L'affiche de l'expo "Lumières, un héritage pour demain"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'affiche de l'expo "Lumières, un héritage pour demain"

Message par lapetitemu le Lun 2 Mai 2011 - 19:25



J'ai besoin d'aide : qu'identifiez-vous sur les six images disposées en éventail ? Savez-vous exactement à quelles sources ces images font référence ?

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affiche de l'expo "Lumières, un héritage pour demain"

Message par Ruthven le Lun 2 Mai 2011 - 19:34

1. Nègre domestique aux isles de l'Amérique coupant des cannes à sucre
2. L'enfance d'après une peinture de Michel-François Dandré-Bardon
3. Les espiègles d'après une peinture de Jean-Frédéric Schall
4. Discours sur les origines et les fondements de l'inégalité parmi les hommes de Rousseau
5. Machine aérostatique de MM. Montgolfier frères d'après un dessin de Claude-Louis Desrais
6. Portrait d'Emmanuel Kant.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affiche de l'expo "Lumières, un héritage pour demain"

Message par Ruthven le Lun 2 Mai 2011 - 19:38

Pour la gravure 2, "cette gravure et son pendant, La Naissanc, ont pour modèles deux petits tableaux qui figuraient au Salon de 1743. Le sévère ecclésiastique, badine cachée dans son dos, fait réciter leur leçon à deux garçonnets. L'un, pleurant, sent venir la punition. En marge du titre, des vers des Stances de Jean-Baptiste Rousseau dénigrent l'éducation d' "un pédant porteur de tristesse" et dispensant "des châtiments de toute espèce"."

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affiche de l'expo "Lumières, un héritage pour demain"

Message par Ruthven le Lun 2 Mai 2011 - 19:43

Pour la gravure 3, "l'appui de princes et de mécènes propulse Schall (1752-1825), qui peint depuis 1776, dans la haute société, dont il partage les goûts : amabilité, frivolité et sensualité sont rendues par des scènes de genre et galantes dont le public est friand. Ses tableaux sont reproduits par les maîtres de l'époque pour la gravure en couleurs, Louis-Marin Bonnet, Antoine Legrand, Charles-Melchior Descourtis (1753-1820). Ce dernier réalise d'après les originaux de Schall de 1798 deux "pendants" en oculeurs : L'Amant surpris, un jeune homme lisant un billet doux dans un bosquet tandis que sa belle amie vient lui bander les yeux à son insu, et Les Espiègles une scène facétieuse qui allie le goût de la nature à une grande sensualité."

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affiche de l'expo "Lumières, un héritage pour demain"

Message par lapetitemu le Lun 2 Mai 2011 - 19:45

Merci beaucoup pour ces renseignements, très fournis !

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum