Situation d'énonciation : quel intérêt ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Situation d'énonciation : quel intérêt ?

Message par Aemilia le Ven 29 Avr 2011 - 12:31

C'est une vraie question !
je m'interroge pour ma séance d'inspection : mon premier axe d'étude pour mon passage d'Yvain, c'est "le récit d'un combat". Ma tutrice me conseille de voir tout d'abord la situation d'énonciation (3e p. du sing. et passé simple = actions qui s'enchaînent).
Je ne vois pas comment le présenter. A part dire : repérer qui parle, et à quel temps... ? ça va me servir à quoi ? à montrer que c'est un récit et pas une description ?

j'sais pas trop...

Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation d'énonciation : quel intérêt ?

Message par sand le Ven 29 Avr 2011 - 12:34

Tu peux rappeler que le récit de Calogrenant, lui, était raconté à la 1ère personne. Les types de narrateur, c'est important pour la rédac à venir.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation d'énonciation : quel intérêt ?

Message par Aemilia le Ven 29 Avr 2011 - 12:37

D'accord, mais pour dire quoi ? Je souligne simplement la différence ?
Je ne voudrais pas m'embrouiller dans des histoires de points de vue alors que je ne les ai pas vus avec mes 5e...

Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation d'énonciation : quel intérêt ?

Message par Nuits le Ven 29 Avr 2011 - 13:10

Dans les nouveaux programmes, en vigueur pour le niveau 5°, on ne fait pas la grammaire d'énonciation (initiation en 4°). L'opposition imparfait / P.S a normalement été vue en 6°. Tu as "les textes de ton côté" pour te débarrasser de cette question si elle t'embête !

Personnellement, je soulignerais l'emploi du P.S pour montrer que c'est un enchainement d'actions. Sinon, je pense comme toi qu'il est risqué de s'embarquer sur la question des points de vue (qui n'est pas au programme... et qui embrouille parfois les élèves).
Pour le statut du narrateur, tu peux peut-être le rappeler vite fait mais si c'est une remarque "gratuite" je ne suis pas certaine que ce soit une bonne idée...

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation d'énonciation : quel intérêt ?

Message par lapetitemu le Ven 29 Avr 2011 - 13:11

Personnellement, je trouve aussi que c'est délicat comme notion. A la limite, on pourrait s'en servir pour montrer, basiquement, qu'un récit à la 3e personne est plus objectif qu'un récit à la 1e... mais ce n'est malheureusement pas vrai dans les récits médiévaux tant les narrateurs s'impliquent dans leur récit.
A mon avis, tu peux te contenter de montrer que ce sont deux manières de présenter un récit : l'une (à la 1e personne) prend place au sein d'un dialogue, et nécessite que d'autres personnages servent d'auditoire, l'autre est pris en charge par le narrateur principal, et ne s'adresse qu'au lecteur.

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation d'énonciation : quel intérêt ?

Message par Aemilia le Ven 29 Avr 2011 - 13:34

Merci...
d'ailleurs ça me soulage pour les points de vue...j'avais peur qu'ils soient au programmes et que je les aie loupés !
Je pense que je vais juste dire que le narrateur est extérieur, et observer la valeur du passé simple et de l'imparfait.

Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation d'énonciation : quel intérêt ?

Message par sand le Ven 29 Avr 2011 - 14:14

@Aemilia a écrit:D'accord, mais pour dire quoi ? Je souligne simplement la différence ?
Je ne voudrais pas m'embrouiller dans des histoires de points de vue alors que je ne les ai pas vus avec mes 5e...
Je n'ai parlé que de narrateur (extérieur/personnage), pas de point de vue. Déjà qu'en 3ème c'est périlleux...

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation d'énonciation : quel intérêt ?

Message par Nicobond le Ven 29 Avr 2011 - 15:38

Il me semble qu'il peut être intéressant, le cas échéant, de signaler, en vue de l'écriture d'un récit de combat, les interventions du narrateur qui prend parti pour un combattant (c'est le cas dans le récit du duel d'Yvain contre le géant Harpin, par exemple, mais aussi dans l'épisode de la lutte du lion et du serpent...).

Nicobond
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation d'énonciation : quel intérêt ?

Message par Aemilia le Ven 29 Avr 2011 - 15:55

@Nicobond a écrit:Il me semble qu'il peut être intéressant, le cas échéant, de signaler, en vue de l'écriture d'un récit de combat, les interventions du narrateur qui prend parti pour un combattant (c'est le cas dans le récit du duel d'Yvain contre le géant Harpin, par exemple, mais aussi dans l'épisode de la lutte du lion et du serpent...).

dans le passage que j'ai choisi, ce n'est pas le cas. Un peu plus loin le narrateur dit "Dieu merci" quand Yvain échappe à un piège, mais j'ai coupé le texte avant !

Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation d'énonciation : quel intérêt ?

Message par User5899 le Ven 29 Avr 2011 - 21:08

@Aemilia a écrit:C'est une vraie question !
je m'interroge pour ma séance d'inspection : mon premier axe d'étude pour mon passage d'Yvain, c'est "le récit d'un combat". Ma tutrice me conseille de voir tout d'abord la situation d'énonciation (3e p. du sing. et passé simple = actions qui s'enchaînent).
Procédons par ordre... Votre tutrice ne sait manifestement pas ce qu'est la situation d'énonciation. Cette dernière décrit l'émetteur, le récepteur, le canal le moment, le lieu de la production de l'énoncé. Ensuite, la 3e du sg et le passé simple n'aboutissent en rien à la conclusion : actions qui s'enchaînent... Pour avoir des actions qui s'enchaînent, il faut des mots de liaison Very Happy Le passé simple est le temps des actions coupées de la situation d'énonciation, c'est-à-dire que les faits au passé simple ne se situent pas par rapport au moment où ils sont narrés. C'est donc le temps de l'énonciation historique (cf. Benveniste, Problèmes de linguisitique générale. Il a été très à la mode d'utiliser ces entrées dans le texte. J'ai envie de vous dire : uniquement si cela vous permet d'en tirer des remarques qui vous semblent éclairantes. Sinon, c'est beaucoup de jargon poru pas grand-chose, du moins jusqu'en 1e incluse.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum