je perds la main en littérature

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

je perds la main en littérature

Message par Invité le Ven 14 Nov 2008 - 18:46

Cela fait tellement d'années que j'enseigne avec deux 6e, des 5e... que je vise à l'essentiel quand je prépare mes cours, je n'aborde plus beaucoup l'aspect littéraire, et je me sens régresser. Cela me manque de parler d'histoire littéraire, de la vie des auteurs, leurs idées, hormis les quelques passages obligés pour chaque niveau. Parfois aussi je traite des extraits mais n'ai pas lu moi-même le bouquin entier. J'ai l'impression de ne carrément plus être une littéraire, de ne plus être capable de parler de style à force de faire de l'orthographe, de la grammaire, quasiment autant que des textes. Tout est morcelé, je ne m'y retrouve pas. J'ai même peur qu'un jour un élève plus fin et plus cultivé que les autres me mette en flagrant délit d'ignorance.
Mon mari (prof d'éco) me dit qu'il s'oblige à lire beaucoup d'essais pour sa discipline, que je devrais faire de même, lire des livres d'histoire littéraire... J'envisage même sérieusement de reprendre des cours à la fac, même en licence !
Avez-vous parfois ce sentiment ? Que me conseilleriez-vous pour y remédier ?
PS. Je me suis limitée à la partie collège parce qu'il me semble que c'est spécifique au collège, qu'au lycée on reste plus "dans le bain".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par Saraswati le Ven 14 Nov 2008 - 19:01

Je me retrouve complètement dans ce que tu dis ! Je me suis vraiment sentie régresser au collège, et avec ce manque de temps pour rester à niveau...

Et puis on m'a balancée en lycée à la rentrée ! panique à bord, titanic je me suis trouvée super-nulle, j'avais honte qu'on me demande ça, alors que ça fait 4 ans que j'ai des collégiens !
Je ne me sentais plus capable de faire un commentaire littéraire, je pensais que je ne saurais pas quoi dire, et puis en fait, ça revient, et même vite, parce qu'on adore ça !
Depuis la rentrée j'ai fait quand même quelques commentaires en 2nde et LA en 1ères, et j'y prends beaucoup de plaisir, même si je sens bien que je n'ai plus assez de repères dans le panorama littéraire et culturel (parfois je suis obligée de contourner la question d'un élève parce que j'ai un trou, et là je me sens piteuse !).

Bref, y'a du boulot !! (c'est toujours ce que je dis aux élèves, mais bon eux ils croient que François Ier et Louis XIV ont coexisté alors...).
J'ai aussi eu de la "chance" de me retrouver dans un lycée de campagne, où certains élèves sont moins bons que mes meilleurs 3e de l'an passé ! Je me dis que j'en sais toujours plus qu'eux !

Je crois que tu sais déjà ce qu'il faut faire : s'intéresser à ce qui te manque, reprendre des lectures utiles, feuilleter les manuels de lycée (si tu peux en récupérer ou si tu en as). N'as-tu pas une collègue de lycée avec qui tu pourrais travailler ? J'ai une amie qui m'avait proposé ça une fois : avec le nouvel objet d'étude "Le Roman et ses personnages" elle m'avait proposé qu'on y travaille ensemble, si ça m'intéressait (elle enseigne en lycée). Finalement on ne s'est pas vues, j'aurais mieux fait de me précipiter car ça m'est tombé dessus.

Et si vraiment ça te manque, je te propose de préparer mon prochain commentaire : tu as le choix entre "Aube" de Rimbaud, ou l'incipit du Parfum de Süskind !! Laughing

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par Invité le Ven 14 Nov 2008 - 19:28

Merci beaucoup pour ta réponse (et OK pour ton offre, j'aime les deux - mais je ... ne sais pas comment on fait un commentaire en lycée). Je comprends que ça ait été dur au début : ce serait vraiment mon pire cauchemar de me retrouver en lycée ! Je me souviens de toi et tes 4e de Lens (on a correspondu l'an dernier, j'étais Mialuna). J'ai mes 4e en 3e maintenant, plus des latinistes. Ca ne s'est pas vu encore, mais des fois je me sens limite.
Ta réponse est juste : en quelque sorte, je sais ce que je peux faire, et je trouve judicieux ce que tu dis sur la littérature utile. Je vais laisser tomber un peu la littérature de jeunesse ou les ouvrages "bien-être" pour quelque temps... Dire que j'aimais tellement la litté, la poésie.
Enfin, tu viens de me donner une idée : de même que tu passes sur la partie "collège", j'irai regarder la partie "lycée" du forum, ce que je ne fais jamais !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par eauderose le Ven 14 Nov 2008 - 19:31

Abraxas a donné quelques titres sur ce sujet (se remettre à niveau en hist . litt.) il y a peu de temps dans une autre conversation. J'ai acheté, enntres autres, Histoire de la litt française, chez hachette éducation, (15 euros) : c'est vraiment plaisant à lire. Il avait aussi conseillé les manuels de lycée dirigés par Henri Mitterand . Il y en a un par siècle ( du 16e au 20e) et c'est vraiment bien !
Essaie peut-être de retrouver son message sur le forum !
Bonne lecture !

eauderose
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par Invité le Ven 14 Nov 2008 - 22:19

Merci de ta réponse. Oui, je vais essayer de retrouver son message.
Apparemment on n'est pas très nombreuses à se poser ces questions-là !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par Nestya le Ven 14 Nov 2008 - 22:20

Je te comprends tout à fait, je ressens la même chose. J'aimerais enseigner en lycée mais après n'avoir fait que du collège avec des élèves trèèèèèès faibles, je ne m'en sens pas capable.
Et dire que j'envisage de préparer l'agreg interne! le boulot à fournir pour me remettre à niveau me semble insurmontable.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par Invité le Ven 14 Nov 2008 - 22:29

Oui, d'ailleurs, je suis en train de rechercher ce post d'Abraxas... Je ne le vois pas en partie lycée. Tu envisages pour cette année l'agrèg interne ? Je viens de feuilleter plusieurs sujets sur la partie lycée, ça n'a rien à voir avec ce qu'on fait au collège, même en 3e ! Je me demande comment les élèves sautent le pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par Invité le Ven 14 Nov 2008 - 22:33

Ca y est, j'ai trouvé : dans "formation universitaire et concours".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par Nestya le Ven 14 Nov 2008 - 22:39

@lulamae a écrit:Oui, d'ailleurs, je suis en train de rechercher ce post d'Abraxas... Je ne le vois pas en partie lycée. Tu envisages pour cette année l'agrèg interne ? Je viens de feuilleter plusieurs sujets sur la partie lycée, ça n'a rien à voir avec ce qu'on fait au collège, même en 3e ! Je me demande comment les élèves sautent le pas.
L'agreg, ce sera pour 2010. Je n'ai pas encore 5 ans dans la fonction publique.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par Amaliah le Ven 14 Nov 2008 - 23:08

Là où je te rejoins Lulamae, c'est que je trouve qu'il y a un tel grand écart entre les exigences du collège et celles du lycée qu'effectivement c'est difficile pour les élèves!
Moi aussi je me sens un peu larguée, et pourtant l'agrég ce n'était qu'en 2005 et j'ai eu du lycée il y a deux ans: j'ai énormément travaillé!! Mais ça ne me pose pas de problème en fait. Si je devais m'y remettre, eh bien je bosserais et puis voilà!! Mais pour l'instant je préfère vraiment le collège.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par Aëmiel le Sam 15 Nov 2008 - 8:08

*


Dernière édition par anne f le Ven 17 Avr 2009 - 10:44, édité 1 fois

_________________
Auteur jeunesse
le site : http://www.anne-ferrier.fr
le blog : http://anne-ferrier.blogspot.fr/

Aëmiel
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par Invité le Sam 15 Nov 2008 - 8:34

Caro 11 : je suis tout à fait d'accord avec toi. Dans son post, Abraxas parlait d'avoir le vertige face à ce qu'on demandait aux élèves avant et maintenant, lui a le vertige dans le temps, moi dans l'espace, entre le collège et le lycée. Honnêtement, quand je lis les posts lycée, parfois je ne comprends pas ! Pourtant, j'ai un parcours très littéraire, prépa et tout ça, eh bien maintenant je me sens nulle en litté, je ne sais plus rien.
Anne f, c'est exactement de "culpabiliser" dont il s'agit ! J'aurais mis un lien avec son post si je savais le faire. Tu n'as pas eu de mal à trouver ?
Pour ma part, j'ai quelques manuels de ce type, plus une Encyclopédie de la littérature où je trouve les grands auteurs et les genres littéraires; je vais me "dégrossir" avec ça.
J'ai été trop présomptueuse quand j'étais étudiante, ça m'ennuyait tout ça (critique littéraire, histoire des mouvements littéraires...), j'ai un peu zappé. Maintenant, pour des élèves de collège, j'ai besoin d'approfondir justement pour avoir une vision claire et savoir expliquer simplement, et j'ai besoin aussi de connaître mieux la vie des auteurs, juste pour avoir des anecdotes à glisser, et leur donner envie de lire d'autres livres d'un auteur que nous étudions.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par Pseudo le Sam 15 Nov 2008 - 8:56

Juste pour conseiller à celles/ceux qui aimeraient demander un lycée mais n'osent pas car ils se sentent incompétents à force d'être en collège : allez-y quand même ! Si vous restez par défaut en collège vous finirez aigris et....incompétents en collège. En effet, ce sont les défis qui sont stimulants et qui rendent la vie plus belle, pas la routine.
Deux exemples me viennent en tête. Je suis en zep sensible depuis 6 ans. Certains personnels (pas forcemment prof, mais il y en a aussi) s'accrochent à leur poste que d'aucun estimerait pourri. Par amour du métier et des élèves difficiles ? Que non pas (même si c'est vrai pour d'autres, je ne dis pas que tout ceux qui passent de longues années en zep y sont pour de mauvaises raisons). Ils ont en fait l'impression que dans un bahut "normal" ils ne s'en sortiraient pas, ils ne sauraient plus faire. Ces gens là font-ils bien leur boulot en faisant contre mauvaise fortune bon coeur ? Je ne répondrais pas à la question : chacun sait qu'a l'EN tout le monde est méritant...
Un autre exemple : j'ai travaillé pendant mes études dans une maison de retraite (un mouroir en fait) qui dépendait de l'hopital local. Certaines aide-soignante m'ont confié en avoir ras-le-bol (et autant vous dire que leurs contacts avec les patients en été affectés) mais ne pas oser demander leur mutation dans un service technique de peur de ne plus savoir faire. On avait donc des soignants à bout et des patients mal-traités.
Conclusion : osez !

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par sand le Sam 15 Nov 2008 - 9:02

Lulamae, comme tu as raison de le dire tandis que nous sommes si nombreux à le taire ! J'en ai développé un vrai complexe face aux copines qui enseignent en lycée. Et après quinze ans de collège, j'ai décidé moi aussi de me reprendre. Je vais me racheter des livres autres que la littérature de jeunesse que je me contente de dévorer habituellement, pour commencer.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par sand le Sam 15 Nov 2008 - 9:05

Pour la mutation, Pseudo, je crois que dans mon cas c'est cuit :je dois avoir 130 pts et il en faut au moins 300 pour avoir un poste dans mon département. Et les profs du lycée le plus proche sont loin de la retraite.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par Pseudo le Sam 15 Nov 2008 - 9:13

@sand a écrit:Pour la mutation, Pseudo, je crois que dans mon cas c'est cuit :je dois avoir 130 pts et il en faut au moins 300 pour avoir un poste dans mon département. Et les profs du lycée le plus proche sont loin de la retraite.

Je sais bien qu'il existe des paramètres incontournables. Cela dit, il ne faut pas hésiter à demander quand même sa mut : il y a parfois de belles surprises.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par nuages le Sam 15 Nov 2008 - 9:44

j'enseigne en lycée et je vous incite vivement à ne pas croire que la façon d'enseigner et le contenu des cours y soient si différents de l'enseignement en collège! Il n'y a guère de différence entre le niveau correct d'un élève de 3ème et le niveau général des élèves de seconde ! Dans mon établissement plusieurs collègues viennent de collèges et je ne vois pas en quoi leurs compétences seraient inférieures à celles de collègues qui enseignent en lycée depuis des années??? heu
il faut simplement voir avec quelle tranche d'âge d'adolescents on a plaisir à travailler.

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par Invité le Sam 15 Nov 2008 - 13:54

Désolé de refroidir vos espoirs mais dans l'immédiat, les mutations en lycée vont être beaucoup plus difficiles.. en raison de la réforme, beaucoup de profs de lycée vont devoir se retrouver au collége ou en lp...en gros, un tiers.

Vous avez souvent un apriori face au lycée car vous pensez lycée général avec des élèves comparables à vous à 17 ans. Le lycée, c'est aussi des élèves qui ne savent pas faire la différence entre "parler de quelqu'un" et "parler à quelqu'un"...ne savent pas ce qu'est une métaphore et n'auront pas leur bac ou encore à la troisième tentative à l"arrachée ..n'ont jamais travaillé au collége, jamais lu un livre... une succursale du collége sauce Bégaudeau.

Bref comme pour le collége on peut avoir un merveilleux endroit où les parents pensent déjà à la classe prépa et on attend du prof du boulot ..................et la garderie avant de toucher le rmi, où l'important est ailleurs, la vie de famille, le shit, les jeux video.. . Un élève qui est passé en conseil de vie scolaire lundi pour absentéisme m'a dit par exemple "pourquoi je resterais ici à rester sur une chaise à rien faire? " une autre le même jour "je n'ai pas encore 16 ans" un autre "je suis là pour donner de l'argent à ma famille avec ma bourse"...

Bon moi j'ai toute la gamme..des élèves brillants qui auront leur bac s avec mention tb, auront 19 au bac parce que le prof n'ose pas mettre 20 et feront de grandes études et des élèves qui ne feront rien.. sauf toucher des prestations familiales à moins qu'ils ne se réveillent dix ans plus tard "si j'avais su!". Dans certains établissements, il n'y a que le deuxième cas.. en l, en s. en es, en stg, en sti, en st2s avec des résultats au bac de l'ordre de 40%;

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par Pseudo le Sam 15 Nov 2008 - 14:06

Effectivement Farnace, en collège, je vois bien qui on envoie en seconde. Je n'imagine pas qu'ils se bonifient énormément pendant les vacances. Et cela ne va pas s'améliorer puisqu'on nous demande d'augmenter le taux de passage en seconde générale et que les filières techniques ferment des classes. Mais il existe quand même une grande différence entre un 6eme/5eme et un 3eme. On peut espérer qu'il existe aussi une différence du même ordre entre collège et lycée. De plus les programmes se prêtent peut-être plus à un approfondissement personnel en littérature que les programmes de collège.


Dernière édition par Pseudo le Sam 15 Nov 2008 - 14:41, édité 1 fois

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par Invité le Sam 15 Nov 2008 - 14:16

personnel en littératérature que les programmes de collège.

Oui mais le risque est de travailler tout seul aussi face à un groupe atone..relis les messages de tel ou tel dans la section lycée..

Je vais parler de mon expérience: pendant longtemps, j'étais associé à des élèves faibles car on ne voulait pas m'en donner d'autres et je dois dire que le changement avec des sections générales ( des s) a été une vraie mutation. Un tout autre regard sur la littérature. Là on parle d'un approfondissement et je l'ai ressenti comme une bouffée d'air pur.

C'est comme pour le collége que j'ai connu jadis..si on fait classe à des élèves sans cervelle, on rabache et on attrape même le langage des élèves. Si on fait cours avec un autre public, on peut avoir une lecture plus fine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par Pseudo le Sam 15 Nov 2008 - 14:42

Finalement, le mieux pour s'intéresser vraiment à la littérature, c'est de ne pas avoir d'élèves Laughing

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par Invité le Sam 15 Nov 2008 - 14:46

ou de n'avoir jamais d'élèves en trés grandes difficultés.. certains collégues ont eu immédiatement aprés le concours, des élèves intelligents sans problémes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par Invité le Sam 15 Nov 2008 - 14:52

@Nestya a écrit:Je te comprends tout à fait, je ressens la même chose. J'aimerais enseigner en lycée mais après n'avoir fait que du collège avec des élèves trèèèèèès faibles, je ne m'en sens pas capable.
Et dire que j'envisage de préparer l'agreg interne! le boulot à fournir pour me remettre à niveau me semble insurmontable.


Après 20 ans de collège, j'ai préparé l'agreg l'an dernier et là je me suis subitement ennuyée en collège. Du coup j'ai tenté une mut en lycée que j'ai obtenue. Je n'assure pas de cours cette année, vu que je suis en congé formation... mais je voulais vous rassurer: le niveau revient vite !!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par lilith888 le Sam 15 Nov 2008 - 15:29

j'enseigne en collège (5ème - 4ème) et en première année de fac de lettres (TD)... eh bien, la différence n'est pas vraiment faramineuse ! loin de là...

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: je perds la main en littérature

Message par Invité le Sam 15 Nov 2008 - 15:39

Parce que justement les trés bons élèves ont fui l'université.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum