été écrite, ça risque fort de le desservir). Il a peut-être un peu craqué par qu'il se fait en quelque sorte "bouffer" par son travail. Je me reconnais un peu dans ce tableau: je jour où j'ai indirectement traité un élève de crétin parce qu'il venait de me dire qu'il s'en fichait de Victor Hugo (depuis cet enfant est en prison... il a agressé une jeune femme, entre autres), j'étais pas loin de ça. Et me sentant menacée j'ai un jour plaqué un élève contre le mur. Ça aurait pu faire des vagues...
Alors non je ne juge pas je n'y étais pas.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum