Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
papillonbleu
Grand sage

Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par papillonbleu le Mar 3 Mai - 16:21
Et, accessoirement, êtes-vous tombé(e)s de haut ? Laughing
Pour moi, qui n'avait fréquenté que des établissements privés, l'atterrissage a été rude... cafe
avatar
Nestya
Bon génie

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par Nestya le Mar 3 Mai - 16:25
Bah...je ne me faisais pas vraiment d'illusions. Je savais que ce serait difficile...au début! Mais je pensais qu'avec le temps, on pouvait caresser l'espoir d'obtenir un poste peinard. Je pensais qu'un prof gagnait mieux sa vie. Je pensais aussi qu'on pouvait muter facilement: je me souviens, quand j'étais étudiante, d'une prof qui disait qu'elle demandait (et obtenait) sa mut tous les 4-5 ans car elle aimait le changement. Il est bien loin, ce temps là!
Bref, quelques désillusions quand même.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par Ruthven le Mar 3 Mai - 16:29
Une image idéalisée de profession intellectuelle (et pourtant passage en collège ZEP) ...
Mes premières vacations m'ont ramené à la réalité des adolescents sans que cela me déplaise (la nécessité du côté acteur).
Et depuis 2 ans, désillusion totale quand je vois la réalité de mes élèves (sans travail rien n'est possible et tout est ennuyeux).

PS. Cripure, si tu veux, on peut ouvrir un fil, "râlons après nos TL" (les tiens ont découvert la 2GM, certains chez les miens croyaient que la libération avait eu lieu en 39).
Dulcinea
Niveau 10

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par Dulcinea le Mar 3 Mai - 16:35
Mon image était celle d'un métier intellectuel qui nous laissait pas mal de libertés au niveau de la conception des cours et de l'organisation de son travail, bref pas mal d'autonomie. Par contre, je ne me faisais aucune illusion sur la réalité des ados et sur la paye. Idem pour la reconnaissance sociale.
Et là, je déchante car notre liberté pédagogique se réduit comme peau de chagrin, que la portée intellectuelle de notre métier tend à disparaître et c'est ce qui me pèse le plus.
olivier-np30
Habitué du forum

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par olivier-np30 le Mar 3 Mai - 16:39
Ma crainte était de démarrer au collège, je savais que ce serait peu passionnant mais je l'assumais imaginant (à tort) avoir du temps libre pour évoluer. Par ailleurs la notion de remplacement ne m'enthousiasmait que très peu, car en début de carrière les nouveaux sont pas mal testés et ont une image à construire, cela est d'autant plus difficile de faire sa place quand on n'a pas une affectation pérenne.


_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
avatar
Aëmiel
Esprit éclairé

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par Aëmiel le Mar 3 Mai - 16:52
Bah, moi, je voulais pas être prof... J'y voyais un monde étriqué et pas franchement passionnant, sclérosé, qui tournait en rond et se mordait la queue. Et j'aimais pas les enfants.
Laughing

_________________
Auteur jeunesse et romance
Dernière parution : Le chant de l'encre
le blog
avatar
papillonbleu
Grand sage

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par papillonbleu le Mar 3 Mai - 16:56
J'y voyais un monde étriqué et pas franchement passionnant, sclérosé, qui tournait en rond et se mordait la queue. Et j'aimais pas les enfants.
T'as changé d'avis ?
avatar
Alcyone
Habitué du forum

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par Alcyone le Mar 3 Mai - 16:56
Je m'étais préparée à faire face aux difficultés des élèves mais je n'avais pas pensé au fait que ceux-ci n'avaient aucune envie de les dépasser...

J'ai fait ce métier pour faire connaître et comprendre à mes élèves leur culture et leur langue, pour leur apprendre à penser, à être curieux, pour les sensibiliser à l'art, à la beauté des mots ou choses, bref pour les élever intellectuellement et moralement.

Cependant, toute ma volonté et ma passion du métier se heurtent souvent à leur ennui, leur suffisance et leur résistance face au savoir.

Je garde encore l'espoir d'être utile grâce à quelques élèves. I love you
avatar
Invité5
Esprit éclairé

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par Invité5 le Mar 3 Mai - 16:57
sérafina a écrit:Bah, moi, je voulais pas être prof... J'y voyais un monde étriqué et pas franchement passionnant, sclérosé, qui tournait en rond et se mordait la queue. Et j'aimais pas les enfants.
Laughing

J'aurais pu écrire la même chose.

Énorme surprise,je n'aurais jamais cru que ce métier me passionnerait autant !
avatar
Aëmiel
Esprit éclairé

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par Aëmiel le Mar 3 Mai - 17:04
myfarenier a écrit:
J'y voyais un monde étriqué et pas franchement passionnant, sclérosé, qui tournait en rond et se mordait la queue. Et j'aimais pas les enfants.
T'as changé d'avis ?

Oui, sur pas mal de sujet. Je n'y connaissais en fait rien du tout. Je suis donc arrivée totalement par hasard dans l'enseignement (après des études de lettres, que faire d'autre ?), et j'ai découvert que j'adorais le contact avec les ados, qu'il existait des endroits où travailler dans des conditions très agréables.
Après, je trouve toujours que l'Educ nat se mord la queue, et que, peu ou prou, nous avons tous le même profil, et je trouve ça dommage.
avatar
papillonbleu
Grand sage

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par papillonbleu le Mar 3 Mai - 17:23
nous avons tous le même profil
T'oublies Stench un peu vite... Laughing
avatar
Arverne
Sage

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par Arverne le Mar 3 Mai - 17:31
Je n'avais pas trop d'idées sur le métier de profs. Je l'ai choisi parce que je ne savais pas trop quoi faire d'autres avec mes études d'histoire et cela me permettait de faire de l'histoire toute ma vie.
La 1ère année a été rude, j'étais TZR en remplacement courte et moyenne durée, j'ai pensé quitter l'enseignement pour un job sans élèves. Puis j'ai fait du lycée, du collège en remplacement à l'année et j'ai donc pris de l'assurance. Aujourd'hui, je suis en poste fixe dans un collège calme, avec des élèves fainéants mais attachants, je les apprécie et j'apprécie mon métier. Je suis issue d'une famille ouvrière et j'ai connu cette réalité du travail à la chaîne pendant 8 heures par les petits jobs d'été pour payer mes études et donc, je suis très heureuse d'être prof. Pourvu que ça dure !
avatar
zabriskie
Expert spécialisé

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par zabriskie le Mar 3 Mai - 17:32
sérafina a écrit:
Après, je trouve toujours que l'Educ nat se mord la queue, et que, peu ou prou, nous avons tous le même profil, et je trouve ça dommage.

Ce n'est pas ce que je vois autour de moi. Une poignée de collègues a quitté le secteur privé pour l'enseignement, et quelques uns - dont moi - n'enseignent pas la discipline qu'ils ont étudiée à l'université !
avatar
Magpie
Esprit éclairé

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par Magpie le Mar 3 Mai - 17:42
Issue d'une famille de profs, je savais ce que ça demandait comme travail, patience, courage... Et je n'avais justement ab-so-lu-ment pas envie de suivre la lignée, malgré la passion de mes parents ! Je n'avais pas envie de refaire continuellement la même chose, de ne fréquenter que des mômes (mauvais souvenirs de mes propres années de collège).
Je me faisais, à côté de cela, une image idéalisée des professeurs de français que j'ai eus, je ne me croyais pas à la hauteur. Aujourd'hui, sans m'y croire arrivée, cette idée m'obsède moins ! Laughing

Je dirais la même chose que Tinkerbell et Sérafina : cette première année m'a passionnée mais je crains les virements et revirements de l'EN...
avatar
mimile
Grand sage

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par mimile le Mar 3 Mai - 17:43
Avant de passer le concours, je connaissais le statut de TZR. Ce que je ne savais pas, c'est qu'on pouvait rester 10 ans TZR sans l'avoir choisi.
Je pensais que c'était un métier d'intello et je me rends compte que non.

J'entendais souvent des profs à la retraite qui se plaignaient des comportements des élèves et je me disais qu'étant jeune, le décalage serait moins grand. Hé bien, j'ai pris un coup de vieux : les élèves qui se permettent de partir en vacances une semaine hors vacances scolaires, les parents qui cherchent à joindre leur enfant sur portable pendant l'heure de cours...

Malgré tout, j'aime ce métier.
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par Carabas le Mar 3 Mai - 17:54
Je trouvais que c'était un métier où la création et la part intellectuelle étaient importantes.

Je croyais que, même si tous les élèves n'aimaient pas le français, ils mettaient un peu plus de bonne volonté, et que se faire reprendre une fois (du genre "maintenant, tu te retournes, tu te tais, tu travailles") en classe suffisait à les remettre dans le droit chemin, rouges de honte.

Je trouvais qu'en français on avait quand même pas mal d'atouts pour intéresser les élèves : quand même, c'est la seule matière qui parle d'imaginaire et sollicite celui des élèves.

Je croyais que c'était passionnant, qu'on était toujours en train d'apprendre, de chercher. J'avais un peu l'impression que le prof était un éternel étudiant, qui n'avait jamais fini d'apprendre.

Je croyais qu'être prof, ça s'apprenait.

Ah, et je croyais que les profs étaient solidaires entre eux.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
leyade
Bon génie

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par leyade le Mar 3 Mai - 17:57
@Carabas a écrit:
Ah, et je croyais que les profs étaient solidaires entre eux.

Ma plus grande déception dans ce boulot ...
humhum

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
avatar
papillonbleu
Grand sage

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par papillonbleu le Mar 3 Mai - 18:06
Moi, j'ai eu la naïveté de croire que j'avais droit au respect... et je ne parle pas que des élèves...
avatar
Kroko
Sage

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par Kroko le Mar 3 Mai - 18:10
@Carabas a écrit:Je trouvais que c'était un métier où la création et la part intellectuelle étaient importantes.

Je croyais que, même si tous les élèves n'aimaient pas le français, ils mettaient un peu plus de bonne volonté, et que se faire reprendre une fois (du genre "maintenant, tu te retournes, tu te tais, tu travailles") en classe suffisait à les remettre dans le droit chemin, rouges de honte.

Je trouvais qu'en français on avait quand même pas mal d'atouts pour intéresser les élèves : quand même, c'est la seule matière qui parle d'imaginaire et sollicite celui des élèves.

Je croyais que c'était passionnant, qu'on était toujours en train d'apprendre, de chercher. J'avais un peu l'impression que le prof était un éternel étudiant, qui n'avait jamais fini d'apprendre.

Je croyais qu'être prof, ça s'apprenait.

Ah, et je croyais que les profs étaient solidaires entre eux.

en fait mon image colle assez bien à la tienne.

_________________
fools, said I, you do not know, silence like a cancer grows
avatar
Alcyone
Habitué du forum

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par Alcyone le Mar 3 Mai - 18:15
@Carabas a écrit:Je trouvais que c'était un métier où la création et la part intellectuelle étaient importantes.

Je croyais que, même si tous les élèves n'aimaient pas le français, ils mettaient un peu plus de bonne volonté, et que se faire reprendre une fois (du genre "maintenant, tu te retournes, tu te tais, tu travailles") en classe suffisait à les remettre dans le droit chemin, rouges de honte.

Je trouvais qu'en français on avait quand même pas mal d'atouts pour intéresser les élèves : quand même, c'est la seule matière qui parle d'imaginaire et sollicite celui des élèves.

Je croyais que c'était passionnant, qu'on était toujours en train d'apprendre, de chercher. J'avais un peu l'impression que le prof était un éternel étudiant, qui n'avait jamais fini d'apprendre.

Je croyais qu'être prof, ça s'apprenait.

Ah, et je croyais que les profs étaient solidaires entre eux.

Je te comprends si bien. fleurs2

Pensons aux aspects positifs du métier : quelques élèves sont volontaires ; on arrive à passer des moments malgré tout intéressants, à leur incruster au moins pour un an quelques connaissances, compétences et valeurs. On a tous des exemples de petites réussites. Je pense que c'est cela qu'il faudrait aussi partager entre nous.
Pour ma part, cela ne fait qu'un an que je suis prof, et je compte le rester à force de persévérance, je n'ai pas dit mon dernier mot!
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par User5899 le Mar 3 Mai - 18:21
@Ruthven a écrit:Une image idéalisée de profession intellectuelle (et pourtant passage en collège ZEP) ...
Mes premières vacations m'ont ramené à la réalité des adolescents sans que cela me déplaise (la nécessité du côté acteur).
Et depuis 2 ans, désillusion totale quand je vois la réalité de mes élèves (sans travail rien n'est possible et tout est ennuyeux).

PS. Cripure, si tu veux, on peut ouvrir un fil, "râlons après nos TL" (les tiens ont découvert la 2GM, certains chez les miens croyaient que la libération avait eu lieu en 39).
Moi, élève pendant dix ans de Thiers à Marseille, j'avais une image de profession intellectuelle entre collègues, mais sans illusions quant aux élèves, je voyais trop comment nous fonctionnions, moi y compris. Après 24 ans de boite, c'est la dégringolade sur les deux plans : les élèves sont devenus extrêmement faibles depuis trois-quatre ans, je veux dire sur les plans de la compréhension littérale et de la simple expression, ils grognent plus qu'ils ne parlent, ça devient effrayant, dans dix ans, ce sont des sangliers. Quant aux collègues, là, les bras m'en tombent. Il n'y a que chez ceux qui font l'effort d'aller sur des listes ou des forums qu'on peut discuter un peu, les sdp résonnent d'une vacuité intellectuelle effarante : pas de bouquins, pas de journaux, pas de ciné, pas d'expos, des polycops ou des sites ou des bulletins scolaires truffés de fautes en tous genres, bref, la cata. Et n'oublions pas la servilité nouvelle de cette corporation désormais composée en grande partie de pleutres moutonniers, pleins de sigles à la con, B2I, A2, S3C, STI2D, OQG2L.
Tout ça pour dire qu'en cette fin d'année, j'en ai vraiment ras le bol et que je pense ne plus pouvoir tenir très longtemps encore, à moins de décider de me foutre de tout à donf.
PS Ruthven, oui, pourquoi pas. Mais tu vois, au fond, j'ai encore un peu de tendresse pour ces cruches. Si j'avais eu les programmes qu'ils ont subis et certains des "profs" qu'ils ont eus, jamais je n'aurais pu faire d'études.
PS2 En revanche, j'ai beaucoup de temps libre et je me fais respecter sans problème, et j'arrive quand même à exiger de temps en temps. C'est mieux que rien...
avatar
Fourseasons
Vénérable

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par Fourseasons le Mar 3 Mai - 18:28
Je croyais... et bien rien ! Pas vraiment de désillusions donc. J'aime même beaucoup ce métier. Je m'y sens épanouie, "jusque quand?" vous me direz. Tout de même l'EN c'est un univers impitoyable ! Et ca avant d'entrer dans la maison on ne peut pas l'imaginer au plus près !

Ah et je ne savais pas ce qu'est un TZR... et que je le serai de longues années ! Neutral
avatar
Amaliah
Empereur

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par Amaliah le Mar 3 Mai - 18:38
Moi, surtout j'avais une haute image des profs qui devaient être irréprochables. Le jour de ma rentrée de stagiaire, j'ai déjà déchanté en entendant un collège crier à ses 6° "allez rangez-vous vite! Ça va chier sinon!" affraid
Je pensais aussi que les profs étaient bienveillants, soucieux de faire de leur mieux et passionnés. Et ce n'est pas toujours le cas.
Le reste ras.
avatar
Mélisande
Neoprof expérimenté

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par Mélisande le Mar 3 Mai - 18:59
Issue d'une famille d'enseignants, je savais ce que demandais ce métier et je n'ai pas eu de désillusion en l'exerçant. Au contraire, je me sens bien en classe, je suis très contente quand j'arrive à faire progresser un élève, je m'épanouis vraiment.

Ma très grosse désillusion vient de l'image de mon métier. Je me rappelle, à la fin de ma première année d'enseignement, être allée au mariage d'un ami, il y avait une super atmosphère, on était à la "table des amis" et il y régnait une ambiance géniale, chacun se présente et annonce son métier, à chaque fois c'est une avalanche de questions, des rires, de la bonne humeur. Arrive mon tour, je dis que je suis prof.... Un gros blanc nous tombe pesamment dessus. Un courageux tente un " - prof de quoi ?". J'avoue : "français/latin" (ça ne pouvait guère être pire). Et là, l'ambiance était tombée à plat comme un soufflé. Un autre a voulu me consoler en me demandant "mais c'est pas trop dur ?" Et on est vite passé à mon voisin.

J'ai pris brutalement conscience que mon métier, que j'adorais, était vu comme une tare, et ça m'a vraiment fait mal. Cela continue à me faire mal, quand les gens (et ils le font à chaque fois), jugent mon métier d'une phrase, au choix parmi ces deux-là : "Tu dois souffrir ! Tu y arrives, au niveau discipline ?" (version gentille, voire pitoyable) ou "ah oui, t'es toujours en vacances !" (version "je-suis-trop-jaloux-de-toi-grosse-feignasse").


Remarquez, je préfère presque que la conversation s'arrête là, plutôt qu'elle dévie dans le récit-du-prof-le-pire-que-j'ai-connu-quel-con-je-m'en-souviens-encore. Rolling Eyes

simone du bavoir
Niveau 6

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par simone du bavoir le Mar 3 Mai - 19:27
Issue de famille de prof, je ne concevais pas de finir prof. je suis entrée dans le métier par passion pour la matière (erreur) et par fatalisme (deuxième erreur). J'ai découvert que j'aimais ce métier en même temps que j'ai découvert qu'il m'était impossible de le pratiquer (mais en fait, ça, je le savais déjà).
Contenu sponsorisé

Re: Quelle image vous faisiez-vous du métier de prof... avant de devenir prof ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum