Expansions du nom : avec le participe présent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Expansions du nom : avec le participe présent

Message par Libé-Ration le Sam 23 Avr 2011 - 19:34

Je prépare une séance sur les expansions du nom pour mes non-francophones. Aux plus avancés, je veux leur faire repérer et comprendre en gras et en orange:

dizaines de publicités peintes sur les parois rocheuses bordant la route qui mène au col du Rohtang

et

le verrou naturel séparant les plaines luxuriantes du Nord de l’Inde et les plateaux désertiques du Ladakh

Comment appelle-t-on ces expansions du nom ?

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expansions du nom : avec le participe présent

Message par La Jabotte le Dim 24 Avr 2011 - 8:38

Bonjour,

Ce sont tout simplement des épithètes. Mais vous ne pouvez les analyser seuls, car ils reçoivent un complément, comme peuvent le faire les adjectifs qualificatifs.
(Mon frère est vert de peur. "Vert de peur", épithète de "frère" ; vert : adjectif qualificatif, épithète de "frère" et complété par "de peur".)

Le participe présent fonctionne comme le participe passé, à savoir ici participe employé comme adjectif.

- bordant est donc un participe présent employé comme adjectif, épithète du nom parois ; il est lui-même complété par "la route qui mène au col du Rohtang".

- séparant : participe présent employé comme adjectif, épithète du nom verrou ; il est lui-même complété par "les plaines luxuriantes du Nord de l'Inde et les plateaux désertiques du Ladakh".

Je me mêle de ce qui ne me regarde pas, mais cela n'est-il pas un peu poussé pour des primo-arrivants ?

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expansions du nom : avec le participe présent

Message par doublecasquette le Dim 24 Avr 2011 - 8:52

Si c'est une épithète, pourquoi "bordant" ne s'accorde-t-il pas en genre et en nombre avec "parois", alors ?
Ça me paraît bizarre heu

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expansions du nom : avec le participe présent

Message par La Jabotte le Dim 24 Avr 2011 - 9:07

Ben... parce que ce n'est pas un adjectif qualificatif.
Ce n'est pas la fonction, qui s'accorde, c'est le mot.
Or, le participe présent est invariable (contrairement au participe passé).
Cela est normal, car le participe passé se rapporte au nom qui subit l'action alors que le participe présent se rapporte au nom qui accomplit l'action. Le participe présent étant un mode impersonnel, il n'y a pas d'accord (avec son "sujet").
Exemples :
Les enfants poursuivis par l'ogre se sont cachés dans l'arbre.
Les enfants poursuivant l'ogre n'ont pas eu besoin de monter dans l'arbre.

(Oui, je sais, mes exemples sont nazes.)

Attention : parfois le participe présent devient carrément un adjectif qualificatif. Dans ce cas il peut être employé comme attribut du sujet (ce qui n'est pas le cas du participe présent).
Exemples :
Les bijoux plaisant aux femmes sont réunis pour leur être offerts.

Les bijoux les plus plaisants ont été réunis pour être offerts au visiteur étranger.



La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expansions du nom : avec le participe présent

Message par doublecasquette le Dim 24 Avr 2011 - 9:29

Merci.

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expansions du nom : avec le participe présent

Message par zabriskie le Dim 24 Avr 2011 - 11:24

Ne peut-on pas parler de "groupe participe" épithète, au lieu de dire que le participe est lui aussi complété ?

Par exemple :
"dizaines de publicités peintes sur les parois rocheuses bordant la route qui mène au col du Rohtang"

Ici, je préfère voir une seule expansion : un groupe participe épithète qui complète le nom "parois", plutôt que de décomposer toute l'expansion en participe présent, PSR, CDN.

Est-ce que je me trompe ??

zabriskie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expansions du nom : avec le participe présent

Message par Celeborn le Dim 24 Avr 2011 - 11:27

On peut avoir deux niveaux d'analyses sans problèmes :

1) bordant la route qui mène au col du Rohtang : groupe participe, épithète du nom paroi

2) analyser ce qui se passe dans le groupe

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expansions du nom : avec le participe présent

Message par zabriskie le Dim 24 Avr 2011 - 11:30

Merci ! Pour ne pas les embrouiller, je préfère la première analyse, histoire qu'ils arrivent à repérer le GN, puis le mot le plus important au sein d'une expansion.

Mais vu qu'ils sont obsédés par la PSR, ce n'est pas toujours le plus simple, en fait... J'ai l'impression que la PSR est le seul truc qu'ils retiennent en grammaire, à croire qu'ils ont été traumatisés par cette appellation... ils en voient partout, même quand il n'y en a pas lol!

zabriskie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expansions du nom : avec le participe présent

Message par retraitée le Dim 24 Avr 2011 - 16:19

@La Jabotte a écrit:Ben... parce que ce n'est pas un adjectif qualificatif.
Ce n'est pas la fonction, qui s'accorde, c'est le mot.
Or, le participe présent est invariable (contrairement au participe passé).
Cela est normal, car le participe passé se rapporte au nom qui subit l'action alors que le participe présent se rapporte au nom qui accomplit l'action. Le participe présent étant un mode impersonnel, il n'y a pas d'accord (avec son "sujet").
Exemples :
Les enfants poursuivis par l'ogre se sont cachés dans l'arbre.
Les enfants poursuivant l'ogre n'ont pas eu besoin de monter dans l'arbre.

(Oui, je sais, mes exemples sont nazes.)

Attention : parfois le participe présent devient carrément un adjectif qualificatif. Dans ce cas il peut être employé comme attribut du sujet (ce qui n'est pas le cas du participe présent).
Exemples :
Les bijoux plaisant aux femmes sont réunis pour leur être offerts.

Les bijoux les plus plaisants ont été réunis pour être offerts au visiteur étranger.


Et dans ce cas, il se nomme adjectif verbal;

pour moi, ici, le participe présent est plus près d'une relative que d'une épithète (bordant = qui bordent la route)

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expansions du nom : avec le participe présent

Message par Celeborn le Dim 24 Avr 2011 - 17:02

sachant que dans la grammaire universitaire, on range assez facilement les relatives dans les épithètes, question fonction, on s'y retrouve Very Happy

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expansions du nom : avec le participe présent

Message par La Jabotte le Dim 24 Avr 2011 - 20:51

Mouais, enfin, pour avoir une relative, il faut tout de même un pronom relatif.
Mais je vois ce que vous voulez dire. D'ailleurs, si le participe présent a un sujet différent de celui du verbe conjugué, on parle (parlait ?) de proposition participiale. Pas dans la RPR, je sais, mais ce n'est pas ma bible.

Et puis surtout, proposition subordonnée relative est une nature alors qu'épithète est une fonction. La fonction de la relative, c'est "complément de l'antécédent".
Effectivement, on dit que la PSR peut être considérée comme une épithète, dans certaines grammaires.
Il est bon dans ce cas de se demander pourquoi le groupe prépositionnel complément du nom ne serait pas lui aussi épithète.
Et il faut considérer que la PSR, pour les mêmes grammaires, est épithète lorsqu'elle est déterminative, mais apposition lorsqu'elle explicative.
Du coup, on retombe dans la querelle sur l'apposition. On n'en finit plus.

L'épithète peut toujours être remplacée par une PSR :
L'arbre vert pousse dans le jardin = L'arbre qui est vert pousse dans le jardin.

Enfin pour répondre à Zabriskie :
effectivement, c'est le groupe participial (ben oui, moi je dis groupe participial, comme groupe nominal, adjectival, etc.) qui est épithète du nom.
Mais la question portait sur le participe présent seul, c'est pourquoi j'ai d'abord donné la réponse concernant ce mot.
Comme le rappelle Celeborn, on peut faire une analyse en deux temps et même en trois :
- analyse logique (propositions : natures et fonctions) ;
- groupes de mots dans chaque proposition (natures et fonctions) ;
- analyse grammaticale mot par mot, au sein de chaque groupe de mots.
J'en faisais chaque semaine à l'école primaire.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expansions du nom : avec le participe présent

Message par Libé-Ration le Lun 25 Avr 2011 - 12:25

@zabriskie a écrit:Ne peut-on pas parler de "groupe participe" épithète, au lieu de dire que le participe est lui aussi complété ?

Par exemple :
"dizaines de publicités peintes sur les parois rocheuses bordant la route qui mène au col du Rohtang"

Ici, je préfère voir une seule expansion : un groupe participe épithète qui complète le nom "parois", plutôt que de décomposer toute l'expansion en participe présent, PSR, CDN.

Est-ce que je me trompe ??

J'imaginais plutôt analyser en effet tout le groupe ; peut-on parler de "proposition participale" ? C'est une proposition puisqu'il y a un verbe, mais ce verbe n'est pas conjugué.
Donc, je peux dire "proposition participale" pour la nature et "épithète" en effet pour la fonction.

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expansions du nom : avec le participe présent

Message par Libé-Ration le Lun 25 Avr 2011 - 12:31

@La Jabotte a écrit:Je me mêle de ce qui ne me regarde pas, mais cela n'est-il pas un peu poussé pour des primo-arrivants ?

Mes primo-arrivants ont entre 16 et 19 ans, et doivent passer l'EAF en juin de cette année ou de l'année prochaine, pour préparer un bac général. Alors oui, c'est très poussé. C'est très ambitieux. Mais ça marche.
On vient de finir Exercices de style, juste après Les Misérables, et on va finir avec un conte de Voltaire, je ne sais pas encore lequel.
Et après l'analyse grammaticale, on fait aussi l'analyse stylistique et on compose un commentaire littéraire... Et oui !

(PS Quand il m'arrive de parler de pédagogie différenciée... vous imaginez, un peu, entre le gamin qui arrive sans connaître l'alphabet latin, et la roumaine qui a déjà étudié le FLE dans son pays ?)

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expansions du nom : avec le participe présent

Message par V.Marchais le Lun 25 Avr 2011 - 14:04

@Libellune a écrit:
J'imaginais plutôt analyser en effet tout le groupe ; peut-on parler de "proposition participale" ? C'est une proposition puisqu'il y a un verbe, mais ce verbe n'est pas conjugué.
Donc, je peux dire "proposition participale" pour la nature et "épithète" en effet pour la fonction.

Non, Libellune, la proposition a son sujet propre, ce qui n'est pas le cas ici.
Ex : Le temps aidant, tu surmonteras cette épreuve.
Ex : Les lumières éteintes, elle resta immobile.
Là, ce sont des participiales.
Dans ta phrase, ce sont juste des groupes participes épithètes, comme l'ont déjà dit les autres.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expansions du nom : avec le participe présent

Message par doctor who le Lun 25 Avr 2011 - 15:21

Pour cette histoire de groupes, je ne pense pas que ce soit très évident pour les élèves. Les miens font de l'analyse mot à mot et sont d'autant plus capables de repérer des groupes plus vastes. le contraire est assez rare.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expansions du nom : avec le participe présent

Message par Libé-Ration le Lun 25 Avr 2011 - 17:42

@V.Marchais a écrit:
@Libellune a écrit:
J'imaginais plutôt analyser en effet tout le groupe ; peut-on parler de "proposition participale" ? C'est une proposition puisqu'il y a un verbe, mais ce verbe n'est pas conjugué.
Donc, je peux dire "proposition participale" pour la nature et "épithète" en effet pour la fonction.

Non, Libellune, la proposition a son sujet propre, ce qui n'est pas le cas ici.
Ex : Le temps aidant, tu surmonteras cette épreuve.
Ex : Les lumières éteintes, elle resta immobile.
Là, ce sont des participiales.
Dans ta phrase, ce sont juste des groupes participes épithètes, comme l'ont déjà dit les autres.

Je n'avais pas pensé à ça, en effet, merci.

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum