Nos élèves nous étonnent

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par sandman le Mar 24 Mai 2011 - 20:18

En éducation civique, un élève de 5e m'a demandé d'expliquer ce qu'est le bouclier fiscal. hum ...
Quelques semaines plus tard, en géo, chapitre des ressources en énergie, une élève me parle de biomasse et d'hydroliennes (éoliennes sous l'eau) ... elle en savait plus que moi. veneration

sandman
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par Rikki le Mer 25 Mai 2011 - 0:16

Aujourd'hui, ma petite chinoise ex-mutique, qui était de plus terrorisée par l'eau, a accepté de descendre toute seule dans le grand bain, avec juste une "frite" en mousse sous les bras, et de faire la traversée !

Et en plus, elle m'a dit que finalement, elle aimait bien la piscine !

Petit bonheur du jour...

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par Mufab le Mer 25 Mai 2011 - 6:13

(Le soutien s'arrête lundi prochain dans mon école. Je vais laisser mes non-lecteurs en plan, prêts à se noyer comme il faut l'année prochaine dans un Cm1-Cm2 à 28.)

La maman de L. est venue me voir pour continuer à la faire lire d'ici là. Je lui ai donné un vieux manuel de lecture CP (je n'ai plus le titre en tête, je vous dirai, il n'est pas dans la liste) dont il traîne une série dans la "cave" de l'école.

Et hier, James, qui l'a su je ne sais comment, m'a demandé le même privilège...

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par moon le Mer 25 Mai 2011 - 6:25

Hier, répétition sur scène de ma classe atelier théâtre...dans le bus les gentilles pépettes me parlent des Fourberies de Scapin,que nous sommes allés voir à Paris, et énumèrent tout ce qu'elles ont aimé, me demandent ce qui 'a fait rire..." au fait madame, Dom Juan", ça raconte quoi"? Et de fil en aiguille, on arrive à Mozart...
Sur scène, ils se sont bien débrouillés, ils se sont lâchés, enfin! G....qui a un potentiel énorme mais n'ose pas parce j'ai six élèves qui mettent la pression sur le groupe ( sur le thème : trop nul de faire le fou au théâtre) se lâche, danse, court, hurle quand on lui demande, mène la troupe pour occuper l'espace.
Et I.....qui venait de lâcher dans le bus " à quoi ça sert de faire ça, nous on a rien demandé" dit son texte, droit, percutant...
Compliment de la chargée de com du théâtre " ils se débrouillent bien, et dis donc, ils savent tous leur texte!"
Je n'y croyais plus! et je me raccroche à ça, parce qu'en ce moment j'ai trois élèves qui passent leur temps à exploser en cours, je ne sais pas comment on va finir l'année avec eux!

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par Mufab le Mer 25 Mai 2011 - 6:29

PtitGénie a encore terminé avant tout le monde sa série d'exos et de problèmes de maths sur la multiplication à 2 chiffres, alors qu'il me reste théoriquement une séance vendredi pour tenter d'en faire réussir un ou deux par les autres.
Du coup, je prends son cahier, et je lui mets des opérations du style 256x402, pour voir ce qu'il allait faire du zéro intercalé. (Et, grave erreur, je lui promets de ne plus l'appeler que PtitGénie jusqu'à la fin de l'année s'il me les réussit).

Bingo, sans aide.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par Rikki le Mer 25 Mai 2011 - 7:40

@Mufab a écrit:PtitGénie a encore terminé avant tout le monde sa série d'exos et de problèmes de maths sur la multiplication à 2 chiffres, alors qu'il me reste théoriquement une séance vendredi pour tenter d'en faire réussir un ou deux par les autres.
Du coup, je prends son cahier, et je lui mets des opérations du style 256x402, pour voir ce qu'il allait faire du zéro intercalé. (Et, grave erreur, je lui promets de ne plus l'appeler que PtitGénie jusqu'à la fin de l'année s'il me les réussit).

Bingo, sans aide.

Heureusement que la fin de l'année est proche !


_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par minnie le Mer 25 Mai 2011 - 9:06

Je vous avais raconté qu'un de mes 6e, alors qu'on étudiait "Abel et Caïn" de Baudelaire et qu'on venait de dire que le poète se sentait exclu comme Caïn, a sorti "c'est comme dans le poème l'Albatros alors?"


Sinon, plus vieux : quand mes BTS m'avaient demandé de leur donner des "cours" supplémentaires sur les 5e République et les partis politique pour qu'ils suivent les débats politiques pour bien choisir leur président en 2007.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par Mufab le Ven 3 Juin 2011 - 8:25

Je lui ai donné un vieux manuel de lecture CP (je n'ai plus le titre en tête, je vous dirai, il n'est pas dans la liste) dont il traîne une série dans la "cave" de l'école.

J'ai retrouvé le titre : le Nouveau fil des mots (Nathan), et il est effectivement dans la liste, comme manuel à départ global.
J'ai regardé, il rentre assez vite dans la combinatoire, et je crois que ce départ n'est pas gênant pour mes élèves qui sont déjà dedans.
(J'aimerais qu'ils lisent une ou 2 page(s) par jour cet été, pour ne pas trop perdre, c'était l'objectif.)

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par Rikki le Ven 3 Juin 2011 - 11:06

@Mufab a écrit:
Je lui ai donné un vieux manuel de lecture CP (je n'ai plus le titre en tête, je vous dirai, il n'est pas dans la liste) dont il traîne une série dans la "cave" de l'école.

J'ai retrouvé le titre : le Nouveau fil des mots (Nathan), et il est effectivement dans la liste, comme manuel à départ global.
J'ai regardé, il rentre assez vite dans la combinatoire, et je crois que ce départ n'est pas gênant pour mes élèves qui sont déjà dedans.
(J'aimerais qu'ils lisent une ou 2 page(s) par jour cet été, pour ne pas trop perdre, c'était l'objectif.)

Le départ global n'est jamais gênant pour un élève "qui est déjà dedans"... puisque, justement, ce n'est pas un départ !

On se régale en ce moment avec "Rue des Contes" dans ma classe, un épisode par jour, et mes élèves m'épatent. Mercredi, pour la première fois, je n'ai pas fait lire à voix haute. J'ai fait "chacun lit le texte pour soi", et ensuite j'ai fait lire les questions à voix haute par les moins débrouillés. Eh bien, ils ont tous su y répondre ! La fête ! yesyes

Bon, ça n'étaient pas des questions bien difficiles, plutôt du genre "qui sont les personnages", "que font-ils", etc., mais quand même, je trouve ça formidable. Si on continue à ce rythme-là, on pourra lire 3 contes en entier, avec l'appareil de questions qui suit. C'est-à-dire ce qui est prévu en un trimestre si on suit la méthode. C'est tellement plus confortable de lire quand on sait déjà lire, quel pied !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par Sapotille le Ven 3 Juin 2011 - 11:24

@Rikki a écrit: C'est tellement plus confortable de lire quand on sait déjà lire, quel pied !

Et tellement inconfortable d'essayer de deviner quand le livre de la maîtresse commence par de la "lecture" globale et qu'il faut se contenter "d' hypothèses" ! furieux

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par Rikki le Ven 3 Juin 2011 - 15:55

Oui, mais Mufab est en CE2, et donc les élèves, quelle que soit la méthode qu'ils aient eue, ne sont pas des débutants. Donc, les méthodes de CP, même globalisantes, peuvent bien dépanner !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par Mufab le Ven 3 Juin 2011 - 19:24

Mais c'est vrai que je suis de plus en plus convaincue que le départ global fait des dégâts.
Mes élèves en difficulté -dont je vous ai bassinés toute l'année- essaient de deviner encore les mots, en prenant de ci, de là, quelques indices sémantiques et phonétiques.
Il leur est très difficile, cela leur demande beaucoup d'efforts, même 3 ans après, de se défaire de ces stratégies, qu'ils ont crues efficaces pendant les premiers mois de leur CP.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par moon le Mer 8 Juin 2011 - 6:29

Hier, en 5ème, lecture de l'acte II des Fourberies de Scapin, que nous avons vu aux théâtre. Je tends le dos, il me manque 5 de mes meilleurs élèves, me reste une poignée de gamins bons / sympas, et pas mal de "bras cassés".
5 élèves attaquent des lectures. Et là, moment de grâce...
B fait une excellent lecture....il lit même mieux que moi! Il s'empare des personnages de Géronte et Argante, les fait passer par tous les registres d'émtotions, ralentit, accélère, baisse la voix, gronde, tremble, se met en colère....je suis soufflée.
Et ça continue avec les jumeaux. G...., qui est d'une inventivité incroyable sur scène, campe un Silvestre formidable ( la scène du faux frère militaire qui cherche Géronte). Sa soeur N....s'attaque à la scène de la critique de la justice, par la face nord. Toutes les tirades de Scapin y passent, sans buter sur un seul mot. Et les deux petites S....et L..., beaucoup plus réservées, jouent les autres personnages, je les sens qui luttent au maximum pour rendre le mieux qu'elle peuve de ce texte.
Un doigt se lève au fond de la salle....B...., élève décrocheur, quasi illettré : "Madame, je peux lire aussi?". On lui trouve des répliques courtes, et il s' y met. Ca passe, poussé par l'énergie de ses camarades.
Voilà. Hier j'ai entendu du Molière lu par des élèves, mieux que je ne l'aurais fait moi-même. Merci l'atelier théâtre.
A la fin de l'heure, ils se sont tous précipités à mon bureau. "Madame, vous pouvez nous donner d'autres textes à préparer pour jeudi?". Je leur ai donné tout l'acte III, en plus du travail déjà donné.
J'ai appris ensuite qu'ils s'étaient entraînés au CDI.
Merci Molière.

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par Rikki le Mer 8 Juin 2011 - 9:33

Merci, Moon !

Rien que de te lire, ça m'a fait chaud au cœur !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par doublecasquette le Mer 8 Juin 2011 - 9:34

Mathématiques, CE1 :
On a parcouru l'un des côtés d'une cour carrée en faisant 78 enjambées de 1 demi-mètre chacune. Quelle est la longueur d'un côté ?

Les élèves viennent me voir un à un. Ce "1 demi-mètre" leur pose problème. Je leur propose de le convertir en centimètres en les aidant au besoin : "La moitié d'un mètre, c'est combien de centimètres ?"

Puis arrive Esope, dans la lune comme d'habitude, tout agité de soubresauts divers et variés :
" Comme je ne savais pas multiplier par un demi, je me suis dis que ça revenait au même que de diviser par deux alors j'ai calculé "78 : 2". C'était plus court que de multiplier par 50 cm et rechanger tout ça en mètres après ..."

Après, il a fait tomber son crayon... ou son cahier... ou il a buté sur le pied d'une table... ou je ne sais plus. Il est comme ça, Esope !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par Duplay le Mer 8 Juin 2011 - 11:03

@moon a écrit:Hier, en 5ème, lecture de l'acte II des Fourberies de Scapin, que nous avons vu aux théâtre. Je tends le dos, il me manque 5 de mes meilleurs élèves, me reste une poignée de gamins bons / sympas, et pas mal de "bras cassés".
5 élèves attaquent des lectures. Et là, moment de grâce...
B fait une excellent lecture....il lit même mieux que moi! Il s'empare des personnages de Géronte et Argante, les fait passer par tous les registres d'émtotions, ralentit, accélère, baisse la voix, gronde, tremble, se met en colère....je suis soufflée.
Et ça continue avec les jumeaux. G...., qui est d'une inventivité incroyable sur scène, campe un Silvestre formidable ( la scène du faux frère militaire qui cherche Géronte). Sa soeur N....s'attaque à la scène de la critique de la justice, par la face nord. Toutes les tirades de Scapin y passent, sans buter sur un seul mot. Et les deux petites S....et L..., beaucoup plus réservées, jouent les autres personnages, je les sens qui luttent au maximum pour rendre le mieux qu'elle peuve de ce texte.
Un doigt se lève au fond de la salle....B...., élève décrocheur, quasi illettré : "Madame, je peux lire aussi?". On lui trouve des répliques courtes, et il s' y met. Ca passe, poussé par l'énergie de ses camarades.
Voilà. Hier j'ai entendu du Molière lu par des élèves, mieux que je ne l'aurais fait moi-même. Merci l'atelier théâtre.
A la fin de l'heure, ils se sont tous précipités à mon bureau. "Madame, vous pouvez nous donner d'autres textes à préparer pour jeudi?". Je leur ai donné tout l'acte III, en plus du travail déjà donné.
J'ai appris ensuite qu'ils s'étaient entraînés au CDI.
Merci Molière.

hearts hearts

Aaaaaaaah, j'adore lire de belles histoires comme celle-là ! Merci ! yesyes

J'ai eu l'occasion de vivre des moments du même genre avec des CM en ZEP grâce à La Fontaine. Comme quoi, même à notre époque de Tice, Ipod, wii et tout ce genre de choses, la magie de la belle langue n'a pas perdu son pouvoir. C'est plutôt remontant !

VIVE MOLIÈRE !

VIVE LA FONTAINE !




Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par Rikki le Mer 8 Juin 2011 - 11:11

@doublecasquette a écrit:Mathématiques, CE1 :
On a parcouru l'un des côtés d'une cour carrée en faisant 78 enjambées de 1 demi-mètre chacune. Quelle est la longueur d'un côté ?

Les élèves viennent me voir un à un. Ce "1 demi-mètre" leur pose problème. Je leur propose de le convertir en centimètres en les aidant au besoin : "La moitié d'un mètre, c'est combien de centimètres ?"

Puis arrive Esope, dans la lune comme d'habitude, tout agité de soubresauts divers et variés :
" Comme je ne savais pas multiplier par un demi, je me suis dis que ça revenait au même que de diviser par deux alors j'ai calculé "78 : 2". C'était plus court que de multiplier par 50 cm et rechanger tout ça en mètres après ..."

Après, il a fait tomber son crayon... ou son cahier... ou il a buté sur le pied d'une table... ou je ne sais plus. Il est comme ça, Esope !

T'as pas honte d'avoir mis Esope dans une pareille situation-problème, par hasard ? angedemon

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par moon le Ven 17 Juin 2011 - 6:35

Mogwli, je suis bien d'accord avec toi...j'ai mis du temps à aborder vraiment les classiques avec mes zepiens. Peur que ça ne marche pas. Et en fait c'est l'inverse, ils adorent...
Double-casquette, j'adore!

Joie d'hier : je suis allée voir la classe de la collègue que je remplaçais en atelier théâtre 6ème en fin d'année, pour que les élèves lui écrivent une lettre. Moment de folie au moment de donner les feuilles blanches : les trois-quarts veulent écrire une lettre "personnelle", parce que vous " vous comprenez, sans nos fautes d'orhtographe à nous, ce n'est pas vraiment personnel!". Soit.
Je m'attelle à une lettre collective avec quelques un. " On a eu le trac! " Donc, on écrit "peur". Un doigt se lève au fond. " ce n'est pas vraiment le trac, c'est de la pression. Ce n'est pas pareil....". Gros débat pour choisir le bon mot, avec explications à la clef. C'est beau de voir des élèves discuter du choix du "bon mot".
Fin de lettre " il faut lui dire aussi que c'est la meilleure prof de français du monde et qu'elle est gentille!". Je me marre. Rebelote, un élève lève le doigt :" Oui mais ça n'est pas gentil de dire ça pour les autres professeurs de français du collège, et Mme Moon elle est gentille aussi, alors ça ne se fait pas d'écrire ça...". Gros blanc. Je leur ai proposé " meilleure professeur de français qu'on ait jamais eu". Ils sont en 6ème, c'est la seule qu'ils aient eu pour le moment, l'honneur est sauf.
Voilà....après ils ont trouvé tous seuls " bons rétablissements", et je suis repartie avec plein de jolies lettres, en me disant que ma collègue avait fait un sacré travail avec ces loulous-là. C'est vrai que l'école, ça sert à ça aussi. Et j'ai été soufflée de la conscience qu'avaient les petits du travail fourni pour eux, de ce qu'est un professeur...

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par Gryphe le Dim 3 Juil 2011 - 21:09

La semaine dernière, nous remettions aux élèves de 3ème le résultat de leurs affectations.

Un de nos grands dadais de troisième n'est pas affecté, même pas en CAP (les CAP ayant été trustés par les SEGPA et les DP6 apparemment). Il doit repasser nous voir dans l'après-midi pour que nous l'aidions à refaire ses vœux pour le 2ème tour.

Le temps d'une pause, je sors faire le tour du pâté de maison, et qui vois-je au volant d'une grosse voiture en revenant ? Mon grand dadais, qui a commencé la conduite accompagnée il y a quinze jours à peine, et qui fait sous mes yeux en sifflotant un créneau nickel.

Le genre de truc que je ne saurai jamais faire quoi, en bonne dyspraxique que je suis... *soupir*

A chacun ses talents ! cheers

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par Gryphe le Mer 13 Juil 2011 - 21:17

J'suis encore en établissement et vois encore plein d'élèves... Plein de bonnes surprises aujourd'hui ce qui fait que, après un début un peu chaud, j'ai passé une excellente journée.

Dans les bonnes surprises, une élève stationne devant le collège assez longuement, donc je vais voir, et je me souviens... c'est une élève à qui j'ai demandé un truc au culot il y a trois semaines, qui m'a prise au mot, et qui est revenue... me montrer son cahier de vacances au 13 juillet, comme je le lui avais demandé ! Elle a complété une bonne trentaine de pages ! Honnêtement, je n'en suis pas revenue, ça m'a fait super plaisir et je l'ai félicitée.

Comme quoi, y'en a des qui travaillent... On lui a accordé son passage de justesse, "sous réserve de bien travailler pendant les vacances", et elle travaille cette petite, elle travaille, je suis fière d'elle !

Et nos élèves qu'on avait inscrits au CFG l'ont eu, je viens de l'apprendre, je suis super contente.

Et trois mille autres petites choses qui font que, j'vous assure, ça vaut largement la peine d'être en vacances un peu plus tard.

bisous

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par Circé le Mer 13 Juil 2011 - 22:26

Eh ben!! c'est super Gryphe !!
Pourquoi ne seras-tu jamais ma CDE, mais pourquoi .....???? euh, peut-être parce que j'ai passé le Cafep.
En tout cas, ça fait toujours plaisir de lire que, au moins pour un, ça a marché...

A quand tes vacances??

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par Malaga le Jeu 14 Juil 2011 - 10:15

@Gryphe a écrit:J'suis encore en établissement et vois encore plein d'élèves... Plein de bonnes surprises aujourd'hui ce qui fait que, après un début un peu chaud, j'ai passé une excellente journée.

Dans les bonnes surprises, une élève stationne devant le collège assez longuement, donc je vais voir, et je me souviens... c'est une élève à qui j'ai demandé un truc au culot il y a trois semaines, qui m'a prise au mot, et qui est revenue... me montrer son cahier de vacances au 13 juillet, comme je le lui avais demandé ! Elle a complété une bonne trentaine de pages ! Honnêtement, je n'en suis pas revenue, ça m'a fait super plaisir et je l'ai félicitée.

Comme quoi, y'en a des qui travaillent... On lui a accordé son passage de justesse, "sous réserve de bien travailler pendant les vacances", et elle travaille cette petite, elle travaille, je suis fière d'elle !

Et nos élèves qu'on avait inscrits au CFG l'ont eu, je viens de l'apprendre, je suis super contente.

Et trois mille autres petites choses qui font que, j'vous assure, ça vaut largement la peine d'être en vacances un peu plus tard.

bisous

C'est chouette tout ça. Very Happy

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par Zorglub le Ven 9 Nov 2012 - 10:04

Il aurait pu être notre élève (en plus il se prénomme Dylan, ça s'invente pas) :
http://www.lefigaro.fr/hightech/2012/11/08/01007-20121108ARTFIG00744-six-mois-ferme-sous-bracelet-electronique-pour-un-hacker.php

"le jeune surdoué (150 de QI) en échec scolaire, avait arrêté ses études en troisième. "

Comme quoi ne désespérons jamais devant les cas les plus lourds !
Après leurs soucis judiciaires, les hackers sont très souvent embauchés dans des boîtes de sécurité informatique dans lesquelles ils font de brillantes carrières.

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par GD le Ven 9 Nov 2012 - 11:41

Avant les vacances, un élève de 4e a trouvé extraordinaire un texte de Diderot sur l'autorité politique.
Dans un autre registre une élève de 6e avait un t-shirt des Guns n' Roses.

GD
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par Mélisande le Ven 9 Nov 2012 - 15:45

@Zorglub a écrit:Il aurait pu être notre élève (en plus il se prénomme Dylan, ça s'invente pas) :
http://www.lefigaro.fr/hightech/2012/11/08/01007-20121108ARTFIG00744-six-mois-ferme-sous-bracelet-electronique-pour-un-hacker.php

"le jeune surdoué (150 de QI) en échec scolaire, avait arrêté ses études en troisième. "

Comme quoi ne désespérons jamais devant les cas les plus lourds !
Après leurs soucis judiciaires, les hackers sont très souvent embauchés dans des boîtes de sécurité informatique dans lesquelles ils font de brillantes carrières.

Je l'ai vu au journal, ce midi. Son interview et celle de son avocat m'ont mise mal à l'aise. Ils affirment tous deux que l'ado n'a pas eu conscience de "mal faire". Mais quand on monte une arnaque qui permet de voler 4000 euros et qu'on s'achète du matériel informatique et des jeux vidéos avec (donc qu'on le dépense), on doit bien comprendre, quelque part, qu'on fait un acte frauduleux, non ? scratch

Mélisande
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos élèves nous étonnent

Message par babouchka4 le Ven 9 Nov 2012 - 16:25

Je m'abonne à ce fil !! je sens que je vais en poster des belles !! :p

_________________
" If you can keep your head when all about you are losing theirs..... , you'll be a man my Son. "

babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum