Faut-il se syndiquer ?

Page 4 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par Jacq le Mar 20 Aoû 2013 - 1:56

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Cripure a écrit:
Ben moi, ce que je vois en CAPA, c'est que les élus défendent les cas de leurs adhérents qui les ont mandatés. Et pas les autres.
Ah bon? Vous êtes commissaire paritaire? Parce que moi je l'ai été pendant 4 ans et ça ne se passait pas tout à fait comme ça. On défend mieux ses syndiqués parce qu'on les connaît. Mais si on repère une injustice chez un non-syndiqué, on ne va pas la passer sous silence! Il m'est déjà arrivé de me battre (avec succès en plus!) pour la titularisation d'une collègue ancienne certifiée devenue agrégée que son IPR ne voulait pas valider. Et je me suis battu plus fort que son propre syndicat (qui avec son argumentation visait un renouvellement Rolling Eyes ).
+1000

Je ne sais pas où tu es syndiqué, Marcel K, et je m'en fiche, mais je suis 100% d'accord avec toi.



Se syndiquer, c'est donner à des personnes les moyens de nous défendre, à des personnes qui nous représentent,, même si parfois leur conception n'est pas totalement la notre. Je suis syndiqué, je ne partage pas toutes les orientations du syndicat en question. Par contre, par ma cotisation je permets à ce syndicat de fonctionner.

Je reproche aux syndicats de parfois défendre des cas qui ne devraient pas l'être.
Je reproche à nos personnels de se syndiquer lorsqu'ils en ont besoin et pas plus

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par mathmax le Mar 20 Aoû 2013 - 2:11

@Jacq a écrit:

Je reproche aux syndicats de parfois défendre des cas qui ne devraient pas l'être.
J'entends souvent ce reproche, et j'ai du mal avec ça. Barbie et Papon ont eu des avocats, et j'ai trouvé cela normal. Mais un prof nul, ou dépassé, ou même malhonnête et tire-au-flanc, ou même fou, n'aurait pas de droit à être défendu !

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par Invité le Mar 20 Aoû 2013 - 2:17

Ce n'est pas la même chose. Un prof vraiment incompétent et surtout malhonnête ne mérite pas d'être couvert et surtout les élèves méritent mieux. Il y a un monde entre venir en aide (ce que l'institution ne fait absolument pas ou si peu, c'est certain) à un collègue dépassé mais de bonne volonté et défendre des individus dont on sait tous qu'ils ne souhaitent ni être aidés ni changer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par mathmax le Mar 20 Aoû 2013 - 2:33

Mais si, c'est la même chose ! Tout être humain a le droit à être défendu.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par Invité le Mar 20 Aoû 2013 - 2:38

Je ne vois pas pourquoi un tire au flanc ou un taré notoire aurait un droit imprescriptible à être défendu pour pouvoir continuer à faire comme avant. Dans le cas de procès au pénal, c'est quand même autre chose qui se joue, la comparaison ne me paraît pas forcément très pertinente.
Mais en même temps, personne n'interdit aux syndicats de défendre l'indéfendable en CAPA hein. C'est juste que pour les gens qui subissent quotidiennement l'individu en question, c'est incompréhensible. Et c'est au nom de cette défense systématique que dans notre profession, il y a des collègues indéfendables qui ne sont jamais inquiétés. Je ne trouve pas ça normal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par mathmax le Mar 20 Aoû 2013 - 2:50

Il ne s'agit pas de laisser devant des classes une personne qui ne peut ou ne veut plus faire son travail ; de toutes façons, contrairement à ce que pensent beaucoup de gens,  les syndicats ont peu de moyens de s'opposer à une procédure disciplinaire (ils sont minoritaires dans les commissions de discipline). Mais il s'agit d'exiger un traitement humain des personnes, et de chercher une solution la moins destructrice possible. Car licencier un personne de 50 ans, avec des perspectives de retrouver un travail pratiquement nulles, certes ce n'est pas une condamnation pénale, mais c'est quand même une condamnation.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par Invité le Mar 20 Aoû 2013 - 3:00

Pour qu'il n'y ait pas de malentendu: il est bien évident qu'à partir du moment où le collègue est de bonne volonté, il mérite d'être défendu, quelles que soient ses difficultés et qu'on lui trouve une solution adaptée.
Par contre, un collègue qui n'assure pas ses cours, ne remplit pas les bulletins, sèche tous les conseils de classes, ne met pas de notes aux élèves depuis des années, ou picole à en devenir dangereux, refusant toute aide et traitant mal ses élèves, je ne vois pas pourquoi on se préoccuperait de son sort plus que ça. Or, ce qui me gêne, c'est que ce sont ces gens caricaturaux qui sont le plus souvent intouchables car ils savent très bien qu'ils seront défendus de toute façon, alors que les gens les plus fragiles qui n'osent pas demander de l'aide, eux, sont plus souvent la cible de tracasseries diverses. Et dans cette injustice-là, je trouve que paradoxalement, la défense systématique de tous les collègues peut jouer un rôle néfaste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par stench le Mar 20 Aoû 2013 - 8:18

@meskiangasher a écrit:
@stench a écrit:Dès mon année de stage j'étais à la CNT et je collais les affiches/ distribuais les tracts. J'avais un peu peur des réactions, comme toi, et finalement ça n'a eu aucune incidence sur ma titularisation, les collègues (et même la direction) ont plutôt été curieux de voir ce que les anarchistes ont à raconter Razz 
1/ Tu es payé par l'Etat, il te nourrit.
2/ Tu participes à une mission de contrôle social (un des rôles inavoués de l'école) pour le compte de ce même Etat.
Es-tu encore anarchiste ?
Je en vais pas rentrer dans le débat, sauf si on se rencontre en vrai. Tu as bien raison, tous les anarchistes vivent dans des grottes.

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par Daphné le Mar 20 Aoû 2013 - 8:31

holderfar a écrit:Pour qu'il n'y ait pas de malentendu: il est bien évident qu'à partir du moment où le collègue est de bonne volonté, il mérite d'être défendu, quelles que soient ses difficultés et qu'on lui trouve une solution adaptée.
Par contre, un collègue qui n'assure pas ses cours, ne remplit pas les bulletins, sèche tous les conseils de classes, ne met pas de notes aux élèves depuis des années, ou picole à en devenir dangereux, refusant toute aide et traitant mal ses élèves, je ne vois pas pourquoi on se préoccuperait de son sort plus que ça. Or, ce qui me gêne, c'est que ce sont ces gens caricaturaux qui sont le plus souvent intouchables car ils savent très bien qu'ils seront défendus de toute façon, alors que les gens les plus fragiles qui n'osent pas demander de l'aide, eux, sont plus souvent la cible de tracasseries diverses. Et dans cette injustice-là, je trouve que paradoxalement, la défense systématique de tous les collègues peut jouer un rôle néfaste.
Pour avoir siégé dans plusieurs CAPA disciplinaires, je n'ai jamais je dis bien jamais vu un seul syndicat défendre l'indéfendable : il y a en effet des collègues (peu mais il y en a ) pas à leur place dans un établissement scolaire. On ne défend pas l'alcoolisme, la pédophilie, l'incompétence professionnelle............; et si on est là pour défendre les collègues on n'est pas là pour imposer aux enfants des autres des collègues qu'on ne voudrait pas pour les siens.
Donc fauté avérée = sanctionnée par une sanction adéquate.
C'est en fait le plus souvent l'objet de la CAPA, on a dû statuer sur un collègue déjà en prison pour acte grave.
Ensuite il faut différencier les fautes professionnelles et certains cas de harcèlement, cela arrive.
Et défendre les personnels c'est aussi trouver une solution de repli : si on ne peut laisser tel ou tel dans une classe, qu'en fait-on ? Licenciement ou reconversion dans une autre branche : ce sont toutes ces questions qui se posent en CAPA.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par Cyan_asgard le Mar 20 Aoû 2013 - 8:36

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Le chiffre de Karine n'est au contraire pas très rassurants sur la vitalité du syndicalisme et sur la conception qu'en ont certains collègues: en effet, certains se syndiquent uniquement pour les mutations, puis, les années suivantes, ponctuellement pour être aidés dans la progression de carrière. Je trouve cette conception "utilitariste" et individualiste du syndicalisme assez triste.
Je trouvais rassurant le fait de pouvoir assumer ses opinions dans le milieu pro de l'EN, et non pas la chute du taux de syndiqués parmi les titulaires ! Désolée si ma réponse était un peu obscure.

Cyan_asgard
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par Cyan_asgard le Mar 20 Aoû 2013 - 8:44

@Jim Thompson a écrit:
@Babayaga a écrit:
@Cyan_asgard a écrit:On m'a fait comprendre que se syndiquer dès l'année de stage était plutôt mal vu et qu'il est plus raisonnable d'attendre d'être titularisé pour le faire. C'est vrai d'après vous ?
Mal vu par qui ? T'as qu'à pas le dire, c'est anonyme.
Exact
l'administration ne sait pas qui est syndiqué ni où sauf si tu le montres
et on ne peut rien te reprocher
d'ailleurs dans l'administration les personnels de direction  ont un taux de syndiqués plus élevés que les profs!
J'ai été assistante d'éducation pendant 6 ans dans un collège, et j'ai souvent entendu la principale "casser du sucre" sur le dos des professeurs syndiqués, et elle faisait ce qu'elle pouvait pour ne jamais les soutenir !
De plus, une de mes amies institutrice, lorsqu'elle était stagiaire, s'est étendu dire par son inspectrice (avec laquelle elle n'était pas en bon termes, il faut le dire) que si elle se syndiquait, ça ne l'aiderait pas à être titularisée, au contraire.
Bref ce sont peut-être (j'espère) des cas isolés ou pas représentatifs, mais ça m'a amené à venir vous poser la question.

Cyan_asgard
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par invitéW le Mar 20 Aoû 2013 - 8:53

@Cyan_asgard a écrit:
J'ai été assistante d'éducation pendant 6 ans dans un collège, et j'ai souvent entendu la principale "casser du sucre" sur le dos des professeurs syndiqués, et elle faisait ce qu'elle pouvait pour ne jamais les soutenir !
Il y a une différence entre les collègues titulaires présents dans l'établissement depuis longtemps et élus au CA et un stagiaire.
Mon chef ne sait que je suis syndiqué que parce que je suis élu au CA sur la liste snes, sinon il n'en saurait rien.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par Iphigénie le Mar 20 Aoû 2013 - 8:59

[quote="Will.T"]
@Cyan_asgard a écrit:
J'ai été assistante d'éducation pendant 6 ans dans un collège, et j'ai souvent entendu la principale "casser du sucre" sur le dos des professeurs syndiqués, et elle faisait ce qu'elle pouvait pour ne jamais les soutenir !
excellent argument pour pousser les collègues à tous se syndiquer, ça.
la liberté ne s'use que si on ne s'en sert pas....

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par Carrie7 le Mar 20 Aoû 2013 - 9:26

Bonjour,
moi j'aimerais bien me syndiquer, mais je ne sais pas encore trop où...
sachant que je suis prof dans le privé.
Comment avoir une vue d'ensemble des possibilités ?
(c'est pas pour les muts, m'en fiche, je suis déjà là où je veux enseigner...)

Carrie7
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par EU1 le Mar 20 Aoû 2013 - 9:44

En fait, outre des différences d'ordre politique, ce qui me dérange le plus chez les syndicats, tous confondus, c'est que le fait qu'ils demandent toujours plus (moyens, effectifs, salaires, retraite...) ce qui me semble être en inadéquation totale avec la marge de manœuvre qui résulte de la situation sociale et économique de notre pays.

Je pense que les différents syndicats gagneraient beaucoup en proposant des choses plus constructives et en ciblant des priorités plutôt que de demander toujours plus. Après, il faut bien dire que cela n'est pas uniquement lié aux syndicats. Sur un autre fil, intitulé il me semble "que feriez-vous si vous étiez ministre de l'EN ?", beaucoup de collègues, à l'image de ce que je reproche un peu aux syndicats, proposaient beaucoup de (bonnes) choses mais sans aucune contrepartie. Je rajoute que le même phénomène s'observe aussi chez tous les Français de façon générale : toujours cette envie de tirer la couverture vers soi sans jamais faire d'efforts.

Il faut arrêter de rêver, on ne peut pas toujours demander plus sans aucune contrepartie.

Voilà mon avis, c'est la raison pour laquelle je n'adhère pas de façon pleine et entière aux lignes des principaux syndicats. Après c'est sûr qu'il y a toujours des choses intéressantes mais de façon globale, j'ai du mal à m'y reconnaître...

EU1
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Mar 20 Aoû 2013 - 9:48

@EU1 a écrit:En fait, outre des différences d'ordre politique, ce qui me dérange le plus chez les syndicats, tous confondus, c'est que le fait qu'ils demandent toujours plus (moyens, effectifs, salaires, retraite...) ce qui me semble être en inadéquation totale avec la marge de manœuvre qui résulte de la situation sociale et économique de notre pays.

Je pense que les différents syndicats gagneraient beaucoup en proposant des choses plus constructives et en ciblant des priorités plutôt que de demander toujours plus. Après, il faut bien dire que cela n'est pas uniquement lié aux syndicats. Sur un autre fil, intitulé il me semble "que feriez-vous si vous étiez ministre de l'EN ?", beaucoup de collègues, à l'image de ce que je reproche un peu aux syndicats, proposaient beaucoup de (bonnes) choses mais sans aucune contrepartie. Je rajoute que le même phénomène s'observe aussi chez tous les Français de façon générale : toujours cette envie de tirer la couverture vers soi sans jamais faire d'efforts.

Il faut arrêter de rêver, on ne peut pas toujours demander plus sans aucune contrepartie.

Voilà mon avis, c'est la raison pour laquelle je n'adhère pas de façon pleine et entière aux lignes des principaux syndicats. Après c'est sûr qu'il y a toujours des choses intéressantes mais de façon globale, j'ai du mal à m'y reconnaître...
Alors effectivement ne te syndique pas Very Happy 
La situation sociale actuelle demande effectivement des sacrifices, parfois douloureux. Mais doit-on les faire peser sur l'éducation, la recherche, tout ce qui prépare l'avenir? On peut en discuter. Il existe une marge de manœuvre, mais personne n'a le courage politique d'aller la dégager, contrairement à ce qu'on nous serine dans les médias depuis des années.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par EU1 le Mar 20 Aoû 2013 - 9:54

Ne pas me syndiquer et ne pas être défendu ? désolé mais non

Le problème c'est qu'il ne faut pas faire passer les sacrifices dont vous parler sur l'éducation et la recherche mais il ne faut pas non plus les faire sur la sécurité, sur l'emploi, sur les retraites, sur les cotisations, sur la santé... en gros, sur rien.

EU1
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par Karine B. le Mar 20 Aoû 2013 - 9:55

@EU1 a écrit:En fait, outre des différences d'ordre politique, ce qui me dérange le plus chez les syndicats, tous confondus, c'est que le fait qu'ils demandent toujours plus (moyens, effectifs, salaires, retraite...) ce qui me semble être en inadéquation totale avec la marge de manœuvre qui résulte de la situation sociale et économique de notre pays.

La marge de manoeuvre résulte elle-même de choix politiques contestables : des secteurs sont privilégiés au détriment d'autres.
Début juillet, près de 60 % des TZR de l'académie de Lille étaient affectés (et ceux qui restent sont souvent en physique et en STI), malgré un nombre d'étudiants contractuels supérieurs de 300 aux attentes. Donc, oui, il y a un problème de moyens car les remplacements ne seront pas assurés dès le mois d'octobre.
Par ailleurs, comme nous sommes en dessous de la moyenne nationale d'orientation en 2nde LEGT, le rectorat a augmenté de 2 pts les objectifs sans augmenter le nombre de classes : 35 va devenir la norme pour une classe aussi importante que la 2nde et ceux sont les élèves qui en pâtiront, donc oui, il y a un problème d'effectifs.
Enfin, concernant les salaires, je n'ai pas un train de vie dispendieux, mais je vis plus mal qu'au début de ma carrière car mon salaire est bloqué depuis 4 ans et que mes charges augmentent, de mêm que le coût de la vie, je suis donc dans le rouge dès le 5 du mois quand les CB tombent. Donc, oui et il y a un problème de salaires, mais pas pour tout le monde : les "riches" n'ont jamais été aussi riches, nous sommes moins payés que nos homologues européens ou que les autres fonctionnaires français, ce qui conduit de plus en plus de mes collègues à prendre des heures sup.

Si mon syndicat ne militait pas sur ces 3 points, je ne le considérerais pas comme un syndicat

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par Karine B. le Mar 20 Aoû 2013 - 9:56

@EU1 a écrit:Ne pas me syndiquer et ne pas être défendu ? désolé mais non

Le problème c'est qu'il ne faut pas faire passer les sacrifices dont vous parler sur l'éducation et la recherche mais il ne faut pas non plus les faire sur la sécurité, sur l'emploi, sur les retraites, sur les cotisations, sur la santé... en gros, sur rien.
Ben il y a des réserves, mais les lobbys y sont puissants ...

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Mar 20 Aoû 2013 - 9:56

@EU1 a écrit:Ne pas me syndiquer et ne pas être défendu ? désolé mais non

Le problème c'est qu'il ne faut pas faire passer les sacrifices dont vous parler sur l'éducation et la recherche mais il ne faut pas non plus les faire sur la sécurité, sur l'emploi, sur les retraites, sur les cotisations, sur la santé... en gros, sur rien.
Il y a des gens qui pourraient faire des sacrifices, mais eux ce ne sont pas des syndicats qui les défendent, mais des avocats spécialisés dans "l'optimisation fiscale". Mais puisqu'on a réussi à intégré dans l'esprit des gens qu'il est normal de faire des sacrifices, pourquoi se priveraient-ils?

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par EU1 le Mar 20 Aoû 2013 - 10:01

Désolé mais je n'adhère pas à l'idée du haro sur les riches.

Le monde est tellement ouvert aujourd'hui qu'il est presque aussi aisé de délocaliser ou transférer ses avoirs dans un autre pays que d'aller faire ses courses.

Je pense qu'on fait tout le contraire de ce qu'il faudrait faire de ce point de vue-là...

EU1
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par Une passante le Mar 20 Aoû 2013 - 10:02

entièrement d'accord avec Karine B. !
Quand je suis entrée dans l'EN, je ne me suis même pas posée la question, il était évident que j'allais me syndiquer et je ne compte pas arrêter ! alors parfois il m'arrive de n'être pas tout à fait d'accord avec toutes les décisions de mon syndicat, mais parce que j'ai souvent un point de vue trop individuel, pas assez collectif (mais je me soigne) et j'ai heureusement un très bon représentant qui sait fort bien expliquer les choses.
Je sais bien que beaucoup de combats sont perdus d'avance, et alors ? je ne pourrais plus me regarder en face si j'avais laissé faire sans réagir, et parfois, même si c'est trop rare, nous obtenons plus ou moins gain de cause.
Je me souviens d'une collègue (non syndiquée) me disant que les remplacements dits de Robien étaient très bien et qu'elle ne comprenait pas pourquoi mon syndicat s'était battu contre, j'ai dû lui expliquer que le projet initial ne ressemblait pas du tout à ce que nous avons aujourd'hui, et que c'est grâce aux syndicats que c'est devenu ce que c'est. Quand elle a compris ce à quoi nous avions échappé, elle est restée muette, l'inertie des collègues m'horripile parfois !

Une passante
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Mar 20 Aoû 2013 - 10:08

@EU1 a écrit:Désolé mais je n'adhère pas à l'idée du haro sur les riches.

Le monde est tellement ouvert aujourd'hui qu'il est presque aussi aisé de délocaliser ou transférer ses avoirs dans un autre pays que d'aller faire ses courses.

Je pense qu'on fait tout le contraire de ce qu'il faudrait faire de ce point de vue-là...
Pourquoi? Parce qu'on les empêche de délocaliser peut-être? Les "socialistes" font exactement la même chose que l'UMP et c'est exactement conforme à ta vision libérale, tu devrais donc en être satisfait. Continuons de faire des sacrifices, aimons nous faire du mal.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par EU1 le Mar 20 Aoû 2013 - 10:16

On ne peut pas compter que sur les autres sans savoir faire de sacrifices.

EU1
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Mar 20 Aoû 2013 - 10:19

@EU1 a écrit:On ne peut pas compter que sur les autres sans savoir faire de sacrifices.
Exact. "Les riches" pour faire simple (simpliste?) ne comptent effectivement que sur eux et leur travail. Que cela doit être épuisant!

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il se syndiquer ?

Message par Karine B. le Mar 20 Aoû 2013 - 10:22

@EU1 a écrit:On ne peut pas compter que sur les autres sans savoir faire de sacrifices.
Tu n'as pas l'impression d'avoir fait des sacrifices ?
En septembre 1999, la rentrée avait lieu dans les lycées quasiment le 10 septembre, 10 j en moins ou presque
En 1993 quand j'ai commencé, une classe de 2 nde = 5 h, une de 1ère L = 6 h en HG, actuellement, c'est respectivement 3 et 4, donc 1 ou 2 classes en plus pour ma pomme, sans compensation
Je ne parle pas de l'investissement en temps et en sous pour l'informatique et réaliser des diaporamas (j'utilise mon ordinateur portable, mon disque dur ..)
Je ne parle pas non plus de nos horaires calculés en 1950 (à l'époque des 40 h) et jamais revus autrement qu'à la hausse
Je ne parle pas non plus des 5 ans que je me suis pris dans la tête : je devais 37 ans 1/2, j'en dois maintenant 42 et bientôt plus, autrement dit, alors que j'ai commencé jeune et que je pouvais avoir une retraite complète à 60 ans, je ne toucherais quasiment que la moitié de ma pension en terminant plus tard

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum