Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
patrichka
Niveau 5

urgent : poésie en 5è

par patrichka le Jeu 5 Mai 2011 - 15:39
Bonjour, je suis en train de plancher sur une séquence en poésie et j'aimerai savoir si certains d'entres-vous utilisent une fiche de repères en poésie comportant de grandes entrées comme "type de strophe" "jeux de langage" en cinquième. De plus, sur quels jeux de langage travaillez-vous ? En vous appuyant sur quels supports ? Je trouve que mon corpus n'est pas très important pour ma séquence portant sur les jeux de langage en poésie.


Dernière édition par patrichka le Jeu 5 Mai 2011 - 18:53, édité 9 fois

_________________
en sourdine...
avatar
caperucita
Empereur

Re: urgent : poésie en 5è

par caperucita le Jeu 5 Mai 2011 - 16:05
je ne peux pas t'aider car pas dans ta discipline, mais tu devrais changer ton titre, pour que le sujet soit lu par plus de monde.

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: urgent : poésie en 5è

par V.Marchais le Jeu 5 Mai 2011 - 18:49
"Jeux de langage", ça veut tout et rien dire. Il est important de lire ce qui suit dans les IO : "Le professeur privilégie l’étude du rapport entre forme et signification à partir d’un choix de poèmes d’époques variées empruntés par exemple aux auteurs suivants". On évoque aussi l'initiation aux formes fixes : sonnet, ballade, rondeau.

Il faut montrer que ces formes, les variations du mètre et autres ressources de la versification sont au service d'effets.

Tu peux commencer avec de simples fables, La Fontaine étant le maître du vers libre utilisé à des fins expressives.
Puis quelques poèmes de forme fixe en montrant comment cette forme est mise au service de l'expression des émotions : rondeaux et sonnets de Charles d'Orléans, Machaut, Ronsard, Baudelaire, Rimbaud...
Tu peux finir par des formes modernes plus libres qui cherchent à renouveler ces formes d'expression, par le vers libre (Apollinaire, Prévert...) jusqu'à repenser parfois la disposition même du poème (calligrammes d'Apolinaire, poèmes-affiche de Birot, collages surréaliste...).
Le tout est d'insister en permanence sur le lien étroit en fond et forme, procédés et effets.

Tu as un exemple d'une telle démarche dans le TDL 5e.
avatar
patrichka
Niveau 5

Re: urgent : poésie en 5è

par patrichka le Jeu 5 Mai 2011 - 18:56
J'ai prévu d'étudier :
un rondeau
un sonnet
un faux-pantoum (celui de Baudelaire)
puis les formes plus libres ( "il pleure dans mon coeur" / un calligramme d'Apollinaire / l'OULIPO plus précisément l'écriture du lipogramme)...Je voulais étudier un sonnet boiteux. Qu'en penses-tu ?
Penses-tu que cela soit correct ? J'aborderai quelques figures de style comme la métaphore....
Je vais ajouter une fable de La Fontaine.

_________________
en sourdine...
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: urgent : poésie en 5è

par V.Marchais le Jeu 5 Mai 2011 - 19:01
Oui, c'est intéressant. Le tout, c'est de comprendre l'esprit des programmes, qui demandent d'éviter tout formalisme et de montrer l'intérêt de ces formes.
Qu'appelles-tu un sonnet boiteux ?
avatar
touby
Esprit éclairé

Re: urgent : poésie en 5è

par touby le Jeu 5 Mai 2011 - 19:24
mp, Patrichka Wink
avatar
miss sophie
Esprit éclairé

Re: urgent : poésie en 5è

par miss sophie le Jeu 5 Mai 2011 - 20:24
Raymond Queneau (1903-1976) : « Conjugaison »

Soit le verbe « je m’embarque » particulièrement irrégulier :
J’embarque
Tu bateau
Il navigue
Nous coulons
Ils îles désertes (à distinguer soigneusement de « ils déserts » du verbe « je chameau » et de « ils désertent » du verbe « je m’engage ».)

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum