Un poème pour travailler les substituts ?

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par Mufab le Sam 31 Mar 2012 - 15:53

Groumpf.

Il ne s'agit pas de "décortiquer", il s'agit de relever.

Et puis la poésie, ce n'est pas que de la musique (même si c'est "avant toute chose", comme disait l'autre I love you ), y'a des mots, on peut en parler aussi...

Bon, merci pour tout, on oublie, et on arrête de fantasmer sur mes pratiques littéraires, merci.


Dernière édition par Mufab le Sam 31 Mar 2012 - 15:59, édité 1 fois

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par Violet le Sam 31 Mar 2012 - 15:57

Le héron de La Fontaine ? Le début est pratique pour bosser sur les mots de reprises. (Pardon, je n'ai pas lu les pages qui précédent, j'espère qu'il n'a pas été donné.)

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par Violet le Sam 31 Mar 2012 - 16:17

Et celui-là ?

Qui rôde dans le brouillard
Entre chien et loup quand s’égarent
Le lapin sans cesse en retard,
La poule mouillée, le canard
Et tous les autres traînards
Du clapier et de la mare !
Qui court à travers l’automne
Dont il porte les couleurs
De pourpre,k de pampre et de pomme,
Toujours vigilant, toujours seul,
Lui le chasseur, lui le veilleur
Aux confins du monde des hommes !
On dirait un feu qui s’avance
Dans le froid, à pas de silence !
L’Arsène Lupin des poulaillers
Ganté, masqué, l’oeil aux aguets !
Ce voleur n’est pas un busard,
Ses vols à lui sont des oeuvres d’art,
C’est le roi de la nuit : renard.
Marc Alyn, L’arche enchantée.

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par Violet le Sam 31 Mar 2012 - 17:28

La grenouille qui se veut se faire aussi grosse que le boeuf ? Parce qu'elle est courte et assez facile...

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par Violet le Sam 31 Mar 2012 - 17:38

Et celui-là ?

Les larmes du crocodile




Si vous passez au bord du Nil
Où le délicat crocodile
Croque en pleurant la tendre Odile,
Emportez un mouchoir de fil.

Essuyez les pleurs du reptile
Perlant aux pointes de ses cils,
Et consolez le crocodile :
C'est un animal très civil.

Sur les bords du Nil en exil,
Pourquoi ce saurien pleure-t-il ?
C'est qu'il a les larmes faciles
Le crocodile qui croque Odile.




Jacques CHARPENTREAU

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par Sapotille le Sam 31 Mar 2012 - 17:43

@Violet a écrit:Et celui-là ?

Qui rôde dans le brouillard
Entre chien et loup quand s’égarent
Le lapin sans cesse en retard,
La poule mouillée, le canard
Et tous les autres traînards
Du clapier et de la mare !
Qui court à travers l’automne
Dont il porte les couleurs
De pourpre,k de pampre et de pomme,
Toujours vigilant, toujours seul,
Lui le chasseur, lui le veilleur
Aux confins du monde des hommes !
On dirait un feu qui s’avance
Dans le froid, à pas de silence !
L’Arsène Lupin des poulaillers
Ganté, masqué, l’oeil aux aguets !
Ce voleur n’est pas un busard,
Ses vols à lui sont des oeuvres d’art,
C’est le roi de la nuit : renard.
Marc Alyn, L’arche enchantée.


Je trouve celle-ci extra !!! yesyes

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par V.Marchais le Sam 31 Mar 2012 - 17:59

@Mufab a écrit:Véro, tu trouves que mon choix de poésies, sans être trop ambitieux, n'est pas culturel ?

Je n'aime pas porter un jugement direct sur le travail des collègues mais là, puisque tu me le demandes et que la réponse n'est pas embarrassante, je peux te dire que je le trouve tout à fait bien, ton corpus. Et je le dis sans flagornerie. Tu sais bien que quand j'ai une critique à faire, je la fais. Wink J'aimerais bien que mon fils en apprenne autant.

Pour l'instant, il a étudié un poème inepte sur la rentrée (en substance : c'est la rentrée, c'est la fête des cahiers et des crayons, youpi !... Pfff ! il est en CM2, tout de même), un poème d'un illustre inconnu sur l'automne (alors que, comme tu le dis, sur le sujet, c'est pas les textes d'auteur qui manquent), un autre poème d'un illustre inconnu, Dominique Dimey (???), "la grève des sapins" (je vous mets le lien http://www.momes.net/comptines/noel2/la-greve-des-sapins.html, je vous laisse juge, mais personnellement, je trouve ça juste sans intérêt, et tout ça mis bout à bout, ça commence à bien faire) ; ensuite, en lien avec la géométrie, une histoire de droites parallèles amoureuses, rigolo, m'enfin là, je commence à me dire que ça va deux minutes, les poèmes "en lien avec ma séquence" mais que j'aimerais bien que mon fils apprenne de temps en temps des textes un peu plus riches, qui contribuent à sa culture ; et dernièrement, un énième poème sans intérêt d'un illustre inconnu sur le carnaval.

Je ne dis pas qu'il serait interdit de faire tel ou tel poème mineur. Mais sur l'année, surtout en CM2, n'y aurait-il pas moyen de faire mieux ? Pas un seul auteur patrimonial, ça fait pas beaucoup. Sans donner dans le Culte-turel, on peut admettre qu'à ce point, on crée des lacunes, non ?

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par *Kati* le Sam 31 Mar 2012 - 18:09

Razz ha! ha! quand on clique sur le lien de môme.net il est marqué que "cette page n'existe pas"...! Ils ont eu tellement honte de ce poème???

lol!

Curieuse, je suis allée le chercher ailleurs!

Waouh! super! je crois que je vais l'apprendre à mes CP!... c'est à peu près du niveau "comptines"! Il n'y a que des rimes en [é]... c'est riche!

Euh... à la réflexion, non, même pas pour mes CP ou alors juste pour rire/lire mais certainement pas à apprendre!

Et Mufab, pour les substituts c'est râpé: y'a plein de sapins -répétitions! Wink

_________________
Qui sème des fleurs,
récolte la tendresse...

 aaz

*Kati*
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par V.Marchais le Sam 31 Mar 2012 - 18:26

Ah ! c'est du lourd, hein ? C'est fort, lyrique, quasi philosophique. Anna de Noailles, Richepin, Hugo, Cadou, Carême, Prévert peuvent aller se rhabiller.

Il faudrait que j'arrive aussi à retrouver le poème sur le carnaval, il vaut son pesant de cacahuète aussi. Non, c'est pas Apollinaire.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par Thalia de G le Sam 31 Mar 2012 - 18:33

@*Kati* a écrit:Razz ha! ha! quand on clique sur le lien de môme.net il est marqué que "cette page n'existe pas"...! Ils ont eu tellement honte de ce poème???

lol!
C'est Véro qui s'est gourée dans le copié-collé. Razz
Le voici : http://www.momes.net/comptines/noel2/la-greve-des-sapins.html

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par PurpleBanner le Sam 31 Mar 2012 - 20:00

2 propositions...


Le cahier de Maurice Carême

Comme il entrouvrait son cahier,
Il vit la lune
S'emparer de son porte-plume.
De crainte de la déranger,
Il n'osa pas même allumer.

Bien qu'il eût désiré savoir
Ce qu'elle écrivait en secret,
Il se coucha
Et la laissa là, dans le noir,
Faire tout ce qu'elle voulait.

Le lendemain,
Son cahier lui parut tout bleu.
Il l'ouvrit.
Une main traçait des signes si curieux
Qu'elle faisait en écrivant
Redevenir le papier blanc.


plus rough (je préfère, de loin...):


La chasse à l’enfant de Jacques Prévert

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

Au-dessus de l'île on voit des oiseaux
Tout autour de l'île il y a de l'eau

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

Qu'est-ce que c'est que ces hurlements

Bandit ! Voyou ! Voyou ! Chenapan !

C'est la meute des honnêtes gens
Qui fait la chasse à l'enfant

Il avait dit j'en ai assez de la maison de redressement
Et les gardiens à coup de clefs lui avaient brisé les dents
Et puis ils l'avaient laissé étendu sur le ciment

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

Maintenant il s'est sauvé
Et comme une bête traquée
Il galope dans la nuit
Et tous galopent après lui
Les gendarmes les touristes les rentiers les artistes

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

C'est la meute des honnêtes gens
Qui fait la chasse à l'enfant

Pour chasser l'enfant, pas besoin de permis
Tous les braves gens s'y sont mis
Qu'est-ce qui nage dans la nuit
Quels sont ces éclairs ces bruits
C'est un enfant qui s'enfuit
On tire sur lui à coups de fusil

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

Tous ces messieurs sur le rivage
Sont bredouilles et verts de rage

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

Rejoindras-tu le continent rejoindras-tu le continent !

Au-dessus de l'île on voit des oiseaux
Tout autour de l'île il y a de l'eau.


PurpleBanner
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par Mufab le Sam 31 Mar 2012 - 23:05

Merci Purple et Violet.

@Violet a écrit:Et celui-là ?

Les larmes du crocodile

Si vous passez au bord du Nil
Où le délicat crocodile
Croque en pleurant la tendre Odile,
Emportez un mouchoir de fil.

Essuyez les pleurs du reptile
Perlant aux pointes de ses cils,
Et consolez le crocodile :
C'est un animal très civil.

Sur les bords du Nil en exil,
Pourquoi ce saurien pleure-t-il ?
C'est qu'il a les larmes faciles
Le crocodile qui croque Odile.

Jacques CHARPENTREAU
J'aime beaucoup Les larmes du crocodile, qui fait écho aux deux que j'ai mises ci-dessous, (et que je place ici à la moindre occasion lol! ).




Le crocodile

Le crocodile n'a qu'une idée
il voudrait dévorer Odile
qui habite près de son domicile
elle est tendre et dodue à souhait


Le crocodile est obsédé
"ça devrait pas être difficile,
pense-t-il,d'attraper cette fille"
(il emploie la méthode Coué)


Mais Odile qui n'est pas sotte
ne s'approche pas de la flotte
elle se promène sur la grève
mangeant des beignets de banane au mil

et c'est seulement dans ses rêves
que le crocodile croque Odile.

Jacques Roubaud

Odile

Odile rêve au bord de l'île
Lorsqu'un crocodile surgit
Odile a peur du crocodile
Et, lui évitant un "ci-gît"
Le crocodile croque Odile

Caï raconte ce roman
Mais, sans doute, Caï l'invente
Odile, alors, serait vivante?
Et, dans ce cas-là, Caï ment

Un autre ami d'Odile, Alligue
Pour faire croire à cette mort
Se démène, paye et intrigue
D'aucuns disent qu'Alligue a tort

Jean COCTEAU

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par Sapotille le Sam 31 Mar 2012 - 23:11



Celle-ci faisait un tabac au CP !

L'alligator
Sur les bords du Mississipi
Un alligator se tapit.
Il vit passer un négrillon
Et lui dit : « Bonjour, mon garçon. »
Mais le nègre lui dit : « Bonsoir,
La nuit tombe, il va faire noir,
Je suis petit et j’aurais tort
De parler à l’alligator. »
Sur les bords du Mississipi
L’alligator a du dépit,
Car il voulait au réveillon
Manger le tendre négrillon.
Robert Desnos

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par Mufab le Sam 31 Mar 2012 - 23:15

@V.Marchais a écrit:
@Mufab a écrit:Véro, tu trouves que mon choix de poésies, sans être trop ambitieux, n'est pas culturel ?

Je n'aime pas porter un jugement direct sur le travail des collègues mais là, puisque tu me le demandes et que la réponse n'est pas embarrassante, je peux te dire que je le trouve tout à fait bien, ton corpus. Et je le dis sans flagornerie. Tu sais bien que quand j'ai une critique à faire, je la fais. Wink J'aimerais bien que mon fils en apprenne autant.

Pour l'instant, il a étudié un poème inepte sur la rentrée (en substance : c'est la rentrée, c'est la fête des cahiers et des crayons, youpi !... Pfff ! il est en CM2, tout de même), un poème d'un illustre inconnu sur l'automne (alors que, comme tu le dis, sur le sujet, c'est pas les textes d'auteur qui manquent), un autre poème d'un illustre inconnu, Dominique Dimey (???), "la grève des sapins" (je vous mets le lien http://www.momes.net/comptines/noel2/la-greve-des-sapins.html, je vous laisse juge, mais personnellement, je trouve ça juste sans intérêt, et tout ça mis bout à bout, ça commence à bien faire) ; ensuite, en lien avec la géométrie, une histoire de droites parallèles amoureuses, rigolo, m'enfin là, je commence à me dire que ça va deux minutes, les poèmes "en lien avec ma séquence" mais que j'aimerais bien que mon fils apprenne de temps en temps des textes un peu plus riches, qui contribuent à sa culture ; et dernièrement, un énième poème sans intérêt d'un illustre inconnu sur le carnaval.

Je ne dis pas qu'il serait interdit de faire tel ou tel poème mineur. Mais sur l'année, surtout en CM2, n'y aurait-il pas moyen de faire mieux ? Pas un seul auteur patrimonial, ça fait pas beaucoup. Sans donner dans le Culte-turel, on peut admettre qu'à ce point, on crée des lacunes, non ?

Oui, mais il n'y a pas que la poésie à l'école, et on ne peut pas être cultivé partout. Si ça se trouve, l'instit' de ton fils il est calé en histoire, géo ou maths, et là il assure grave.

Et puis, ne t'inquiète pas, l'an prochain, il aura de vrais Wink profs de français, qui ne font que ça toute la journée.


Dernière édition par Mufab le Sam 31 Mar 2012 - 23:21, édité 1 fois

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par Nita le Sam 31 Mar 2012 - 23:20

Ce n’est pas pour me vanter,
Disait la virgule,
Mais, sans mon jeu de pendules,
Les mots tels des somnambules,
Ne feraient que se heurter.

C’est possible, dit le point.
Mais je règne, moi,
Et les grandes majuscules
Se moquent toutes de toi
Et de ta queue minuscule.

Ne soyez pas ridicules,
Dit le point-virgule,
On vous voit moins que la trace
De fourmis sur une glace.
Cessez vos conciliabules.

Ou, tous deux, je vous remplace !

Maurice CARÊME

Bon, il n'y a pas des masses de substituts, mais ça rappelle qu'un substitut remplace. titanic

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par Mufab le Sam 31 Mar 2012 - 23:22

Si, il y a "toi" et "moi" !

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par Nita le Sam 31 Mar 2012 - 23:23

et vous ! (mais ce poème me fait rire)

Comme celui-ci, d'ailleurs

Ce sont les mères des hiboux
Qui désiraient chercher les poux
De leurs enfants, leurs petits choux,
En les tenant sur les genoux.
Leurs yeux d'or valent des bijoux
Leur bec est dur comme cailloux,
Ils sont doux comme des joujoux,
Mais aux hiboux point de genoux !
Votre histoire se passait où ?
Chez les Zoulous ? Les Andalous ?
Ou dans la cabane bambou ?
A Moscou ? Ou à Tombouctou ?
En Anjou ou dans le Poitou ?
Au Pérou ou chez les Mandchous ?
Hou ! Hou !
Pas du tout, c'était chez les fous.

R. Desnos, bien sûr !

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par Mufab le Sam 31 Mar 2012 - 23:25

Oui, celui-la, c'est fait.

Même qu'on l'a continué avec quelques vers et mis en musique.
Je dois avoir le MP3 quelque part sur le forum, j'essaie de le retrouver si cela t'intéresse.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par Nita le Sam 31 Mar 2012 - 23:35

Toujours !

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par Mufab le Sam 31 Mar 2012 - 23:36

C'était là, mais le lien vers le site où j'avais hébergé la production ne fonctionne plus Sad

http://www.neoprofs.org/t40041p630-ecole-naze-ou-c-est-moi#1129851

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par Sapotille le Sam 31 Mar 2012 - 23:45



Quel dommage !!!

Je suis déçue, je vais me coucher ! Sleep

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par Mufab le Sam 31 Mar 2012 - 23:53

Bonne nuit Sapotille ! lunechat

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par V.Marchais le Dim 1 Avr 2012 - 11:30

@Mufab a écrit: Et puis, ne t'inquiète pas, l'an prochain, il aura de vrais Wink profs de français, qui ne font que ça toute la journée.

Mufab, arrête avec ça. Tu sais très bien que "les instits" vs "les vrais profs de français", ce n'est pas mon discours. J'ai suffisamment travaillé avec des instits, et appris d'eux, pour savoir que certains font un travail merveilleux.

Ce ne sont pas les instits qui déconnent, enfin, ni plus ni moins que les profs du secondaire, c'est tout le système.

D'ailleurs, je sais très bien que si je laisse mon fils dans son école de secteur (enfin, l'an prochain, ce sera le collège), il aura de "vrais profs de français" bien IUFM, qui le dégoûteront de lire en passant des contes à la moulinette du schéma narratif, en n'étudiant les mythes que pour les substituts et les temps du récit, et lui désapprendront la grammaire à grands coups de séquences désorganisées. Alors il fera comme a fait son frère dès cette année : il retournera dans son ancien groupe scolaire où les instits tiennent la route.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par V.Marchais le Dim 1 Avr 2012 - 13:21

.


Dernière édition par V.Marchais le Dim 1 Avr 2012 - 15:17, édité 1 fois

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par V.Marchais le Dim 1 Avr 2012 - 13:21

.


Dernière édition par V.Marchais le Dim 1 Avr 2012 - 15:18, édité 1 fois

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un poème pour travailler les substituts ?

Message par Mufab le Dim 1 Avr 2012 - 15:03

(Tu devais être en train d'écrire quand j'ai regretté - et du coup on ne voit plus l'édition : la dernière fois qu'on a eu ce débat, sur "école naze", j'ai été bannie 30 jours.


Dernière édition par Mufab le Dim 1 Avr 2012 - 22:29, édité 1 fois

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum